Test : Reconnaître un pervers narcissique

test_pervers_narcissique​Reconnaître, détectez un pervers narcissique grâce au test suivant. Si vous trouvez de 10 à 15 points de comparaison, vous avez affaire à un simple manipulateur. Au-delà de quinze similitudes, vous devez immédiatement agir pour sauver votre existence. FUYEZ ! Le pervers narcissique éprouve de la joie au spéctacle de votre déchéance associé au sentiment de domination morbide. L'erreur des victimes d'un manipulateur pervers narcissique est de rechercher l'existence d'un sentiment là où il n'en demeure malheureusement aucun. Véritables machines à broyer, on les reconnaît principalement dans des amours toxiques, mais ce sont également des amis, des collègues, votre propre famille.

Testez et comparez les 30 points ci-dessous avec les traits de caractère de la personne que vous soupçonnez d'être un manipulateur pervers narcissique.

Culpabilise sa victime en inversant les rôles

Susciter un sentiment de culpabilité chez sa victime est une manœuvre dans laquelle le pervers narcissique prend un véritable plaisir. En reportant sa responsabilité sur sa cible, il la pousse à admettre qu'elle seule est responsable d'une situation. Se défausser de ses torts est une spécialité du manipulateur.

Ne communique pas clairement, nie les évidences

Impossible de connaître avec exactitude ses demandes, ce dont il a besoin, ses sentiments comme ses opinions. Il fait en sorte que sa proie soit perpétuellement en train de chercher à le comprendre , c'est pour ce motif qu'il répond souvent de manière à entretenir l'ambiguïté.
• « T'as mal compris, j'ai pas dit les choses dans ce sens-là… »
• « J'ai pas fait ça dans ce but… »
• « Je l'ai pas dit pour toi… »

À chaque personne ou situation un comportement différent

Une personne normale use d'un mode de réaction relativement constant. Notre personnage, quant à lui, est constamment différent sur les sentiments affichés, ses comportements comme ses opinions. La victime n'arrive jamais à le situer dans la relation ni à savoir qui il est réellement. Il est insaisissable !

Il est armé de raisons logiques

Là où une demande aurait reçu le plus mauvais accueil avec un autre, les raisons logiques qu'il avance créent l'acceptation. Ainsi, souvent, sa cible se retrouve à accepter des choses qu'elle n'aurait jamais approuvées normalement. Les demandes sont déguisées par la logique implacable de son raisonnement. Marionnettiste à vos dépens, mais votre prise de conscience ne se fait qu'après coup !

Vous devez être parfait

La perfection n'est pas une option ! Il vous fait croire que vous ne devez absolument jamais changer d'avis et que vous devez répondre immédiatement aux questions qu'il pose. Ainsi vous devez tout savoir et réagir à ses demandes au quart de tour.

Critique et dévalorise

Sa critique est discrète mais intense, il dévalorise sous couvert de l'humour au début, puis émet des jugements sur vous. Il insinue le doute sur vos qualités, vos compétences et plus généralement votre personnalité. Avec lui la personne que vous croyez être aura peu à peu perdu toute importance. Vous devenez banal, inintéressant, voire extrêmement inférieur.

Fait passer ses messages par les autres

Place autrui en position de transmettre ses messages. Il en use principalement pour ne pas se dévaloriser en attaquant les autres car c'est vous qui l'aurez dit et non pas lui. Ainsi, il peut être le bourreau d'une personne tout en réconfortant de cette même victime dans le même tableau.

Divise pour mieux régner

D'une touche délicate, avec discrétion, il sème la zizanie tout en cultivant la suspicion. Son mode de fonctionnement est de diviser pour mieux régner. Il brise progressivement les amitiés et les groupes dans l'optique d'obtenir ce qu'il désire.

Il se positionne en victime

Auto-élu victime, le pervers narcissique se place dans cette position pour être la vedette. Ainsi, son entourage compatit, le plaint, le comprend dans ses épreuves. Il est celui vers qui l'on se tourne et, après tout, qui pourrait se méfier d'une victime ? Avec lui, il ne faut jamais hésiter à s'apitoyer sur son pauvre sort, il ne vous mangera que mieux, alors !

Ignore les demandes

Oui, il répondra toujours positivement aux demandes qui lui sont formulées. Cependant, il préférera ensuite s'esquiver poliment en prétextant toujours une raison valable.

Utilise les principes moraux des autres

Pour assouvir ses besoins, il utilise les principes moraux des autres tel un caméléon. Il peut intégrer totalement le mode de pensée d'un groupe et ses principes en faisant croire qu'il s'agit également des siens. Étant un être en réalité très faible, il n'a aucune personnalité et absorbe celle des autres !

Menaces cachées ou chantage ouvert

Il peut tout aussi bien user des menaces de manière déguisée que du chantage ouvert. Dans les deux cas sa cible doit se plier à ses exigences.

Change de sujet ou s'échappe

Au cours d'une conversation, il change totalement de sujet sans crier gare. Pour esquiver une question qui le mettrait mal à l'aise ou le mettrait à jour, il change de sujet comme s'il n'avait pas entendu la question. Déroutant, il peut également s'échapper en quittant la discussion ou la rencontre.

Mise sur l'ignorance des autres

L'ignorance des autres est une source favorable dans laquelle il puise inlassablement pour faire croire en sa supériorité. Il se sert de la crédulité des individus, de leur ignorance pour leur montrer qu'il est supérieur, et son besoin d'admiration est enfin reconnu. Il cherche souvent des personnes dans la détresse.

Il ment

Il ment souvent pour tout et rien, même pour des broutilles, s'inventera une vie et détestera par-dessus tout se faire démasquer. Il peut avoir des vies différentes avec plusieurs personnes en même temps. Ses mensonges sont souvent indécelables, car il va y ajouter une pointe de vécu pour les rendre crédibles assez longtemps.

Dit le faux pour connaître le vrai

Il prêche le faux pour savoir le vrai et cela s'applique à tous les domaines de sa vie. Cette stratégie a essentiellement pour but de lui faire savoir s'il peut faire confiance à la personne qu'il côtoie. Cela permet aussi de tester l'évolution de la prise de contrôle sur sa proie.

Il est égocentrique

Il rapporte tout à lui-même d'une façon très naturelle, sa nature égocentrique demeure profonde. C'est le plus beau, il est le meilleur, il veut être le gourou …

Il peut être jaloux

Le pervers narcissique peut être jaloux. Attention, toutefois, car ce n'est pas une jalousie sentimentale amoureuse, mais une traduction envieuse ! Il cherche par-dessus tout à le cacher, mais sa jalousie s'exprime à l'égard des capacités que vous avez et dont il ne dispose pas. Le PN vous côtoie en tant que sa chose et, en tant que femme, vous êtes son objet. Donc vous n'avez pas le droit de le supplanter, il est le meilleur.

Obsédé par l'image sociale

Il ne supporte pas d'être critiqué, car il ne veut et ne peut pas être perçu comme une personne mauvaise. L'image POSITIVE que les autres renvoient de lui est capitale, pour ne pas dire vitale même, car il lui est insupportable de paraître différemment.

S'énerve rarement

Le manipulateur s'énerve rarement, car la prise comme la conservation de son contrôle est à la base de son fonctionnement. Sauf dans le cas d'un pervers naturellement violent, un manipulateur orchestre une crise s'il juge utile de le faire, mais ce ne sera en rien une action spontanée pour lui.

Ne tient pas compte des autres

Vos droits, vos besoins comme vos désirs ne tiennent aucune place pour lui, bien qu'il fasse croire le contraire.

Paroles opposées à ses attitudes

Quand le discours est blanc, ses actions sont noires ! Les réactions du manipulateur sont à l'opposé de l'attitude correspondant au discours.

On parle de lui

Il fait constamment l'objet des conversations, même lorsqu'il n'est pas présent. C'est d'ailleurs une grosse source de satisfaction du manipulateur pervers narcissique.

Devient soudainement attentionné

Flatterie, sortie, petit cadeau, cette personne fait pour vous plaire et vous entoure de sollicitude de façon inattendue. Dans ce cas, il aura une demande à faire qu'il fera passer pour votre bien-être alors qu'il agira dans son propre intérêt. En faisant croire qu'il comble l'un de vos besoins ou par une action de gentillesse, il n'agit que dans son intérêt.

Provoque un sentiment de non-liberté

Provoque un sentiment de dépendance affective. Vous ne pouvez pas vous séparer de lui, même si vous savez qu'il est malsain de l'avoir comme relation.

Atteint ses objectifs aux dépens des autres

Il est d'une efficacité remarquable pour atteindre ses objectifs aux dépens des autres. Il sait parfaitement utiliser autrui pour obtenir ce qu'il veut. Il est le marionnettiste de son entourage.

Fait perdre vos repères

Avec lui, votre esprit devient confus, il retourne votre cerveau. L'expression « ne plus savoir où l'on habite » prend tout son sens avec lui. Le terme de « lavage de cerveau » est approprié, car il cherche à modeler l'autre en fonction de ses buts. Narcissisme exacerbé, il jouit d'observer à quel point il fait ce qu'il veut de sa petite souris.

Vampirise votre énergie

Lors de phases de dénigrement, de rabaissement, il vous vide de votre énergie. Ce n'est pas pour se ressourcer lui-même donc le terme « vampiriser » est mal employé, il s'agit d'un trou noir dans les faits. Le caractère injustifié de son attitude vide l'énergie de sa victime qui ne sait jamais comment agir avec le pervers.

Froideur émotionnelle

Sous l'apparence d'une personne aimante, il est pourtant dénué d'empathie. Il fait preuve d'une froideur émotionnelle incroyable, sauf si sa victime lui dit être mal par sa faute. Dans ce cas de figure, il fera tout pour prouver que NON.

Il vous fait du mal

Avec lui vous souffrez, vous êtes psychologiquement mal et ne savez pas comment agir avec lui. Cela peut même avoir des conséquences sur votre santé par une perte d'appétit, un sommeil difficile, de la déprime…

Des points positifs ?

Vous avez sans doute reconnu la personne qui vous détruit. Nous sommes sincèrement désolés pour vous car n'êtes malheureusement pas arrivé sur le site par hasard, cette personne vous consume.
Vous avez besoin de soutien, d'aide ou de conseils et nous pouvons vous accompagnez.

Attention ! Cette liste prend en compte des caractéristiques représentant un manipulateur et/ou un pervers narcissique moyen. La violence des tortures psychologiques peut être à des niveaux très élevés dans certains cas. Les points évoqués sont médians; cependant, même la plus petite perversion est déjà grave. Ces individus sont dangereux pour votre santé psychologique.

1 735 réflexions au sujet de « Test : Reconnaître un pervers narcissique »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de respecter une orthographe correcte sans langage SMS, ni oubli des apostrophes.

  1. Steph

    Oui Céline, 

    il faut que je redouble d'effort – depuis le 8 janvier je ne lui réponds plus… Mais lui continue de m'envoyer des sms – ce mois-ci c'était moins régulier un sms par semaine – juste ne m'nevoyant des photo de lui et moi… Il faut que je trouve le dernier courage pour changer de numéro ou bloquer…

    peut-être fait il cela pour voir si je craque… 

    Répondre
  2. nicole

    Pardon à tous ceux et celles à qui je n’ai pas le temps de répondre cette nuit.
    Je voulais juste brièvement vous conseiller un livre qui apporte un nouvel éclairage sur la perversion narcissique. J’en ai lu énormément, dont il est parfois fait mention dans ce forum, et tous sont édifiants. Mais tandis que je me pose de plus en plus la question de voir se multiplier les PN dans mon entourage,et ailleurs, je cherchais à comprendre pourquoi ce trouble du comportement touche de plus en plus de monde aujourd’hui. Et le livre que j’ai découvert offre une explication très intéressante à ce phénomène.
    il s’agit de:
     » La fabrique de l’homme pervers  »
    de Dominique Barbier,édition Odile Jacob.
    Passionnant.
    Courage à tous.je reviens vers vous quand j’ai ùn peu de temps.

    Répondre
  3. otter

    Bonjour,

    j'ai beaucoup de doutes depuis ma rupture définitive ce week-end avec ma PN : comme je disais à Nancy, on en vient à se demander si ce n'est pas nous-même qui avons un problème. Hors, plus je lis de documentations sur le sujet des pervers narcissiques et des types de manipulations dans un couple, plus je me demande réellement si ça n'est pas moi qui l'ai manipulée. Moi aussi parfois j'avais des pointes de jalousie, d'autres fois je me rends compte que j'avais des périodes de chaud / froid. Je me dit que c'est elle qui amenait ça en séduisant à tort et à travers ou en me parlant constamment de son ex avec lequel elle a remis le couvert pendant notre relation, ou encore pour le chaud / froid que cela venait de ses brusques changements d'attitude, puisque d'un coup c'était l'amour fou et ensuite les reproches. Sauf que moi-même en deux ans je lui ai fait beaucoup de reproches sur ses attitudes et le peu de considération qu'elle donnait à notre relation (elle n'a jamais proposé qu'on se voit hors du travail et trouvait toujours un prétexte pour refuser mes nombreuses tentatives, en deux ans cela ne s'est produit que peut-être 5 fois, dont les 3 dernières depuis décembre, en me disant qu'elle faisait des efforts et qu'elle le voulait réellement. Sur le plan intime nous n'avons dû avoir en tout que 3 ou 4 semblant de relations. Elle me faisait continuellement passer après son ex, ect).

    Mais là justement, avec toute cette documentation, je me dis "et si j'avais eu tort ? Si c'était moi le noeud du problème ? Et si c'était moi qui avait passé mon temps à la manipuler en faisant peser sur elle mon complexe d'abandon, ect ? et si jamais elle avait été sincère et que je l'aie réellement faite souffrir ? Ne suis-je pas extrêmement égoïste et sans intelligence sociale, comme elle disait." J'ai souvent agi avec elle comme avec personne d'autre, a-t-elle éveillé des pulsions enfouies en moi. Tout ceci me fait un peu peur, je l'avoue.

    Je perds le fil, je me rends compte que j'ai vraiment très fort ce manque dont nous parlions précédemment. Dès qu'on l'évoque devant moi, je balance entre haine, grosse déprime cachée par le sourire et l'apparence détachée, et l'envie de savoir qu'elle pense à moi, qu'elle m'aime encore et qu'elle espère encore, ce qui est vraiment cruel en soi. Je ne m'attendais pas à ça de ma part.

    Avez-vous eu ce genre de doutes importants à peine avoir quitté votre PN ou en lisant des livres sur le sujet ? Je m'interroge énormément sur le rôle que j'ai eu dans l'échec de notre relation. :(

    Merci pour vos différents conseils sur tout les sujets.

    Répondre
    1. nicole

      Otter, je n’ai pas encore lu les réponses des autres à ton post, mais celui ci me fait réagir tout de suite :
      1) si TU étais le pervers narcissique, tu ne te poserais absolument pas la question. Mais alors ABSOLUMENT PAS! Un PN ne reconnaît jamais qu’il a pu avoir tort, qu’il a pu avoir un part de responsabilité dans une crise.
      2) tu es égoïste? Ah? Eh bien qui ne l’est pas, peu ou prou? Connais tu un seul être humain qui ne le soit pas?
      Tu es jaloux? Eh bien oui, cela fait partie de la nature humaine, après, tout est question de dosage,de maîtrise de ce sentiment, très lié à la peur de l’abandon, certes. Mais c’est normal. Tout dépend de la façon dont tu gères ce sentiment, si tu le laisses t’obnubiler , te pourrir l’existence, empoisonner ta relation. .. mais si à côté de toi ta conjointe à une attitude ambiguë avec d’autres hommes, si elle te provoque pour te blesser (une PN ne s’en privera pas!) , comment pourrais tu ne pas être jaloux???!!!
      3) moi qui ait souffert durant plus de 5 ans avec un PN, qui n’ai plus le moindre doute sur sa pathologie, il m’arrive encore parfois d’avoir ce genre de doute que tu exprimés ce soir… »et si c’était moi la responsable? » .
      Otter tu le sais, dans un couple les torts sont partagés, et on ne peut pas affirmer (sauf si on est un PN! ) que nous sommes parfaits. Mais en principe dans un couplé équilibré et normal,les torts sont assez équitablement répartis. Dans un couple PN / victime, ce n’est absolument pas le cas. Simplement tu es trop dans l’introspection et la culpabilité ( notre PN y a veillé!) … et puis parfois se dire que le problème vient de soi,c’est une façon de rester ds le déni, de vouloir croire toujours e l’autre, quitte à prendre la faute sur soi! Une façon de garder l’espoir.
      Mais Otter, toutes ces questions que tu te poses, sincèrement, elles prouvent que tu n’es PAS le PN!
      Que les saloperies de ta copine t’aient conduit à avoir des mots,des attitudes négatifs, ne crois tu pas que c’est normal?
      Tes doutes de ce soir, tous ici nous devons parfois y faire face,sache le.
      Ne te décourage pas. Tu as été fort,reste le! Crois en toi. Tu es quelqu’un de bien,d’après ce que je lis. Tes doutes t’honorent,d’une certaine façon. .. mais je crois que tu te trompes. La méchante, c’est elle. La victime, c’est toi.
      Tiens bon.

      Répondre
    2. Catherine

      Otter, premièrement je voulais te dire merci pour ton poste du 24, je le l'avais pas vu.  C'est vrai qu'il sait exactement quoi me dire pour me faire souffrir et il connait mes réactions…  Il faut être plus forts qu'eux et la seule façon est de partir!!!

      Je lisais ton poste du 26 et ça me rend triste pour toi que tu te remettes en question. Si je ne me trompres pas elle avait 27 points sur 30!!! Non tu n'es pas parfait et Dieu merci parce que les gens parfaits c'est vraiment pas l'fun!!! C'est tout à faut nous ça de serenettre en question et se demander si on n'a pas provoqué ça mais NON Otter, tu essais juste de nager à contre courant et tu essais de te défendre, c'est légitime!  Le mal être tu ne l'as pas inventé, tu ne te sens pas bien dans cette relation écoute ta petite voix et pourquoi pas te faire une liste de tous les points positifs et nègatifs?  Tu pourras constater que ta liste sera plus longue du côté négatif que du côté positif.  Ne culpabilise plus Otter, courage!!!

      Répondre
    3. brune

      Bonjour Otter,

      Je pense qu'à force de se faire manipuler, la victime devient elle même en quelque sorte une manipulatrice. Ce doit être un moyen de se rendre compte qu'elle est manipulée et se protéger.

      On se pose beaucoup de questions, on s'interroge, on culpabilise, et on n'obtient aucune réponse.

      Je pense vivre avec un PN, mais j'ai deux enfants et 16 années de vie commune. J'essaye de me protéger et d'en dire un peu moins sur ma vie, celle de tous les jours, le travail, mes amies, mes sorties. Car le PN se nourrit de ces "activités" de cette vie parallèle. Au final, nous sommes une famille, avec des enfants, un couple sans en être un.

      Je me protège comme je peux, car ce n'est pas évidant de prendre la décision de partir : et oui les finances, l'entourage, le courage, le moral… ne le permettent pas forcément.

      Je ne craque plus à la maison (car cela nourrit les PN), j'ai mes amies pour ça, ou des petits moments de solitude… ou mon psy…. Dans ces moments là je pleure un bon coup, je vide toutes ces émotions, cette tristesse, cette culpabilité… et je repars plus forte.

      Mon PN m'a convaincu de voir un psy… puis au fil du temps il s'est rendu compte que j'ouvrais les yeux sur ma situation et a commencé à me dire que mon psy était nul… et surtout que mes amies étaint nulles.

      Un PN vous dit blanc aujourd'hui puis noir demain. Il vous dit ne plus vous aimer, puis quand il se rend compte que vous lui échappez, il se rattrape en disant "mais si je ne t'aimais plus du tout, je serai déjà parti". En fait il ne sait même pas ce qu'il veut lui même, si il le sait, il veut mettre sous sa coupe une personne aimant la vie, joyeuse pour lui pomper toute son énergie, il veut continuer à manipuler.

      Le choque pour la victime c'est le jour où elle prends conscience qu'elle est manipulée. Après elle apprends, avec l'aide d'un psy, des amies…. à se protéger.

      Je vous souhaite à tous et toutes un bon courage. 

      Répondre
      1. Celine

        Bonjour brune,

        J’ai lu , relus, votre commentaire et bien qu’il puisse y avoir 2 ou 3 concordances avec un pn, je ne pourrais pas affirmer que votre mari en est un….En effet un pn , ne s’arrête jamais, que vous lui parliez de votre vie ou pas, il trouve toujours des prétextes pour vous démolir….

        Votre mari est peut-être manipulateur, et vous en devenez une pour le percer à jour….mais ça ne suffit pas pour dire que c’est un pn! De plus ce qui vous inquiète le plus pour vous séparer c’est le côté « financier », je n’ai pas lu dans votre commentaire cette addiction qu’on les victimes d’un pn…..vous devez avoir un problème de couple , ça c’est évident, mais votre message ne décrit pas vraiment de bourreau et victime…..plutôt un couple qui se déchire…qui meurt….

        Courage et n’hésitez pas à apporter des précisions au cas où j’aurais mal analyser.

        Céline.

        Répondre
        1. brune

          Bonjour Céline,

          Je n'ai pas tout raconté, peut être volontairement. Il y a des situations qui me font penser qu'il en est un. Carresser dans le sens du poil puis mettre une claque ( au sens figuré). Féliciter puis casser. Mettre en doute, tout le temps. Dire oui à toutes nos demandes et nos attentes, puis au final ne rien faire, et laisser trainer, changer de sujet dès que ça ne l'intéresse pas…

          Depuis que j'ai conscience de cela, ce n'est pas qu'il a arrêté, c'est que j'ai compris, et que je me protège mieux.

          Me faire culpabiliser, il adore ça… je travaille là dessus. Il me dit que je suis folle.

          Peut être que je me trompe… Mais je reconnais certains points. 

          Merci Céline :-)

          Répondre
          1. Celine

            Brune,

            En effet il peut y avoir certaines situations qui font penser qu’on a un pn près de nous. Ensuite il faut tout un ensemble d’éléments pour en être sure…..

            Si comme vous le dites , vous vivez avec un pn, je vous conseillerais de partir avec vos enfants car s’il ne peut vous manipuler, il sera tenté de le faire avec vos enfants….de toute façon votre couple n’en n’est plus un d’après ce que vous dites….rien ne sert de rester….

            Bien sur le côté financier est un problème mais vous trouverez des aides en vous adressant à des organismes compétents.

            Courage.

            Céline.

          2. nancy

            bonjour Brune

            les caresses, les cpmpliments, le soutien et ensuite les cris, les réprimandes, je connais bien. Hiers je lui parlais de mes projets de changements au travail, (projet qui me tient vraiment à coeur et pour lequel je travaille beaucoup) il me supportait, m'encourageais à aller chercher les infos pour mon projet, alors qu'habituellement, il prend un ton de directeur d'entreprise (ton froid et très formel sans me regarder, mais en regardant la télé ou ses emails) et me questionne sur tous les enjeux potentiellement négaifs de mon idée. J'étais encouragée et contente hiers de ce changement d'attitude, de cette ouverture hiers.

            Aujourd'hui, je lui parle des infos que j'ai obtenu, il se met à stressé , à s'agiter, mais là vraiment, me disant que mon projet est inréalisable sur les plans financiers, qu'il ne peut pas croire que je n'avais pas réfléchi à tous cela avant et vlan, me voilà toute confuse et fâchée, alors qu'au départ je trouvais les infos récoltées plutot positives bien qu'imparfaites.

            Plus tars dans la journée, je suis allée rencontrer un conseiller financier qui m'a rassuré, me dit que mon projet est viable. J'en informe mon conjoint ce soir. Réaction de sa part; il me dit que je n'ai rien compris à ce qu'il me disait hiers, qu'il ne disait pas que le projet était irréalisable, et tout cela sur un ton très gentil et un peu moqueur. Il se préoccupait aussi  du fait que j'avais dit au conseiller financier que lui, mon conjoint, était très préoccupé de ce projet. Il semblait avoir  la crainte d'avoir pu passé pour un imbécile aux yeux de ce conseiller qui s'occupe de nous deux. Du coup, je me culpabilise en me disant que je n'aurais pas dû dire cela au conseiller (que mon conjoint s'inquiètait de ce projet), et aussi je me questionne sur ce qu'il m'a réellement dit hiers et sur ma capacité de compréhension, de bien décodé ces messages.

            Voilà un exemple très banal de ce que je crois être une certaine forme de manipulation et discours paradoxal, faisant en sorte que l'on ne sens jamais certaine de la réaction qu'aura l'autre, qui fait que l'on a toujours le sentiment de marcher sur des oeufs. Lorsque ce genre de situations surviennent de temps en temps, je ne vois pas trop le problème mais lorsque ces mêmes situations de comportements et discours paradoxal arrivent à tout propos , pour des banalité comme pour toutes discussions qui touchent des sujets plus sérieux, il y a un problème.

            C'est vraiment impossible d'avoir une conversation normale. Toutes discussions est en quelques sorte entachée par l'anxiété, la colère ou la froideur qu'il manifeste. Il me semble qu' il devrait être normal dans une relation saine de parler de choses sérieuses sans que tout dérape en impatience, en exaspération ou en froideur de directeur d'entreprise qui questionne son employé.

            C'est aussi la gentillesse qui suit ces situations qui rend confuse.

    4. Celine

      Bonjour otter

      Ah le doute !!!! Je pense que la plupart des personnes s’en ayant sorti, doute (ça m’est arrivé aussi)  C’est encore une des « séquelles » de nos chers pn !!! Ne doutez pas,ne vous laissez pas manipuler ( à distance) encore….. Le doute fait parti du processus de séparation….et pour une fois il ne faut pas s’écouter c’est un « piège » et une bombe à retardement « qu’a placé  » le ou la pn!

      Vous êtes jaloux ?! et alors qui ne l’est pas un minimum,  puis l’incertitude crée cette jalousie… Vous aviez des périodes de chauds et froids ? au vu de la situation, rien d’anormal!

      Vous lui faisiez des reproches sur son investissement par rapport à votre relation ! et alors ? où est le mal ? c’est normal d’être à 2 dans un couple ! Un pn n’est pas forcément accro au sexe, ce n’est pas sa nourriture !

      Votre complexe d’abandon est la faille par où elle a pu pénétrer ! ne culpabilisez pas à ce sujet ….

      Bref……comme vous le dites, vous éprouvez le manque et voilà pourquoi vous reportez toutes les fautes sur vous…..vous avez besoin de lui trouver des excuses…elle gagne !

      La séparation est très récente…..c’est là qu’il faut être fort….n’allez pas chercher votre drogue, vous le savez sinon c’est la rechute assurée…Si malgré tout cela vous arrive, nous comprendrons et serons là pour vous épauler le mieux qu’on peut….bien que je ne vous le souhaites pas, vous ne serez le premier à replonger…

      Courage.

      Céline.

      Répondre
      1. otter

        Merci pour vos encouragements et votre compréhension, et merci à toutes les personnes qui ont le courage de témoigner ici.

        Il vrai que la rupture est très récente, je crois que cette fois elle a compris que je ne voulais plus de cette relation, mais curieusement cela me fait mal de savoir que pour elle, c'est sans importance au final, que c'est juste comme si elle avait cassé un jouet et qu'il allait falloir s'en trouver un autre.

        La petite voix en moi, qu'elle étouffait par ses mensonges et ses faux-semblants, commence à me parler plus fort en me disant que cette femme n'a JAMAIS été dans dans une relation amoureuse avec moi et qu'elle ne le sera JAMAIS malgré les beaux discours qu'elle a pu avoir. Et c'est probablement ce qui me bouleverse le plus en ce moment. Et pourtant, à chacune des ruptures que j'ai tentées, au bout d'un moment je réalisais qui elle était vraiment, c'était souvent la raison des ruptures, comme un instinct de survie qui se met au rouge. Puis elle réussissait à me reprendre dans ses filets, c'était le bonheur et même temps l'étrange sensation de reperdre ma liberté et d'avoir à nouveau à marcher sur des oeufs, craindre ses foudres, souffrir de ses mensonges et d'avoir à nouveau l'obligation de passer en second dans sa vie. Mais j'y croyais tellement que la culpabilité de l'avoir faite souffrir revenait de concert. Au fil du temps et de ses mensonges, je finissais par ne plus avoir confiance en elle, mais s'aveugler pour ne pas perdre notre PN, c'est notre plus grosse erreur. :(

        J'espère que tous nous en sortirons vainqueurs. Personne ne mérite d'être traité de la sorte. 

        Merci encore pour ce site.

        PS : il y a une chose que je remarque c'est que beaucoup d'entre nous consultent un psy, je trouve cela tellement triste et si injuste puisque le problème ne vient pas de nous ou de notre faiblesse, mais de leur maladie qu'il font peser sur nous. Mais c'est nous au final qui sommes démolis alors que nous avons perdu notre temps à leur donner un amour que nous aurions pu donner à une personne qui en valait réellement la peine.

        Personne ne mérite ça. :(

        Répondre
        1. Celine

          Vous savez la compréhension on l’a quand on est passé par là =( Vous avez tout compris…..et vous le croirez ou pas , j’ai mal en vous lisant, car je ressentais la même chose….Oui en définitive nous ne sommes rien à leurs yeux alors qu’on se damnerait pour eux , c’est dur de savoir ça …et on n’arrive pas à se dire qu’ils sont ainsi, qu’ils n’éprouvent rien à notre égard…Tenez bon…..Une telle relation ne s’efface pas en un jour tant elle est intense en sensation ! Il me disait « jamais tu ne m’oublieras, on est lié  » Ai-je réussi ? Je le pense….alors dites vous que vous parviendrais avec le temps….en combattant …en vous combattant à gagner..je suis de tout coeur avec vous…. Pour les personnes qui vont voir des psys, évidemment que c’est injuste, mais il le faut si elles n’ont personne à qui se confier, il leur faut quelqu’un qui va les aider à retrouver confiance en elles…. Bien sur que nous avons perdu notre temps pour un amour qui au final n’allait que dans un sens et rapportait pas mal de mal être, mais il ne faut rien regretter….ne plus avoir de sentiments bons ou mauvais pour « cet amour » car sinon nous l’alimentons et ce n’est pas le but….ce qui est fait est fait…nous ne pouvons changer le passé….il faut avancer…courage…

          Céline.

          Répondre
          1. Steph

            Je confirme ça fait mal… 

            Les PN ne semblent pas le vivre aussi mal que nous la rupture…

            Nous on culpabilise d'être parti.. mais eux ne se remmettent pas en question, 

            ils nous culpabilise d'être parti…. jusqu'au bout ils nous détruisent…

            Ce qui fait mal c'est que jamais ils nous diront que nous sommes de bonnes personnes.

          2. Celine

            Steph

            Soyez forte…..c’est sur que le pn ne vit pas mal une rupture surtout si c’est lui qui la provoque car ou il s’agit d’une stratégie pour mieux vous rattraper ou c’est que vous ne l’intéressez plus et qu’il a une autre proie plus « énergisante »…c’est bien pour cela qu’il ne faut pas culpabiliser, d’ailleurs pourquoi culpabiliser? eux nous ont déjà oublié….Alors là comment voulez vous qu’ils vous disent que vous êtes une bonne personne puisque ce sont eux les meilleurs en tout et que vous ne valez rien…..mais rassurez-vous, si vous n’étiez pas une bonne personne, jamais vous n’auriez eu à faire à lui. 

  4. nancy

    Bonjour, me voilà de retour. J'observe beaucoup depuis quelques jours car je me demande constamment si j'exagèere, si c'est moi qui a un problème. Si je suis trop sensible. Je réalise que mon conjoint est vraiment dans la communucation double blind; il dit quelque chose mais son non verbal en dit une autre. Par exemple, il me dit de lui demander le matin de m'aider avec les enfants si je suis dépassée, mais lorsque je lui demande il soupir, lève les yeux au ciel, deviens super impatient avec eux et moi. Alors je lui demande je suis perdante, je ne lui demande pas je le suis aussi. Un autre exemple, il vide le lave-vaisselle, et se met à rager parceque la vaisselle dans l'évier n'a pas été rincée. Donc il m'aide mais gueule ou bien je m'arrange seule et suis surchargée. Je lui fais remarquer que lui non plus n'a pas rincé sa vaisselle, il nie, alors que je suis certaine de ce que j'avance… Je persiste, il ne dit plus rien mais continue de pester. Cela se passe au quotidien dans de petite banalités Dans mon cas c'est dans ce genre de subtilités que tous ce passe depuis plus de 20 ans. Je me sens toujours sur le qui vive. Ce n'est pas des trucs si graves mais à la longue on dirait que cela m'use et que je deviens de moins en moins tolérante. Je suis toujours dans l'analyse et la sur analyse; je revois dans ma tête des situations, des mots, des attitudes et me demande constamment ce que j'ai fais de pas correct, si j'ai raison de me sentir aussi mal. J'en viens à penser que je deviens folle de m'en faire avec si peu alors que d'autres vivent vraiment l'horreur. S'il vous plait, dites moi sincàrement ce que vopus en pensez, n'hésitez surtout pas à me le dire si vous croyez que j'exagère et me plaint pour des pécadilles qui arrivent peut-être dans tous les couples merci beaucoup, je me sens vraiment seule et confuse

    Répondre
    1. Celine

      Bonjour Nancy

      Votre conjoint semble bien être un grand macho ! Il peut aussi avoir le complexe de supériorité qui signifie tout son contraire car dans la réalité ceux qui en souffre se sentent inférieurs. Ces personnes là rabaissent les autres, critiquent ce qu’elles font pour se sentir supérieur….ce sont les meilleurs et ne tiennent compte des conseils de personnes, ils savent tout point ! Mais au fond d’eux, ils savent qu’ils sont inférieurs….Voilà ce que je peux vous dire en vous lisant, Tournez-vous vers un spécialiste de la santé qui vous en dira surement plus….Maintenant ce qu’il faut voir c’est vous et ce que vous voulez faire …..Voulez-vous continuer votre vie ainsi ? 20 ans c’est long , vous n’êtes pas heureuse , ne croyez-vous pas qu’il faudrait envisager une autre solution….la séparation…c’est dur après tant d’années je le sais ….et continuer ainsi ?! A vous de voir jusqu’à quand vous tiendrez…..quoi qu’il en soit courage et n’hésitez pas à en parler..

