• enfer-victimeDans le gouffre de l'enfer, la victime voyage seule, insouciante du tisonnier brûlant plongé dans son cerveau depuis de nombreuses années. Savoir que son couple n'est pas l’idylle désirée ne permet en rien d'imaginer une fraction de seconde l'écrasement psychologique subit. La victime est la seule à disposer du pouvoir de démasquer son bourreau, son pervers narcissique, pour ensuite débuter un long chemin de lutte.

     

    Sentiment terrible de désarroi, le vacillement entre effondrement et l'impossibilité d'y croire mène à la révélation de la plus immonde des impostures. Accident mortel à très grande vitesse entre sois et la bassesse de la nature humaine, certaines victimes ne peuvent simplement pas le supporter. Pour les autres c'est la confusion poussée dans ses retranchements, avec une palette de mensonges extrêmes.

     

    Risquer la folie n'est pas un euphémisme puisque le monstre ne se dévoile jamais, tentant toujours de convaincre, manipuler, le tout avec grande aisance et sincérité troublante. Pleurs du PN, arguments infiniment justes dans leur fausseté, la victime du PN est comme une batterie qui se vide, elle perd toute son énergie vitale. Quoi faire ? Que croire ? A qui demander de l'aide ? Puis-je seulement en parler ?

     

    Se faire déposséder d'années de sa vie par le pervers narcissique est déjà monstrueux à assimiler, mais l'hémorragie qui peut suivre sera des plus terrible. Comment obtenir de l'aide lorsque tout le monde connaît ce que vous qualifiez de monstre comme un être super sympa, l'ami indispensable, le collègue amusant… C'est quasiment impossible au risque de passer pour fou aux yeux de tous avec un isolement social comme psychologique absolument terrifiant.

     

    C'est seul que le combat se mène avec des confrontations, tentatives de contres manipulations et tout ce qui est possible d'envisager. Si psychologiquement, en tant que victime, ce besoin de savoir avec certitude est vital, il n’en est pas moins totalement déconseillé. Il faut sauver sa vie pendant qu'il en est encore temps car le combat ne fait que vider, exterminer à petit feu dans le silence des murs d'une maison.

     

    Inutile de négocier avec un pervers narcissique, les discussions ne mènent strictement à rien, pas de concessions. Le dialogue, de façon générale doit être totalement rompu car c'est extrêmement dangereux de parler avec un pervers narcissique puisque la victime perd encore plus de force. Cependant il ne faut pas s'y tromper, une victime qui se mure dans le silence n'est à l'abri de rien car de son côté, le PN va chercher à tout faire pour convaincre.

     

    La manipulation mentale passe par des discours qui vont évoluer au cours du temps en fonction de la prise ou plutôt non prise qu'ils vont avoir. Ainsi au départ d'une sincérité à en faire pleurer toutes les femmes, il montrera la douleur terrible qu'il ressent. Que cela fonctionne ou non, l'alternance fait partie de son système de fonctionnemen,t alors les menaces pleuvront autant que les propos d'amour. Toutefois la culpabilité qu'il veut faire ressentir est quand à elle un fil d'Ariane dans son jeu d'acteur.

     

    La victime d'un pervers narcissique voyage seule car personne d'autre n'a le pouvoir de mettre fin à l'emprise que son bourreau dispose sur elle, absolument personne. Un des risques majeurs lors du combat d'une victime pour s'en sortir est de croire à l'espoir d'un changement. Se laisser tenter revient à prendre le risque de se perdre dans l'indécision et l'espoir mais ces deux choses n’existent pas avec un PN.

     

    J'ai constaté par moi même l'état d’hébétement et d'indécision qu'un pervers narcissique est capable de provoquer chez sa victime. Malgré la connaissance de tout les faits, sa victime n'arrive jamais à croire qu'il peut être aussi mauvais, qu'il ne puisse pas avoir de sentiments et même d'avoir peur POUR LUI. En tout état de cause il faut prendre une décision car le voyage pour s'en sortir doit être le plus court possible au risque de ne jamais voir le bout du tunnel.

     

    Un pervers narcissique doit être fui !


    676 Commentaires à Le voyage solitaire des victimes