      Céline.

      Répondre
    2. otter

      Bonjour Nancy,

      je crois que rien que le fait d'être en permanence sur le qui-vie en dit long ; dans une relation normale, on a pas à marcher sur des oeufs, on peut discuter sans avoir sans cesse à craindre les foudres de son ou sa partenaire. Comme le dit Céline, votre conjoint à effet une bonne part de machisme en lui et le macho est quand pas mal narcissique, non ? Il vous culpabilise en vous reprochant constamment des choses somme toute anodines, et c'est probablement le fait que ces reproches s'accumulent qui vous fait perdre confiance en vous. Vous analysez sans cesse les situations avec lui, ça aussi c'est un signe je suppose. Personnellement j'y sens quelque chose d'assez malsain. Mais mieux vaut en effet l'avis d'un professionnel. 

      En tout cas, vous n'êtes pas folle, nous sommes nombreux à nous poser la question sur nous-même dans ce genre de relations, parce qu'ils jouent énormément sur les mots et leurs attitudes, créant une véritable confusion chez nous et nous amenant à nous poser la question si ce n'est pas nous qui avons un grave problème et si nous n'accusion pas cette personne à tort, je me pose cette question en permanence. Mais il faut tenir et garder confiance en soi. :)

      Courage Nancy !

      Répondre
    3. Catherine

      Bonjour Nancy, tu ne te plains pas pour rien ça c'est certain.  Ça devient épuisant à la longue de devoir toujours se défendre, d'essayer de ne pas se faire écraser et de se remettre en question constamment.  Premièrement, je me demande pourquoi tu dois lui demander de t'aider???

      Ça devrait être naturel qu'il s'implique non?  Pourquoi ce ne serait pas toi qui lui aiderait?  Il te laisse toute la charge et par dessus tout ça il te fait sentir stressée et pas compétente pour quelque chose d'aussi ridicule comme rinser de la vaisselle.  

      Comme disait Céline et Otter, tu n'es pas bien dans cette relation et après 20 ans crois-tu qu'il changera?  Tu vas y perdre toute ta confiance, ton énergie et… ta santé.  Pense à toi Nancy, ce n'est pas d'être égoïste, c'est seulement de sauver TA vie.  C'est certain qu'une rupture n'est pas facile mais ce que tu vis jour après jour est loin de l'être.  

      Est-ce que tu es capable d'être ferme avec lui et lui dire "ok ça suffit, tu ne me parles plus comme ça"?  Je pense que dans toutes relations quelle qu'elles soient (amour, amitié, travail) il faut se tasser quand on ne se sent pas bien.  Qu'en penses-tu?

      Courage Nancy tu mérites le bonheur!

      Répondre
  5. Patier

    bonjour,

    je suis anéantie car en lisant le test , mon compagnon correspond à 28 points .

    nous avons un enfant en bas âge ( 5 mois) ensemble et j'ai une fille de 9 ans d'une première union, qui subissent des cris et la chape pesante de la dictature sourde de mon compagnon presque tous les jours et ça va trop loin, je suis épuisée.

    il fait tout pour me me mettre dans un état d'hystérie et pour me remettre toute la faute de la déchéance de notre couple sur les épaule .

    je vis des insultes, une  dépendance sexuelle et  affective, l'abnégation de mon être et l'isolement et le silence .

    je suis complètement perdue et très mal dans ma peau , bien que forte et lucide de la situation, car je tavail depuis 13 ans en santé mentale, ça fait 1 ans et demi qu'il me martyrise et il à réussi a compléter quasi tout les points du pervers et à me dévalorisée tout en me rendant dépendante de lui.

    on en arrive aux coups, ce qui n'est pas reprit dans vos critères et c'est effrayant car il m'à déjà frappé devant les enfants,même en ayant mon fils dans mes bras, je vis un cauchemar.

    je ne sais pas comment faire pour m'en sortir , je suis complètement perdue et j'ai besoin d'aide …

    Répondre
    1. Catherine

      Patier, ça me rend triste de lire ton poste… Il a osé de frapper avec ton bébé dans les bras en plus?  Il est ignoble!!! Sauve-toi Pathier, pour toi, pour ta fille et ton bébé.  Il ne changera pas et qui sait ce qu'il est capable de faire!  Ils ont un tel pouvoir sur nous c'est incroyable!!!  Je suis certaine que tu n'aurais jamais pensé accepter ça un jour et portant tu es rendu là!  Est-ce que tu as des amies et famille qui peuvent t'aider à sortir de là? Courage et écris nous xx

      Répondre
    2. Celine

      Bonjour Patier,

      Quand un PN en arrive à la violence physique il change de registre et devient alors ce qu’on appelle un psychopathe (c’est pour cette raison que ce n’est pas dans les critères) Ce mot vous le connaissez, vous savez que ça fait peur. Je ne peux pas vous affirmer bien sur car je me fie juste à vos écrits…Un conseil …..fuyez….Avez -vous regardé « L’emprise »? La violence n’ ira que crescendo….bien sur il vous faut le temps « d’avaler » la pilule mais croyez moi c’est la seule solution….Vous travaillez dans un milieu propice pour vous faire aider par des collègues…S’il continue à vous frapper, vous devez mettre vos enfants à l’abri, préparez-vous à ça …courage

      Céline. 

      Répondre
    3. Cleo

      Patier,

      Je ne peux m'empêcher de vous répondre, après avoir bien réfléchi à ce que je pouvais vous dire pour vous apaiser ou essayer de vous aider, tant votre situation m'accable et votre détresse me peine.

      S'il y a en effet, comme vous le décrivez, au delà de la souffrance je dirais 'ordinaire' orchestrée par le pervers (entrant en résonance évidemment pour toute personne déjà passée par là), une violence physique qui s'est installée, alors nous serons toutes unanimes à vous dire: courage, fuyez!

      Encore faudrait-il être en capacité psychologique, matérielle et sociale de pouvoir le faire, et ce dans l'immédiat?

      Alors reste à mettre en place rapidement une stratégie d'attente et de survie, pour vous protéger vous, et vos enfants, et ce, tout en réfléchissant et organisant votre départ.

      Première chose à mon sens: même si vous êtes ruinée intérieurement, ne le laissez au grand jamais paraître à votre pervers, jouez autant que faire se peu la distance, voire l'indifférence, car il n'a aucune empathie, au contraire il se repaît de votre souffrance (je me suis entendu dire, abasourdie 'tu aimes ta souffrance", quelle claque!).

      Par expérience personnelle, la deuxième chose est tout aussi importante: investissez-vous, en priorité, j'insiste, de manière systématiquement prioritaire, ailleurs, dans vos enfants, votre travail, vos relations professionnelles et amicales en dehors de lui, en lui faisant comprendre qu'après tout il est très loin d'être le centre de vos préoccupations, il n'occupe pas toute votre vie, et qu'il n'est absolument pas le centre du monde pour vous et votre famille (ce qu'il croit et pense pathologiquement).

      Enfin, cessez définitivement (facile à dire…mais il le faut, c'est capital) de vous envisager, de vous considérer et de vivre comme une victime, une pauvre petite souris affolée qui, prise dans un piège mortel, court dans tous les sens: posez-vous, vous verrez que vous avez en vous les ressources nécessaires, des qualités supérieures à la moyenne, d'autant que le pervers les a repérées pour les détourner à son profit en exploitant votre intelligence, vos talents d'écoute, de sincérité et d'abnégation, vous méritez mieux et vos enfants aussi.

      Courage!

       

       

      Répondre
    4. otter

      Bonjour Patier,

      à vous lire, frapper son conjoint, c'est déjà inadmissible et criminel. Le frapper devant ses enfants, c'est l'humilier. Le frapper avec un enfant dans les bras, c'est doublement criminel. Peu importe la dépendance que vous ressentez, au-delà de la violence morale, s'ajoute la violence physique.

      J'éspère également que vous avez des proches pour vous aider à fuir. Contactez d'urgence un professionnel si vous le pouvez.

      Soyez forte, même si c'est autrement plus facile à dire qu'à faire, pensez aussi à vos enfants, s'il est dangereux pour vous, il l'est aussi pour eux. Je crois que Cleo a mis les meilleurs mots, mais lisez bien ce que nous vous disons en coeur.

      Courage Patier !

      Répondre
  6. Marie

    Bonjour à tous,

    Je vais essayer de faire bref.. Connaissez vous la phrase : "Comme on est on pense que les autres sont !". Cette phrase m'a été balancée au visage maintes et maintes fois durant les 4 ans que j'ai passé avec une personne dont vous me direz au fil de mon témoignage s'il s'agit effectivement d'un PN. Nous avons démarrez notre histoire en essayant de fonder une famille recomposée "bancale" après coup. Après 1 an d'allers- retours pour se voir (nous vivions à des centaines de kilomètres) , il m'a proposé de venir vivre avec lui, j'ai donc quitté mon travail, mon appart et embarqué ma fille (lui a 2 garçons) dans cette folle avanture…..lui, il ne cessait de culpabiliser son ex femme en la qualifiant de "border-line"..  et moi j'étais selon ses dires, à des années lumière d'elle…. j'étais "sa princesse". Ensuite il fallait que je trouve un travail dans cette nouvelle vie, il avait une garde alternée et nos enfants étaient des pré-ados.  Il assumait tout le coté financier et commencait à me le reprocher,  (Mr gagnait plus de 3000 euros par mois) ..moi j'avais trouvé quelques heures de ménage par ci par là, mais il voyait que la situation n'évoluait pas….puis les disputes sont devenues de pires en pires, il me prenait par le bras très fortement, me posait sa main sur ma bouche pour que je me taise car il ne pouvait argumenter sans cela…. me secouait dans tous les sens et finissait par me jeter par terre avec de l'écume au commissures des lèvres.. et tous ça en me rabaissant par des mots terribles, et comme je ne suis pas du genre à me laisser faire, nous sortions vidés de tous cela….la vie reprenait son cours comme ci de rien n'était……

    j'avais l'impression qu'il m'infantillisait, il s'occupait souvent de préparer les repas (il aime cuisiner) , quand moi je voulais le faire ce n'était jamais vraiment comme il le souhaitait ..je perdais pied, ne sachant pas vraiment comment me comporter, quels étaient exactement ses sentiments pour moi car parfois il était tendre, compatissant (de part ma situation professionnelle) .. par contre il n'était absoluement pas jaloux et pour moi c'était frustrant ! il m'a fait des affronts, ah oui, je suis comme le coq, l'emblème des Français, je fais la fière mais j'ai les pieds dans la merde !  il jouait de sa toute puissance financière pour me mettre au plus bas psychologiquement, invoquant le fait qu'il s'occupait de l'aspect économique, moi je n'étais en quelque sorte que le femme de ménage de la maison….

    Les gens qui le voyait ne pouvaient croire à cet aspect de sa personnalité car , très sympathique, très cultivé (il adorait jouer les grands professeurs) faisant preuve de sensibilité, comment imaginer cela, c'est d'ailleurs ce que je me suis dit à l'égard de son ex femme (apres tt le problème venait surement d'elle)…….Ainsi pour en revenir à cette fameuse phrase sitée au debut, quand je lui faisait part d'un désaccord j'y avais droit. Quand je voulais qu'il réagisse, il se murait dans un silence qui m'exaspérais.. je vous passe les détails de tous ce qui s'est passé car il faudrait des pages mais bon pour finir, il m'a mise à la porte avec ma fille et moi j'ai dû faire un retour à la case départ, quand à lui silence radio, cela ne l'effleure même pas depuis 3 mois que je suis partie…  qu'en pensez vous ?

     

    Répondre
    1. Catherine

      Marie, il ne t'a jamais recontactée??? Tu sais quoi?  C'est un cadeau qu'il vous fait à ta fille et toi.  Je comprends que tu puisses trouver ça difficile mais je t'assure que tu seras beaucoup mieux sans lui.  Est-ce que tu as un nouveau travail? Un endroit bien pour demeurer avec ta file?

      Répondre
      1. Marie

        Bonjour Catherine,

        Non il ne m'a plus recontactée, je n'ai  plus de  travail et je vis chez mes parents. Crois tu qu'il soit un PN ? et encore je ne me suis pas étalée sur le sujet….

        Répondre
  7. nicole

    Céline, je profite de vos interventions pour vous dire ce que je disais l’autre jour à mon psy, ne lui en déplaise! – que sans votre forum,je serais encore entre les griffes de mon PN. .. Merci du fond du coeur à vous ainsi qu’à Mathias, pour ce site qui m’a sauvée. Vraiment. MERCI.

    Répondre
    1. Celine

      Merci Nicole,

      Ce forum a été créée dans ce but , aider les victimes.

      Je suis heureuse de voir que ça vous permet d'aller mieux grâce à lui….

      Qui mieux qu'une victime qui s'en est sortie pour en aider une autre ? Qui de mieux que quelqu'un qui vit cette situation? Il faut vraiment y passer pour savoir tout ce qu'on peut ressentir….c'est facile de dire "t'es folle de rester avec lui(elle)…quitte le" les amis, les proches ne savent pas que c'est bien plus qu'un amour qu'on doit laisser, c'est une vraie drogue….Il faut d'aileurs soit même en prendre conscience et bien faire la différence entre amour et addiction pour arriver à s'en libérer et avoir la volonté de se désintoxiquer comme dans toutes les addictions…mais avant il faut trouver cette force car un ou une pn nous vide complétement …….Ne pas rester dans le déni…et ce n'est pas chose facile car on les "aime" malgré tout….alors il faut du temps…plus ou moins selon les personnes et l'intensité des émotions que l'on a vécu, les années aussi….

      Bien évidemment il ne faut pas abandonner les psys ou autres professionnels médicals qui sont importants pour aller de l'avant et qui ont une autre compétence que notre savoir.

      Si ce forum peut aider, les femmes ou les hommes victimes en discutant entres elles , sans oublier les personnes qui nous contactent en privé eh bien nous serons satisfaits…

      Partageons notre connaissance à leur sujet et nous arriverons à les combattre…

      Bien amicalement

      Céline.

      Répondre
  8. Cleo

    Bonjour,

    Score maximal, 30, j'ai beau le refaire, recommencer, recompter, c'est toujours le maximum… schizotypique de plus… Je l'ai compris après, vraiment, je n'ai réalisé qu'après, toute l'étendue du sinistre, la gravité des dégâts, je le voyais bien un peu bizarre, excentrique, tenant souvent des propos étranges et bi-polaire sûrement (bien que n'ayant mis ce terme qu'à la fin, après tout je ne suis pas médecin, qui suis-je pour juger? -instiller le doute chez l'autre est l'arme majeure du pervers narcissique-). Mais il était doué, sensible, imprévisible, je croyais qu'en fin de compte ce n'était pas si grave? Je l'aimais tel qu'il était, point. Même si à plusieurs reprises, je me suis fait peur, d'autant plus qu'il avait un charme fou et la capacité parfois de rendre la vie agréablement déjantée (cacher un lapin pascal en chocolat dans la chasse d'eau ne fut pas le pire…) j'ai tenu…Quatorze années, à être raide amoureuse de ce fou! Le pire c'est qu'il a fait un épisode psychotique magistral et que c'est lui qui a rompu du jour au lendemain en me fuyant comme si j'avais attrapé la peste et m'accablant de reproches, de défauts, de méchancetés et d'horreurs diverses. Un concorde sur la tête ne m'aurait pas davantage écrasée comme une vulgaire punaise…

    Mais une réaction de survie inouïe m'a fait partir. Quatre ans après, je n'en reviens pas d'avoir autant souffert à la fois toutes ces années durant, et de la rupture, qui fut atroce… ce fut un terrible voyage. Un voyage dont on revient autonome, guérie des sentiments pour le reste de ses jours, certes, mais en même temps plus forte et quelque part sereine: que pourrait-il m'arriver de plus calamiteux sur l'échelle des désastres amoureux, après une telle expérience?

    Le pire est que je l'ai revu il y a deux ans, alors que je pensais l'avoir rayé de la carte par un silence radical et une mise au point vengeresse sur son état psychique. Et le pire encore, à mon initiative, à laquelle il s'est empressé de répondre, naturellement.

    Mais le regard que je porte sur lui ne sera plus jamais le même: décillé pour toujours, je ne pourrais plus craquer pour un type aussi dingue. Restent quelques bons souvenirs, le plaisir rare de partager une séance de cinéma ou une visite d'expostion et ensuite, rideau… distance, retrait, froideur, le passé est une terre brûlée où il me semble que rien ne poussera plus jamais, n'en déplaise à ce cher jacques Brel. Pas facile à vivre tous les jours…

    Répondre
    1. Catherine

      Cleo, merci pour ton témoignage.  Est-ce qu'il a fait une psychose toxique? Pendant 14 ans tu as été amoureuse?  Et il a été gentil combien de temps là-dessus?  Je ressens beaucoup de choses que tu as écrit dans ton poste et je t'admire d'avoir été aussi forte Cleo!

      Répondre
      1. Cleo

        Bonsoir,

        En fait, pour répondre à vos questions, j'ignore, encore aujourd'hui, comment réellement qualifier cet épisode, je ne suis pas diplômée en psychologie, ni psychiatre, cela ne relève pas de mes compétences, le net nous instruit bien ça et là sur quelques notions de spécialistes, on échange aussi avec d'autres personnes, on lit, on se documente, on annalyse intuitivement, on essaie de faire appel à la raison aussi, à l'analyse, on réfléchit beaucoup…des recoupements, des concordances, vous font avancer à tous petits pas, vous pensez vous tromper, vous avancez, reculez, vous perdez un temps précieuxs, et de fait, vous vous voilez la face, par faiblesse sentimentale, sociale, par peur et par lassitude. 

        D'autant que ce style de personnage vous enverrait facilement chez le psy, mais refuse catégoriquement de faire appel à la médecine, n'y songe même pas, c'est vous la folle, la bonne à soigner, pas lui…

        Mais le vécu brutal et glaçant ne trompe pas, un jour, la brutalité de la vérité vous tombe littéralement sur le dos, plus aucune place pour le doute, plus d'excuses: surtout la violence du choc, la soudaineté de cette déflagration (préparée certes par quelques signes annonciateurs évidemment que l'on préfère ne pas remarquer…), la haine manifeste furent tels que j'en suis restée en état de sidération, telle une victime d'attentat. Comment expliquer aux autres que ces personnes ont souvent deux visages? par petites touches la violence psychologique entre dans la relation, sans que, au début, l'on comprenne ses mécanismes. On préfère croire que l'on se trompe, qu'on se fait des idées, on minimise, on s'endort soi-même. De l'extérieur, c'était le gendre parfait, poli, attentionné, beau, séduisant, amoureux, gentleman, et de l'autre dans l'intimité, un manque flagrant d'empathie, une froideur glaciale hors de propos et sans raison, un jeu de chat et de souris permanent, un flou constant dans ses déplacements, ses sentiments, ses relations, ses convictions. Et à d'autres instants, comme par magie, complice, tendre, léger comme une bulle de savon. Il n'y a rien, ni personne à admirer là, c'est une histoire qui s'est écrite à deux, j'ai tenu dans le fond (je le connais depuis 28 ans), parce que j'ai tendance à accepter n'importe quoi, parce que j'ai vécu un réel coup de foudre en le rencontrant la première fois et que j'étais follement amoureuse, parce que je n'aime pas m'ennuyer et que j'accepte de prendre des risques, je suis aventureuse et ça ne m'a fait peur qu'à la fin,quand j'ai enfin compris que j'étais vraiment en danger. Là, je me suis réveillée…

        Répondre
        1. Alice

          Bonjour Cléo,

          je trouve ton analyse tellement juste !!
          Oui, le goût de l'aventure, je me reconnais là. En ce qui concerne mon expérience, j'analyse ça comme un comportement quasi suicidaire du style "je prends beaucoup de risques, mais jusque là tout va bien…" comme une voiture lancée à pleine vitesse qui éviterait in extremis la totale tragédie, mais sans échapper aux dommages collatéraux. C'est dommage de ne se sentir exister que dans ce type de relations qui nous coupent finalement les ailes et nous font échapper à ce que la vie pourrait nous offrir de plus beau, de plus sain…de plus tranquille ? J'ai l'impression de vivre la tranquilité comme une sorte de petite mort.
          xoxo.

           

          Répondre
          1. Catherine

            Allô Alice!  il y a une petite phrase que tu as écrite qui me fait tout drôle " J'ai l'impression de vivre la tranquilité comme une sorte de petite mort". C'est tellement ça!!!  

    2. otter

      Bonjour Cleo,

      – de un, j'admire particulièrement ta façon de t'exprimer, très jolie prose :)

      – de deux, penses-tu avoir toujours des sentiments, même infimes, de dépendance pour lui, même depuis la dernière fois que tu l'as revu ? 14 ans, ça doit être impossible à effacer j'imagine. Je me demande ça, parce que tu sembles l'avoir complètement rayé mais tu as quand même fait la démarche d'essayer le test et en pensant à lui. J'espère qu'on fini vraiment par sortir de ce traumatisme. 

      En tout cas bravo à toi d'avoir une une telle force. :) 

      Répondre
      1. Cleo

        – et d'un: oui, hélas, j'ai encore de la tendresse pour lui. De l'amour? je n'arrive pas à répondre à la question pour le moment.

        – et de deux: 28 ans entre l'amitié amoureuse, l'amant ou vivre ensemble 14 ans, oui, c'est impossible à effacer, je confirme, en tout cas je n'en suis pas capable

        -et de trois: j'ai essayé de le rayer de la carte définitivement, mais je n'ai pas pu, trop de souffrance!

        Répondre
        1. Catherine

          Cleo, 28 ans… Ouf!!! Tu es vraiment bonne et forte.  Je crois que ça ne peut pas s'effacer facilement quand on a un coeur aussi sincère…

          Répondre
          1. Cleo

            Catherine,

            Oui, 28 ans cela paraît, dans l'absolu? un chiffre exorbitant et déraisonnable, mais il y eut une discontinuité dans cette durée, des modulations en temps proches et en temps plus distants, des moments de simple amitié, puis d'amitié amoureuse, des périodes intenses et des années de vie de couple ordinaire, c'était branché sur du courant alternatif, mais cela paraissait s'être enclenché sans qu'il ne puisse y avoir de temps mort.

             Il y a des personnes qui ne se sentent vivre que sur des montagnes russes, c'est l'ivresse du non-conformisme libertaire, et c'est en effet conduire un bolide un bandeau sur les yeux; lorsque l'on choisit de sortir hors des chemins battus et de s'enfoncer dans les bois, on tombe sur des manipulateurs en embuscade, des pervers narcissiques qui ne demandent que ça. Avec le recul, j'en suis arrivée à penser, à partir de mon cas personnel bien évidemment, que cette rencontre n'avait pas été anodine, je la souhaitais, et elle n'était pas arrivée au hasard, car pour qu'un pervers narcissique s'exprime, il faut qu'il y ait en face une personne qui lui laisse le champ libre. Se jeter dans la gueule du loup et chercher le vent du large, l'aventure, comme le dit Alice, cette griserie a son prix, mais il faut nécessairement être deux pour que la mécanique se mette en branle. Il m'est arrivé d'ailleurs de pouvoir constater que les effets d'un pervers narcissique sur certaines personnes sont quasi nuls: aucune prise n'est possible, ils repartent bredouilles, leur tactique ne peut se mettre en place…Il faut être entière et passionnée également, pour insister si longtemps, ne pas lâcher prisE obstinément, tenir bon assez stupidement, pour se prouver à soi-même, mais quoi donc au fait? que l'on fera mieux que les autres? que l'on arrivera à le changer? que ce que l'on vit est tellement exceptionnel que cela vaut quelques petits sacrifices? cherchez l'erreur…

          2. Celine

            Bonjour Cléo

            Pour ma part je me suis laissée « prendre » comme vous …l’envie de sensations fortes, la passion…..car on ne peut pas dire mais ça bouge avec un PN ! L’ambiguïté fait que nous ne savons jamais où nous allons….les sensations fortes aussi bien en bon qu’en mal….tout ça je l’ai vécu….mais à la fin on est complètement détruite…voilà le résultat…

            Et puis si on est (ou avons été) avec eux, c’est que nous avons une faille , un manque affectif …ou autre (d’ailleurs c’est pareil pour eux) et quand ils la découvrent, ils s’y faufilent pour faire leur « travail »

            Je crois que vous vous en êtes sortie, si on peut dire…je vous lis sans vous répondre (sauf aujourd’hui) car je trouve que vos commentaires sont aussi une analyse très juste du Pn et des victimes…merci à vous de participer.

            Céline.

          3. Catherine

            C'est vrai Cléo, nous sommes entière et passionnée.  C'est ce qu'ils recherchent au fond et nous,  du coup , nous croyons qu'on peut les changer mais c'est impossible!!!

          4. Celine

            Bonjour Catherine 

            Je rajoute à ce que j’ai dit à Cléo, que ce que recherche un PN c’est aussi une personne qui a un fort caractère (il me semble que vous l’avez évoqué en ne vous laissant pas faire, ou bien c’est quelqu’un d’autre) Les Pn n’iront pas vers une personne faible , ça ne les intéressent pas, ils ont besoin de se « nourrir » de la vitalité de leur proie pour la laisser totalement sans vie ! La passion , l’honnêteté , bien qu’il la revendique ils s’en fichent, eux c’est la proie qui les motive…..ils en ont besoin pour se sentir « vivant » ….tout le reste est entre comédie pour attraper et un peu de vérité…juste un peu …

            A bientôt

            Céline.

          5. Catherine

            Merci Céline, oui c'est bien moi qui disais que j'avais du caractère et que je ne me laissais pas piler sur les pieds!!!  Tu as raison, ça les nourrit, ils ont du challenge avec nous.  Je me dis qu'il ne réussira pas avec moi mais je suis bien consciente que c'est impossible de se battre contre eux à ce jeu…

            Toi Céline ça fait longtemps que tu t'en es sortie?  Et est-ce que cela t'a laissé des séquelles?

            Merci pour tes interventions!

  9. Steph

    Bonjour,

    en janvier j'ai quitté mon petit ami avec qui j'étais pendant 9ans. nous avons tous les deux 28 ans. 

    depuis le 8 janvier je l'ignore. Cependant, j'aimerai savoir si c'est judicieux de l'appeler pour lui dire ce que je pense de lui. 

    en effet, il pense que ce n'est pas possible que j'ai pu le quitter de mon propre chef : il croit que c'est mes parents qui me retiennent. 

    Pendant ces 9 ans, il m'a fait croire à un compte de fée pendant 4 ans. Puis il m'a trompé pour me punir m'a t il dit : parce que je l'avais laissé seul un soir et aussi parce que je me sentais bien dans ma vie universitaire : j'avais réussi mes examens et je prenais confiance en moi.

    J'ai essayé de le quitter mais je n'ai pas réussi. Il a reitéré l'acyion et je suis encore restée… il me faisait culpabiliser dans le sens où il me faisiat croire que je n'étais pas assez présente ou investi.

    suite à cela mes parents l'avaient interdit de venir à la maison. Ces derniers, ainsi des amis m'ont dit qu'il n'atait pas pour moi que je devais le quitter. Mais je n'ai rien écouté et cela jusqu'au 1 janvier 2015 = jour où je l'ai quitté. 

    dans notre couple il me mettais toujours les batons dans les roues quand j'avais des examens ou des recherches de stages. En même temps il fallait que je réussisse mais d'un autre coté il me faisait des coups bats lors des examens. 

    A coté de cela il me rabaissait, par exemple : tu ne sais pas lire ? il faut tout t'apprendre …, même une fille de 18 ans c'est bien faire à manger…. 

    En 2011 j'ai aménagé avec lui – la même année il pouvait de nouveau revenir chez mes parents (mes parents l'ont fait pour moi).

    mon copain detestait mon frère, cherchais à m'éloigner de ma famille. 

    quand je vivais chez lui je faisais tout – les courses, ménages, à manger, j'étudiais, je m'occupais du chien.. Et lui il ne savait que critiquer ce que je faissais : exemple : "on ne prend pas trois casseroles quand on ne peut en utiliser que deux", "tu n'as pas suivis mes instructions pour faire la confiture, excuse toi !", "tu ne sais pas lire, on ne met pas de buerre dans les batonnets de poisson panés"… il disait toujours que c'etait sale alors que je nettoyais tous les jours. IL me reprennait quand je rangeais au mauvais étage la viande dans le frigidaire…il allait jusqu'à compter le nombre de feuille anti décoloration du linge j'utilisais… 

    il me disait qu'il m'amait mais que je devais être encore plus parfaite. 

    Ces remarques me donnaient la sensation d'être un enfant ou une incapable majeure.. 

    Il allait jusqu'à me dire "fini ton assiette sinon tu ne sors pas de table". 

    Quand je râlais il me disait que j'étais une fainéante. Ce qui était faux avec du recul. 

    Il me disait aussi c'est normal que tu fasses tous c'est moi qui ramène l'argent… 

    Niveau comportement, donc il me rabaissait par rapport aux taches ménagères et culinaire.

    Il me poussait à bout pour que j'aille jusqu'à lui flanquer une giffle : il restait exprès stoïque face à mes questions. Puis il me disait tu vois pourquoi je suis comme ça avec toi, c'est parce que tu me tapes. Ensuite il me mentait tout le temps. Il me disiat qu'il partait à Strabourg en faite il allait à Lyon… Dès que j'engageais une conversation serieuse c'etait je suis fatigué, ou alors il augmentait le son de la TV…Le 31 janvier suite à une dispute il a fini par m'insulter et me tirer les cheveux… 

    En société, il ne parle pas beaucoup mais arrose tous le monde à coup de billet.. et il aimait bien sortir un petit pic contre moi histoire de montrer qui est le chef… 

    Il était tout le temps en compétition avec moi .

    Il détestait me voir heureuse autrement que part lui. 

    Sa mère me disait tu sais il ne veux que toi, le reste autour ne l'interesse pas. Il faut dire que sa mère est aussi très bizarre : elle m'a dit qu elle a aimé d'une manière malsaine sont fils – qu'elle a toujours aimé plus fortement son jeune frère que son mari… On dirait qu'elle savait comment était son fils mais qu'elle ne voulait pas intervenir. Un jour elle m'a dit "ah mais dit tu as plus de caractère que mon mari" (c'est elle qui commande dans son couple – et d'ailleurs elle a chercher à couper son mari de sa famille – et quand sa lui prend elle va dans sa belle famille les injurier puis elle les revoit comme si ne rien était) – A noté que ses parents ne sont pas fidèles entre eux. Et l'hypocrisie est omnipotante. 

    Pendant, un moment je croyais que je devais aider mon ami à sortir de cette relation familiale mal saine… mais ensuite j'ai compris que même s'il sait comment est sa famille il préfère se voiler la face. 

    Autre chose à noter : les animaux.. En effet un jour sa mère lui a dit quand je reviens je ne veux plus voir le chat. Et mon ami a exécuté – il l'a abandonné et non pas tuer car j'étais là. 

    J'ai appris depuis peu, il a déjè enterré des poules vivantes, qu'il tappe des pigeons par plaisir et tu des animaux sans scupule. Il a un elevage de poules. Et il fait de la sélection, parfois il est amené à tuer des sujets qu'il qualifie comme ayant un défaut – personnellement je ne supporte pas voir quand on tue un animal et ce dernier c'est une fois amusé à en tuer devant moi..

     

    Voilà grossièrement mon histoire. 

    Mon ancien ami répond à plus des 15 points que vous avez énumérés. Peut on vraiment s'y filler ? et il bien un pervers narcissique ?

    Que pensez vous, Doi- je continuer à l'ignorer (il m'envoi des sms avec des photos de nous, des reproches, il me demande si je n'ai plus de coeur, pourquoi cette ignorance, qu il ne pense pas mériter tout cela…) ou l'appeler en lui disant que c'est bien ma moi qui l'ai rompu sans l'aide de personne… en somme me décharger un peu de tout ce que je pense et ressent à son égard ? 

     

    En vous remerciant,

    S. 

     

     

     

    Répondre
    1. Celine

      Bonjour Step

      Je vous conseillerais de lire une des réponses que je viens de faire à Michel, et je pense que non, vous ne devez pas lui parler que se soit oralement ou par texto ou autre! 

      Vous avez fait un énorme pas en le laissant, vous n’étiez pas bien avec lui et votre histoire le montre bien….Vous dire qu’il est ou pas PN , je ne suis pas docteur et ne peux l’affirmer…mais je peux quand même dire que ça y ressemble…de plus il doit à mon avis avoir une autre pathologie car prendre plaisir à tue des animaux !!!!  Bien sur , je comprend votre désir de lui dire que c’est vous même qui l’avez laissé, mais vous sentez-vous assez forte pour résister à ses mensonges, au numéro qu’il ne manquera pas de vous faire ? Je sais bien que ça vous pèse de le garder en vous, le dire vous soulagerais mais je ne pense pas que se soit la solution pour vous en sortir…Si vous avez besoin d’en parler, dites le ici, à des psys…

      Courage

      Céline.

      Répondre
      1. Steph

        Merci Claire pour votre réponse, 

        je me suis fait le sénario une bonne partie de la journée et j'ai eu le sentiment que je n'étais pas prette à l'affronter… comme si ma force disparaissait…. 

        en janvier quand je l'ai quitté, j'ai récupéré mes affaires dans son appart quand il était au boulot. si je l'avais fait quand il était là je serais restée avec lui, je le sais car ce n'était pas la première fois que j'ai voulu le quitter. Ma maman m'avait accompagné. puis j'ai tenu à lui remettre les clés en main propre – donc je suis allée à son lieu de travail (il travaille avec ses parents).Il était dans le bureau à sa maman je leur ai annoncé la nouvelle – sa mère et lui ne me croyaient puisqu'effctivement ce n'était pas la première fois que je tentais de partir…

        ensuite je me suis isolée avce mon ami et je lui ai remis une lettre où je expliquais très gentillement que cette vie de couple manquait de hauteur et que je ne pouvais pas l'obliger à être ce qu'il n'était pas… il l'a lu puis la déchiré et m'a dit "arrête tu vas revenir de toute manière tu m'as déjà fait cela…" – le lendemain il est venu chez mes parents et à fait comme s'il acceptait ma décision. quand il est parti, il m'a appelé à pleuré m'a dit que je lui avais tout pris – que je devais lui laisser une chance – qu'il n'avait plus d'ami… – il est revenu lendemain chez mes parents mais je ne lui ai pas ouvert le sur lendemain il est repassé mon frère a dit que j'étais aux courses et il est venu me chercher dans les rayons – là ma mere lui a dit de me laisser et la regarder avec mépris il n'a pas supporté.. Mais j'étais comme une poupée de chiffon face à lui… devant lui je perds ma force, c'est tellement étrange comme sensation… dehors il etait garé derriere nous, il est venu et m'a dit c'est eux qui te force à me quitter, biensûr j'ai répondu que non…

        depuis je ne l'ai plus vu mais il m'a envoyé de nombreux sms … je me suis testée et j'ai vu que j'ai reussi à ne pas y répondre, chose que je ne pensais pas de moi…j'avais toujours échoué.. Mais au début je culpabilisais (comme toujours dans cette relation ..) sur pour lui,

        Durant mois de janvier il n'a fait que me traité de profiteuse, de sans coeur, que lui était unique et que moi je ne pouvais pas en dire au tant, mais qu'il m'aime quand même, qu'il n'avait plus d'amis et que du coup je le laissais seule, que s^rement je ne devais pas l'avoir aimé ou très peu pour rayer 9 ans, pourquoi je l'ignorais à ce point, qu'il ne voyait pas ce qu'il avait fait de mal… puis il m'a envoyé des photo de nous… il a joué sur le chien en disant que c'était aussi la sienne (juridiquement non ouf!) … et cela jusqu'à dimanche –

        hier j'ai bloqué le numéro…parce que maintenant je suis frustrée de ne pas pouvoir lui dire à quel point il m'a fait du mal… et que j'ai du caractère que c'est bien moi qui l'ai quitté (car à un ami commun il lui a dit que c'était bizarre que d'un coup j'ai eu un déclic – que d'un coup j'ai eu du caractère). Mais effctivement au fond de moi je sais que ça ne changera pas – il ne m'a jamais écouté avec sincérité. Et oui vous avez raison il risquerait de me faire un de ses numéros. 

        J'espère qu'au mois de mars je serais plus forte encore car pour le moment il pollue encore mon esprit alors qu'il ne devrait plus. (je sais bien que c'est à moi de faire ce travail) -d'un coup je le déteste puis d'un autre coté je m'en veux d'avoir fermé les yeux.. 

        En tout cas depuis que je l'ai quitté je me sens mieux et les plaques rouges que j'avais en décembre sur mes mains ont disparu.. Je sais que je suis sur la bonne voie et que je dois travailler sur moi pour être solide et me construire. 

        J'espère juste que je vais arrêté assez de cogiter sur lui. Puisque fondamentalement il n'en ne mérite plus cette attention. 

        Merci pour vos réponses apportées. 

        Répondre
        1. nicole

          Bonjour Steph. En lisant le début de ton témoignage, je me disais que ton ex avait l’air tordu, maniaque, dominateur et manipulateur, hyper macho… et puis quand tu parles de sa réaction à ma gifle que tu lui donnes, à bout de nerfs, et dans la détresse, pour moi il est devenu flagrant que ton ex est certainement un PN. Té pousser à bout… au point que tu fasses un acte violent qui ne te ressemble pas, que tu te surprends toi même de faire,ça c’est tout l’art du PN. Quelle jubilation pour lui! Car en réalité celui qui a infligé les pires violences à l’autre, c’est LUI
          . ET lui seul. Des violences morales si odieuses que tu n’en peux plus. Mais voilà le PN qui te fait remarquer que c’est toi la méchante, qui frappe, toi qui es folle, toi qui a la chance incroyable d’être tombée sur un homme aussi exceptionnel, etc etc.
          Je ne suis pas psy, mais j’ai mon vécu, et je te dis que ce sinistre personnage est très certainement un PN, et d’une catégorie parmi les pires. Torturer les animaux ça relève, d’après mes modestes connaissances , de la psychopathie. Alors fais gaffe, Steph. Ce type me paraît vraiment dangereux. Je comprends ta frustration de ne pas lui avoir dit ses 4 vérités, qu’il est atteint sur le plan psychiatrique, qu’il doit aller se faire soigner, et que cette rupture est TA décision,pas celle de tes parents. Mais je te le dis, un PN ne PEUT PAS changer,les spécialistes le disent, les victimes aussi le savent. A part la satisfaction pour ton ego piétiné par ce salaud, le lui dire ne t’apportera rien de bon,mais au contraire, quand ce type aura compris qu’il ne peut plus rien tirer de toi, il peut très mal prendre cette mise en cause morale et psychologique. . . et éprouver le désir de se venger. Et alors, sans vouloir te faire peur, d’un type qui prend plaisir à torturer les animaux, on doit craindre la vengeance.
          Je regrette de te dire ça, mais ton témoignage m’a fait froid dans le dos. Tu as coupé les ponts, c’est formidable, et maintenant fuis le. Il est particulièrement retors, cruel,sans état d’âme. Sauve -toi, dans tous les sens du terme. Sauve toi. Ne réponds plus à ses appels. Laisse le pleurer, c’est de la comédie. Que de la comédie . Et de la rage d’avoir perdu son jouet, son esclave, son paillasson, sans parler de la femme de ménage, la dog-sitter,et la cuisinière que tu étais, aussi piètres fussent -elles, selon lui!
          tu es jeune. Tu as toute la vie pour trouver l’âme soeur,un homme respectueux et gentil qui te méritera. Courage! Ne reviens pas en arrière! Ne lui parle plus. Et surtout refuse de le revoir, car c’est lorsqu’on les revoit, que ces remarquables comédiens de PN nous font fondre à nouveau et retomber dans leurs bras. Crois en l’expérience de nombreuses victimes qui l’ont vécu, dont je suis.

          Répondre
          1. Steph

            Bonjour Nicole,

            Je vous avoue que je réalise à peine ce qu'il est… c'est bizarre mais on a du mal à accepter… 

            Vous avez raison c'est de la comédie ! j'ai encore du mal à m'en remettre dans le sens où j'y pense et repense tous les jours – je ne pensais pas que des personnes de ce type existait… 

            Mais les PN finissent-ils par nous oublier ?

            Quand ils trouvent une autre personne nous oubli-t il?

             

            Merci pour vos réponses.

            Ca fait du bien de pouvoir en parler avec des personnes sont aussi passées par là. 

        2. Catherine

          Bravo Steph, Je comprends que tu aimerais qu'il sache tout le mal qu'il t'a fait, qu'il le réalise, qu'il s'excuse aussi mais je crois profondément qu'ils n'en sont pas capable.  C'est ce qui est frustrant!!! Lâche pas xx

          Répondre
          1. Steph

            Merci Catherine. 

            oui je crois qu'ils ne nous feront jamais le plaisir de dire que nous sommes des personnes biens et ne s'excuseront pas du mal qu'ils nous font… xxx

    2. Catherine

      Steph, c'était lourd comme relation!  Tu te demandes si tu dois lui dire que la rupture vient de toi?  Est-ce que ça te ferait du bien à toi de lui dire?  Et si oui, crois-tu que tu pourrais retomber dans ses pattes???  Ce que lui pense, on s'en fout un peu c'est peut-être juste pour que tu te justifie qu'il te dit ça!  Pense à toi

      Répondre
      1. Steph

        Merci Catherine pour votre réponse, 

        Vous avez raison, l'appeler ne me permettra peut être pas d'être soulager. Parce que cette personne même quand je sais que j'ai raison et que mes arguments tiennent, devant lui je suis perdue comme si ce que je voulais dire n'est plus cohérent. C'est la seule personne qui me fait ressentir cela. 

        Il faut vraiment que je redouble d'effort pour penser à moi. Vous avez raison il faut que j'apprenne à regarder sur moi et ne plus penser à ce que lui peut bien s'imaginer. 

        Répondre
        1. Catherine

          Oui Steph, c'est tout à fait ça pour moi aussi, on dirait que tout devient flou et que çe que j'ai à dire n'est plus cohérent, je me remets en question et en doute… Tu as fait le pas, ne regarde plus derrière, comme disait Nicole, tu auras un homme qui prendra soin de toi et t'aimera sincèrement, je ne suis pas inquiète!

          Répondre
          1. Steph

            Merci beaucoup Catherine et Nicole,

            si un jour je trouve quelqu'un de bien (ce qui me parrait aujourd'hui être un projet très abstrait et que j'appréhende) je ne manquerais pas de vous en faire part… en tout cas j'ai envie de croire qu'un homme bien m'attend.

          2. Catherine

            Steoh, c'est ÉVIDENT que tu auras un homme super dans ta vie.  Je te comprends de ne pas être en mesure de voir quand et comment pour l'instant.  C'est exactement la même chose pour moi.  Je me dis que j'aurai du mal à faire confiance.  Le prochain ne sait pas ce qui l'attend ahahah Courage on va y arriver!!!

  10. Catherine

    Bonjour Céline, j'ai une question!  Est-ce qu'aumatiquement quand ils ont plus de 15 points (le mien 24) ils sont des PN?  Parce ce que ma psy me dit qu'elle ne pense pas qu'il le soit.  Elle me dit qu'elle ne peut pas donner un diagnostique comme ça sans le connaître mais elle se demande en quoi il est narcissique.  Elle pense qu'il a plutôt une personnalité borderline.  Tu en penses quoi? Et vous les filles et gaçons?

    Merci

    Répondre
    1. Celine

      Bonjour,

      Il y a de grande "chance" que plus il y a de points plus il s'agit d'un ou d'une PN….Une personnalité bordeline est en effet proche du Pn ….et plusieurs autre maladie aussi d'ailleurs, il n'y a que quelques petites différences….mais je ne suis pas du métier pour savoir…je ne fais que donner mon avis ayant vécu avec un PN…..le mieux c'est d'en parler à un autre psy…et puis elle n'a pas tord sachant qu'elle n'a que votre point de vue…certains psy sont spécialisés dans les PN…..suivant votre région essayez d'en trouver un….Il faut quand même que je précise que les PN sont trés forts et difficilement détectables par des personnes extérieures…que se soit des psys ou même des juges, avocats…Les psys sont là pour nous aider ,nous en tant que victime…pas à diagnostiquer le PN.

      Courage.

      Céline.

      Répondre
  11. Alice

    Un grand merci, Nicole, Titia, Leah, Catherine, Passion, Sophia, aide et soutien…pardon si j'en oublie…pour vos paroles réconfortantes. Que c'est dur bon dieu…oui leur tourner le dos définitivement, les ignorer. J'y était pourtant arrivée…j'ai eu trop de confiance en mes capacités. J'ai présumé de mes forces.
    Mais je vais vraiment m'efforcer de suivre vos conseils …non, on ne gagne jamais contre eux à moins de réussir à les repousser dans le néant !!! dont ils n'auraient jamais dû surgir…
    Xoxo à toutes, à tous :)

    Répondre
  12. Celine

    Bonjour à toutes et tous

    Je lis vos commentaires, lis vos histoires mais ne peut y répondre individuellement je, vois que vous vous soutenez et c'est trés important car vous êtes passez par les filets d'un ou d'une PN et vous êtes apte à comprendre les autres…

    Je vois que des hommes viennent témoigner et cela aussi est important car il n'y a pas que des PN hommes il faut le savoir…

    Catherine, Alice, Nicole Titia Léah…..vous avez su voir la personne que vous aimiez sous cet aspect, votre travail si j'ose dire est de vous détacher petit à petit de lui…vous savez qu'il y va de votre santé que se soit physique ou moral…

    Thuot,, Otter, Sergent ..qui avaient réussi à vous "échapper" de ces femmes, je vous conseillerais la même chose, ne pensez plus à vos ex, rien de bon n'en sortira, il faut que vous vous libériez de votre attachement…

    Pour toutes et tous , certain(e)(s) culpabilisent encore , et cela veut dire qu'elles sont toujours sous leur emprise …Vous n'avez pas à culpabiliser….vous n'avez rien à vous reprocher…c'est ce qu'ils ou elles veulent, vous faire porter le poids de leur culpabilité , ces personnes rejètent ce qu'elles ont de mauvais en elle et vous l'attribuent pour qu'elles n'en soient pas responsables car elles détestent en réalité leurs mauvais côté et donc le "jète" …pareil pour le dénigrement…le manque de confiance en soi….c’est leur problème, ce qu’ils cachent…..rappelez-vous comment vous étiez au début de la relation, surement une personne forte (même si vous aviez une blessure ou faille), vous saviez lutter…et ça elles vous l'ont fait perdre pour se valoriser….

    Certain(e)(s) voudraient les faire souffrir à leur tour, n'oubliez pas que ces personnes sont narcissiques et donc la seule façon de faire souffrir un ou une PN c'est de l'ignorer ou de lui tenir tête en retournant les situations contre elle ou lui…. de le(a) contrer……en serez-vous capable ? Il faut beaucoup de force et de recul pour le faire et puis rentrer dans ce jeu ne vous servira pas à vivre votre propre vie sans lui ou elle….la meilleure chose est donc la fuite et stopper (avec l'aide de professionnel ou de proche) cette "dépendance" dans laquelle vous êtes….votre seule "maladie" à vous (je ne parle pas des séquelles physiques) c'est cette drogue ….

    Courage à toutes et tous….

    Céline.

     

     

    Répondre
    1. Titia

      Bonjour Céline

      Merci de dire les choses tel qu'elles sont.Oui toutes les victimes de pervers sont "droguées" de leur pN. OUI le travail de desaccoutumance est difficile et OUI le but de chacunes et chacuns ici est de trouver le chemin pour se liberer.Chacun a sa vitesse de progression et cela n apporte rien de relever ou pointer les faiblesses de parcours des victimes.L'interet est de se soutenir pour avancer.et se liberer.

      Au plaisir

      Répondre
      1. Celine

        Merci Titia,

        Bien sur chacun à sa vitesse, nous réagissons toutes et tous différemment , notre seuil de tolèrance est aussi différent et pas pour les mêmes choses….Le tout est de pouvoir s'en sortir.

        A bientôt

        Céline.

        Répondre
    2. Catherine

      Céline, ton poste tombe bien ce matin pour moi.  Je suis démolie, je me bats dans le vide, je voudrais tellement lui dire de choses pour le faire réaliser que ça tient pas debout comment il agi et ce qu'il dit mais c'est difficile à expliquer, c'est plus que ne pas être à l'écoute c'est comme s'il entendait autre chose je sais pas comment dire c'est flou…

      Parfois je m'emporte comme hier soir et je le regrette, j'aimerais garder mon sang froid.  Très difficile en ce moment pour moi

       

      Répondre
      1. Celine

        Catherine

        Rien ne sert d'expliquer, je m'en suis rendue compte, je justifiais tout ce que je faisais ou voulais lui faire comprendre, comme on peut faire avec les enfants , mais rien à faire…ça ne sert qu'à vider sa propre énergie et empêche de prendre la poudre d'escampette !!! Si on a affaire avec un PN, c'est le seul moyen de survivre.

        Courage

        Céline.

         

        Répondre
    3. Sophia

      Bonjour Celine,

      c'est trés bien dit, merci pour ton intervention, surtout en ce qui concerne la vengeance, je suis tout à fait d'accord, le meilleur moyen de se venger est de les négliger et les oublier. Vivez votre vie et estimez vous heureux(se) de les faire sortir de votre vie.

      Répondre
      1. Celine

        Bonjour Sophia

        Oui , la vengeance ne sert à rien, l'indifférence par contre leur fait un mal de chien…ne plus leur montrer qu'on a des sentiments bons ou mauvais à leur égard, ça les "tue" Ils recherchent qu'une personne (la victime) est de l'intérêt pour eux et se fichent d'être haï, donc ne plus leur apporter cet intérêt et …..nous avons une vengeance sans qu'elle vous détruise, car être dans un esprit de vengeance c'est malsain et pas du tout bon pour notre état d'esprit qui a déjà assez souffert avec le ou la PN.

        A bientôt

        Céline.

        Répondre
        1. Lea

          Bonsoir,

          Après un mois de passage à vide lorsque j’ai compris qui était la personne que j’ai aimeé  et cela grace à des amies. D’abord j'étais effrayée, apeurée et totalement traumatisée.  Après j ai commencé à me documenter jusqu'à épuisement pour bien comprendre et ne pas faire d’erreur d appreciation. Car comme vous le savez le bourreau vous fait perdre toute confiance. Je suis passée par plusieurs se tapes de sentiments, sensations. J’ai eu beaucoup de peine, me suis sentie trahie, humiliée, et j étais complètement déstructurée. Mon bourreau à pénètre mon ame. Nous ne sommes pas reste longtemps, heureusement mais j’avais déjà observé depuis le tout début de notre relation:que c était vraiment quelqu’un de bizarre, du coup réaction normale: je commençais à tomber dans le panneau, pensant que c'était moi, etc .bref je me suis retrouvée dans des situations délirantes, totales confusions.

          Avant de partir, j’ai repris ma psychothérapie et je tenais vraiment à lui dire que je savais qui c était, j’ai dis Bas les masques: je tenais à le faire au moins j ai récupéré ma dignité. Cela est ta rien sauf à moi, de toute façon ces chimères s’en foutent. L’ essentiel c’est de partir, fuite et se débarrasser de cette addiction maladives. Je m’observe et m’ écoute désormais en société: je pense que j'ai changé un peu, moi qui étais expansive, avec une joviale crédulité, de temps en temps j’ai un rappel à l’ordre: Attention les gens ne sont pas tous gentils. mais on s’en sort, il faut se surpasser, et ne pas se laisser aller. Les PN nous choisissent car nous sommes des personnes biens, et nous avons tous ce qu ils ne possèdent pas. Bonne soiree

          Répondre
    4. otter

      Comme Titia, je partage tout à fait ton avis, Céline : tout cela s'apparente terriblement à une drogue, et pour les fumeurs du coin, on sait à quel point il est difficile de se désacoutumer d'une dépendance même si on la sait extrêmement nocive voire mortelle. Il nous donnent une dose d'intérêt régulière (en faignant l'amour ou l'affection) pour nous calmer, nous "endormir" et maintenir leur emprise, et nous rongent tranquillement de l'intérieur. Souvent nous nous disons "je dois arrêter", nous essayons plusieurs fois pour finalement retomber dans la dépendance, mais il faut y arriver avant qu'il ne soit trop tard ! Ce sont effectivement des poisons lents. 

      Répondre
  13. Catherine

    Ça ne va pas du tout… Pourquoi je me sens cheap et coupable en ce moment?  J'ai découvert que mon chum me ment pour des banalités et je le sais de source sure.  C'est tellement ridicule je ne comprends pas et je me dis que s'il me ment là-dessus, il doit me mentir sur des choses importantes et je vis très mal avec ça.  Je n'ai plus confiance en lui.  

    Aujourd'hui, il m'a demandé ce que j'avais fait.  Je lui ai dit parce que je n'ai rien à cacher.  Je lui ai demandé ce qu'il avait fait avec un de ses amis et je sentais que c'était pas vrai ce qu'il m'a répondu alors je lui ai dit " ok et la vérité maintenant?"  Et il m'a dit c'est ça la vérité ( c'est possible que ce soit vrai je ne sais pas) mais j'ai mis en doute sa parole.  Il m'a dit "Toi dis-tu la vérité?  Si tu penses que je mens c'est parce que toi tu mens."  Je suis restée sans mot en voulant dire que j'en revenais pas mais il s'est empressé de me dire sur un ton agressif " tu réponds pas hein?" Je lui ai dit que je ne mentais pas moi.  Il m'a dit "moi au moins je n'ai pas couché avec personne depuis qu'on est ensemble". Je lui ai dit "Qu'est-ce que tu insinus par moi au moins?   Il m'a répondu "J'insinu que toi tu l'as fait". Je l'ai traité de chien sale et j'ai sacré après lui puis raccroché le téléphone.  Je culpabilise.  Je me dis que peut-être il disait la vérité et que j'ai cherché le trouble. Suite à ça, j'ai pensé que le coeur allait me sortir du corps.  Il m'a texté "La vérité choc!!!"  "T'es déjà occupé?" Continue de parler au téléphone" (comme si je parlais à un amant) et "Je ne suis pas si cave que ça!!!"  Je n'ai rien répondu à ses textos.  Je suis entrain de devenir folle.  

    Il me dit plein de chose qu'il ne fait pas comme par exemple il y a près de deux semaines il m'a dit que la semaine suivante il se chercherait un emploi.  C'était la semaine passée et il n'a rien fait de ça.  Je sais par sa mère qu'il va étirer le chômage au lieu d'aller travailler.  Pourquoi me mentir là dessus?  Vendredi, il me dit qu'il est à l'épicerie et il m'appelle par erreur, je l'entends parler avec la mère d'un de ses amis.  Il n'était pas à l'épicerie mais chez son ami.  Il m'a dit que c'était pour que je ne chiale pas parce qu'il dit que j'aime pas ça quand il les voit.

    Je lui ai expliqué que c'est pas que j'aime pas qu'il les voit c'est juste qu'il me dit qy'il n'y retournera pas dans la semaine mais il y retourne quand même alors c'est encore n'importe quoi.  Au lieu de se lever le matin plutôt que se lever à midi et pas se chercher de job il va là et prend une bière ou deux… Il faut pas oublier qu'il est toxicomane et même s'il est obstinant présentement, ce n'est pas une bonne idëe de remplacer une dépendance par une autre, ça me fait peur moi…

    C'est lui qui ment et il essait de me prendre en défaut.  Si lui ne me texte pas pendant 1h c'est correct mais si moi je passe 10 min c'est parce que je suis occupée avec un autre gars.  Je lui ai texté hier ok toi pendant 1h étais-tu avec une fille?  Il m'a répondu 2-3 filles.  Je lui ai dit super contente pour toi bonne soirée!  Et là, j'ai eu droit à "Je te souhaite bonne chance avec ton nouveau chum"  "regarde toi avant de parler des autres" "ça veut dire que tu étais avec un gars pour dire ça" "tu es trop occupée pour répondre". Je suis au désespoir!!! Tout se retourne contre moi, je suis à bout.  Et le pire est que je culpabilise parce que je l'ai peut-être accusé à tord.  Je pleurerais ma vie!!!

    Répondre
    1. Alice

      Catherine, courage !!

      on ne gagne rien à parlementer avec eux. Soit ils menyent, soit ils tentent de se victimiser et de nous faire passer nous pour les bourreaux. Je suis bien désolée que tu sois au plus mal. Ils nous mettent dans une vraie impasse émotionnelle.

      Je vais te dire. Ce matin j'ai retrouvé un CD de mon PN…mdrrr le film s'intitule…Le Chacal…comme lui !!!! XD !!! De colère j'ai pété le disque en mille morceaux et j'avais l'intention de le lui rendre dans sa boîte aux lettres !!!!

      Finalement, je ne l'ai pas fait et j'ai jeté le foutu disque à la poubelle. ça n'aurait fait que lui montrer une fois de plus qu'il a bien joué. Et je ne lui ai déjà que trop montré en l'incendiant sur FB. Du coup, je retourne au silence, à l'ignorance, c'est le seul moyen de diminuer leur sale emprise et de se soigner d'eux.

      Courage ma Catherine, xoxo

      Répondre
      1. Catherine

        Merci ma belle Alice, tu es gentille!  Tu as bien fait de ne pas lui retourner son CD mais ça a dû être difficile!!!  Lâche pas Alice courage xx

        Répondre
    2. otter

      Bonjour Catherine,

      C'est en effet l'une des pires choses qu'il puisse faire, appuyer sur votre sentiment de culpabilité.

      Ce sont des menteurs nés . Ils nous roulent, ils jouent avec nous parce qu'ils nous connaissent, ils savent parfaitement nos failles et nos points faibles et prennent un malin plaisir à appuyer là où ça fait mal et tout retourner contre nous en nous accusant de tout leurs maux et de leurs défaillances.

      "Je te souhaite bonne chance avec ton nouveau chum", c'est l'occasion à saisir pour vous en défaire et ne pas y revenir puisqu'il joue à l'homme abandonné.

      Courage Catherine :)

       

      Répondre
      1. Catherine

        Merci Otter c'est gentil.  Mais tu sais quoi?  Je n'ai pas de nouveau chum du tout, ce sont juste des insinuations qu'il me lancent sans arrêt!!!

        Répondre
        1. otter

          Oui Catherine, je l'avais compris, mais ça l'arrange de dire ça histoire de se dédouaner de le faire, lui. Il t'accuse de quelque chose de mal qu'il fait lui-même, typique ! Et quand bien même il ne le ferait pas, il sait comment et quoi te dire pour te faire souffrir et quelle sera ta réaction. Tout cela est un cercle vicieux pour lui puisqu'il finira par te repprocher ta réaction (pourtant toute naturelle), une réaction qu'il a entrainé lui-même. Tout n'est qu'un jeu malsain pour eux, je pense.

          Fuis et tiens bon ! :)

          Répondre
    3. nicole

      Chère Catherine, c’est désolant de te voir dans cet état là, toi qui es toujours si attentionnée,gentille ici. .. ma pauvrette, ce type est vraiment un clone de mon PN! La toxicomanie exceptée. Je peux t’assurer que pour t’accuser comme il le fait de le tromper, il y a de très forts risques que ce soit ce qu’il fait, LUI !!!! Schéma très classique, hélas. Je comprends ta détresse. Comme le dit Céline, ça ne sert à rien de chercher à se justifier avec un PN. Tu vas y perdre ton énergie pour rien,et tu seras détruite à la fin, sans que la situation ait évolué d’un cheveu. Je sais que tu n’arrives pas à couper les ponts avec ce sinistre personnage, et il te faut encore du temps pour cela. Protège toi au moins en lui refusant de lui répondre s’il te remet ça, à te harceler d’accusations de le tromper. Dis lui : eh bien crois ce que tu veux, ça m’est égal. Si au bout de tout ce temps tu ne le connais pas encore, eh bien tant pis . c’est regrettable, mais tant pis. Crois ce que tu veux.  »
      Chère Catherine, toi qui es si gentille avec tous, franchement, ça me désolé de voir qu’il te fait encore tant de mal.
      Essuie tes larmes, il ne les mérite pas! Courage.

      Répondre
      1. Catherine

        Chère Nicole, je t'adore… ton poste me fait tellement de bien!  

        Tu as raison, ça sert strictement à rien de me justifier.  Je vais mettre ton conseil en pratique

        Répondre
        1. Catherine

          Nicole, mon message a coupé (suite)

          Je suis consciente, il ne me mérite pas!  Pourquoi est-ce si difficile de me tasser?  Pourtant j'ai beaucoup de caractère et ne me laisse pas piler sur les pieds.  Jamais j'aurais cru qui que ce soit qui m'aurait dit qu'un jour je tolèrerais cela… JAMAIS!!! Quand il se met à dire n'importe quoi, chaque fois je tombe des nu et mon coeur palpite et je tremble et ce, même si ce n'est quevpar texto.  Il faut que je me libère de cette situation.

          Ton PN ressemblait au mien Nicole?

          Merci encore et gris bisous xx

           

           

          Répondre
      2. Steph

        Je rejoins Nicole sur ce point. Ces gens nous font culpabiliser, nous accuse à tords alors qu'en réalité c'est eux qui nous trompent… (petites anecdotes : un week end je ne suis pas restée avec lui et il m'a dit tu me refais ça et je vais aller avec une autre fille au cinéma – et il là fait et cette fille c'était une copine à ma soeur… il avait réussi son coup après quoi je suis tout le temps restée avec lui… ila sûrement du me tester et bien rire en voyant que j'allais contre mes principes. j'avais voulu le quitté mais je n'avais pas réussi. Je culpabilisais et je pensais que c'était moi qui n'était pas présente. Quand j'y pense je me demande comment j'ai fait pour toujours lui avoir trouvé des excuses).

        Ce sont des personnes qui nous font passer par ce que nous ne sommes pas. 

        On a beau leur dire qu'ils nous jugent mal mais ça ne les intéresse pas surtout quand ils ont décidé de croire à leurs allégations. 

        Répondre
        1. Catherine

          Bonjour Steph, tu as raison… Comment se fait-il qu'on leur trouve toujours des excuses? On ne se reconnait plus et on va contre nos propres valeurs. C'est hallucinant!!! Ça fait combien de temps que tu n'es plus avec lui?

          Répondre
  14. otter

    Bonjour à tous,

    Comme Thuot je vous remercie également pour ce site. Il est très important.

    Je viens personnellement de mettre définitivement un terme avec ma PN (27/30 au test …) après plusieurs tentatives et surtout plus de deux ans de souffrances, en coupant les ponts même si je risque d'avoir à la revoir puisque nous sommes collègues mais dans des bâtiments différents. J'en reviens aux 5% de bonheur pour 95% de douleur, c'est exactement ça. Et ce côté sentiment de dette permanent dès qu'elle faisait quelque chose pour me faire plaisir, alors que c'était uniquement pour s'en servir si je lui disais que je ne croyais pas à ses sentiments, ces chauds / froids permanents, cette faculté de retourner les situations et de me reprocher à moi de les retourner et d'être la raison du trouble dans notre "couple", ses mensonges continus, son besoin permanent d'utiliser la séduction la plus ambiguë avec tout le monde, pour dire ensuite une nouvelle fois qu'elle est une pauvre victime incomprise et que c'est juste de la gentillesse… Sa façon de se dire victime des circonstances, qu'on l'avait obligée à agir de telle ou telle sorte, dès qu'elle faisait quelque chose qui lui plaisait à elle alors qu'elle savait qu'une fois de plus j'allais en souffrir. Son habitude aussi de changer de discours ou d'opinion en fonction des personnes avec qui elle se trouve, son égocentrisme et égoïsme qui ne l'a jamais empêchée de me traiter très fréquemment moi-même d'égoïste. Voilà…

    Maintenant je veux à tout prix sortir de cette emprise de dépendance dans laquelle je retombe dès qu'elle me fait des déclarations enflammées ou qu'elle se montre plus attentionnée quand j'ai le courage de la quitter. Je sais que tout est faux et que tout n'est que leurre pour conserver son emprise sur jouet, je sais aussi qu'elle n'aura aucun mal à en trouver un autre, si ce n'est déjà fait depuis longtemps tant elle abuse de son ambiguïté. En attendant, la souffrance ultime de la séparation c'est à moi de l'endurer même si c'est moi qui l'ai amenée, (j'en suis même à avoir un doute si ce n'est pas elle qui a fait en sorte que je la quitte parce que ça l'arrangeait de façon à encore passer pour une victime de ma méchanceté et de mon inconstance, j'ai d'ailleurs souvent douté du fait que c'était peut-être moi qui la manipulais tellement elle sait me retourner le cerveau comme une crêpe) mais je pense que cette fois elle a compris que je disparais de sa vie pour de bon. (j'ajoute que je vois un psy avec qui je n'ai pas encore osé aborder le sujet)

    Excusez-moi de ce trop long monologue, mais je crois que nous devons tous extérioriser et parler ensemble en tant que victimes.

    Merci à ceux auront eu le courage d'ingérer ce pavé… 

    A bientôt peut-être :-) 

    Répondre
    1. sergent

      Bonjour ôtter

      tu n’es pas le seul dans cette situation j’ai connu en tout point la même situation j’ai mis un terme mi décembre 2014 et j’en souffre aussi je vois quelqu’un qui m aide à y voir plus clair.

      pourquoi suis je parti d’apres toi.

      5 % de bonheur pour 95% de malheur tout comme toi 

      elle insufflait le chaud et le froid, des brimades jalousies et rabaissement de ma personne jour et nuit.

      un discours changeant et quand je demandais des explications elle finissait par changer de discution ou m’ enfumait tout simplement

      elle était très jolie et profitait de cela pour être toujours dans la séduction avec les hommes 

      elle me reprochait d’être un homme qui textotait soit disant à ses ex et volage de surcroît mais la réalité c’est que c’est elle qui l’etait 

      Tout comme  toi je l’ai quitté 7 ou 8 en trois ans après avoir tenté de m’ isoler de mes amis et de ma famille 

      puis un jour après une dispute elle n’est pas revenue j’ai eu alors droit a des messages de haines et orduriers durant une semaine et plus de nouvelles je la pense assez intelligente pour avoir tout comme toi provoque la rupture car elle sait  dans quel monde elle nage et saura tres bien se retrouver un homme gentil a qui elle dira qu’elle est une victime et moi son bourreau tout comme me le disait il y a trois ans qu’elle quitta son mari bref ces personnages sont étranges et sans amours tu n’as rien perdu rassures toi

      il faut juste que tu sois entouré de tes amis afin de parler et d évacuer et en parler avec un psy te fera le plus grand bien et si ça ne va pas et bien hommes comme femmes sur ce site nous te remonterons le moral

      cordialement regis

      Répondre
      1. otter

        Merci à vous :)

        En effet Regis, souvent des crises de jalousie de sa part (feintes ou pas, je n'en saurai jamais rien et je m'en moque), impossible de discuter avec elle tant elle était évasive ou menteuse, entre particulier lorsque qu'elle se savait prise en faute. "elle était très jolie et profitait de cela pour être toujours dans la séduction avec les hommes ", exactement comme ma PN, hommes et femmes d'ailleurs… Moi aussi elle me reprochait constamment des choses qu'elle faisait en fait elle-même, comme soi-disant la tromper avec une ex qui est devenue une simple amie alors qu'elle même a remis plusieurs fois le couvert avec des exs. Lorsqu'on tend un miroir devant ces gens, ils n'y voient qu'une glace sans tain, ils nous reprochent ceux qu'ils sont eux-même. Je suis triste et en colère, plus après moi qu'après elle, d'avoir plongé dans cette relation factice que j'ai pu croire parfois sincère.

        Répondre
        1. sergent

          Coucou otter

          tu as fait le meilleur choix rassurés toi 

          ces personnes sont des acteurs nés et tu n’as rien à espérer d elles.

          mais vois tu maintenant nous savons ce qu’est un ou une PN donc on ne nous y reprendrons plus et la vigilance est de rigueur sans pour autant être dans l’excès 

          la vie est belle il faut juste qu’elle nous laisse panser nos plaies et le temps fera le reste 

          cordialement regis

          Répondre
    2. Michel

      Bonjour,

      Otter, C'est fou comme ton histoire ressemble à la mienne.

      Suite, à une séparation, je me suis remis en couple avec une femme depuis plus de 3 ans. Nous avons chacun des enfants en garde alternées. Depuis le début de notre rencontre, je l'aime très profondément mais très vite, j'ai subi les foudres de son carractère. Madame est fière, hautaine et doit toujours avoir raison malgré qu'elle prétend le contraire.

      Depuis quasi le début de notre rencontre, elle me fait perdre confiance en moi. Elle me reproche des choses sur des queues de cerises et les discutions prennent une ampleur pas possible.
      Elle exige de moi que je sois un homme exemplaire et sans reproche. J'ai beau lui loué ma bonne foie mais elle revient sans cesse sur les sujets et cela n'en fini pas. Ses justifications son souvent ambigües et je doute qu'elle prend plaisir à me faire des reproches. Je me sens dévalorisé et je ne me sens plus libre de mes actes. J'ai l'impression qu'elle me formate et j'en perd ma propre personnalité. Il y a toujours quelque chose qui vient s'ajouter et on ne fait pas une semaine sans que cela tourne en brouille.

      Dans ses reproches, il y a souvent des "ont dits" mais lorsque je demande qui et quoi exactement, je n'obtiens jamais de réponse. Elle souffle le chaud et le froid et prèche le faux pour essayer de savoir le vrai. Je le sens très bien mais parfois, j'ai vraiment l'impression que c'est ancré profondément en elle. Elle n'a pas eu une jeunesse facile et parfois j'en ai de la comprèhension mélangée à de la compassion.

      J'ai plusieurs fois essayer de la quitter car je n'en peux plus, mais là, elle se dit très mal et tout s'adoucit, elle m'assure qu'elle m'aime très fort, ensuite, lorsque la sérénité revient, les critiques reviennent aussi. Elle semble très sincère mais parfois en quelques minutes tout bascule et j'ai parfoit l'impression qu'elle joue avec mes pieds.

      J'ai effectué le test ici plus haut et je la reconnait dans quasi 20 critères. Vos témoignages me font comprendre que je suis en présence d'une PN.

      J'ai bien envie de lui mettre tous vos témoignage sous ses yeux afin de lui faire prendre concience de ce qu'elle est et de ce qu'elle me fait subir et souffrir. Mais en réalité, je ne sais pas si c'est une bonne solution. Qu'elle qu'un peux t'il me conseiller.

      A bientôt

       

      Répondre
      1. Celine

        Bonjour Michel

        Comme je l’ai précisé ce matin, on ne peut rien faire contre un ou une Pn si on a pas la force de les combattre. Il faut retrouver de l’énergie et ne pas la lui donner…. Bref stopper leurs jeux de dénigrements, d’ambiguïté de tout….Changez d’attitude, déstabilisez là…… Ne plus montrer que vous êtes affecté par ses attaques, ses mensonges…..Ne cherchez pas à lui trouver des excuses, ne vous culpabilisez pas….Ceci c’est en attendant car la seule solution, pour trouver la sérénité c’est de partir ! Il faut vous « conditionner » pour ça…C’est long mais à force de subir vous verrez la situation différemment et vous rendrez compte que ça durera éternellement si vous accepter de vivre ainsi. Et surtout ne pensez pas que vous arriverez à faire prendre conscience à un PN de qui il/elle est vraiment (en lui faisant faire le test par exemple) c’est peine perdu, vous n’y parviendrais pas,et surement même pas à poser une question ou avoir une réponse, ne gaspillez pas votre énergie en explication inutile…gardez là pour vous, vous en aurez besoin.

        Je vous souhaite beaucoup de courage.

        Céline.

        Répondre
        1. otter

          Je pense que vous avez raison Céline, il inutile de présenter des exemples d'autres manipulateurs (témoignages, tests, ect) à son propre PN puisque de toute façon il n'y verra pas son reflet, mais le vôtre. A titre personnel, j'ai reconnu quelques traits de moi dans le test plus haut (où je le rappelle ma PN obtient un bon 27/30) et je sais qu'elle sauterait sur l'occasion pour me renvoyer au centuple ces accusations. :(

          Alors attention à vous à ce sujet Michel !

          Répondre
          1. Celine

            Bonjour otter

            Reconnaitre quelques traits est tout à fait normal, nous ne sommes pas des saints …..Vous savez si c’est une PN votre amie, se montrera plutôt « gavée ou saoulée » d’entendre ou de lire des commentaires qui reflètent sa maladie…je dis maladie car il s’agit bien de maladie !! mais ne sautez pas sur l’occasion pour vouloir être son médecin, cette maladie ne guérie pas et détruit la personne qui veut aider…c’est ainsi…. il faut accepter qu’il ou elle est incurable.

            Otter
            Je me rends compte que ma réponse s’adresse plutôt à Michel qu’à vous, puisque vous lui conseillez aussi de ne pas lui montrer les commentaires sur les PN…..désolée d’avoir mélangé les deux commentaires.

            Courage.

            Céline.

          2. Michel

            Bonjour Otter,

            Ok, bien d'accord avec toi et les conseils de Céline.

            En fait, tout comme toi, je me suis reconnu dans quelques points du test. Et avant de poser ma question c'àd. s'il serait bon de lui mettre tous les témoignages ici présents et le test sous ses yeux, j'ai comme toi eu la certitude qu'elle m'aurait retournée la tête en appuyant sur les quelques points où je me reconnais et qu'elle m'aurait noyer de critiques. Et de finalement me retrouver moi présenter ou vu comme un PN.

            Ton conseil et celui de Céline sont donc a prendre très au sérieux.

            Je profite aussi de l'occasion pour faire remarquer que les quelques points où l'on finit par se reconnaître dans le test, sont dû, suite à la vie que nous fait mener notre PN.

            Michel

        2. Michel

          Bonjour Céline,

          Merci pour tes bons conseils. Je suis content de constater qu'en lissant tous ces témoignages, qu'en réalité, je suis bien normal et pas tordu comme elle essaye de me faire passer.
          Je suis tout à fait d'accord avec ta vision des choses. C'est aussi ma façon de voir mais je voulais juste me rassurer.

          Michel

          Répondre
          1. Celine

            Bonjour Michel,

            Contente de vous avoir rassuré, les PN nous vident tellement qu’on en arrive à se dire que nous sommes nuls ! Vous parlez de la quitter, si vous y arrivez d’un coup faites le, sinon eh bien préparez-vous y mentalement comme le font les artistes avant d’entrer sur scène…car quand vous le ferez surtout il ne faut pas revenir en arrière car une proie qui s’échappe c’est pas bon pour un(e) PN et elle risque de sortir toute sa panoplie de comédienne pour vous faire revenir.. et les larmes font parties des « armes »…ne pas se laisser attendrir…

            Je vous souhaite beaucoup de courage.

            Céline

      2. Catherine

        Bonjour Michel, tout comme Céline et par expérience, je ne crois pas que ce soit une bonne idée de lui montrer le test, elle niera de toutes façons et ça se retournera contre toi.  Courage xx

        Répondre
      3. sergent

        Bonsoir michel

        vous décrivez en tout point mon histoire avec mon ex amie qui a duré 3 ans 

        vie sympathique durant quelques mois puis tout doucement les reproches les humiliations et la surveillance quasi quotidienne de mon tel de mes relations de travail sur les réseau sociaux et comme vous des reproches faits mais en disant "les gens disent que on m a dit qui, il parait que "

        je l’ai quitté il y a bientot 3 mois car ma vie devenait invivable 

        je me suis fâché avec mes sœurs mes parents puis isole de mes amis 

        avoir un facebook était inimaginable pour elle car je risquait de la tromper d’après elle

        plus le temps passait et plus je me demandait qui était cette femme discrète trop discrète secrète et cachotière j’avais l’impression de vivre avec deux personnes différentes. A certains moments de notre vie. Ensemble 

        son projet était de me séparer mes enfants  et de les dégoûter de venir chez moi tous les 15 jours elle a même prétendu que ces amis me trouvait bizarre car ma fille venait sur mes genoux et donc que je devais être un pédophilie 

        plus le temps passait et moins j’arrivais à réfléchir comme l’impression d’avoir la tête à l’envers 

        si j’osais lui demandais des explications sur un fait qui me dérangeait en m’embrouillait ou m’enfumer dans dans des explications fumeuses 

        pour elle j’ai acheté un appartement heureusement je l’ai mis a mon nom mais jamais ne ne m’a aidé financièrement ce qui fait que aujourd’hui après avoir vécu a mon crochet durant 3 ans et m aussi affaibli financièrement afin de mieux me tenir et m’isoler 

        dans une dernière crise qui lui a prit elle m’a frappe devant ma fille et mon garçon c’est à ce moment la que j’ai compris que notre histoire était terminée je l’ai donc mise dehors 

        j’avoue que cela a été dur car nous restons des victimes de ces pervers narcissiques et elle m’a manqué pour être franc mais j’ai décidé de consulte un psy afin d évacuer tout cela 

        je ne dis pas que tout va mieux mais le fait d etre entoure d amis demeure important 

        je cicatrise tout doucement et en écrivant ces quelques lignes cela me rappelle tout le mal que cette femme m’a fait à moi et mes enfants alors pas de regret car la vie est belle michel nous sommes des gens bien et les gens bien ont toujours une jolie vie qui les attend 

        dites vous que vous avez fait le bon choix 

        au plaisir de vous lire 

        cordialement 

        regis 

        Répondre
        1. Michel

          Bonjour sergent,

          Oui, apparemment, ta situation ressemble à 95% à la mienne. Je comprend fort bien ta douleur en te lissant.
          Comme toi, j'ai gardé mon appartement malgré mon divorce. Ceci, dans le but de pouvoir avoir un nid familliale pour moi et mes enfants lors de ma garde. Ma compagne PN à fait la même chose de son côté. Nous somme plutôt en couple en dehords des gardes alternée.
          Malgré cette organisation de bonne sagesse, il faut toujours qu'elle se fâche avec mes enfants pour un mots anodins qu'un enfants à dit ou un geste banal qu'il a fait. Quand les enfants étaient bien avec elle, elle prétendait que les enfants étaient faux et qu'ils jouaient la comédie par intérrêt.  Petit à petit, les enfants ont commencé a ne plus savoir quoi, ils ont commencé à ne plus trop venir chez moi. Cela à fini par engendrer des nouveaux soucis avec mon ex-femme et de surcroît, donner de l'eau au moulin de ma PN. J'avais beau expliquer que les choses étaient au départ anodines et qu'il n'avait pas lieu d'en faire tout un plat … Je m'épuisser à m'expliquer et me justifier. J'était face à un mur insurmontable. J'étais fatigué, épuisé de la convaincre  ! Mon intuition me conseiller de tout stopper et de fuir ! … (Je suis encore avec elle pour le moment mais je pense sincèrement la quitter)

          Ceci, n'est qu'un exemple mais il y en a plein comme les tiens.

          Au plaisir de te lire.

          Répondre
          1. sergent

            bonjour michel

            avec mes enfants c’était toujours le même combat quand ils venaient en weekend mon amie ne leur parlait pas et faisait tout pour qu’ils ne m’approchent pas et les maltraitait en disant qu’ils n étaient pas autonome mal polis( par contre sa fille était géniale intelligente elle avait tout réussi) .Elle faisait tout pour qu’ils ne viennent plus chez moi et qu’ils étaient monte par mon ex belle famille pour que mon amie et moi nous séparions on était en pleine paranoïa.je ne sais même plus à la fin si j’étais encore amoureux ou peur d’être seul ce qui me faisait rester avec elle.

             J’ai souvent fait le même rêve : je me voyais avec vivre avec une autre femme qui aimait mes enfants.

            plus le temps passait et plus je voyais mes enfants malheureux 

            j’ai donc décidé de mettre sur une feuille les bonnes choses vécues et les mauvaises choses vécues avec mon amies

            je peux dire en toute honnêteté  qu’il y avait 95% de mauvaises choses 

            je pense qu à un moment de sa vie il faut savoir se faire violence et savoir quitter car ce sont toujours les victimes qui quittent leur bourreau 

            et sachez michel que les pervers narcissiques ne consultent jamais un psy en disant je vais mal aidez moi, mais ce sont des victimes comme nous qui sortons déboussoles traumatisés par cette relation qui consultent 

            j’ai lu une expression que je trouve juste "si vous gardez de la colère pour un ou une pervers narcissique vous pompez votre énergie si vous l’ignorez vous pompez la sienne 

            au plaisir de vous lire michel

    3. Lea

      Salut Otter,

      je te comprends parfaitement, surtout le délire de l ambiguite…a ah mon dieu les gens sont vraiment tordus. Ne lâche  pas, reste ferme, ne craque pas. Ils/elles sont tellement séducteurs…dis toi non et non

       

       

      Répondre
  15. Thuot

    Tant de similitude avec ce que je viens de traverser avec mon ex épouse… J'ai pu fuir mais entre dommages collatéraux et culpabilité psychologique c'est aujourd'hui difficile à vivre…! Merci de révéler grace a votre site celle a qui j'étais confronté…

    Répondre
  16. Alice

    Merci Passion,

    ton post me fait du bien !! c'est super gentil !! Moi aussi je t'envoie plein de courage pour supporter la débacle affective dans laquelle ces s****ds de PN nous ont plongées ! 
    Décidément, leur âme est aussi noire que le fond de leur trou du c… et ce n'est pas peu dire !!!

    Xoxo

    Répondre
    1. TItia

      Bonsoir Alice,

      Comme je suis triste de ce qui t’arrive.Tu as été tellement combative dans ta vie et pour nous ici sur ce site.Tu as une énergie incroyable et tu m’as tellement épaulé par tes encoouragements et ta bienveillance , je me sens impuissante face a ton desarroi. J’aimerai tellement que tu l’oublies pour t’ empêcher de souffrir mais  les événements sont trop recents. Surtout ne te blames pas et n’ai pas honte qu il t’ ai traite de la sorte car la, c’est évident qu il  est incapable de savoir ce   qu’il veut.Ce qu’il a fait est moche est en dit long sur sa personnalité. Tu as raison de dire que son ame est noire comme celle de tous les pn d ailleurs. Rapelle toi quelle belle personne tu es et toit le chemin parcouru jusqu’ici.Je  te souhaite plein de force pour ces jours difficiles et beaucoup de bienveillance pour toi meme. bise.

      Répondre
    2. Lea

      Oui c’est ça leur âmes, ils n’en ont pas… c'est des gens pauvres, vides. Ils vivent leur vies de fantômes…ils n’ont rien, aucun sentiments sauf celui des destructions. Je me fais suivre par un psý c est vachement important car l’introspection est ailleurs: pourquoi suis je tombe dans le panneau…? 

      Bon courage à nous tous mais se dépasser, se ré aimer sont des premières victoires qui aideront à sortir de ces méandres assourdissantes de brouhaha de hyenes

      la gentillesse et l’honnêteté vaincra, pour l’amour on attend un peu xoxo

      Répondre
      1. TItia

        Bonsoir Lea

        Vous avez raison de dire que le travail essentiel a faire est l’introspection sur soi.

         D'ailleurs je crois même que se concentrer sur les travers  et malveillances du pervers narcissique ne sert  pas a grand chose sinon qu’a mesurer l’ampleur de notre inaptitude a réagir face a l’inacceptable.

        Le sujet essentiel est nous , les victimes de Pn. 

        D’ailleurs c 'est le sujet essentiel sur lequel, mon thérapeute me fait travailler. Et oui en effet  tout le monde peut rencontrer un ou une pn dans sa vie mais la question est pourquoi certaines personnes acceptent de supporter ces comportements hautement toxiques? Au détriment du  respect de soi et du raisonnable?

        Au plaisir de vous lire

        Répondre
        1. Catherine

          Titia, c'est bien dit, pourquoi acceptons nous l'inacceptable?  Au lieu d'essayer de comprendre se qui se passe avec eux, il faudrait comprendre ce qui se passe avec nous!  Pouquoi se perdre soi-même à ce point là???

          Répondre
  17. TItia

    Bonsoir les filles et garcons ,amis de ce site ,

    J'ai ecris un commentaire hier mais je ne le  vois pas.Cela est peut etre du au decalage horaire?.J’en profite pour saluer vous toute et tous lecteurs de ce site.

    J’ai lu ici et la des ex pn en projet de reconquête de leur ex victimes.J’espere qu  ils seront servis comme ils le méritent!.NOn content d’avoir causer beaucoup de souffrances et détruits notre confiance pour nous même et dans les autres  et même démasqués ils s acharnent a vouloir finliser leur travail de demoliton.C’est consternant.

    Pour ma part, j ai eu droit a des excuses  au sujet de propos très violents qu’il m’avait balance a la figure il y  plus d’un an et, il a laisse sur mon répondeur téléphonique un message c’est excuse a ce sujet .J’ai accepte de le voir dehors , il portait des roses blanches qu’il m a offert en me demandant de lui pardonner ce qu’il avait dit.

    J’ai accepté de prendre les roses mais je lui ai dit que je ne tenais pas a rester dans cette relation hautement toxiques pour moi.

    Nous nous sommes quittes sur ces propos et je ne le vois plus depuis.j’ai découvert qu il  a ait deja branchés une autre femme .Je lui en fais la remarque mais il m a affirmé qu’elle ne l’intéressait pas car elle était trop cingle! Et  venale,hihihihi.

     Je me moque de ces plans foireux  car je le trouve plus pathétique qu’autres chose.J’ai toujours senti qu il n’était pas fidele mais cela ne m’affecte pas tellement car je ne l’aime pas au point de souffrir de jalousie.

    Je le revois quelques fois pour manger ensemble avec d’autres  personnes mais rien de plus .

    Fait surprenant , il m’a offert une imprimante dernier cri pour me remercier d avoir été si gentille avec lui .Il est passe chez moi avant hier ,a depose l imprimante puis est reparti.

    Je  ne sais pas si le fait l’avoir supporter ces 3 années etait perçus par lui pour de la gentillesse mais il m’a dit plusieurs fois lorsqu’il m’a remis son dernier cadeau : " … je sais ,je ne suis pas facile…." et tu le merites.

    Nous ne sortons plus ensemble et je suis soulage qu’il ne me dérange plus depuis qu’il espère avoir trouve une autre proie.

     

    Répondre
    1. sergent

      Bonjour 

       

      je suis surpris titia que tu continues à voir ton PN meme amicalement cela me paraît etrange et dangereux pour toi 

      cordialement regis

      Répondre
      1. passion91

        Bonjour titia et sergent regis

        je partage complètement ton avis sergent je ne suis pas là pour juger titia  mais je pense que ce n’est pas une amitié comme tu l’entends ! et je pense qu’il calcule cette démarche là ! je pense que tu dois te protéger de cette relation! offrir une imprimante ce n’est pas rien ! quel intérêt va-t-il en tirer ??? d’autant qu’il a déjà contacté d’autres femmes ! je ne voudrais pas anticiper et n’ai pas ma boule de cristal mais je pense que tu vas servir dans une relation ambigue malsaine pour saccager l’autre personne femme ! il va la rendre jalouse toi également etc etc …. je te parle en connaissance de cause car ai été prise dans une relation triangulaire  dans cette situation là !!!! ils ne savent pas ce que c’est qu’être ami et encore moins amoureux !!!!

        l’idée c’est de couper les liens définitivement avec lui il me semble car même pour toi je pense que cela va être néfaste !!!! ils sont tellement malfaisant que tu vas a un moment ou a un autre déguster et en prendre plein la tète !!!!!!!

        mais bon ça reste juste mon point de vue et mon avis n est pas parole d’évangile !

        protège toi surtout titia !!!! tiens nous au courant !

        Répondre
        1. TItia

          Coucou passion91

          Je te remetcie pour ton conseil,oui en effet il faut,il faut,il faut mais la réalité est tout autre et je m adapte comme je peux aux réalités de ma situation de vie. Rare sont les personnes qui arriva a se défaire d une  relation d emprise et de dépendance affective en un claquement de doigt.je suis tres surprise de ces commentaires hors de propos.Ma démarche est de m’en sortir a mon rythme 'ça veut dire en prenant le temps qu’il faut pour surmonter ma dépendance affective.A moins que tu ne souffres pas de dépendance affective d’ou ton incompréhension?.

          Je me sens jugée et je n aime pas ca du tout. Mon but est de m en sortir et non d être jugée.

          Je ne peux pas tout relater ici ,ce n’est pas le but par ailleurs.

          Pour ce qui est de la souffrance, ça reste difficile pour moi  car je n ai pas encore reussi a me débarrasser de cette dependance affective mais je sens que je suis plus forte ,plus hermétique au tentative de manipultation et domination.

          Au plaisir

           

          Répondre
          1. TItia

            Re coucou passion91

            Mes remarques s’adressait en grande partie a regis qui s’autorise a utiliser le terme ''étrange'' pour qualifier mon comportement .je ne suis pas sur que cet adjectif soit approprie a une personne victime d’un pn.

            Je suis juste surprise que tu approuves ses propos.

            Pour ce qui est de ton inquietude quant au fait que je vois de temps en temps le pn c’est compréhensible. je te comprends car ça reste sensible mais je ne souffre plus comme avant car j’ai pris mes distances.pour le moment cette situation me convient avec le nouveau comportement qu’il a adopte.

            Au plaisir de te lire. 

      2. Catherine

        Titia, tout comme Regis, je m'inquiète pour toi.  Je sais que tu es une grande fille et que tu sais ce que tu fais mais protège ton coeur!  Je pense à toi xx

        Répondre
        1. TItia

          Bonsoir CAtherine,

          Je n’ai pas encore réussi a régler mon problème de dependance affective mais j y travaille avec l aide d un thérapeute.Ne t’en fais pas pour le fait que j ai revu le pn, la relation est cassée et j ai pris des distances marques avec lui. J’espere  arriver a me débarrasser de cette dependance affective tres pregnante. Pour le moment je sens que j ai fait de net progrès mais le travail sur soi n est pas simple.mais j ai confiance dans l avenir maintenant et ça c’est énorme.

          Au plaisir d avoir de tes nouvelles

          Répondre
        2. passion91

          titia

          je suis surement maladroite dans mes propos c’est simplement pour essayer je dis bien essayer de te faire réagir et bousculer !!!! je te comprends tellement car moi depuis avril de l’année dernière je m’adapte avec des hauts et des bas des tentatives d explications de remise en question des ruptures des re tentatives etc etc!!!! ces derniers mois j ai du aller moi aussi A MON RYTHME!!!! la psy qui me suivait ne comprenait pas car elle me disait qu il y avait danger a essayer de ramassait les morceaux ! mais j’avais tout simplement voulu garder des liens avec lui pour que progressivement la rupture définitive soit moins violente car étrangement j’avais encore beaucoup de sentiments pour lui ! oui je ne parle pas d’emprise mais de sentiments réels et sincères ! je voulais aller a mon rythme car dans mon esprit peut etre qu’aussi j’espérais inconsciemment qu’il se fasse soigner !!! j’ai tout essaye pour lui faire comprendre ! aucun électrochoc de sa part !!!! ce rythme que je me suis impose était nécessaire car moins violent ! entre temps j’avançais avec la psy, a raccrocher les morceaux avec mon entourage même si les résultats escomptes ne sont pas top !

          chacun va a sa vitesse et je suis complètement bienveillante par rapport a ta situation l’ayant vécu et cela a pris malgré tout 11 mois pour que je décide depuis peu a rompre définitivement ! le choc est terrible et ce soir je suis très très mal ! du mal a respirer ; je revois les bons moments avec lui ! et je t’avoue qu’il ne faudrait pas qu’ il vienne me voir ce soir car je ne suis pas sure de replonger !!!!! c’est dur très très dur ! je ne souhaite a personne de vivre ce qu’on vit tous ici nous les victimes !!!! 

          désolée titia mais je ne suis pas forcement très a l’aise en ce moment les mots sont parfois inadaptés vu notre souffrance ! fraîchement séparée de mon pn je sais que je déraille en ce moment, pas très stable émotionnellement ! 

          toutes mes excuses je ne voulais pas te froisser !

          affectueusement bon courage titia

          Répondre
    2. Titia

      Bonjour Sergent

      Ce qui compte pour moi actuellement est de ne plus souffrir du comportement toxique de ce PN,ex-copain.J'ai trouvé cette manière de faire et elle me correspond pour le moment.Il faut comprendre le pouvoir terrible de l’emprise et de la dépendance affective pour se représenter exactement la difficulté de s’ extirper brusquement d’une relation destructrice.Je vais à mon rythme et ce qui compte pour moi est d’avancer tout en respectant mes limites.Vois-tu?.

      au plaisir de te lire.

      Répondre
      1. passion91

        Titia

        je viens de lire ton message suivant et voila tu vis les choses comme moi ces derniers mois et tout comme toi j’ai été obligée de m’imposer ce rythme car trop dur a rompre du jour au lendemain ! oui dépendance emprise mais sentiments sont bien là meme si on est conscient qu’ils nous font mal et que la vie est diffcile avec eux on a toujours espoir de gagner la partie et etre heureux enfin avec eux !!!!!! mais tout cet espoir n »est qu’illusoir !

        bises tita et bon courage

        Répondre
        1. TItia

          Bonsoir Passion91

          Je suis peinee pour toi d’apprendre que tu souffres a ce point de la rupture avec ton ex pn. Tu traverses un moment très difficile de doute et de fragilité. Je veux que tu saches que je te soutiens dans cette épreuve  et que nous sommes toutes et tous  ici sensible a ta souffrance.

          Je comprends aisément la détresse qu’on peut ressentir après une telle rupture pour la simple raison que j’ai eu a la supporter a deux reprises lorsque j’avais rompu  a cause de son comportement tyrannique et toxique.

          J’ai tente de quitter mon actuel ex pn a deux reprises mais chaque fois c’est moi qui me sentait abandonnée! et ce sentiment m’était insupportable au point de me faire hospitaliser pour attaque de panique et détresse psychologique.

          Je ne t’en veux pas passion91' ,ne t’en fait pas.J’avais bien compris que ton intention était bonne.Tu as raison de considérer qu’il n y a pas d’autres solutions  viable  et saine pour soi que la rupture définitive  avec un(e) pn   et j’aimerai y parvenir moi aussi ,comme tu l’a si brillamment réalise.

          Mon médecin traitant m’a dit récemment que face a la douleur les individus choisissent souvent entre laisser pourrir et attendre que les choses meurent oubien'' coupent ''brutalement avec l’objet de leur douleur.J’aimerai voir le jour ou je saurais ''couper''  et devenir totalement indifférente  a mon ex pn.

          Pour le moment la rupture est consomme mais je reste attachée a lui et j ai encore un peu de mal avec l idée de la rupture définitive.

          Ton parcours est remarquable et cela serait vraiment dommage que tu anéantisses tous ses efforts   après avoir mené une lutte acharnée pour sortir des griffes de ton ex pn. Mais ne te mets pas la pression avec ça, l’ essentiel est d’arriver a vivre le mieux possible avec ses moyens du moment.

          Je te souhaite de  te rétablir très vite et de rester bienveillante avec toi même.

          N’hésite pas a me laisser de tes nouvelles   j’en serais ravie. bise

          Répondre
        2. Catherine

          Passion91, je te trouve très humble.  C'est tout en ton honneur.  On vit tous et toutes des choses difficiles.  Il n'y a rien de mieux que d'être capable de dire comment on se sent comme l'a fait Titia et de s'expliquer comme tu l'as fait.  Bravo les filles xx

          Répondre
          1. Catherine

            Passion91 tu trouves ça difficile et tu penses que tu pourrais replonger s'il te contactait?  Je me demande combien de temps ça prend pour se guérir d'une relation toxique comme ça?  Sois forte et pense à tes souffrances vécues avec lui peut-être?  Je t'envoie des forces!

    1. Catherine

      Alice, tu nous manques quand tu nous écrit pas loll. Tu ne peux pas passer deux jours sans venir nous voir non non non ahahah. Ton humour et ta lucidité nous fait du bien, lâche nous pas!!! Bisous xx

      Répondre
      1. Alice

        Non, Catherine, t'inquiète, je ne vous lâcherai pas !! :)
        c'est juste que l'humour a du mal en cemoment, mais j'espère le retrouver bientôt !
        xoxo

        Répondre
        1. Catherine

          Alice, je sais que c'est difficile, je le sens dans tes postes!  Tu peux t'appuyer sur nous, on est là pour toi comme tu es là pour nous tu sais!

          Répondre
        2. passion91

          courage alice on a besoin de toi 

          nous avons ici tous besoin des uns et des autres ! gardons espoir 

          maintenons nos encouragements notre bienveillance conseils et respect 

          je t envoie plein de lumiere alice

          bises

          Répondre
  18. nicole

    Coucou à tous. Je m’inquiète D’ALICE. Alice,tu es toujours présente même si parfois ce n’est que pour intervenir brièvement … Or je vois que depuis 5 jours tu n’es pas venue écrire. Ça peut être juste un break volontaire et bien légitime, mais ça peut être aussi ton traitement qui te rend malade… ou alors ton PN qui a remis le grappin sur toi? Je penche plutôt pour les effets collatéraux de ta chimio. . . Sache que tu nous manques, chère Alice, toi et ton humour décapant, ta clairvoyance, tes conseils plus que fins… et pour ma part je pense bien à toi espérant que ce n’est pas trop grave, ce qui motive ton absence..?
    Ou alors tu croules sous les copies? Allez je vais faire une hypothèse, juste pour essayer de te faire sourire à mon tour. Tu n’as plus le temps de venir sur ce forum pour les 3 raisons à la fois : tu corriges les copies du fils de l’oncologue qui est mariée à ton PN ?…
    Trêve de bêtises, Alice, j’espère que tu vas vite nous faire un petit coucou pour nous dire comment tu vas. Et surtout. .. que tu vas le moins mal possible.

    Répondre
      1. nicole

        Bonsoir Catherine,
        Toi tu es toujours mimi . toujours un mot gentil pour les autres! Merci de t’inquiéter de moi. Moi je vais bien même si je m’attends à être contactée à tout moment par mon PN. Il a fait exprès de me laisser dans le silence depuis plus de douze jours et donc m’a fait le cadeau de st Valentin de ne pas me faire ses déclarations d’amour dégoulinantes de fausseté habituelles, mais tout en m’en réjouissant, j’ai quand même moi aussi le coeur un peu serré au souvenir de l’amour fou qu’il paraissait parfois partager avec moi. Tout n’était qu’illusion, je le sais bien,et il y avait 5% de bonnes choses pour 95% d’enfer, objectivement. C’est pourquoi j’ai éprouvé hier le besoin de me replonger dans mes souvenirs et d’en exhumer l’affreuse histoire de Brigitte et des autres pauvres femmes dont il s’est foutu avec ses montages photos et autres salades… Alors le souvenir de tout ça m’a rassérénée . En même temps,je m’étonne encore d’avoir eu la stupidité extrême d’avoir continué avec lui alors que j’avais découvert comment il abusait ces pauvres filles…
        Mais Catherine, c’est à toi qu’il faut plutôt poser la question : comment vas tu? Car toi tu es actuellement en chimio, n’est ce pas? J’espère que tu tiens le coup physiquement, moralement et que tu restes forte par rapport à ton PN.
        Bises

        Répondre
        1. Catherine

          Nicole, tu es si gentille!  Ça me fait du bien de voir que je ne suis pas seule à repenser à ces bons moments.  Tu décris bien la situation quand tu dis 5% contre 95%.  Pourquoi ne nous disons pas que 95% de douleur c'est beaucoup trop!!!  Je ne suis pas capable de décrocher et c'est extrêmement douloureux.  

          En plus je me sens coupable parce que je parle de notre relation à certaines personnes pour ne pas devenir folle et je me sens comme si je le trahissais.  

          J'ai terminé les traitements de radiothérapie la semaine passée,  je n'aurai pas de chimio à faire. Je suis fatiguée mais le plus difficile c'est le moral parce que présentement je vis un autre épisode difficile avec lui.  Je pourrai vous raconter et vous me direz ce que vous en pensez.  Merci de t'informer :)

          Tu t'attends à ce qu'il te recontacte Nicole?  Et comment tu vois ça?  Espères-tu qu'il le fera ou pas?  Ne te sens pas stupide, tu l'aimais et tu ëtais sincère toi!!!

          Combien ça fait de temps que vous n'êtes plus ensemble déjà?

          Merci pour ton poste bisou xx

           

          Répondre
          1. Alice

            Oui, 5 % c'est bien cela !!! alors comment ça se fait qu'on s'y raccroche ???? Je vais exploser !!! Vivement la fin de ce maudit mois de février qui me bouffe à n'en plus finir !!!!
            Catherine : super contente pour toi que tu n'aies pas de chimio !!! :)
            xoxo !!

          2. Catherine

            Alice, oui ce fameux 5% il a de l'importance hein?  Tu dis que tu vas exploser, je sais exactement ce que tu veux dire il me semble que mon coeur va fendre c'est trop difficile!!!

            Merci Alice, oui je suis contente de ne pas avoir de chimio et j'aurais souhaité que tu n'es pas à vivre ça

    1. Alice

      Coucou Nicole !

      non, ne t'inquiète pas pour ma santé : la chimio est finie, je suis en totale rémission et les effets ne se font plus sentir…et effectivement je croule sous les copies car je n'ai rien fait des vacances ;) !

      En fait, tout allait bien jusqu'aux fracassantes relances du PN samedi dernier (St Valentin) ! Comme ça fera un an mercredi que l'on s'était mis ensemble, j'étais déjà pas très bien, repensant aux premiers temps "idylliques" de notre liaison. Il y a un an ce soir, je me réjouissais à l'idée de l'accueillir, je m'en rappelle comme si c'était hier…Bref il a relancé ses offensives dégoulinantes d' "amour" mais j'ai vu sur FB qu'il jouait une fois encore un double jeu avec une autre, et je dois avouer que cela m'a beaucoup atteinte. Je pourrais l'étriper de mentir ainsi, et de réveiller en moi des sentiments que j'avais pourtant si bien enfouis !!!

      Je l'ai viré de mes amis FB et lui ai envoyé des mess pour lui dire ma façon de penser. Ce salaud recommence alors ses déclarations menteuses, alors qu'ayant accès à son compte je vois qu'il drague sa nouvelle conquête (domicilié à l'île Maurice !!!) Du coup ce matin j'ai craché mon venin en lui envoyant texto que j'avais bcp donné et que je m'en mordait les doigts, que j'avais fait la plus grosse connerie en me mettant avec lui et que j'aurais mieux fait de me pendre ce jour là !! J'ai ajouté : "sers tes déclarations à ta p**** (faut voir le genre de la cagole sur la photo qu'il a publiée !!!) je ne suis pas une de tes s*****s virtuelles , merci de respecter au moins ça. Allez, je te laisse à ta pouf : J'espère qu'elle te fera autant de mal que tu sais si bien en faire et vu le genre de la fille, je n'en doute aucunement."

      Et ce blaireau d'insister en me disant que non non bien sûr, ce n'est qu'une copine !!! ce mytho ne sait pas que j'ai pu lire les messges qu'il lui envoyait !!!

      C'est écoeurant. Je suis furieuse et super haineuse. J'aime tellement pas être dans cet état !!!
      Je supportais mieux mon cancer que son sale jeu de menteur.

      Je crois que je pourrais le tarter, lui mettre mon poing sur la gueule et lui cracher au visage !!!!!! Sérieux !!!!

      xoxo Nicole, merci pour ton post !!!

      J'ai trop la raaaaaaaagggggggggeeeeeee

      Répondre
      1. Catherine

        Ma belle Alice, je lui en veux à ton pn de te faire ça!  Tu avais réussi à le tasser et bien vivre avec tout ça!  Il faut qu'il revienne te hanter?  C'est un salaud, menteur et profiteur!!! Le plus difficile doit être de ne pas pouvoir lui dire que tu sais tout et aussi d'oublier les beaux moments passés avec lui.  Pourquoi est-ce si difficile?  Ils nous ont menties et manipulées!!!

        Je suis avec toi courage xx

        Répondre
      2. Léah

        Nous sommes toutes enragées ma belle, il faudrait trouver comment faire pour leur rendre la monnaie de leur pièce. Mais quoi faire? Moi je vous lis tous les jours pour m'aider à l'oublier et surtout me persuader que c'est un Big  looser ce porc 

        bises 

        Répondre
      3. marie

        surtout ne jamais laisser transparaitre ces sentiments je suis restée avec un pn j’en suis completement sortie et heureusement

        Je l’ai ignoré le silence total

        Ça l’a rendu complètement dingue il a tout essayé tout fait un harcèlement en bonne et due forme sans rien m’epargner Je n’ai jamais bronchée j’ai fais comme si il n’existait plus

        je t’assure ça marche enlève toi de face book s’il  le faut pour qu il n’ai plus aucuns moyens pour t’atteindre et puis une fois que l’on a découvert et que l’on sait que l'on est avec un pn le plus dur est fait on a qu’une seule vie alors profitons en pour aimer ceux qui en valent la peine 

        bon courage a toutes et tous

        Répondre
  19. soulie

    "suite"

    si la situation va changer quand la maison sera à mon nom, mais je doute fort, car il est tellement sure de lui qu'il s'imposera sans gene à tout moment chez moi, chez nous, tel qu'actuellement et que nous devrions prétendre, presque, notre existence grace à lui…..

    ps: serpent

    Répondre
    1. Catherine

      Bonjour Soulie, as-tu pensé changer les serrures de la porte?  Il y a des limtes à s'introduire dans ton intimité sous prëtexte que la maison est encore à son nom!  Il fait tout pour que ça ne se règle pas!  Courage! 

      Répondre
  20. soulie

    Bonjour, j'ai vécu 30 ans avec un pervers narcissique et j'ai décidé qu'il était temps de nous séparer suite à nouvelle liaison de sa part qui finalement a été une bonne occasion pour moi de le quitter. Tous les points enumérés ci-dessus, je les ai vécu jusqu'à tomber en dépression mais sans savoir à ces moments là pourquoi. Ma rupture est compliquée et mon divorce traine en longueur car dès le début il pretextait que l'avocat choisi ne convenait pas, puis le notaire etc… Il a trouvé un appui auprès d'une de ses soeurs, qui est victime elle aussi sans le savoir, lui proposant alors une amie  avocate …

    Etant donné qu'il a toujours joué un role de patriarche attentionné et parfait auprès de sa famille, l'incompréhension est totale autour de moi et je me suis sentie jugée, mais peu à peu le masque tombe, ses décisions déroutent et son manque d'engagement que je connais, apparait au grand jour pour certains.

    Ne vivant plus sous le meme toit depuis un an, j'ai du mal à m'en sortir car il prétexte aller chercher notre dernier 4ème enfant de 10 ans à l'école le soir pour le ramener au domicile conjugual, puisqu'il est encore propriétaire, évidemment maintenant le role de bon père auprès d'autres parents d'élèves. (Au moment ou j'écris il vient d'entrer dans la maison ramenant du pain et prétextant l'oubli du vélo de notre fils à son nouveau domicile).

    L'image du serpan nous étouffant peu à peu sans relache est tout à fait significative, impossible de s'en détacher…..Tantot mal, tantot bien, laissant le mystère plané à son propos.

    J'avoue parfois avoir souhaiter sa mort les derniers temps avant de connaitre sa liaison tellement c'etait étouffant et vide à la fois.J'ai pensé partir loin, mais de peur de ne plus voir mon dernier enfant et voulant éviter qu'il souffre de cette séparation j'accepte une situation compliquée qui dure…..Mes 3 autres enfants souffrent aussi et peu à peu nous mettons des mots sur des états et faits sachant maintenant que c'est une pathologie dont leur père est atteind depuis toujours.

    Actuellement nous sommes tous coincés et attendons de voir si l

    Répondre
  21. nicole

    Je voudrais conseiller à tous ceux et celles qui ont des doutes sur le fait que leur conjoint (e) soit PN ou pas, d’aller visiter son ordinateur… Facebook, comme je l’ai déjà raconté m’a appris l’existence d’une autre « femme de sa vie » à l’autre bout du monde en même temps qu’il vivait son idylle avec moi,mais aussi m’a donné accès à des choses tout simplement atroces de cynisme et de perversité. J’ai découvert des photos et des messages d’une femme qu’il avait connue via internet, elle aussi à l’étranger, quelques mois avant notre histoire . Cette femme que je nommerai Brigitte était mariée, mais ce n’est qu’un détail par rapport au reste. C’était une femme extrêmement laide, maigre, cheveux rares ,moustache , petits yeux qui louchent franchement , menton en galoche,boutons enfin bref… une femme vraiment pas gâtée par la nature, sans vouloir être méchante. Une sorte de caricature. La pauvre. Elle avait posé pour mon PN dans toutes sortes de poses et sous vêtements affriolants, voire même sans. … et le PN avec ces photos s’était amusé à faire des montages avec je ne sais quel logiciel de l’époque où on voyait cette pauvre Brigitte exposée sous forme d’affiche dans une rue, ou encore tapissant de toute sa pauvre personne le mur d’une chambre virtuelle, ou encore des montages cul cul avec des coeurs,des effets romantiques de couleur et autres, avec des inscriptions : my love, I love you,etc. J’ai découvert des messages de mon pn aussi où il lui faisait des déclarations enflammées, des mots tendres, qui avaient tous les accents de la sincérité, mais qui ne l’étaient pas bien sûr, sincères. Comment croire qu’il lui débite en toute sincérité qu’elle est sublime, la plus belle femme qu’il ait jamais connue, et autres conneries du même genre. Franchement cela m’a serré le coeur de pitié. Comment osait il écrire cela, à une pauvre femme aussi laide,? J’étais choquée. Il se moquait d’elle en ayant l’air de l’admirer , alors qu’il avait dû s’amuser comme un fou à faire ces montages ridicules. Comment pouvait il avoir aussi peu de coeur pour faire cela à cette femme dont me physique ingrat avait dû maintes fois la faire souffrir? ! J’ai cherché à parler à cette Brigitte, la relation était terminée, elle m’a paru gênée et peu désireuse d’échanger avec moi.
    En poursuivant mes investigations ds son ordinateur j’ai trouvé deux autres femmes , elles aussi mariées. L’une très âgée, l’autre obèse. Là encore. ..pas des canons. Même type d’échanges entre mon PN et ces femmes que pour Brigitte.
    Cela m’a donné à réfléchir. Pourquoi des femmes mariées? Parce que cela lui permet de parler de  » femme de sa vie, » sans devoir s’engager!
    Cela lui procure la jouissance de les détourner du droit chemin. Pourquoi des femmes laides,marquées par la vieillesse, obèse? Parce que ces femme là, du fait de leur physique, n’ont pas une grande confiance en soi, au contraire, probablement une mauvaise image d’elles mêmes. Alors ce sont des proies rêvées , idéales car elle ont beaucoup dû souffrir de leur image, et sont prêtes à se faire embobiner par le PN qui avec ses déclarations d’amour sirupeuse s’engouffre dans leur faille psychique.
    Alors pourquoi, ayant découvert cela, ai – je continué avec ce sinistre salopard? Il m’a raconté des salades à propos de ces femmes, et je n’attendais qu’à être rassurée sur tout ce cynisme. … franchement quelle stupide femme j’étais sous son emprise. Et lui il était fort. Très fort!

    Répondre
    1. muriel

      Meme chose, une fille pas intelligente,vulgaire, tatouage qui fume et pas très jolie, tout ce qu'il n'aimait pas…..Puis des mots tendres et très tendres……INCROYABLE!

      Répondre
      1. nicole

        Muriel, tu veux dire que tu as trouvé toi aussi ce genre de montages photos cucul et ces déclarations passionnées de ton PN à une femme vulgaire et moche? … en même temps qu’il était avec d’autres femmes? Avant toi ?tu lui a parlé de cela?qu’est ce qu’il te répond quand tu lui demandes pourquoi il s’est amusé avec cette femme, à lui raconter des salades et à la manipuler comme ça? Le mien en guise de réponse, s’est contenté de ricaner légèrement en disant : »bah! C’est rien, ça, c’est rien!, comme si le désespoir supposé de cette femme quand elle s’est rendu compte qu’on se moquait d’elle, n’était rien…

        Répondre
      2. Léah

        Idem pour moi les filles! Mon PN m'a trompé durant 18 mois avec un thom de dernière classe, dentition douteuse, vulgaire, fume cigarette et joints. Durant ma thérapie j'ai découvert que que mon PN s'est sentit en danger face à moi.

        il a donc prit un singe ( ce sont ces mots ) bien cas soc', sans allure, bref tout ce qu'il n'aime pas, tout simplement pour être sûre d'avoir tout pouvoir sur la meuff.

        du coup lorsqu'il me voit il est légèrement furax, me trouve sexy et belle. Il me dit que je fais exprès de continuer à m'entretenir et bla-bla-bla même si je ne suis plus avec lui. A moi de lui répondre que pour une foi il faudra apprendre à assumer son choix, tout comme j'assume la femme que je suis. Et Pafffff le vieux PN!!!

        Répondre
        1. Catherine

          Bonjour Léah!  Tu l'as quitté?  Depuis combien de temps?  Qu'est-ce qu'il veut dire quand il dit que tu fais exprès de continuer de t'entretenir?  J'en ai des questions hein? 

          Répondre
          1. Léah

            Bonjour Catherine

            nous ne sommes plus ensemble depuis octobre dernier et pour ta deuxième question il faut savoir que lorsque ce crétin a quitté sa femme, cette dernière s'est complètement laissé aller et cela le réconfortait puisqu'il disait sans cesse que sans lui elle n'était rien. Il jubilait de voir son déclin. Moi au contraire même si il m'a blessé et humilier, je mets un point d'honneur à toujours être impeccable, c'est bon pour moi et mon moral. Du coup mon PN est déstabilisé, je ne pleure pas devant lui, ne réponds pas aux sms dégoûtants qu'il a à mon propos et quand je le vois sur la route je montre que tout va pour le mieux et que la vie continue.

            biensure je prends sur moi car en réalité je pleure encore parfois, mais il est hors de question qu'il me vois affaiblie puisque c'est ce qui lui ferait plaisir. 

             

             

             

    2. Alice

      Nicole !

      ce qu'il a fait est abominable de cynisme, de perversion, de méchanceté !!! J'hallucine !!! jusqu'où sont ils capables d'aller ?? C'est effrayant !!!!!
      Et oui, je confirme : on apprend tellement de choses sur leur Facebook quand ils sont assez stupides – ou tellement sûr de notre naïveté ?! – pour nous en laisser l'accès…Ah oui ! Ils sont épatants de sincérité !!!

      Répondre
      1. nicole

        Que je suis contente de te lire à nouveau, Alice! Hélas, les copies ne sont pas le seul motif de ton silence. .. Ainsi donc ton PN est revenu . Comme par hasard à votre anniversaire- St Valentin ! Comme c’est touchant. Eh bien ça prouve que même les plus vaillantes guerrières comme toi peuvent à nouveau être affectées, qu’elles restent vulnérables malgré leur force, leur clairvoyance, leur intelligence, leur expérience. .. et donc qu’il ne faut jamais baisser sa garde, mais reste vigilantes, ne rien oublier du mal qu’ils nous ont fait, mais se le remémorer régulièrement. .. pauvre tite Alice! Et c’est sûr que ce ne sont pas ces passionnantes (!!!) copies qui risquent de te rendre le moral, la sérénité ou de te changer les idées! …
        Courage. Et merci pour ton coucou! Bises

        Répondre
        1. Alice

          Coucou Nicole,

          merci pour ton poste.
          Non, je ne suis pas au mieux de ma forme et moi qui ne pleure plus depuis bientôt é ans, j'ai éclaté en sanglot hier soir. J'ai très peur qu'avec toutes ces accumulations (cancer, ablation, PN et compagnie), j'amorce une putain de dépression. Je suis comme une grenade dégoupillée, à fleur de peau, le moral en berne et une furieuse envie d'aller le cogner !!!!! Pas faim, envie de rien sauf de lui allonger une bonne droite, ce dont je serais vraiment capable en ce moment !!!
          xoxo à tous

          Répondre
          1. passion91

            alice

            un petit coucou et surtout tiens le coup garde le courage et fou lui une bonne trempe virtuellement si tu veux ça te fera du bien

            on a besoin de toi ici alors ecris nous conseille nous et garde le moral surtout

            pleurer ça fait du bien aussi après toutes ces épreuves ton coeur pleur et c’est normal tu es humaines toi !!

            je t’envoie plein de lumière le peu que je peux car moi aussi je suis dans le neant ! dur dur ! confrontee au quotidien par toute cette merdouille que j’ai connu ! tout reviens a la mémoire j’ai envie de vomir !

            je pense fort à toi

            courage

            affectueusement

          2. nicole

            Oh Alice chère guerrière ,ça me peine de te voir le moral si bas, si tu savais. Je te comprends à 200% et je sais bien que les gens les plus drôles, les reines et rois de l’humour, celles et ceux qui excellent à faire rire,à contaminer les autres de leur gaieté, cachent parfois derrière ce bouclier de rire et d’humour une détresse qu’on ne peut pas imaginer vu de l’extérieur. On ne sait rire vraiment que quand on a pleuré. Mais ma chère Alice,une fois que tu auras donné libre cours à ton envie d’évacuer ce trop plein de chagrin, ce qui est toujours excellent pour se ressaisir et rebondir ensuite, pose toi juste cette petite question, après t’être remémoré les 95% de cauchemar que tu as vécu avec ton prince charmant de st Valentin. Une fois que tu as visualisé mentalement un de ces moments où il s’est montré infect,indifférent, malhonnête, faux, méprisant, alors que toi en face tu n’attendais qu’un tout petit signe de tendresse, un tout petit geste, acte ou mot gentil qu’il faisait exprès de ne pas faire ou dire… oui, une fois que tu t’es remis à l’esprit un de ces sinistres souvenirs qui ont été ton quotidien naguère, demande toi s’il ne serait pas ravi de te voir aussi mal que tu l’es aujourd’hui. .. Tu réalises à quel point il jubilerait de savoir que d’une certaine façon il te manque?!… toi, la méchante l’odieuse qui l’a viré de ta vie! Oh le pied! Le pied qu’il prendrait de savoir qu’il te fait encore ce mal là maintenant. C’était son but inavoué quand il t’a recontacte il y a 10 jours. Il serait trop content de savoir qu’il te tient encore ainsi en son pouvoir. Mais Alice, je suis sûre que cette idée là te révulse, hein?! Alors reprends tes esprits, retrouve pour toi cette clairvoyance qui nous a tous si souvent aidés. Reprends espoir et courage. Je pense fort à toi. Ne laisse pas ce salopard gagner! Courage!

    3. sophia

      Waaaaaaaaaaw, ils se ressemblent. 2 mois apres la naissance de notre enfant, je trouve des sms sur son portable;  » que tu veux pas m’appeler ou me repondre, je t’oublirai jamais ». Je lui demande des explications, il me repond « c est une fille qui me colle, et je suis heureux parce qu’elle me colle ». D’autres sms d’une p****** qui lui demande des explications et lui reproches le faite de fixer avec elle et ne pas aller, elle lui dit « c est pas grave si tu as change d avis et si tu es alle voir une autre, de toute façon on a toutes le virus HIV, juste tu devais pas me faire perdre mon temps ».
      Et dire que c est dur de se separer d’un PN, ils sont sales et minables comme pas possible.
      Courage et quittez ces s******ds.

      Répondre
        1. sophia

          Ouiiiiiii Catherine, quand j’ai parle avec mon entourage, on m’a dis ne le croit pas, il le fait expres pour te rendre jalouse, j ai faillis flipper, ils ne me comprenaient pas et ne pouvaient pas imaginer qu’il puisse faire ça. La solution est que depuis ce jour la ( vu qu’il a efface tous les sms et je n’avais pas d autres preuves), j’acceptais pas de relations sexuelles avec lui sans préservatif sous prétexte que je veux pas avoir d’autres enfants et cela durant 4 ans, et a chaque fois que je tombe malade je pense a aller faire analyse SIDA. croyez moi les PN sont un cauchemar. Ils peuvent détruire sans pitié. J’ai déjà vu l’histoire d’une femme qui vivait avec son PN qui a eu le sida et ne lui a rien dis, un jour il est parti en la laissant toute seule avec son mal.
          Débarrassez vous mes cher(e)s de ces monstres. Je l’ai déjà dis, je veux juste la paix, la tranquillité et le calme. Je veux pas d’homme PN, je préfère rester sans.

          Répondre
          1. Catherine

            Ouf Sophia… Tu as été forte!  Ça fait combien de temps que tu n'es plus avec lui?  Et est-ce qu'il te contacte encore?

            Merci pour ton poste, j'essais de me détacher et c'est difficile c'est fou!!!

          2. Sophia

            Bonjour Catherine,

            cela fait deux ans qu'on est separé, un an et quelque mois qu'on est divorcé. je ne regrette pas le fait d'avoir divorcé, je ne l'aime pas ce monstre, je sais qu'il est minable, le seul lien (et le plus important d'ailleurs) qui nous lie est l'enfant. Mais depuis le divorce il ne m'a pas dis un seul mot, meme quand il vient récuperer l'enfant il dit meme pas bonjour, il évite de me regarder (et ça m'arrange). j'espére qu'il continuera ainsi sans penser à nuire à notre enfant.

  22. nas

    Bonjour, j’ai vécue avec une femme la même chose et me critiquer sans arrêt derrière mon dos mitomane ex.Je voulais chercher du pourquoi du comment, jamais d’explication puis toujours entrain de mentir ainsi Mme fesai passer ses contacts avant moi. Enfin je me suis rendu compte que c’était que du movais pour moi et mon entourage mais c’est vrai qu’il es dur de s’en défaire… Enfin je crois que c’est gens las non pas de coeur et un gros problème psychologique, à la fin on es leur proie idéaL manipulation ext enfin le but es de se défaire de ce monstre et ce reconstruire petit à petit es refaire sa vie et plus donner de nouvelles. Psychologiquement en on prend un coup biensur les amies familles essayé de me réveiller mais rien jusqu’au jour où stop le livre es terminé et le mieux es d’en recommencer un neuf avec une personne sincère avec
    . Merci de m’avoir lue.

    Répondre
    1. Catherine

      Super Nas si tu as réussi, c'est mieux de vivre seul que se faire traiter de la sorte et se faire mentir.  As-tu rencontré quelqu'un depuis?

      Répondre
  23. Chehrazade

    Bonjour,

    je suis ravie de pouvoir partager mon vecu avec des personnes qui ont le meme et donc en capacite de comprendre sans developper mes emotions. 

    Ca fait 7 ans que je suis avec un pervers narcissique, j'ai de ouvert sa pathologie il y a 1 an. Nous avons 2 enfants, je me suis mariee a l'etranger, lui ai fait ses papiers, multiples formations… Sans aboutissements, il ne finit jamais ses missions, j'assume tout le quotidien le 2 enfants 4 et 6 ans et je travaille.

    Cet homme m'a fait culpabiliser, m'a coupe les liens sociaux que j'avais, me surveillait au travail il se cachait surveillait mes tenues en m'envoyant des remarques tous les matins. Il a essaye de me facher avec ma famille. Il se rendait toujours victime lorsque une embrouille arrivait! Il m'utilisait comme objet au lit, il disait que je devais repondre a ses besoins sexuels que j'etais une incapable, que je n'assurai pas!! Ben oui c'est sur que apres 39h de travail dans la semaine plus les enfants et les taches quotidiennes j'etais une loque le vendredi soir! Lui au repos toute la semaine il etait frais! En plus, je n'avais plus d'envies, envies disparues depuis un long moment, il ne m'offrait rien lui en retour, insociable, medisant, aucune discussion qui vaille la peine, il se met toujourS en avant alors que je Sais que c'est un incapable! Il m'a pris ensuite pour une malade, une hysterique, une depressive, il faut dire que j'ai eu des passages difficiles ou ja cassais tout a la maison devant mes enfants. Depuis cet ete grace a ma mere qui me voyait couler, j'ai decide de divorcer. Il me laisse tout et s'en vante, mais c'est normal tout est a moi! Il me prend de haut! Je me calme, je suis avec lui en cohabitation, je me contiens pour mes enfants. Il les manipule, les achète avec des jouets du marché. Mais quand il s'agit de payer le loyer ou a manger il esquive! Je n'en peux plus, j'ai peur pour mes enfants, je voudrais les proteger de cet homme qui va les gacher et ne pas se gener de leur dire que leur mere est malade! J’adore mes enfants, je suis stricte mais je m'eclate avec eux, ils m'ecoutent et me respectent, ils savent ce qu ils ont le droit de faire ou pas, je les aide a grandir bien avec des valeurs. Lui il me rabaisse devant eux, il dit que j'ai une education de militaire, que je me fatigue a vouloir en faire trop! Ben c'est sur que lui il les met devant la tv et les envoie dans leur chambre avant que j'arrive, au lieu de les punir il dit maman va vous punir!! Je suis la bete noire! Il les autorise a tout faire! Tv toute la journee.. Sucreries a pas d heure, c'est eux qui decident de la douche ou pas… Je suis fatiguee, j'ai hate qu'il parte, je suis sous anxiolytique, mon docteur m'a donne des valiums tellement je suis stressee de cette situation. 

    Merci de m'avoir lu.

    Répondre
    1. Catherine

      Chehrazade, on reconnait bien le PN!  Tu sais quoi?  Les enfants ne sont pas fous et ils ont BESOIN d'être encadrés alors ne t'en fais pas, JAMAIS il réussira à les monter contre toi.  Quand est-ce qu'il est supposé partir?  Est-ce qu'il a l'air de vouloir coller chez toi?

      Donne-nous des nouvelles Chehzarade et courage xx

      Répondre
  24. Anne

    Anne,
    J’ai au boulot une jeune collègue qui vit exactement la même situation que toi. Maintenant que la procédure de divorce est engagée, son futur ex mari lui met des bâtons dans les roues. Je ne sais pas les détails de son affaire, et encore moins ce qui concerne la tienne, mais il semble que vos sales capricieux de mecs vous aient poussées à bout juste pour vous mettre au pied du mur et vous voir vous ramasser. Et revenir vers eux suppliantes et malheureuses . . . Sauf que le jouet. (pour reprendre la métaphore de Nicole ) est cassé. Le jeu tourne mal. L’arroseur va se faire arroser! Vous n’en pouvez plus et au lieu de rendre les armes, vous vous redressez : oui vous allez divorcer, le prendre au mot, pour fuir et vous protéger avec vos enfants. .. Bravo à toi, chère éponyme!
    Je ne sais pas te conseiller n’étant pas dans ta situation, Je ne peux que te dire un immense BRAVO. Parce que dès lors qu il y a des enfants, tout est encore plus compliqué. beaucoup plus compliqué. Les maris pervers narcissiques le savent, c’est pourquoi ces irresponsables se croient très malins en vous parlant de divorce afin que ce soit eux qui paraissent victimes de votre abominable caractère (!). Ils se disent que les enfants vous ficèlent étroitement à eux,avec l’aspect financier en plus… et donc ils parlent de divorce sans imaginer que vous allez accepter!
    Bravo à toi Anne. Quel courage et quelle force tu as et devras encore avoir. .. moi qui étais si faible pour lutter alors qu’il n’y avait pas d’enfant en jeu, j’admire particulièrement les femmes mamans qui luttent comme toi pour échapper à leur mari PN .
    Chapeau! Plein d’ondes d’énergie pour toi. Tu luttes pour tes enfants aussi. C’est magnifique.

    Répondre
    1. Anne

      Merci beaucoup à toi Anne.J'ai bien reçu tes ondes et tes encouragements me vont droit au coeur. Ton message m'a rebouster! Il n'est pas toujours évident de lutter surtout quand autour de vous les gens ne comprennent pas forcément ce que vous vivez,sans les accabler bien-sûr,mais il est vrai que tant qu'on n'est pas passé par là on ne sait pas ce que c'est! Le plus souvent on se sent seul même si dans mon cas j'ai eu ma famille et de vrais amis. Le plus dur à vivre c'est effectivement quand les enfants sont avec leur père et qu'on est pas là pour les protèger. Je sais qu'il les instrumentalise pour m'atteindre et malheureusement parfois ça fonctionne.Cela ne veut pas dire que sans enfant c'est forcément plus facile, on est sous emprise et comme le disait un psy dans un documentaire, on est nous aussi addict à nos harceleurs, c'est vicéral et la douleur est là. Les pervers narcissiques ont le chic pour nous montrer que sans eux on est rien, alors que finalement sans eux on a tout! Il est clair que si je me bat c'est pour mes enfants mais surtout GRACE à eux, sans eux je pense que je me traînerais à ses pieds pour qu'il me reprenne. C'est limite pathétique, mais quelque part j'ai justement la chance d'avoir des enfants qui m'aident à tenir, dans ma tête je n'ai pas le droit de flancher, pour eux. S'ils n'avaient pas été là je n'aurais eu personne à qui me raccrocher et pour qui me battre. Finalement en les protègeant je me protège et vis-versa. Tu ne dois pas te voir comme quelqu'un de faible, mais comme quelqu'un qui finalement était seul face à son calvert et si j'ai bien compris tu t'en es sortie. Chapeau à toi aussi, il faut faire preuve d'un sacré courage pour s'en sortir "seule". Encore merci pour tes encouragements!  

      Répondre
  25. Anne

    Bonjour,je reconnais bien dans 26 points celui qui sera mon ex-mari dans quelques semaines.Il m'aura fallu presque 3 ans de séparation pour commencer à le "démasquer",parceque paradoxalement c'est lui qui a voulu le divorce.Malgré sa volonté de divorcer ses paroles et ses actes étaient contradictoires,au point que je ne savais plus quoi faire ni quoi penser.Je comprends maintenant qu'il a été vexé que je quitte le domicile si rapidement (je remercie ma famille et mes amis!).J'ai au départ refusé le divorce,sur le papier,maintenant que j'ai repris en main une partie de ma vie et que je suis partie loin,c'est lui qui fait tout pour retarder le prononcé du divorce,c'est,je pense,sa façon à lui de garder une main sur moi!Je reconnais donc en lui ce pervers mais je reconnais d'autant plus son père.Je me pose donc par conséquent d'autres questions:le "gêne" du pervers narcissique peut-il être héréditaire?est-ce qu'il répète ce qu'il a vécu lui? peut-il être conditionné et donc manipulé lui-même par son père pour avoir enfin l'admiration de son père qu'il n'a évidemment jamais eu?Même si j'ai en partie les réponses à ces questions,j'aimerais savoir si l'un d'entre vous a vécu la même situation?Je ne suis pas encore totalement guérie puisque je me pose encore des questions,simplement nous avons deux enfants et mon but est de les protéger au mieux,malheureusement c'est très difficile à prouver juridiquement.Je ne peux donc les protéger que psychologiquement.Merci d'avance et courage à ceux et celles qui passent par là!

    Répondre
  26. france

    Je suis entrain de le quitter, une relation de 17 ans,qui a finis par m'isoler de mes amis et famille, mais de façon tres subtil. d'autres problèmes sont arriver dans ma vie la derniere année,  comme perdre mon emploi,il n'as pas été capable d'etre empathique avec moi, il se poussais, rentrais tard, ne voulais jamais discuter, pas de sexe si je fais pas les premiers pas(peur du refus). finalement je me suis retrouver en dépression majeur, alors je ne peux pas travailler, je suis alor faible a ses yeux, lui ne se prive pas de sortir avec ses amis. un matin de septembre je me lève et me dis, il faut que je sorte d'ici!!! problème peu d'argent, pas de ressources… je lui dis a ce moment la que je veux partir, il n'est pas inquiet,il sait que je n'ai pas d'argent, il m'en prete pour faire l'épicerie etpour réparer mon auto, c'est pas moi qui lui demande c'est lui qui me l'offre. En décembre une amie m'amene dans un centre de femmes qui vivent la meme chose, tout part de la, j'ai recu pleind'information, de l'aide,des rencontre et de l'écoute. Nous sommes le 16 février  et je déménage dans mon nouveau logement vraiment pas cher, ca vas faire un mois que je mange des toasts et des céréales, mais je m'en fou je veux partir, il feel un peu moins bien, il vois que je niaise plus, ca fais 3 semaine qu'on se parle plus. Avec ma thérapie, je vais apprendre a ne pas le reprendre(tres important), je l'ai déja laisse 3 fois, mais cette fois ci je ne veux plus me faire prendre.je démtménénage dans une semaine et je reviendrai commenter ma derniere semaine et mon déménagement. Bon courage a moi et a vous tous!!! a bientôt.

    Répondre
    1. Alice

      France,

      Bravo à toi !!! Oui, la liberté n'a pas de prix, et il vaut mieux manger un peu de vache maigre que de rester sous leur joug !!
      De toute façon c'est généralement ce qu'il se passe avec un pervers narcissique : on les quitte avec de grosses difficultés financères tant ils nous ont pompées !!! Mais une fois seul(e)s, on se refait et au moins, on n'a plus à payer pour eux !! Tu as eu la chance d'avoir une amie de très bon conseil et qui a su t'aider, mais c'est toi seule qui a réussi à sauter le pas !!!
      Bisous à toi et beaucoup de courage dans ton entreprise !!!

      Répondre
  27. nancy

    bonjour

    je suis nouvelle ici. Cela fait plusieurs mois que je me questionne sur mon conjoint. Nous sommes ensemble depuis 20 ans et avons 2 pré ados. Je me demande toujours si c'est moi qui a un problème et est trop peu tolérante et trop rancunière. Il peu être vraiment gentil; fleurs, me dit constamment qu'il m'aime que je suis belle. En même temps, il peut vraiment être colérique; me dit de me fermer la gueule devant les enfants, me dit que c'est moi qui est violente par mon comportement passif-agressif, ne sa'excuse pas vraiment lorsqu'il dépasse les bornes, me dit que s'il est bougon c'est parce que je ne suis pas assez affectueuse,  semble jaloux de l'affection que je porte aux enfants, me dit que tout va bien, que je me fais des idées quand de toute évidence il est de mauvaise humeur ect…   C'est vrai que depuis quelques années je suis moins affectueuse, ce qui n'était pas le cas avant. Je crois qu'à la longue j'ai accumuler beaucoup de rancoeurs… J'ai besoin d'avis objectifs.. Merci :-)

    Répondre
    1. Catherine

      Nancy, est-ce que tu as fait le test du PN?  Est-ce qu'il répond à plus de 15 par l'affirmative?  Se faire dire je t'aime et ferme ta gueule par la même personne, c'est vrai que c'est spécial.  C'est tout à fait normal d'être moins affectueuse Nancy,  ça use à la longue de se faire traiter comme ça!!!  Et qu'il ne s'excuse jamais…ouf… Écoute ta petite voix, on ne lui fait pas assez confiance

      Répondre
      1. nancy

        sur le test il a 21 points, mais pour le point il s'énerve rarement, c'est tout le contraire. Il s'énerve souvent et j'ai presque toujours l'impression de marcher sur des oeufs. Dernièrement je l'ai confronté suite à une dispute particulièrement houleuse. Je lui ai dit que je n'accepterais plus qu'il me crie devant les enfants de me la fermer et de ficher le camp. Sa réaction a été de me dire que c'est moi qui avait été violente parce que je lui avais dit que s'il continuait à être de si mauvaise humeur, je partirais pour la journée. Il pête régulièrement les plombs et ensuite me dit que tout est de ma faute. Si je l'énerve trop, c'est avec le enfants qu'il s'énerve ou si les enfants l'énerve c'est avec moi qu'il devient insupportable.

        Répondre
        1. Catherine

          Bonjour Nancy, c'est très légitime de ne pas te laisser parler comme ça encore moins devant les enfants!  Bien sur, il retournera tout contre toi puisqu'eux ne sont JAMAIS en tord et ne se remmette jamais en question, c'est pathétique grrr

          Répondre
    2. Alice

      Bonjour nancy et bienvenue parmi nous ! :)

      Eh bien d'après ce que tu racontes, ton conjoint me semble bien être un PN !! Rien que  le fait de te dire de "fermer ta gueule" devant vos enfants est inadmissible !!! tu n'es pas un chien que je sache !!!
      Ce langage les caractérise bien, aec leurs cortèges d'humiliations verbale et de mépris  !!!
      Et après , Monsieur s'étonne que tu ne sois pas "assez affectueuse" ?????!!!!…Allons donc !!!!
      Comment témoigner de l'affection à un individu qui traite les autres avec autant de méchanceté et de mépris !!! et qui va jusqu'à leur signifier que c'est de leur faute en plus !!!
      Qu'ils se regarde dans un miroir et contemple avec horreur  son image ….

      Répondre
    3. passion91

      nancy moi egalement quand il avait ses coleres de petit garcon mal eleve apres n'importe quoi ou n'importe qui il me disait que je ne comprenais pas car il faisait un boulot difficile et que c'etait normal que de temps en temps oui de TEMPS EN TEMPS il insistait bien sur ce peu de temps ! il pouvait peter un plomb et puis que j'etais souvent trop gentille n'etait pas tres ojective et qu'il avait completement raison ! untel c'est un con ! untel c'est un imbecile!  remarque moi ca moi je moi je moi je suis LE MEILLEUR selon lui sauf que quand il petait un plomb c'etait pour rien du tout ! cela m'etait insupportable ! moi qui suis si calme dans beaucoup de circonstances ! il retournait toujours les reproches contre moi meme quand je lui faisais des remarques ! que je n'etais pas assez amoureuse avec lui !!!! ba oui mais pas amoureuse forcement puisque je pressentais sa malhonnetete et saloperie de perversion manipulation ! je lui disais qu'il retombait sur ses pattes !!! il rigolait et me disait" tu sais que je t'aime toi "!!!!! et l'histoire etait terminee !!! oui mais jusqu'a la prochaine !!!!!!   qui n'etait jamais tres loin !!! c'est dans leur fonctionnement de ne jamais se controler de nous faire participer a leurs nombreuses coleres de petits enfants voire plus ! de nous mettre dans un etat de stress constamment ! d'etre toujours sur le qui-vive !!!! et puis ils nous culpabilisent finalement car leur comportement de vilain petit canard est de notre faute !!! ba voyons !!!!! tres tres facile !!!! j'espere t'avoir apporter un peu d'eclaircissements ! mais ILS SONT TOUS A FONCTIONNER DE MANIERE IDENTIQUE ICI LES VICTIMES ONT EU LE MEME BOURREAU !!!!! UN pervers narcissique manipulateur, des monstres sur pattes  

      Répondre
  28. passion91

    bonjour bien evident j'ai tres mal dormi vu que mon pn m'a recontacte. selon vos experiences quelles vont etre encore ses tentatives pour me recuperer ? tel, visite? menaces ? pleurs ? etc etc cela me permettrait de m'y preparer ? selon vous et vu qu il y a eu menaces dois je aller deposer une main courante ? je suis un peu perdue ! et surtou vu comment on est reçu par la police on ne se sent pas reconnue comme victime ? merci à vous de m'apporter vos lumières

    Répondre
        1. sergent

          bonjour passion  du moment ou tu parles de menaces et qu'il revient dans ta vie je pense sincèrement qu'il ne faut pas rester seule et parler avec ceux qui te sont proche car cela doit être assez stressant d'avoir de ses nouvelles  il y a des associations ou au moins une main courante serait une bonne chose afin de la dissuader car avec un pervers narcissique on ne sait jamais jusque ou cela peut aller  bon courage a toi surtout au plaisir de te lire   

          Répondre
          1. passion91

            sergent au plaisir de te lire egalement j'attends le moindre mouvement d'un cil de mon pervers narcissique et je cours a la police pour une main courante ce jour je rencontre la psy de l'association des vicitmes que je vois depuis quelques temps et qui va etre aussi ravie de savoir que j'ai finalement rompue ! le travail de reconstruction va pouvoir se faire avec elle !!! je pense avoir bien compris ce qui m'a anime dans cette rencontre les failles a colmater ! y en a pas qu'une mais je vais m'y ateler ! merci a toi sergent ! tes posts comme ceux des autres victimes ici m'aide a maintenir cette rupture et a me dire que je suis sur le bon chemin de la liberation  bises et tiens le coup c'est possible et tout arrive a temps !

  29. Max

    bonjour à tous et à toutes ,

    Je suis surpris de voir qu'il y a peu d'hommes qui se plaignent de femmes pervers narcissiques ,d'autant que le narcissisme est plus frequent chez la femme ( besoin de plaire ,image imposée par la socièté etc etc …)

    Bon mon histoire :

    ça commence par une belle histoire d' Amour , une femme que je retrouve sur le net et dont la vie m'en avait écarté 25 ans auparavant …je l'avait remarqué pour la premiere fois dans les années 77 en bas de la cité ( petite frimousse mutine ,,de petite taile ,,, une voix atypique ;;;;

    j'ai fais mon chemin pendant 35 ans tout en y pensant régulièrment comme un regret ..;surtout lorsque que j'entendais une voix un peu rocailleuse je pensais a elle …

    un apres midi je livre un client et la sur le comptoir sa niece agée de 2ans et une voix cassée ,la meme qui avait accompagnée ma vie ,,j'allais prendre une résolution la retrouver ..Grace a FB en quelques jours je retrouvai sa piste echange etc etc ,,et bien sur je tombe amoureux avec la ferme intention de ne pas repasser à coté de cette belle histoire ……..

    Sans le savoir j'allais vivre le pire cauchemard de MA VIE ,,, à 50 ans " elle etait libre " moi non ,donc je quitte mon epouse plus de 30 années ,,,,, nous nous voyons régulierement mais je suis toujours surpris de ses discours ,,,elle me compare ,me dis que nous deux ça pourrai ne pas durer ,,qu'elle etait choqué par l'amour qu'elle me vouait ,,et je dois dire que j'etais sur un nuage ,car moi aussi j'etais en AMOUR ,,, cela dis quelques fois elle n'etait pas clair ,,,certaines phrases n'etait pas net.. Passe un belle phase d'echange etc etc ,,,je souhaite lui faire une surprise le jour de son anniversaire ,elle fetait ses 50 ans je n'etais pas convié ,mais je comprenais sa vie installée ,je me rend donc sur le site pour lui remettre un petit cadeau en pensant que dans la foulée je pourrai l'embarquer et l'enlever pour passer ensemble la plus belle des nuits :::::::plouuffffffffffffffffffff  ,,, je rentre ( une soirée dansante ) on me presente ,un certain malaise m'a traversé une tablée plus de 50 personnes meme quelques connaissances et la sortie de nul part le copain de mon Elue ,,,elle avait oubliée de me dire qu'elle avait pris un copain en attendant …voila la premiere partie et le départ d'un cauchemard …je l'aimais tellement c'est à ce moment la que j'aurai du partir à jamais ..mais elle a su revenir et ce régulièrement pour me maintenir un peu la tete sous l'eau ,,et avec la gentillesse de me laisser respirer de temps en temps ….

    Ce cauchemard à durer pus de 2 ans de ruptures en rabibochage ,,,,elle papillonnée surement et chaque fois c'etait moi le fou ,,le malade ,le pervers …..

    à chaque incartade ,elle ne repondait jamais ,,je fabulais elle provoquée une dispute tout les dix jours ,,surtout aux beaux jours ( ses amis avaient bateau et motos ,,elle s'arrangée toujours que l'on se dispute un peu avant ces sorties ) le declic s'est prouduit dans un ascenseur lorsqu'elle m'a frappée avec une violence inouie …j'ai sentie qu'elle avait un gros probleme ,bien sur elle s'est étalé sur son face en disant de moi les pires saloperies ,,me sachant dans une impasse j'ai fait en sorte qu'elle cesse elle meme la relation …

    ça a été très dur ,mais avec le recul je n'ai pas rencontré une seul de ses relations , comme si elle voulait m'isolé et ne pas m'intergrer """" je suis nul loll """"""""""

    meme les hommes peuvent subirent ,,bien sur je ne vous ai pas raconté 1 dizieme de mon aventure ,un livre n'y suffirai pas …

    Le pire c'est de se dire que ce n'etait pas une histoire d' AMOUR

    Répondre
    1. Catherine

      Max, je crois que, que l'on soit un homme ou une femme, c'est très destructeur de vivre une histoire comme ça parce que nous, on y met tout notre coeur!  Là vous ne vous voyez plus? Courage!

      Répondre
    2. sergent

      Bonjour Max  je suis un homme et oui nous pouvons aussi etre victime de femmes perverses narcissiques. Mon histoire est en tout point identique à la tienne, j'ai rencontre mon amie alors qu'elle etait encore mariée je l'ai aide à divorcer guerrie car etait malade et refais des travaux chez elle durant 3 ans en échange elle ne m'a rien proposé rien offert.apres 6 mois de relation elle a commencé a s'en prendre à mes enfants en espérant qu'ils ne viendraient en week end chez moi, puis j'ai commence a me rendre compte qu'elle soufflait le chaud et le froid sur moi un jour gentille un jour méchante à m'insulter me rabaisser comme si elle avait une double personnalité. Ces crises que j'ai pris pour des crises de jalousies étaient espaces dans le temps puis se sont rapprochées de plus en plus et toujours la même chose cette envie affirmée de m'isoler de tout le monde et surtout de me faire croire que j'etais un homme volage  on appelle ça l'effet miroir la perverses narcissique reproche à l'autre ce qu'elle fait elle même le futur d'ailleurs me prouvera qu'elle avait une relation avec un autre homme.durant 3 ans je me suis toujours dis mais je ne connaît pas réellement cette personne car elle etait tres discrète sur sa vie comme si il fallait tout cacher et tout comme toi aucun de ses amis ne me connaissait elle évitait de me présenter mais c'etait normal car j'ai appris qu'elle se faisait passer pour celibataire depuis 2 ans imagine un peu le choc pour moi qui en plus avait acheté un appartement exprès pour elle. Je l'ai entretenu durant trois ans et elle se faisait passer pour celibataire. Sur toute la période ou nous avons vécu ensemble j'ai vu une personne accroche à son tel portable et qui dormait avec mais un jour elle l'a oublié dans le lit et je me suis permis de l'ouvrir et c'est la que j'ai decouvert ses textos tendancieux avec un autre homme ou elle se faisait passer pour celibataire.crois moi j'ai pris une claque et la relation a commencé a vaciller.en décembre 2014 j'ai decide de la quitte apres qu'elle m'ai frappe devant mes enfants. J'ai vécu l'enfer pendant 3 ans surtout mes enfants mais le problème vois tu c'est que je reste attache à cette personne et c'est dur de se raisonner l'emprise est encore la. tu n'es pas seul Max bien au contraire nous sommes des milliers et en parler fait un bien fou. Il faut je pense laisser le temps au temps  au plaisir de te lire 

      Répondre
      1. Alice

        Salut Sergent

        c'est vrai qu'on est une majorité de filles sur le site et qu'on peut avoir tendance à oublier que la perversion narcissique touche aussi certaines femmes !!
        En tout cas, hommes ou femmes, je remarques que les PN ont finalement tous le même mode de fonctionnement….pffff… quelle plaie !!
        Courage à toi.

        Répondre
      2. nicole

        Bonjour Sergent, Merci de ton témoignage qui dit bien ta souffrance. C'est vrai que ce forum est majoritairement féminin, sans doute parce que les femmes sont plus au l'aise que les hommes pour mettre leurs émotions en mots (c'est un peu sexiste, peut être, mais vrai, non? ). Aussi je trouve ton témoignage plein de justesse et tout ce que tu expliqués là, ce pourrait être mes propres phrases. Car oui, peu importe le sexe de la victime et celui du pervers narcissique… La bonne recette est invariablement un ajout de forces contraires. Une générosité immense et un dévouement jusqu'à l'abnégation d'un côté (le tien, Sergent), et l'égoïsme forcené de l'autre, le respect et l'intégrité de l'un, avec la malhonnêteté, le mensonge, la trahison et l'infidélité de l'autre, la droiture et les valeurs morales de l'un, et l'indignité de l'autre, son envie de t'entraîner avec lui/ elle dans sa chute morale. La bonté à toute épreuve, la tolérance,la bienveillance,l'empathie, le pardon et la joie de vivre pour la victime , la dureté, la cruauté, la rancune tenace, l'esprit de vengeance,l'indifférence aussi (et c'est paradoxal,), la paresse et le laisser aller pour le PN. C'est bien que tu te sois exprimé ainsi, Sergent, car tout homme victime de perversion narcissique se retrouvera dans tes mots…mais toute femme victime aussi . Il est évident que tu aimes toujours cette femme, que tu as tout fait pour elle et qu'elle ne le méritait vraiment pas. Tu n'arrives pas à te détacher malgré ta lucidité. Néanmoins je t'assure que comme Max et d'autres, tu viens de faire quelque chose de super important pour ta "guérison ": venir sur ce forum. Moi, tout comme toi, j'étais très lucide mais sous emprise depuis 5 ans et demi. Je lutte depuis tout ce temps Ou plutôt, je luttait. Car je suis guérie de mon PN. Depuis des années j'ai rompu plus de cent fois, je me suis fait aider par un psy très bien. Mais cela n'a pas suffi. Ce qui m'a permis d'en sortir tout à fait, c'est de venir lire et écrire au quotidien depuis des mois sur ce forum. D'une certaine façon, donner des conseils aux autres, c'est se les rappeler à soi "publiquement ", et d'une certaine façon on se met soi même au défi, inconsciemment, on se met la pression à soi meme. Enfin, je ne suis pas psy et je ne sais pas trop comment cela fonctionne exactement, mais il y a quelque chose de très fort qui se met en oeuvre en toi, dès lors que tu dis à l'autre de faire ce que toi tu dois faire et penser depuis longtemps. La douleur, ton propre investissement dans la relation avec le ou la PN, l'espoir qu'il ou elle entretient en toi d'une amélioration possible,par son comportement contradictoire, tout cela est balayé par le bon sens que tu invoques pour raisonner et aider les autres sur ce forum. Alors il te vient à l'esprit cette évidence : ne suis je pas absurde , moi,de conseiller ce que que je ne suis pas capable de faire moi même! ?!! Et sourdement, en douce, le travail de rupture définitive se fait en toi. Un jour tu te réveillés un matin, et tu réalises que tu penses encore à lui ou elle,mais que c'est moins douloureux. et puis tu te rends compte que ce que tu ne pouvais plus faire sans pleurer ton PN, eh bien tu le fais sans pleurer, puis sans plus penser à lui ou elle… puis tu retrouves l'envie et le goût, puis le besoin de faire des activités sans lui/elle. Et un jour, même si tu penses encore à ton PN, tu te rends compte que tu es enfin libéré(e)! Rapproche toi de tes enfants et oublie cette ignoble garce! Dis toi que tôt ou tard, la vie lui fera payer le mal qu'elle t'a fait. tôt ou tard elle sera seule face à son néant moral. Toi,tu as été dans l'effort permanent pour elle,elle ,elle a piétiné tout cela. Mais la roue tourne. Tu verras. Moi, en ce moment, je vous qu'autour de moi: Ex, mère, patron… tous les PN qui ont empoisonné mon existence, sont en train de se retrouver tout seuls comme des cons, à force de malmener les autres, cela commence à se savoir. Les gens s'en méfient et s'éloignent. Mon patron PN devient enragé, ne sait plus se maîtriser et accumule les bourdes qui vont bientôt lui péter à la figure, ma mère à un âge avancé se retrouve moins entourée qu'elle ne pourrait l'être si elle n'a m'avait pas maltraitée ( mes frères eux n'ont pas été formatés pour la servir,donc ils s'en fichent et vivent loin), mon pervers narcissique à perdu son pigeon (moi), c'est à dire son objet sexuel, mais aussi son distributeur de billets,sa femme de ménage, son hôtel, son pressing, son taxi, son "Pôle emploi " personnel, sa secrétaire, son infirmière, son agent immobilier, sa déménageuse, sa couturière, sa mère, sa soeur tout à la fois,et puis un miroir flatteur,une jolie femme vitrine qu'il était fier d'avoir à son bras, une épaule consolatrice, une conseillère, une femme drôle et gaie. .. Peut être qu'il a une fille dans son plumard aujourd'hui, peut être même qu'elle est gentille et super bien à tt point de vue? ?!!… mais une chose est sûre : moi,il ne m'a plus. Je l'ai fait vraiment VIVRE durant des années, mais maintenant il m'a perdue. Il avait un magnifique jouet, ce sale gosse. Il l'a cassé. Et moi maintenant, je VIS pour moi et mes enfants. Enfin. Ça fait du bien. Je te souhaite, Sergent, mais aussi à Max, et bien sûr à toutes mes copines de ce forum qui ont du mal à se libérer de cette foutue emprise: Catherine, Passion91, Sandrine et les autres, beaucoup de courage et la chance de sentir en soi les liens de la dépendance se dissoudre peu à peu, pour arriver à la libération que je connais, mais aussi ma chère Alice, et Titia, Sophia. .. Croyez -y. Vous aller y arriver.

        Répondre
        1. Alice

          Nicole,

          je rejoins tout à fait ton analyse à propos de l'utilité de ce site qui nous permet de prendre du recul par rapport à nos PN et nous conforte dans une reconstruction efficace, sans faux – semblants !! je te rejoinsencore quand tu énumères tout ce qu'ils ont perdu en nous maltraitant ainsi et constate comme toi le néant affectif dans lequel ils finissent par se retrouver .

          Répondre
        2. sergent

          Bonjour nicole un grand merci d'avoir pris la peine de me répondre, cela me touche énormément en ces moments de doute.en effet les femmes sont plus à même de dévoiler leurs sentiments, leurs émotions que les hommes mais j'ai gardé en moi tout ce désespoir durant trois ans et souvent j'ai cette image qui me revenait en tête tout le temps celle d'un homme qui se sent seul isole et qui s'enfonce dans la terre comme aspire.en effet j'ai toujours pris du recul sur cette liaison et ce fut ma force et cette lucidité que émane de moi ne me permets pas encore de passer à autre chose je dois cicatriser dans un premier temps et c'est le temps qui fera le reste à savoir l'oublier puis en second lieu bien m'occuper de mes enfants que j'ai mis de côtés durant ces 3 ans.je déménage dans quelques mois donc plein de projet de travaux dans ma maison et de décoration cela va me changer et j'en suis content.tu as raison de dire que prendre la plume sur ce forum constitué en soit une thérapie car en donnant des conseils aux autres on s'obligé aussi soit meme à les appliquer personnellement.tu as raison quand tu dis qu'un jour ou l'autre ils paieront car il y a toujours une justice j'en suis convaincu.je me retrouve tellement dans ton témoignage si tu savais et encore je n'ai pas tout dit au plaisir de lire le nordiste 

          Répondre
        3. passion91

          nicole chapeau pour toutes ces casquettes que tu a enumérées  oui tu as tout a fait raison personnellement j'en ai mises quelques unes !!!  et je me suis oubliée !!!! tout a fait d'accord aussi pour le site reparateur ! merci aux createurs et gestionnaires du site merci à vous : vous nous aidez a lutter efficacement  bises à touts

          Répondre
      3. Catherine

        Sergent, je te comprends… On se demande comment on fait pour les aimer encore malgré la souffrance qu'ils nous ont fait vivre.  Ils ont une telle emprise sur nous!!!  

        Répondre
  30. kaleesi

    Je suis mariee a un homme qui a 15/15 a ce test …et pourtant des fois je doute de sa bonne foi et me demande si c'est pas moi qui ait un probleme … c'est la le pire :-(

    Répondre
    1. Catherine

      Kaleesi, il n'est peut-être pas un PN mais peut être un manipulateur fini parcontre.  Si tu réussi à te mettre en doute alors que tu ne fais rien, c'est pas bon ça!!!  Si tu sens un malise avec lui, écoute ta petite voix!!!  As-tu des exemples des choses qui se passent et te font sentir mal?

      Répondre
  31. Deux soeurs detruites.

    Nous avons porte plainte au criminel contre notre pere. Nous sommes pris en charge par la CAVAC. TOUT CE QUE VOUS POUVEZ VOUS IMMAGINER SUR CE TYPE DE PERSONNAGE ET SES CAPACITES, NOUS L’AVONS VECU ET LE VIVONS ENCORE.

    Répondre
  32. patricia

    ma belle file est comme ça , elle a fait acheter une maison à mon fils , ce qui' le lie à elle ( elle pouvait racheter au cas ou il se sépare disait -elle ) ça m'a paru bizzare ; mais ? et puis elle a fait un enfant et la la galère , elle souffle le chaud et le froid , ils sont séparés mais  elle se sert de l'enfant pour contituer à le manipuler

     

    Répondre
  33. caroline

    j'ai vécu trois ans avec ce genre de personnage, je me sentais sali, rabaissé, nulle et ma vie sociale étais devenue inexistante. coupée de ma famille et amis, je ne voyais pas comment m'en sortir. il a fallu pour mon malheur, qu'il me drogue et me viole pour pouvoir porter plainte et qu'enfin il disparaisse de ma vie. bien qu'il soit parti, je sors toujours avec la crainte qu'il m'attende en bas de chez moi ou à mon travail. je ne sors jamais seule.

    Répondre
        1. caroline

          au départ, un ami que j'ai reçu chez moi le temps d'un week end. il venait de se séparer de sa compagne que je connaissais également. très gentil, charmant et beaucoup d'humour, je vivais seule et le temps passant, je me suis dit pourquoi pas lui. son travail de manipulateur a très vite porté ses fruits. il venait chaque week end même si au fond, je ne le désirais pas vraiment. puis manque de chance pour moi, il se fait une rupture du tendon d'achille. je me suis senti obligé de m'occuper de lui alors que je suis une personne très indépendante. ce qui devait durer quelques mois a pris 3 ans avant qu'il me fasse subir le reste. toute cette histoire m'a rendu méfiante envers les hommes et je ne laisse personne entrer chez moi. je ne serais plus jamais la même.

          Répondre
          1. Alice

            Caroline,
            je suis désolée pour toi de ce que tu as subi. Encore une fois ton témoignage montre qu'ils sont vraiment rôdés pour s'incruster partout comme des cancrelats.
            Courage à toi.
            N'hésite pas à nous raconter ton histoire si tu le souhaite.

  34. Alice

    Cc Catherine :)

    oui, j'ai finalement trouvé ton post et je n'ai qu'une chose à te dire : cesse de te prendre la tête, le problème ne vient clairement pas de toi !!! quoi que tu fasses ou dises, il retournera les situations contre toi !! C'est son fonctionnement c'est tout !! Et tu n'y peux rien !! De toute façon le rapport à l'argent est très révélateur : hyper égoïste sauf quand ils ont décidé de se faire plaisir à eux !!! Là, ils le trouvent le pognon !!!

    Sinon, pour répondre à ta question : non ça ne me retourne pas le coeur que l'autre ait pourri mon mur FB de fausses déclarations amoureuses et ce pour diverses raisons :

    – il était visiblement à 4 grammes comme tous les week end !!!

    – souviens toi que j'avais hacké son compte et découvert qu'il jouait le même personnage à plusieurs femmes : on a toutes droit au même discours (mêmes clichés éculés genre : "tu es toute ma vie ", "tu me manques trooooop" , "je préfère être mort que vivre sans tooooiii" " je t'aaaaaaaiiiiiiiimmmmmmmmmmmmeeeeee" ) bref……

    – Je l'ai aussi grillé sur plusieurs sites de rencontres dont des sites libertins ou Monsieur cherche des femmes libérées pour je cite "s'éclater dans tous les sens " !!!!!!  (on est au fond du fond, là !!)
    alors quand il vient morver son "amour " sur FB, ça ne me fait bien sûr ni chaud ni froid tu penses, et je ris grassement quand il ose brailler en lettres capitales sur mon mur : "J AI PAS ENVIE D ALLER VOIR AIIIIIIIILLLLLLLLEEEEEUUUUUUURRRRRSS !!!!"( Mais bien sûr, bolosse, va !!!)

    – J'ai donc supprimé ses commentaires et n'ai pas répondu autrement que par une caricature avec un cupidon explosé sur le sol, une flêche planté dans le dos et intitulée "Fucking St Valentin !!!"
     

    Voilà pour son grade !!
    Xoxo les filles ,à toute !!

    Répondre
    1. Catherine

      Ah oui Alice c'est vrai!!!  Je comprends que ça ne te mette pas le coeur à l'envers ahahah. Mais pour qui il se prend lui?  J'avoue que le cupidon au sol avec la flèche dans le dos c'est parrrrfaiiiit lol 

      bisou à toi et merci pour ton poste xx

      Répondre
  35. Catherine

    Les filles ça va pas, je ne sais plus où j'en suis, je culpabilise… J'essaie d'expliquer et dites moi ce que vous en pensez ok?

    Hier je crois que j'anticipais la journée d'aujourd'ui, parce que ça fait deux semaines et plus qu'il fait de petits travaux et du ménage et ne se chercher pas de boulot.  Il est tellement minutieux que je suis entrain de devenir folle.  Il place les choses au millimètre près.  La semaine passée je suis allée passer le weekend avec lui et je lui ai fait remarquer que j'étais là avec lui et que j'avais un coeur et que c'était plus important qu'un objet.  Quand je suis repartie, il m'a dit "Je suis triste, je n'ai pas pris soin de toi mais quand c'est tout à l'envers comme ça (ménage pas fait, travaux pas terminés) ça me stress.  Jeudi et vendredi, il s'est levé à midi et 13h!!!!!!! Il a enfin terminé son ménage mais à 15h il décide d'aller voir un ami (c correct) et vont souper au resto.  Tout à coup il avait de l'$ pour ça?  Surtout que la veille il était allé aussi,  dans un faste food mais tout de même.

    Alors là hier soir je lui ai envoyé un SMS lui disant "j'avais pensé que tu m'inviterais pour le weekend de la St-Valentin mais non, tu avais autre chose, c'est pas grave j'ai pensé que c'était pour ça que tu t'étais couché à 3h du matin pour que tout soit prêt pour cet après-midi (le 13) je suis triste et déçue".   C'est là que je culpabilise parce qu'on s'était dit que j'irais le samedi à cause que j'ai un petit chaton et que je ne veux pas la laisser seule trop longtems mais j'aurais espéré qu'il m'offre de l'emmener comme la semaine passé mais il a failli devenir fou à cause que mon chaton cherchait à aller jouer avec les fils de la télé donc le focus était sur tout sauf sur moi j'avais AUCUNE attention.

    Donc, suite à mon SMS, il m'a dit "c'est quoi ça? Je veux te voir quand tu veux mon coeur" puis il m'a appelé et je lui ai parlé de ce qu'il m'avait dit pour le souper au resto et que là il y était avec ses potes et que j'aurais payé mon souper.  Il m'a dit "Je vais t'emmener au resto c'est juste que je trouvais que c'était plus romantique que je te fasse un souper d'amoureux à la maison".  Je lui ai dit "c'est correct pour moi mais dis moi que c'est parce que tu trouves ça romantique pas que tu n'as pas d'$". Et le lui ai demandé "qu'est-ce que tu as acheté pour notre souper?"  Il m'a dit "J'ai rien acheté, tu le sais que j'ai rien acheté, je t'ai demandé ce que tu voulais manger et tu m'as dit je le sais pas" il a dit que je voulais me chicaner et a raccroché.  Il m'a écrit qu'il faisait tout pour moi et que c'était jamais assez.  Je lui ai dit "je ne demande pas qu'on puisse manger par terre, je lui ai dit que je demandais rien à part de l'amour et de l'attention.  Il m'a répondu ok c'est bien!!!  

    Un peu plus tard il me dit "là je relaxe et j'ai plus de temps de me chicaner" et 2 heures plus tard il me texte "fais-tu dodo?"  Et là je n'ai plus répondu.  J'ai eu droit à "Tu n'es pas capable de me répondre, tu es surement occupée avec quelqu'un d'autre"

    J'ai de la frustration qu'il se lève aussi tard et ne cherche pas de boulot et qu'il prenne soin des objets plus que de mes sentiments.  J'ai le goût de pleurer ma vie.  Pourquoi je culpabilise? Je me dis que si je m'en étais tenue à ce qu'on s'était dit on ne se serait pas chicaner mais j'ai ce petit quelque chose qui me dérange.  Aidez moi les fille à voir clair!!!

    Répondre
    1. sandrine

      Mon Dieu Catherine, iIs ont l'art de nous faire culpabiliser au moment où on se réjouit de passer de bons moments avec eux… et nous ben on se met en pleurs. je t'imagine en sanglots tellement ses paroles sont culpabilisantes… Quand on a envie de faire plaisir à quelqu'un on est capable de préparer un repas…simplement… ben non, il attendait que tu lui dises quoi acheter. je rêve… et comme tu n'as rien dit ben il te culpabilise. le même que le mien en fait. La St valentin a été faite de pleurs pour moi. J'ai passé l'après midi avec mon pn, ciné et café… J'ai laissé mes enfants pour être avec lui. C'était bien … sauf qu'une fois dans la voiture, il m'a culpabilisée… il me dit "finalement tu es comme tes amis, tu ne sors pas en groupe, tu préfères ne pas me mélanger à tes amis"…"quand j'étais avec ma femme on avait des couples d'amis"….etc…"Moi j'ai besoin d'inviter du monde et tu n'es pas avec moi"… Il est gonflé, car au début de notre relation il me disait que sa femme n'invitait personne car elle n'aimait pas… du coup je ne comprends plus rien. Il ne voit plus ses amis à cause de moi me dit il, car il est seul et mal à l'aise vis à vis d'eux. Ensuite, il m'a dit que sa femme l'avait appelé… alors je commence a baliser. Il me dit qu'il a peur de la faire souffrir une nouvelle fois car elle sait qu'il vit seul à présent… il a peur qu'elle se fasse un film qu'il puisse revenir. Que penses tu de celà ? n'est ce pas une manière de me remettre une pression ? alors je lui dis "mais tu as eu une attitude qui pouvait lui faire croire celà ?"… il me dit "non mais elle peut  peut être y croire…" je suis perdue

      Répondre
      1. Catherine

        Allô Sandrine!   Si nous n'étions pas si intelligentes, on serait renfermées à l'heure actuelle!!!  Mais comment peuvent ils être aussi flou dans leurs paroles???  C'est à y perdre la tête d'essayer de suivre leurs discours!!!  

        Je suis persuadée que c'est pour te faire sentir coupable, te mettre de la pression et surtout de te faire douter puis plus trop savoir où tu en es!!!

        Dis toi que c'est un adulte, et les décisions qu'il a pris de ne plus inviter ses amis (que ça vienne d'elle ou pas) c'est lui qui l'a décidé.  Si c'est elle, il avait juste à "mettre ses culottes" (tu connais l'expression?) et lui dire que lui voulait garder contact avec ses amis.  Et si c'est un paquet de mentrie (ce que je pense) il le sait lui qu'il a menti et qu'en plus il se mélange dans ses mentries mais JAMAIS il n'avouera ça!  Il préfère être encore plus flou et te faire sentir mal… Sandrine, ce n'est pas toi le problème je t'assure!  Sois ferme sans le confronter en lui disant " ah non non pas de problème pour moi si tu veux voir tes amis, contacte les je suis certaine qu'ils seront contents de te parler.  Je sais que ta femme n'aimait pas ça, tu m'en avais glissé un mot mais pour moi c'est ok". Tu vas voir, il ne doit même pas avoir d'amis.

        Merci pour ton poste ça fait du bien, on dirait que quand on est concerné, on ne voit plus clair et on ne raisonne plus de la même façon.  Pourquoi qu'ils gâchent tout surtout aux journées significatives?

        Bisou xx

        Répondre
    2. nicole

      Chère Catherine, Ouh là. ..je vois que tu es encore lamentaaaaaaaable avec ton pauvre pervers narcissique qui se met en quatre pour toi! Te faire un joli nid douillet pour t'accueillir romantiquement autour d'un royal festin d'amour et d'eau fraîche le soir de la St Valentin. Et toi, vilaine mesquine que tu es tu ne vois pas toutes ces preuves d'amour? ! C'est vrai qu'un chaton c'est terriblement diabolique et destructeur, comme bestiole, ça ne peut pas être invité, enfin! Excuse moi de rire de ce sinistre sale type, mais franchement, il est ridicule et prête à rire. Dommage que cela te rende malheureuse. Tu vois bien qu'il se moque de toi,non. Pour toi, il n'a pas de sous,même pas le soir de la saint Valentin, il te rend finalement responsable .tout est bien sur de ta faute. Tu n'as pas dit ce que tu voulais manger,donc il n'a rien pu acheter ! C'est à cause de ton chaton que vous ne pouvez pas sortir. donc si on va jusqu'au bout de sa logique, je pense que c'est la faute du chaton s'il préfère ses copains à toi le soir de la St Valentin!!! Au fait,excuse moi de mettre les pieds dans le plat, mais connaissant la fidélité des PN , es tu sûre qu'il s'agissait bien de copains hier soir?c'est bizarre, ça! Il fait partie d'un clubs de vieux garçons? Je veux dire que. ..hier soir tous les restaurants étaient impraticables car pris d'assaut par tous les amoureux de sortie, alors franchement, il faut être maso pour vouloir sortir entre copains un soir pareil! J'apprécie la délicatesse du mec qui t'appelle en pleine nuit, après t'avoir bien laissé tomber tte la soirée . Il te réveille et t'es même pas contente, hé, ingrate que tu es!?!! Non vraiment ma chère Catherine, ce type ne te mérite pas. Il se permet n'importe quoi avec toi.il n'a aucun respect pour toi. La fête des amoureux est souvent un crève coeur pour les victimes de PN. Soit c'est l'occasion rêvée pour eux de nous faire sentir à quel point nous ne comptons pas pouf grand chose à leurs yeux. Et nous passons alors derrière tout le reste. On pleure en contemplant le téléphone muet. On s'en veut d'avoir osé se plaindre de ce qu'il nous font subir et on se croit responsable de leur silence indifférent! Ou bien ces pervers narcissiques choisissent cette fête pour sortir les violons et nous remettre dans leurs filets! Catherine , ne te laisse pas manipuler par ce type qui se fout de toi. Offre lui un balai "Swiffer" en guise de cadeau de rupture et oublie le. Crois moi,ton petit chaton t'apportera mille fois plus de tendresse que lui! Reprends courage. Je pense fort à toi.

      Répondre
      1. Catherine

        Nicole, merci pour ton poste… je crois qu'à cause du décalage horaire il y a eu une petite confusion, c'est vendredi le 13 qu'il est allé manger avec ses amis mais moi j'aurais aimé qu'il m'invite pour le weekend (petit caprice peut-être) j'ai e bien l'idée de swiffer ahahahahahah

        Tu m'as bien fait rire Nicole en me traitant d'ingrate et en parlant de mon petit chaton! Toi comment vas-tu? xx

        Répondre
  36. Alice

    AAAAAhhhh aaaaahhh aaaaaahhhh Catherine !!! :) :)

    Okkkkkeeeyyyyy pour les "bébittes" (représente le Québec XD !!!!!!!!!!!!!) j'ai vraiment l'esprit mal tourné ma parole !!!! j'avais compris…..autre chose, mais je voyais bien que ça ne cadrait pas avec ton post, mdrrrrrrrr !!!

    La loose : ça vient de l'anglais qui veut dire "perdre" : c'est la malchance, la honte, le fond du panier, bref !!! l'inverse de la "win" (bonne fortune, chance, succès…) dans la vie il y a les loosers et les winners !!

    Alors faisons en sorte d'être du côté de la win et pas de la loose !!!!

    xoxo B)

    Répondre
    1. Catherine

      Alice, tu es mon rayon de soleil ahahahahah  Oui ça représentante le Québec c'est une expression de chez nous!!!

      Tu as réussi à me faire rire lol Je suis crampée de rire.

      Ok loose dans ce sens là?  Je comprends :-). Rangeons nous sur le côté des winners!!!!!

      Bisou ma belle xx

      Répondre
    2. passion91

      j'aime bien l'image du fond du panier !!!!!!! comme nos PN …..le fond du fond ! ce sont des loosers tout le temps dans le negatif a remuer leur merde et merdouille !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      Répondre
  37. Anonyme44

    Bonsoir,

    je me permets d'écrire car je me reconnais dans vos témoignages… Et que je traverse actuellement une période difficile.

    Me voilà maman depuis 1 mois et depuis cette période je ne vois plus ma mère, son mari, ma sœur, mon beau frère et ma nièce adorée.

    A 3 jours de l'accouchement (césarienne programmée donc tt le monde connaissait la date) ma mère a créé un clash avec mon futur mari en profitant que je sois hospitalisée.

    elle lui a dit qu'il me rendait malheureuse, que si elle avait su au moment de notre rencontre ou on en serait elle aurait tt fait pour que ça ne marche pas… Donc touché au fond de lui il lui a répondu et dit ses 4 vérités. Elle a ete jusqu'à lui dire qu'ils étaient ma famille et qu'ils gagneraient face à lui… Elle a été très loin dans ces propos. 

    Le lendemain à ma sortie de l'hôpital elle m'a appelé pour me bourrer le crâne en me disant que c'était un menteur alors que je savais qu'aux vues de ses dites j'avais des preuves du contraire. J'ai alors raccroché au nez!

    En fait j'ai beaucoup pleuré pendant ma grossesse car j'étais en arret maladie dés le 4ème mois et donc à la maison alors que j'ai un métier ou je suis en contact avec des clients ou collègues tous les jours… Elle s'est mis en tête que c'était à cause de lui et essayait de m'en convaincre lorsque je niais!

    Je suppose qu'elle a du manipuler ma sœur avec qui nous étions fusionnelle car depuis ce clash ma sœur a pris son parti sans avoir été présente au moment du clash. La veille de mon accouchement elle m'a meme envoyé un message pour m'informer qu'elle ne voulait plus être la marraine de mon fils, qu'elle ne viendrait pas à la mater et qu'elle ne serait ni témoin ni présente a mon mariage en juillet…

    Ma mère et ma sœur ont ensuite change d avis pour venir a la maternité. Mon ami a quitté l'hôpital pour les laisser venir sans que l'ambiance soit tendue. Ils sont tous arrivés soudés, se donnant la main. J'aurai cru voir une famille a une sépulture, ils voulaient me montrer qu'ils étaient soudes face à nous…

    depuis peu de contact avec ma mère car elle n'a jamais répondu a mon sms lui proposant une table ronde pour discuter. Elle tente par contre de me manipuler via internet : suppression des photos sur Facebook, elle a mis des images noires en photos de profil et couverture et dernier element en date : elle a partagé hier soir une page Facebook sur son mur sur les PM. 

    Je ne savais pas ce que c'était donc me voilà à faire des recherches et trouver ce site. En fait je me suis rendu compte qu'elle pensait et ma sœur aussi que mon ami en était un et moi sa victime. Je vous rassure je suis heureuse avec lui, nous venons d'avoir un bout de chou ensemble et nous marions. Bizarrement dans mon entourage familial ou amical seuls eux ont cette vision… Et en lisant les critères j'ai reconnu ma mère dans 20 d'entre eux!

    il faut savoir qu'avant ma rencontre avec mon ami il y a un peu plus d'un an je n'ai jamais vraiment vécu avec quelqu'un. J'ai pendant un an vécu avec ma mère et sinon seule. Nous nous voyions tres régulièrement car nous étions ma sœur ma mère et moi fusionnelles. J'étais toujours disponible pour eux.

    Pendant très longtemps ma mère me manipulait pour plusieurs choses mais surtout pour l'argent. Pendant mes études je devais lui reverser tout mon CROUS. La seule fois ou je ne l'ai pas fait elle m'a fait culpabiliser pendant longtemps je m'en suis souvenue. Ensuite pendant très longtemps à plusieurs reprises elle me manipulait lorsqu'elle avait besoin et je cédais… Un jour ou j'ai refusé elle m'a dit que quelques jours auparavant elle avait pensé mettre fin à ses jours donc j'ai craqué! Cela faisait tout de même longtemps qu'elle ne m'avait pas demandé jusqu'en août dernier ou elle m'a demandé de contracter un prêt de 2000€ pour participer à son remariage! Autant vous dire que j'ai refusé…

    En décembre elle est venue 3 semaines à la maison pour m'aider pour les taches ménagères mais cela ne s'est pas très bien passé. Je sentais des tensions entre elle et mon conjoint mais lorsque je lui posais des questions biensur je me faisais des idées!

    Lorsque je suis arrivée sur ce site j'ai lu les critères des PM et je lui en ai trouvé 20 qui lui correspondaient! Elle cherche à nous faire croire que c'est mon conjoint qui est PM. Je suis sûre qu'elle ne s'est en aucun cas reconnu dans les définitions. 

    Ma psy me dit qu'elle n'a sûrement pas accepter de perdre l'emprise qu'elle avait sur moi et qu'elle avait alors chercher à nous séparer. Le problème c'est qu'elle a réussi à persuader ma sœur et mon beau frère que le clash est a l'initiative de mon ami, que des pb arrivés depuis un an et qui avaient un responsable sont maintenant dis à nous et cela fonctionne sur eux :(

    Mes proches me disent bien que nous avons rien à nous reprocher et que le pb vient d'elle mais j'ai du mal à m'y faire :(

    Désolée d'avoir écrit un roman mais j'en ressentais le besoin et ai besoin de vos témoignages par rapport à ce que je vis…

    Merci à tous

    Répondre
    1. Alice

      Bonjour Anonyme 44 ,

      quelle horreur !! essaie de la laisser à distance de votre vie : ces gens-là sont d'un pouvoir destructeur phénoménal !!! Protège ton couple et votre petit bébé, afin qu'elle ne provoque pas davantage de nuisance !! Courage à toi !

      Répondre
      1. anonyme44

        Merci Alice, je vais essayer.

        Déjà j'ai ouvert les yeux c'est un grand pas :) maintenant y a tout un cheminement à passer mais comme tout le monde me dit priorité à mon cocon. 

        Autre chose elle fait du "magnétisme" et ma soeur et mon beau frère sont persuadés qu'ils sont à leurs postes au travail gràce à elle! Super pour l'estime de soi même. Pourquoi est elle alors en arrêt depuis 15 mois et qu'elle n'arrange pas sa situation au travail?

        Tout ça fait mal mais comme dit ma tante si je les avait écouté, je serais mère célibataire chez eux et encore plus malheureuse qu'aujourd'hui!!!

        Répondre
    2. Anne

      Anonyme44,
      Ton récit m’attriste énormément car décidément nous sommes nombreuses à avoir pour mère une perverse narcissique. combien d’entre nous ont été formatées pour la soumission, la dépendance affective, le manque de confiance en soi, la culpabilisation perpétuelle . A te lire,le PN dans ta vie n’est pas ton conjoint mais bien ta mère. Je suis très bien placée pour te l’assurer. La mienne, lorsque mon père est mort, à laissé libre cours à sa méchanceté et à sa jalousie. Elle a détourné toute la famille contre mon mari et moi.
      Ta mère n’est elle pas jalouse de toi pour une raison ou une autre? Ta jeunesse? Ton conjoint? L’amour qu’elle voit régner entre lui et toi? Votre bébé? Vos revenus?
      N’es tu pas l’aînée, par hasard?
      L’attitude de ta mère est inacceptable. Fuis cette femme malfaisante. C’est triste dans ce moment très particulier où une jeune femme devient maman et où elle aurait bien besoin du soutien de sa mère. .. soutien moral, logistique ou autre. Mais c’est aussi le moment où tu deviens d’une certaine façon son égale, par la maternité, et ça, une perverse narcissique peut ne pas supporter ce coup à son ego. Tu dis qu’elle se remarie: là aussi, il peut y avoir concurrence dans sa tête, et pas forcément à son avantage :vous êtes jeunes et beaux avec toute la vie devant vous, un bébé et son mariage à elle e peut pas lui apporter tout cela. Et puis elle se doute bien que tu échappes à son emprise avec ce bébé qui va occuper tout ton temps, ce qui ne lui laissera point de place.

      Répondre
      1. Alice

        Anne,

        tu as tout à fait raison dans ton analyse. Tout comme certains conjoints pervers narcissiques peuvent se révéler à la naissance d'un premier enfant (j'ai lu bcp de témoignages sur ce thème), elles peuvent avoir aussi un regain de rancoeur !!
        Moi , c'est quand j'ai annoncé mon mariage qu'elle m'a pété une grosse crise, sous le seul prétexte que j'ai abordé la question financière – les parents participent financièrement en principe !!! – J'avais abordé simplement la question à table et soit disant que c'était une honte…d'en parler devant mon grand-père !!!!!!!????? Alors là je dois dire qu'elle m'a scié parce que j'ai pas vu le rapport avec le papi !!!! Non mais des fois. Suite à cela on s'est disputées et elle m'a dit qu'elle ne viendrait pas à mon mariage !!!!!!
        Elle a fini par venir mais pour tout critiquer : la salle choisie, les potes invités, le DJ…..
        Bref…à éloigner , les harpies !!!

        Répondre
        1. Anne

          Alice, hahaha, encore un point commun entre nous!!! La (belle /) -mère qui veut pas venir au mariage! !!
          Ces mères toxiques sont d’une certaine façon plus dangereuses que les autres PN qu’on peut croiser dans notre vie,parce que nos mamans sont en principe là pour ne nous vouloir que du bien. Un utero, nous avons été protégées par elles, alors dès qu’elles se déchaînent contre nous, on ne s’y attend pas,c’est inconcevable, contre- nature, et on met plus de temps à en ‘accepter l’idée et à se méfier d’elles. Anonyme44, tu dois te protéger de ta mère qui semble prête à tout pour te nuire et détruire ton bonheur.

          Répondre
      2. anonyme44

        Bonjour Anne, Oui tu as tout à fait raison pour le formatage. Tu sais que même aujourd'hui je sais comment elle est mais j'ai du mal à l'admettre et à me le mettre en tête. Même avec tout ce qu'elle a fait j'ai mal de la faire souffrir mais comme on me dit je n'ai rien demandé!!! Autre chose pendant ma grossesse elle faisait que de me parler de sa dépression post natale qu'elle a fait après ma soeur et pour laquelle elle prend encore aujourd'hui, 28 ans après, toujours un dérivé du xanax! comme lui a dit mon conjoint c'était pas malin de sa part de me parler de ça, j'étais pas obligé de vivre la même chose qu'elle! Au niveau de la jalousie je ne pense pas, ou peut être par rapport à ma réussite professionnelle et mes revenus. Ca c'est possible… Et oui je suis l'ainée, tu pense que ça peut joué quelquechose? Je me rends compte qu'elle a coupé un de ses ex de sa famille, elle est actuellement en train de faire la même chose à son nouveau mari… Elle ne voit plus ses frères et soeurs, n'a pas de copains de longues dates. Les seules personnes qu'elle voit sont son père (par intéret), ma soeur et mon beau frere, un de leur couple d'amis et 2 collègues. C'est tout de même bizarre. J'aimerais connaitre la raison de la dispute avec ses frères et soeurs. C'est hallucinant qu'à 53 ans on est que ces liens sociaux… Autre chose, elle est en arrêt de travail depuis 15 mois car mauvaise ambiance à son travail apparemment, donc elle a trouvé des excuses. Figure toi qu'elle devait reprendre en février, et j'ai su par l'intermédiaire de quelqu'un qu'elle était toujours en arrêt et que cette fois ci c'était de ma faute!!! CIls l'ont dit exprés à cette personne je pense pour que ca me revienne aux oreilles… Y a tellement de choses qui me reviennent en tête… Par exemple en décembre quand elle est venue elle me disait qu'elle savait reconnaitre les menteurs, sous entendu mon ami l'était… Elle commencait déjà à préparer le terrain en fait… Je ne m'en rends compte que maintenant, c'est dingue l'emprise qu'elle a sur moi :( Il faut maintenant que je m'en détache. Puis elle est culottée de mettre en tête à ma soeur que on conjoint est pervers narcissique alors que c'est elle. J'ai mal pour ma soeur…  En tout cas maintenant que j'ai mis un mot sur ce quoi elle était atteinte je vais pouvoir en discuter demain avec ma psy. Ca va aider. Je la remercie finalement d'avoir posté sur facebook son lien sur les PN. Elle a foiré sa manipulation et j'ai trouvé ce qu'elle était…  

        Répondre
        1. Anne

          Bonjour Anonyme44, Alerte danger alerte danger alerte danger! Ta mère est vraiment une PN. D'un genre particulièrement nocif. Oui le fait que tu sois l'aînée n'est pas anodin. Je ne sais plus où j'ai lu tout une analyse là dessus dans un bouquin traitant des pervers narcissiques (j'en ai lu au moins une dizaine! ). Et j'ai aussi trouvé une étude très édifiante là dessus dans le livre LES FILLES ET LEURS MERES d'alto Naouri (Odile Jacob, poches). Étant moi même concernée par ma propre mère qui s'est pleinement révélée lorsque je me suis mariée,et par ma belle-mère , un cas grave de perversion narcissique aussi) qui ne voulait pas venir à notre mariage, à fait un esclandre à la messe de mariage en l'interrompant ( franchement il y aurait de quoi faire un film tragico-comique!). Les deux sorcières se sont ensuite alliées de la façon la plus indigne qu'on puisse imaginer pour tenter de couler notre mariage. mais elles ont échoué! L'amour plus fort que la haine. En ce qui te concerne , je sens bien ta blessure, ta souffrance, tes scrupules, une certaine forme d'incrédulité sous-jacente aussi (ma mère peut elle vraiment être aussi monstrueuse?). ), et tout ça je l'ai ressenti et le ressens encore parfois malgré moi. Mais je te conseille de rompre avec ta mère, de t'éloigner autant que possible. Sans regret. Cela ne se fera pas facilement car c'est un vrai travail de deuil à faire, alors même que la personne peut revenir nous harceler de toutes les façons. Mon mari a vu tous ses amis d'enfance, toute sa famille proche et éloignée , même un curé de son enfance qui lui avait fait faire sa communion("toi qui étais un si bon élève au catéchisme! …") ,tout le monde vraiment, venir lui faire des reproches :"tout ce mal que tu fais à ta mère!!! " . . . Quel mal? demandait il. Il s'agissait juste de m'avoir épousée . Cette femme avait déjà réussi à faire fuir les anciennes petites amies de mon mari,mais moi je m'incrustais! De mon côté suite au décès de mon père , ma mère détournait toute ma famille proche ou moins proche de moi. Pareillement traînée dans la boue. J'en ai fait une très grave dépression nerveuse. Mon mari et moi étions seuls au monde, isolés . Nous nous cramponnions l'un à l'autre comme en huis clos,désespérés, éperdus, fusionnés au delà du raisonnable. Il n'avait que moi. Et moi,que lui. Ce n'était pas facile et nous avons énormément souffert. Un jour me tordant de douleur à cause d'une infection urinaire, je me rends chez mon médecin, comme d'habitude. Il arrive dans la salle d'attente et me lance, avec agressivité : " vous, Mme X , vous sortez immédiatement d'ici. Et je ne veux plus jamais vous revoir dans mon cabinet! ". Moi,interloquée, je ne comprends pas ce qui se passe. Lui et moi avons toujours été en excellents termes. Que se passe t-il? Sans ménagement, il me four dehors. Je reste incrédule… Je vous passe les détails mais je n'ai eu aucune explication du medecin et ny suis bien sûr plus retournée. Ce n'est que dix ans plus tard que j'ai eu l'explication de cette incroyable scène, de la bouche même de ma mère, avec qui j'ai eu l'inconsciente bonté de renouer. Elle me raconte en rigolant et spontanément, sans une once apparente de remords, que ma belle mère, à l'époque, l'avait contactée de l'autre bout de la France où elle vivait pour lui demander l'adresse de mon médecin traitant. Ma belle mère , sachant que j'étais très gravement dépressive, avait décidé de lui faire établir un certificat médical comme quoi j'étais folle afin de faire casser le mariage de son fils! Que croyez vous qu'a fait ma mère? ??… Eh bien elle lui a non seulement communiqué le nom, l'adresse de mon médecin, mais a aussi reçu chez elle et logé mes beaux parents, et les a emmenés chez le fameux médecin. (Je précise que lors du mariage les deux belles mères se haïssaient pourtant cordialement! ). Ma belle mère s'était fait jeter du cabinet du médecin, mais celui ci ensuite ne voulait plus entendre parler de nous et c'est pour cela qu'il m'avait virée sans explication lorsque j'étais venue consulter. Incroyable, n'est ce pas, cette histoire! !!! Eh bien c'est pourtant la triste vérité de deux mères PN qui ont voulu briser la vie de leurs enfants respectifs! On avait alors rompu avec elles. Elles se vengeaient. Je n'avais que lui,mon mari. Et lui,que moi. Et ces deux salopes avaient décidé de s'unir pour nous séparer de tout ce qu'il nous restait. Croyez vous que ma mère se soit excusée de cette triste affaire,dix ans après, lorsque elle me l'a apprise? Mais non. C'était apparemment une histoire très drôle qui la faisait beaucoup rire! Voilà, chère Anonyme 44, un exemple de ce dont sont capables des mères perverses narcissiques. Alors,fuis ta mère qui m'a l'air vraiment dangereuse! Tu sauvera ainsi ton couple, ta petite famille toute neuve, ta santé mentale,ta vie. Laisse cette méchante femme croupir dans le poison qu'elle distille. Si elle monte les uns et les autres contre vous,tu n'y peux rien. Laisse faire, pars, oublie. Tourne toi vers ton bébé, vers LA VIE. Laisse la haine force mortelle faire son oeuvre le plus loin possible de toi. Ton conjoint et toi vous pourrez trouver d'autres figures maternelles /grand maternelles ailleurs. Nous avons des amies âgées qui pour nous sont de vraies figures maternelles/grand – maternelles. Quand on doit replanter ses racines dans un bon terreau, on peut trouver ailleurs des figures de substitution qui apportent autant voire plus. Quant à ta soeur , si tu ne veux pas la perdre, si elle accepte ton choix,c'est bien, sinon sache que tu pourras toujours la retrouver tôt ou tard quand elle aura pris du recul. La vie n'est pas finie. Et pour toi, ta petite famille,l'homme qui t'aime et votre bébé, elle commence juste! Courage à toi! Ta douleur est réelle. Mais pour vivre il faut savoir parfois faire des choix qui se révèleront salvateurs ensuite. Tiens bon. Regarde ton petit bonhomme qui tout pur n'a pas demandé à connaître la haine, la folie dès son arrivée au monde. Protège le. Protège toi. Courage.

          Répondre
          1. anonyme44

            Comment des femmes peuvent elles être comme ça avec leurs propres enfants :( je n'arrive pas à le comprendre…

            Je fais que d'y penser, je me dis que c'est quand même ma maman, mais comme tu dis il faut que je protège ma famille! mais qu'est ce que ca fait mal! surement que toutes ces années de manipulations agissent encore sur moi.

            Mais elle ne l'a pas fait uniquement sur moi. Elle a fait signer des papiers à son papa pour récupérer plus à l'héritage car il a beaucoup d'argent. Cela fait + de 5 ans qu'elle va voir un voyant et à chaque fois il lui dit qu'il va décéder dans les mois à venir, elle n'attend que ça!

            Lorsqu'elle s'est remarié elle a fait un contrat de mariage et la maison de son nouveau mari (qu'il a acheté il y a plusieurs années et dans laquelle il fait des travaux à sa demande) est maintenant dans son nom! Cet homme est tellement gentil et je crois malheureusement que ça lui portera préjudice…

            Il faut que j'ouvre les yeux bien grands et que j'accepte la situation mais à mon avis ça va mettre du temps :(

             

    3. patricia

      n'est pas obligé d'aimer et de fréquenter ses géniteurs , fuyez les pour votre paix à tous les trois . construisez votre nid de douceur et de tendresse , courage et amitiés

      Répondre
  38. TItia

    Bonsoir les filles, J'ai lu les messages de chacune de vous ce soir et la encore j'observe des disfonctionnements graves dans l'attitudes des parents avec les enfants que nous avions ete.Et comme tu le disais fort justement Nicole et ALice 'ils ont germe les graines de notre maltraitance actuelles. Pour ma part , avec les deux pn avec lesquels j'ai fait un bout de chemin,je n'ai pas eu a supporter les violences physiques ,heureusement car je ne l'aurais pas supporte. JE hais les personnes violentes et je crois que je pourrais tuer si un homme essayer de me battre. Pour ce qui est des agresxions de ma mere et des autres sadiques ,meres de certaines femmes ici, je trouve cela dramatique et je mesure la difficulte de maintenir le lien avec ces perverses sadiques une fois devenues adultes. Jai aussi vecu comme ALice,Nicole et ANne,les insultes  l'exclusion du groupe de la famille quand un de ces enfants ne lui convenait plus.JE suis passe des annees avec une mere qui ne m'adressait pas la parole simplement parce j'avais peur de l'eau au moment de prendre mon bain!.ELle refusait de me faire a manger a moi et mes deux autres soeurs et nous devions manger froid car on n'avait pas le droit de chauffer la nourriture.enfin etait attoce et pleins d'autres faits carrement choquants. EN 2005 MA mere a souhaite me revoir car elle etait en depression et un psychiarte lui avait vivement recommade de retisser des lien avec ses filles. ELle n'a pas voulu rencontrer mes autres soeurs car moins dociles que moi et je l'ai bien regrettai car elle s'est comportait avec moi comme si j'etais son deversoir de merde ,elle ne ma meme pas demande comment j'allais et cela faisais 23 ans que je ne l'avais pas vu comme mes autres soeurs. Elle s'est lamente sur ses petits bobos puis elle a termine en disant que si elle voulait me revoir elle me recontacterais et voila 10 maintenant que je n'ai pas eu de nouvelles.A sa demade ,je n'ai pas le droit de la contacter car selon elle ,mon pere devenir tres violent. Jai fait une therapie depuis et j'ai pris une vraie distance avec cette bande de degenrees toxique et malveillants comme il est difficile de l'imaginer. AVec le temps je les trouves pitoyables ,pathetiques dans l'incoherence de leur idees ou plutot delires devrais je dire.ET leur obsession de la virginite, du traitement  inhumains infliges aux femmes de ma famille et cercles autours.A Leur obsession du sexe et leurs viols et abus sexuels jamais denonces car trop risques face a la  menace de mort. A mon niveau, je me suis battues pour me sauver et sauver mes 2 autres soeurs qui reussissent bien leur vie maintenant. Je n'ai pas encore reussi a me debarrasser de cette dependance affective pour enfin choisir celui qui pourra partager avec moi une vie sereine debarrasse de ce passe . C'est vrai j'ai souffert mais j'avais appris a me defendre dans ce milieu hostile et finalement j'ai reussi a fuir et reconstruire toute ma vie par moi meme et cela jen suis fiere. Aussi je ne reproduirai jamais leur comportement que je considere delirant , inhumain et condamnable .   Au plaisir de vous lire

    Répondre
    1. Catherine

      Bonjour Titia!  Comme tu dois être débarassée de ne plus l'avoir dans ta vie!  Pas facile surement la démarche d'acceptation de tout cela, bravo pour la femme que tu es devenue.  Les filles, vous m'impressionnez… sincèrement…

      Répondre
    2. Alice

      Titia,

      quelle force il t'a fallu pour échapper à tes bourreaux !!
      Mon Dieu, comme tu as bien fait de prendre tes distances !! qu'ils croupissent dans leur perversion tout seuls !! Il faut arrêter de penser que l'on a une dette de vie envers ces gens-là !!! On ne leur a rien demandé surtout pas de naître !!!
      Moi perso je me moque bien des "convenances " familiales !! Je n'ai aucun scrupule à m'être éloigné de mes parents, qui essaient maintenant (mon père en particulier) de recréer des liens…que c'est factice !!! une vraie mascarade. Ben oui, ils sont âgés, ma soeur n'est pas mariée et n'a pas eu d'enfants (pas la peine de chercher à comprendre pourquoi hein) et mes enfants à moi ont eu vite compris qui étaient leurs grands parents doonc ne veulent pas les voir !!!
      Voilà !! ils finissent par payer d'une façon ou d'une autre, comme nos PN.
      Bonne journée les filles xoxo

      Répondre
  39. sandrine

    Bonsoir les filles,

    Rien ne va… je  me sens étrangère à mon mari qui ne partage pas "son intimité". Je me sens très fragile. Je somatise…énorme rage de dents. gencives inflammées… re médecin demain. Faut que ça cesse. J'ai peur de retomber malade. Eh oui Catherine on a toujours cette épée de Damoclès… peur de la récidive. J'espère que tu supportes bien ton traitement. Mon Dieu je pense bien à toi. Je comprends ce que tu endures… et aujourd'hui je n'ai pas le droit de me plaindre.

    Serrons nous les coudes…

    Mon Pn est adorable ces derniers temps… pour répondre à vos questions, mon mari a toujours été au courant pour mon amant de PN puisque j'ai vécu 1 an avec lui et je suis revenue chez mon mari. Malgré cette expérience, mon mari n'a pas tiré de léçons de tout cela.

    Mon manque affectif ? Il ne sait pas ce que cela signifie. Je me demande d'ailleurs si mon mari n'est pas un PN lui aussi… il répond à pas mal de critères hormis la cruauté. C'est une cruauté déguisée … autrement dit l'indifférence…je me demande si c'est pas pire…

    Je ne sais pas combien de temps je vais accepter la règle du jeu de mon mari… je vais démarrer un boulot… une semaine d'essai en mars. ET puis ensuite je dois me décider pour signer un contrat… objectif : gérer un restaurant thai bio dans 6 mois. beau challence mais horaires un peu décallés. Seule issue pour moi pour reprendre ma liberté. je dois aller au bout.

    POurquoi la vie est si dure pour certains et coule pour d'autres ? notre sensibilité les filles ?

    Belle et douce nuit à toutes et tous,

    Je vous embrasse fort

    Répondre
    1. Catherine

      Ma chère Sandrine, oui tu as le droit d'être à bout!  Ce n'est pas parce que moi je fais des traitements contre le cancer présentement que c'est plus facile pour toi ce que tu vis tu sais?

      1 an séparé de lui pour aller vivre ailleurs et il n'a pas appris la leçon?  Alors il ne la comprendra JAMAIS!  Moi aussi j'en avais assez de passer non seulement 2e mais 3e 4e même.  Sa voiture et son vélo passaient avant moi!!! C'est vraiment difficile quand on le constate :(.

      Ce faire ignorer est une des pires choses surtout pour des filles aussi sensibles et avec un besoin affectif aussi grand.

      Ton nouveau boulot est un très beau défi, fonce Sandrine, tunes capable et tu seras à la hauteur!  C'est vrai que ce n'est pas facile les heures mais tu sais quoi?  Je me dis que rien n'arrive pour rien et qui sait le positif qui sortira de tout cela? :-)

      Oui on va se serrer les coudes xxx

      Répondre
  40. Alice

    Bisous Catherine, j'espère que tu supportes bien ton traitement et que ton PN te fout la paix ? Tiens nous au courant !
    xoxo !!
    Et toi Passion, t'es dans le coin ? ça va mieux qu'hier ??

    Répondre
    1. Catherine

      Allô Alice, oui mes traitement se passent super bien merci!  Et mon PN est correct avec moi depuis environ 2 semaines mais je sais que ça va revenir et que je serai démolie encore une fois :(( merci d'être là les filles je vous adore xx

      Répondre
      1. passion91

        catherine bon courage et tien le coup surtout oui tu es consciente de la situation après le calme vient la tempete avec les pervers narcissiques c'est cyclique il te remet en confiance dans un moment bas et puis d un coup il t'assome un peu plus ! c'est leur facon de faire comme de vrais salopards criminels  la force que tu as en toi c'est que  tu es consciente de son trouble et tu es ici avec nous pour te degager echanger epauler ecouter comprendre et supporter ce monstre en attendant lui n'a rien il est depourvu de cette information sur lui que tu connais et sers toi en ! lui il s'accroche a toi comme un parasite une sangsue mais il n'a pas la conscience de savoir que tu sais !!!!!!! bon courage

        Répondre
        1. Catherine

          Merci Passion91,  ce soir je suis triste et déçue et je lui ai dit.  J'ai l'impression que je cherche des bibittes mais demain c'est la St-Valentin et j'ai peur de la journée qu'on passera (Il m'a invitée chez lui). J'ai la larme à l'oeil et me sens fragile…

          Répondre
          1. Alice

            Courage Catherine !!! :)
            Courage et attention à la St Valentin de la loose !!
            heu …. s'cuse moi mais c'est quoi des "bibittes " :)))) ?? mdrrrr

          2. Catherine

            Ahahah Alice, des bébittes, ça veut dire chercher    des poux, à se quereller pour des motifs sans importances.

            Et de la loose????? Mdr

    2. passion91

      coucou me revoilou pas facile mais je tiens le coup ! c'est etrange les mauvais souvenirs et episodes avec mon pervers narcissique me remontent a la conscience et je me rends compte que j'etais bien aveugle je n'ai rien vu ni reagis alors que tout etait si evident ! mais je suis aussi tellement tolerante d'accepter les differences de caractere, chacun arrive avec son histoire son passe ses demons et fantomes et les excuses que mon pn me donnaient j'ai tout accepte de lui et je me culpabilise de n'avoir rien vu a temps ! ce soir c'est un peu difficle le we arrivant et demain la st valentin sans valentin !!!! j'en ai passé tellement des 14 fevrier seule !!!  le moral est pas au beau fixe mais pas en bas non plus ! je pense etre certaine de ne pas revenir en arriere, je suis certaine d'etre sur le bon chemin de la liberation de la reparation ! je vous lis toutes et mon enfance et les douleurs liees a cette periode remontent grace a ma rencontre avec mon pn j'ai decouvert que mon pere etait egalement un pervers narcissiques avec une enfance difficile pas d'amour manque de confiance en moi mais une belle resilience pourtant  ma mere m'a laisse tombe voila de nombreuses annees pas aimante du tout et a preferer mon frère !!!!!!!!!!!!   voila tout comme vous nous avons des points communs a tous les niveaux ! bon courage bonne santé et je pense fort a vous

      Répondre
      1. Alice

        Courage Passion : bravo pour ce que tu as accompli !!!
        Pis la St Valentin, je vais te dire c'est commercial lol ;) Et avec eux de toute façon ça devient "mortelle St Valentin "!!
        Moi j'ai organisé une contre-soirée St Valentin avec une amie célibataire !!! (repas, chocolats, série tv préférée !!! …et éventuellement quelques cyber attentats mais ça on verra !!!!)
        xoxo

        Répondre
        1. passion91

          oui alice je suis d'accord avec toi c'est commercial mais en meme temps tu ne peux pas oublier que tu es toute seule entre pub fleuriste cadeaux tv actualite collegues avec we a preparer etc etc ……restaurants etc etc c'est difficile de se sentir exclue , differente des autres …….. mieux vaut etre seule que mal accompagnée ! tu vas me dire !!! oui je sais mais c'est quand meme dure à digérer! je te souhaite une bonne soiree anti st valentin alors !!!!! bises

          Répondre
          1. Alice

            Ouiii Passion tu as raison !!

            C'est pour ça que je prends le contrepied du truc, sachant qu'en plus je me suis mariée le jour de la foutue St Valentin !!! (j'ai divorcé en septembre ), du coup je tourne cela en dérision ce qui me permet de le vivre plutôt bien :)

            Tu sais, je pense que si beaucoup de gens fêtent la St Valentin…beaucoup sont aussi dans notre cas !!!

            Allez, combien de maris ou conjoints vont se sentir "obligés" d'acheter des roses aujourd'hui et combien vont le faire réellement par amour ?? Je dirais 50/50 !!! Finalement c'est très surfait tout ça !!

            Combien aussi offrent des roses, chocolats, restaus…tout en ayant une double vie , ou en se comportant comme nos PN les 3/4 du temps ??? ce serait aussi intéresssant de le savoir !!! ;)

            A propos, mon ex pervers narcissique s'est rappelé à mon bon souvenir aujourd'hui en m'innodant de déclarations flamboyantes sur ma page FB !! quelle loose !!! j'ai tout supprimé , ça va bien !!! Il a ruiné ma page de commentaires d'amoureux transi !! ben franchement, je vais te dire, ça fait pas envie hein !!!

            Xoxo !!! courage !!

          2. Catherine

            Alice, tu es sérieuse?  Il t'écris des mots d'amour sur TA page fb?  Et ça ne te mets pas le coeur à l'envers?

      2. nicole

        Félicitations à toi, Passion91! Tu es forte! Je t’admire énormément de tenir bon ainsi. Tu es déterminée et tu as raison! Ça me fait vraiment plaisir de savoir que tu tiens bon. Bah, la saint Valentin, c’est pas si important que les médias et lobbies veulent nous le faire croire. Moi je connais des couples où c’est le seul moment de l’année où le mari ou compagnon apporte une fleurette à sa femme. Eh bien je trouve ça trop triste qu’ils aient besoin qu’on leur rappelle annuellement qu’ils ont une femme qui les aime!
        Bravo Passion91! Tu es une sacrée nana !

        Répondre
        1. passion91

          merci à toi nicole ca fait chaud au coeur car je me bats toute seule personne de mon entoirage ne m'a felicite ni soutenu ni aide ni conseille ni encourage ni tenue compagnie qu

          Répondre
          1. passion91

            …. compagnie quand j'en aurai eu besoin ni meme accompagne a la police ni fait peur a mon pn … y a a que vous les filles qui existiez au travers de ce site  je vous remercie tout plein ca m'encourage a tenir bon et ne pas regarder en arriere  je suis seule oui tres seule j'ai besoin ce we sans a qui parler sans a qui telephoner personne presnet pour moi pour me faire un petit coucou merci merci merci meme si c'est pas facile je hais mon pn tellement que je ne reviendrais jamais avec lui  JAMAIS JAMAIS JAMAIS

  41. Anne

    L’an dernier ma mère m’appelle à 22h 30. Je rentre d’une réunion professionnelle tardive et épuisante. Ma mère en larmes hurle dans le combiné : » je suis mal,en pleine crise d’angoisse.! Faut vite que tu ailles chercher ma copine G, il n’y a qu’elle qui saura m’apaiser! » . Je lui demande si elle a pris un lexomil? Non. Eh bien prends en un. Gros caprice de ma mère, va me chercher ma copine G. J’ai beau lui expliquer que je suis épuisée, que je me mets à table et que j’ai plein de copies à corriger pour demain, elle persiste. Je ressors ma voiture, vais chercher à l’autre bout de la ville la copine G, qui habite à deux minutes à pied de chez ma mère (mettons 5 minutes maximum sur ses vieilles jambes d’octogénaire !) dans la rue d’ à côté. La copine G et moi arrivons chez ma mère. Je sonne et précède cette brave dame. Ma mère ouvres à porte avec un grand sourire (plus de larmes du tout), elle ouvre grand les bras en nous voyant, elle me contourne et prend sa copine dans ses bras en s’exclamant:  » Ah ma pauuuuuvre G,je suis vraiment désolée de te déranger à une heure pareille! !! » .Moi? Eh bien moi.. . Je ne dois pas être là, hé! Parce qu’elle ne me regarde pas, ne me salue pas,ne me parle pas! Elle fait rentrer G et moi. S’installe avec G au salon. Je me pose sur un pouf, discrète. Elle décrète alors: « bon alors Anne, tu peux maintenant aller dîner, tu reviendras après quand je te rappellerai pour reconduire G chez elle. ». Devant un tel culot, je bredouille : mais euh…comme tu vas mieux, tu pourras la reconduire, toi (ma mère a une voiture!) , non? Et puis ce n’est pas très loin. .. » ma mère me rétorque qu’il n’en est pas question , que G pourrait se faire attaquer. Bref je retourne chez moi de l’autre côté de la ville, dine et me mets au travail. A minuit et demie,elle me rappelle. Et moi, la débile de service eh bien oui,j’y suis allée! !!! Ai- je été remerciée? A votre avis???
    Ma mère a comme cela quelques soumis à don service. Une vieille dame de 92 ans qui habite plus haut dont elle a fait son larbin. C’est elle qui lui monte son courrier tous les jours, comme si ma mère ne pouvait pas descendre le chercher! !!! La pauvre dame s’occupe de son mari grabataire et incontinent, mais ma mère n’a aucun scrupule à se faire servir par sa trop gentille voisine.
    Je pourrais encore vous raconter bien des choses sur cette mère toxique.

    Répondre
    1. Alice

      Hi hi hi !! C'est excellent Anne comme tu racontes ça !!! je crois qu'avec tout ce qu'on lit sur ce site on pourrait tourner une série du style" Desperate housewives" !! par moment ça prêterait vraiment à rire si on ne le vivait pas !! Non mais sans doute !! :))))
      Tiens toi aussi tu es prof ;) autre point commun !!

      Répondre
      1. Anne

        Oui Alice, je suis prof.un point commun de plus en effet! Et j’ai l’idée d’écrire tout cela et bien d’autres choses car comme on le dit parfois sur ce forum, la vie réelle peut être complètement incroyable et bien moins vraisemblable que la fiction la moins réaliste! Le jour où je prendrai la plume, celle ci me vengera sans que j’aie besoin de forcer le trait! Mais nous avons bien d’autres points en commun: l’amour des chats, un humour à toute épreuve. ..
        Et bien sûr une expérience certaine de la perversion narcissique, du côté de la victime.

        Répondre
  42. Anne

    Bonjour à tous
    Je lis régulièrement les posts de ce site. Je veux dire combien je me retrouve dans vos témoignages. Ce qui concerne les mères toxiques qui nous ont brimées et humiliée.
    Alice, Titia et Nicole,vos témoignages résonnent particulièrement en moi.
    L’intrusion dans l’intimité. Ma mère lisait aussi mon journal intime, alors que je lui disais déjà tout, comme elle me le demandais. Je n’avais rien à lui cacher,mais cela ne lui suffisait pas, il fallait qu’elle s’immisce. Plus grave. Elle n’avait aucune pudeur, ni pour elle,ni pour moi. Un jour alors que j’avais environ 16/ 17 ans, elle m’administrait dans la baignoire un soin/lavage gynécologique à la betadine car je souffrais d’infections urinaires récidivantes. Sans me demander mon avis,elle fait venir mon frère de 2 ans plus jeune -donc ado- et alors que je suis nue, dans une position facile à imaginer, elle force mon frère à se pencher et regarder les détails de mes organes génitaux, en commentant:  » ça, c’est le… ». Etc . Pour moi ça a été ultra violent. des années plus tard,quand je lui en ai fait le reproche, elle nie sa responsabilité :elle avait lu ds un magazine que c’était un truc à faire pour l’éducation sexuelle des enfants! Avait elle son libre arbitre, une once de discernement? A l’âge de 24 ans, alors que je vis encore chez mes parents, j’appelle à la maison pour prévenir que je ne rentrerai pas dormir un samedi soir après être allée au cinéma avec mon petit ami: on veut passer la nuit ensemble pour la première fois depuis 6 mois qu’on est ensemble. Le lendemain matin, elle m’attend à la maison,folle de rage : elle m’accueille avec une violence qui frise la démence. Je ne suis qu’une putain une honte pour ma famille et j’en passe ! Jeune femme fraîchement mariée, je la voyais entrer sans prévenir dans la chambre où j’étais avec mon mari, l’été dans la maison de famille, au petit matin. J’ai 18 ans,je fais partie de choeurs et on a donné un beau concert. La chef de choeur nous a demandé de nous maquiller pour être sous les projecteurs. A la fin du concert toute émue par notre prestation, je lui demande si ce concert lui a plu. Elle éructe qu’elle a eu honte devant ses amis que j’aie été maquillée comme une putain.
    Mon père est décédé d’un cancer de la gorge traité trop tard. A l’hôpital où on se relaie à son chevet, je prends chaque jour là tranche horaire du soir après mon travail. Elle me croise dans le couloir de l’hôpital en me fusillant du regard. Pas un mot pas même ùn signe de téte.que la haine pure et froide ds ses yeux. Et tant d énormités que je pourrais raconter. ..ma mère n’a jamais cessé être jalouse de moi. Elle a essayé de me séparer de mon jeune mari. Elle me fait comprendre que je ne compte pas. Dès que je suis à ses pieds,à son service, elle est contente, elle estime que c’est dû. Je n’ai pas le droit d’être une mère surbookée. Je devrais lui être encore inféodée,elle n’a aucune considération pour moi. Mes soucis ne sont rien. Mes maux ne sont rien. Mon travail n’est rien. Mes enfants ne sont là que pour soigner sa solitude, puisque moi je ne le peux plus. Elle a fait de moi une femme qui ne devrait avoir aucune vie personnelle, mais seulement consacrée à elle, elle ne me concède aucune fatigue,aucun droit à avoir une vie privée . Il ny a pas si longtemps, elle exigeait que je lui donne chaque année mon emploi du temps professionnel (j’étais obligée de lui en donner un faux pour qu’elle n’exige pas que je lui consacre mes temps libres!)
    vous .je reviendrai vous raconter des anecdotes où certaines sûrement se retrouveront .là, je réagis. Enfin.
    Victime de pervers narcissiques par la suite, je réalise comment j’ai été façonnée par elle,ma mère, pour ce rôle de soumise sans ma vie. Une petite fille qui a entendu depuis son plus jeune âge qu’elle ne se marierait jamais, à chaque fois que ma chambre n’était pas rangée. Ceci a conditionné un énorme problème de manque de confiance en moi, jusqu’à l’âge de 45 ans j’étais incapable de prendre la parole devant des adultes, avec mes petits amis puis mon mari, j’ai été sûre de ne jamais savoir les garder et ai eu un comportement autodestructeur, durant mes 10 premières années de mariage,je n’ai pas voulu faire d’enfants tellement j’avais peur de reproduire les schéma de ma mère et de rendre malheureux mes enfants. Ma mère a réussi à détourner mes frère et soeurs de moi. la famille élargie. Elle a essayé aussi avec mes enfants.
    Merci pour vos témoignages qui aident à se sentir moins anormale. Car je vois bien le regard incrédule des gens à qui il m’est arrivé de raconter l’une des choses qui précèdent. Il n’y a que des victimes de pervers narcissiques qui puissent vraiment accepter de lire, d’entendre et de croire qu’une autre victime a vraiment vécu ce genre de choses.

    Répondre
    1. Alice

      Anne, je suis très touchée par ce que tu as vécu et que tu as la force de raconter : je t'en remercie. C'est incroyable. Le coup du traitement pour les infections urinaires réccurentes : je l'ai moi même vécu puisque ma propre mère s'est permis de m'administrer elle-même ce soin alors que moi aussi j'avais 17 ans !!! ( D'ailleurs il serait intéressant de s'interroger sur les origines somatiques de ces infections). Elle non plus ne m'avait pas laissé le choix et il était bien sûr hors de question de lui faire part de ma gêne et encore moins d'objecter. Je l'ai fait une fois alors qu'elle se permettait d'entrer dans la salle de bain tandis que je me lavais : j'avais eu droit à un : "Non mais dis donc, c'est moi qui t'ai faite !!!"… Eh oui…ça veut tout dire. ça a toujours été une très grande honte pour moi, je n'ai pas osé en parler, même à ma psy quand j'ai fait ma thérapie il y a quelques années !!! Hier encore, j'évoquais à demi mots dans un de mes posts ses comportements aux limites de l'inceste sans oser en parler clairement et toi tu le fais aujourd'hui, à ma place, et enfin j'ose dire que j'ai vécu la même chose !!! Pour ma plus grande chance, je n'avais pas de frère !!!! Les folles, les folles!!!!!!!!!….Mais tu m'étonnes qu'on tourne pas rond au point de se coltiner tous les PN de la créations… Oui, à qui parler de ça, sinon à ceux et celles qui ont vécu cette folie ??? Personne d'autre pourrait nous croire. Anne merci . Grâce à toi je me suis libérée d'un poids sur ce site. Merci à toi vraiment.

      Répondre
      1. Anne

        Ahhhhhhh incroyable , Alice! Incroyable! !! C’est trop marrant ces similitudes entre les histoires! Figure toi que l’histoire de la betadine n’a pas fait que me traumatiser. je sais qu’il a traumatisé aussi mon frère qui l’a purement et simplement oblitéré de sa mémoire. Il n’en a aucun souvenir. Or c’est la vérité, car ma mère elle même s’en souvient, ce qui n’arrive pas si fréquemment compte tenu de sa mauvaise foi et de son grand âge.
        Un exemple encore .

        Répondre
      2. Flocon de neige

        bonsoir, je me permets de vous répondre, en ce qui concerne les infections urinaires, mon excellente thérapeute m'avait expliqué que c'est lorsque l'on a du mal à marquer son territoire, physiquement, psychologiquement…Que nos limites sont franchies…Je suis ici pour ma part, car j'ai subi un père PN, et incestueux/pédophile de surcroît, qui m'a élevée, en plus de la maltraitance physique, dans l'humilliation et le rabaissements permanents. Il a détourné toute ma famille de moi, m'a poussée au désespoir, m'a empêchée de faire des études pour mieux me dire que j'étais ignare par la suite, m'a isolée…Il divise pour mieux régner et a préparé le terrain depuis ma prime petite enfance où il disait à tout le monde que j'étais une menteuse, il a tout fait pour que tous me pensent folle, ou aient le réflexe de me mettre en doute. Adolescente j'ai vraiment failli me suicider tellement je n'en pouvais plus et tant j'étais désespérée. j'ai du m'accrocher. Jeune adulte je me suis mise en couple sur un coup de foudre avec un pervers narcissique  aux côtés duquel j'ai enduré encore beaucoup de souffrance, durant six ans, (j'en suis sortie depuis deux ans seulement), et c'est durant cette relation que j'ai appris que les infections urinaires parlaient de notre difficulté à marquer notre territoire. J'ai eu en effet en moyenne une à deux infections urinaires par mois presque tout le temps de ma relation avec lui. un véritable calvaire supplémentaire. Aujourd'hui à bientôt trente ans je me libère, j'ai commencé un procès contre mon père et je me donne le droit de vivre ma vie.

        Répondre
        1. Catherine

          Flocon de neige, il faut être forte tout comme Alice, Anne et Nicole pour se sortir d'une telle relation avec un parent pervers narcissique et en plus avec un ou plusieurs conjoints PN! Que tu fais bien de commencer un procès contre ton père, c'est ignoble de faire ça à son enfant!  Ce que tu disais concernant les infections urinaires a plein de bon sens…  Comme disait Alice, ça fait du bien quand on voit qu'on est pas les seules à avoir vécu quelque chose d'aussi horrible.  Courage mes amies xx

          Répondre
        2. Alice

          Flocon de neige,

          merci pour cette information !! Oui, ça ne m'étonne pas.
          C'est fou ce que tu as du vivre, et quel courage et force tu as eus pour t'en sortir !!
          Respect à toi et plein de bonheur maintenant !! :)
          xoxo

          Répondre
  43. Math

    Le pervers narcissime est présent hélas chez les deux sexes.

    Souffler le chaud et le froid… nous tester…nous voir s'écrouler et après nous sommes à leur merci.

    Surtout ne plus jamais céder une fois avoir croisé une telle personnalité !

    Nous avons une particularité qui les attirent…vous vivez et votre énergie de vie est leur carburant.

    Les semaines et mois passent…parfois des années avant de s'en rendre compte.

    Vous donnez …mais jamais assez… jamais quand et comment il leur faut.

    Sans vous le dire et sans vous rendre compte vous donner toujours plus.

    Nous nous épuisons et perdons alors de notre valeur à leurs yeux.

    Nous pouvons alors culpabiliser et se demander ce que nous avons fait de faux… chaque nouveau pas est une nouvelle erreur.

    Et quand plus rien ne peut être tiré… ils vous lâchent car vidé de toute force dans votre malheur.

    … le temps d'une nouvelle proie à trouver ailleur.

     

    Ils exigent de vous ce qu'ils ne sont capable d'offrir eux même.

    Accepter l'innacpetable pour leur bon vouloir ?

    Ils sont comme un cancer qui lentement s'introduit dans votre coeur.

     

    Oui mais … on renaît.

    Malgré tout continuer et trouver la force d'y croire.

    Voir ces histoires non pas comme des échecs…mais comme une expérience de vie.

    Nous avons appris. Et prendre le risque un jour d'aimer à nouveau à son tour.

    La vie est si belle… si fragile.. si courte.

    Pour ma part c'est le temps, la thérapie, la remise en question constante et faire de mon mieux chaque jour qui me permet de dire aujourd'hui que j'en ai guéris.

    Un amour véritable est sincère…simple…sans faux-semblant…un choix fait à deux et le début d'une construction.

     

    Mon sourire à la vie que je vous transmets à mon tour peu importe qui me lira. ^^

     

    Répondre
    1. Anne

      C’est vrai Math. Vous avez raison on peut rebondir et être dans la résilience. La vie porte en elle même la promesse que tout peut changer et être reconstruit sur des bases plus saines demain. C’est le temps qui passe et guérit. Mais parfois certains sont trop fragiles pour se relevée seuls.
      En tout cas merci pour ton message qui donne de l’espoir.

      Répondre
    2. Mag

      tu penses quils peuvent se lacer de nous un jours ?

      on sest quitté debut de semaine, mes amis se tuent à me prouver que cest bel et bien un PN, je suis au plus bas car à nos trois rupture jai espérer, et maintenant je dois me forcer à ne plus espérer car je me rend compte quil est malade.. je ne sais pas sil va revenir à la charge ou sil est lacé de moi, car pendant notre séparation il ma dénigré au plus bas et ma dit quil navait plus aucune estime pour moi.. cest tellement dure davaler la pillule je vais devoir accepter la réalité en face de moi comment faire pour survivre à cette phase dacceptation ! :(

      Répondre
      1. Catherine

        Mag,  reviendra-t-il…?   C'est une bonne question… Il y a de bonnes chances que oui mais serait-ce une bonne chose pour toi?  Pas certaine…  Un gars capable de dénigrer et d'enlever l'estime de soi à la femme qu'il dit aimer?  Imagine le reste de ta vie comme ça et peut-être avoir des enfants avec ce gars là…  Mag, je suis certaine que tu vaux plus que ça, je sais que c'est pas facile, je le vis aussi mais il faut penser à notre santé physique et mentale.  Courage xx

        Répondre
        1. Alice

          Mag,

          ce que tu éprouves là est dû à de la dépendance affective, caractéristique des suites d'une relation avec un PN. Surtout bats -toi et ne retombe pas dans son piège ; je sais que c'est dur mais au besoin fais-toi aider par un thérapeute, tu peux aussi prendre contact avec Céline et Mathias sur ce site.
          Mais surtout, ne reste pas eule dans ce moment où tu es plus fragile que jamais.
          Courage !! on est là aussi pour t'écouter et t'aider !!

          Répondre
    3. passion91

      merci math pour ce beau temoignage ! j'aimerais tellement etre dans cette periode que vous vivez en ce moment ! cela donne beaucoup  d'espoir ! merci merci  

      Répondre
  44. nicole

    Titia, je lis ton post de cette nuit. Quelle horreur! Quelle tristesse! Je suis très touchée par ton histoire. tu as tellement souffert. Tu es une survivante de la barbarie ordinaire!… tes 17 premières années de vie ont été un enfer et c’est tout simplement un scandale. Les 17 années d’enfance et d’adolescence de chacun devraient être le temps d’un apprentissage de la vie dans la sécurité et la protection que les parents ont le devoir d’apporter à leurs enfants. Au lieu de cela,la maison familiale devient un lieu de danger (et même de danger mortel pour toi!) et de destruction. Je te plains de tout mon coeur. Dans une moindre mesure j’ai été moi même en danger psychologique sous le joug de ma mère. Mais au moins ma vie physique n’a pas été en danger. Mais toi!… Quels sont ces monstres qui se croient des parents irréprochables et à qui il faut encore faire acte d’allégeance des décennies plus tard? …
    Comment réussit-on ensuite à être des êtres humains « normaux » après? … that is the question! La différence avec nos géniteurs c’est que nous avons le profond désir de ne pas tomber dans leurs travers,de ne pas renouveler leurs erreurs et fautes. Notre génération a appris l’introspection. On a été conditionnées par ces parents maltraitants à une constante remise en question (souvent d’ailleurs excessive et fragilisante! ) donc nous,nous savons reconnaître nos insuffisances, nous avons le désir de progresser et de devenir / être / rester de bons parents à notre tour. Et c’est déjà un avantage pour nous, tiré de nos malheurs passés.

    Répondre
  45. Sophia

    Bonjour les filles,

    Je suis triste de lire les souffrances et l'enfer que vous aviez vécu durant votre enfance. ça me rappelle ce que je me disais quand je vivais avec mon ex, je me disait qu'il sera plus nocif pour notre enfant si on reste avec lui que si on s'éloigne. Moi aussi j'étais pas bien avec ma mére, mais je pouvais surmonter tout avec l'aide de mon pére qui nous a toujours encouragé et aidé à faire les études et à construire notre avenir. D'ailleurs jusqu'à présent c'est grace à lui que je suis tranquille, il m'a acceuillis à la maison moi et mon enfant, pas mal de fois il nous prépare à manger et m'aide en le gardant durant les vacances, alors que ma mére n'a pas supporté le faite que je divorce et que je revienne m'installer chez eux alors qu'elle aide d'une maniére inconditionnelle ma soeur. Bon, c'est pas grave, il faut se dire que malgré les horreurs qu'on a vécu on n'est pas devenues des PN, ce qui veut dire qu'on est des gens bien et on a un bon fond donc c'est comme si on n'a rien perdu. il faut juste reprendre son souffle et etre un peu moins tolérent(e)s ;-).  Bonne chance à toutes et à tous.

    Répondre
  46. Alice

    Bonjour à toutes et tous !
    Titia je suis catastrophée par ce que tu racontes de ton passé et qui ne fait que confirmer le pourquoi de nos rencontres avec de tels individus. Tu as véritablement vécu l'enfer et je ne sais que dire face à tant de cruauté !!!
    Et comme si ça ne suffisait pas, ces horribles géniteurs plantent dans leurs enfants les graines de la maltraitance pour longtemps, les condamnant à revivre et à accepter de nouvelles souffrances infligées par d'autres.
    C'est comme une malédiction qu'ils infligent. C'est une honte.
    Je t'embrasse fort Titia !!! que du bonheur je te souhaite !!!

    Répondre
  47. nicole

    Bonsoir Alice.
    C’est fou! Ta mère et la mienne, c’est kif-kif!
    La seule différence c’est que je n’ai pas eu de cancer, dieu merci. Ce que tu relates est d’une violence extrême. Mais quelle garce! Ma pauvrette,c’est immonde la façon dont elle s’est conduite lors de ton cancer!!! Cette souffrance là s’est ajoutée à l’angoisse liée à cette maudite maladie,l’opération, les traitements et tout… et cette façon de TE NIER… pour ta petite soeur qui n’avait que le souci de travailler! C’est INDIGNE.
    Eh bien tu vois, j’ai moi aussi supporté toutes ces choses là, que tu décris. Toutes. Et même d’autres choses tellement monstrueuses , mais si particulières qu’elles seraient aussitôt reconnues si des gens très très proches auxquels je tiens plus que tout venaient à les lire. Alors je les raconterai plus tard sous une autre identité/ pseudo . C’est dommage de devoir se cacher, « tricher » ainsi ,mais je n’ai pas trop le choix si je ne veux pas perdre les gens auxquels je tiens dans ma vie et qui connaissent ce site.
    Mon journal intime, elle le lisait aussi et pour elle , c’était même la base de fantasmes absurdes sur ma sexualité qu’elle s’imaginait débridée par ailleurs ( alors que j’étais fleur bleue et n’ai couché avec un garçon qu’à 21 ans). Incapable de vivre sa propre vie,elle s’appropriait la mienne, je devais tout lui raconter et elle ne me laissait aucune liberté. J’ai passé toutes mes vacances avec elle et mon père. Mes frères avaient des colis, des voyages linguistiques,des stages en montagne à la mer,moi non. c’est rien tt ça,des détails sans importance mais… je pourrais écrire un livre sur ma mère. Mais la réalité dépassant la fiction, je crains de n’être pas forcément crue,tellement elle m’a fait des choses indignes! !!
    Aujourd’hui, je découvre avec mes enfants cette belle relation avec la mère , qui va de soi, mais pas sans humilité, qui exige qu’on se remette en question, qu’on accepte de s’être trompée, qu’on sache demander pardon à son enfant… c’est un lien qui se construit chaque jour.je suis triste de n’avoir que des souvenirs négatifs à ne surtout pas imiter,dans mon expérience de fille . Mais bon… je sais au moins ce qu’il ne faut pas faire! Suite à une recrudescence des méchancetés de ma mère, je me suis récemment surprise à lui dire,au milieu d’une dispute,cette vérité : qu’elle n’a jamais été une mère aimante et digne de ce nom pour moi. Ça m’a fait du bien, et je crois que je ne lui ai jamais rien dit jusqu’alors de plus vrai ni de plus osé. C’est à cette femme que je dois mon formatage de victime de PN.

    Répondre
    1. Alice

      Comme je te comprends Nicole. C'est épouvantable ce que tu as vécu et j'y retrouve tellement de ma propre histoire. Le coup des fantasmes sur notre sexualité débridée oui exactement. Ces intrusions aux bornes de l'inceste dans notre intimité, que ce soit le journal, le courrier ou les entrées intempestives dans la chambre, la salle de bain…interdiction bien sûr de fermer les portes à clé. Moi j'ai vécu cela comme des viols.
      Moi aussi je pourrais en raconter des tonnes.
      Quand j'ai découvert que mon premier enfant était une petite fille, j'en ai fait une dépression, tellement je redoutais de ne pas être une bonne mère avec elle. La thérapie m'a bcp aidée en ce sens et je suis très proche de ma fille. J'avais si peur de me comporter comme ma mère !!!
      bsx

      Répondre
  48. nicole

    Catherine, merci pour ce si gentil message. Oui ma mère a été – et est toujours!- d’une grande violence psychologique vis à vis de moi. Et parce que c’est une vieille femme en bout de parcours, je garde un lien c’est vrai,mais elle ne le mérite pas. Quand je passe la voir,elle me fait la tête, elle monte oncles et tantes contre moi qui viennent me dire que je ne suis pas gentille avec ma pauvre mère. A ces calomnies s’ajoute le mal qu’elle dit de moi à mes enfants, qui adolescents, n’ont pas vraiment besoin de cela… Et elle a fait pire,bien pire encore. Mais je ne peux pas tout raconter ici même sous pseudos, car mes « très proches » connaissent ce site et certaines choses ne peuvent pas être lues par eux . Je raconterai cela sous un autre nom,un de ces jours… mais ce que m’a fait subir ma mère est monstrueux. Comme tu le dis Catherine, comment ai je pu accepter de la revoir tout ce temps?je ne sais pas . Je me suis persuadée très tôt que les mères de mes amies étaient sûrement aussi dures que la mienne… c’était une génération où les enfants n’avaient pas trop voix au chapitre. Je n’ai eu qu’une envie, à peine majeure, prendre mon envol, gagner ma vie et me barrer. Mais je suis restée quand même une gentille fille dévouée et aimante, toujours là pour aider, réconforter. Finalement ce n’est qu’en étant mère à mon tour que j’ai réalisé l’énormité de son comportement à elle. J’ai réalisé à quel point elle avait pu être mauvaise de ne plus m’adresser la parole pendant 3 semaines parce que j’avais fait une tâche d’eau sur le buffet « empire » avec mon verre humide. A quel point c’était dément de me dire qu’elle avait HONTE de moi devant ses amies bourgeoises parce que j’avais fait une petite faute de français en leur parlant. Je vois mes enfants et je me dis que moi j’en suis malade de devoir leur faire la tête une heure seulement quand ils font une vraie bêtise,me voler de l’argent ou sécher un cours.
    Merci pour ton soutien Catherine!

    Répondre
      1. Catherine

        Alice, c'est épouvantable… comme je disais à Nicole, comment peut-on avoir honte de sa propre fille et s'introduire dans sa plus grande intimité????? Toi as-tu encore contact avec elle?  Excuse-moi peut-être que tu l'as déjà dit? Nicole parle de comment elle t'a traitée lors de ton cancer mais je ne vois pas ce poste.  Je te fais un gros calin xx

        Répondre
        1. Alice

          Coucou Catherine :)

          Eh oui je garde un contact minimal avec elle. Mais ça fait longtemps que je ne me berce plus d'illusion en ce qui la concerne. Je suis toujours très étonnée quand j'entends des amis encenser leur mère ou parler de leur crainte de la perdre, car moi je ne ressens bien sûr rien de tout cela !! C'est une relation qui m'est étrangère…
          Et toi, comment vas-tu ??
          Xoxo

          Répondre
          1. Catherine

            Allô Alice!  en effet, tu dois trouver ça spécial quand tu entends d'autres personnes encenser leur mère!!!   Toi qui n'a pas connu ce que devrait être une "vraie" mère!  Je te trouve super de ne pas reproduire avec tes enfants ce que ta mère t'a fait vivre!  

            Moi, je vais bien, j'aurai mon 15e traitements aujourd'hui! 

            Gros bisou xx

          2. patricia

            il y a des gens toxiques il faut s'en éloigner mème si se sont des parents , je l'ai fait et je ne m'en porte pas plus mal . on est pas parents par le fait qu'on a crée un enfants . on est parent quand on fait tout ce qu'il faut pour l'aimer et l'élever dans la tendresse

    1. Catherine

      Nicole,  c'est pathétique… quand on est enfant, on n'a que nos parents!!! Comment peut-on ignorer sa propre fille pendant 3 SEMAINES!!!!! J'imagine le sentiment d'insécurité, d'abandon, de rejet, d'impuissance!  Pauvre petite chouette… Comment peut-on aussi entrer dans l'intimité de sa fille de cette façon? Et comment peut-on avoir honte de sa propre fille pour une raison aussi idiotte?  Nicole, est-ce que ça te ferait du bien de lui dire tout ce que tu as à lui dire et devant la famille?  Quitte à ne plus jamas la revoir?  Qu'est-ce qui te garde en contact avec elle?  La bonne petite fille que tu as dû être? La peur de perdre le reste de ta famille?  Je suis de tout coeur avec toi et toutes les filles qui ont témoignées sur ce qu'elles vivent avec leur mère c'est triste… Je pourrai vous raconter ce que j'ai vécu aussi mais c'est pas aussi pire que vous… Je t'embrasse xx

      Répondre
  49. MANCEAUmARTINE

    Bonjour, effectivement depuis plusieurs années, je suis victime d'un patron (Président d'Association), que je sais être un pervers narcissique, dont je ne me suis pas méfiée parqe qu'à l'origine de ma prise de fonction dans son Association, nous étions des collègues très proches dans le bénévolat, puis il est devenu mon amant pendant 11 ans alors qu'il était marié. J'ai cru en sa bonne foi  et aujourd'hui à la veille de prendre ma retraite, je suis "démolie" psychologiquement depuis qu'un beau matin, il y a 2 ans il m'a quitté sans une explication mais j'ai dû continuer à le voir, professionnellement, et son comportement a changé du tout au tout et je subis un harcèlement psychologique que je ne supporte plus ….j'ai besoin d'aide.

    Répondre
    1. Catherine

      MANCEAUmARTINE, il faut être lâche pour avoir une maîtresse pendant 11 ans et la laisser comme ça sans explications!  Il a pris le meilleur de toi et maintenant qu'il ne te verra plus au travail il te laisse tomber?  Mais c'est quoi ce gars là?  Quel genre d'halcèlement psychologique te fait-il subir?

      Répondre
    2. nicole

      Martine, ce type là a profité de toi en vrai salaud! Un lâche. Aujourd’hui tu n’as plus que t’es yeux pour pleurer. J’imagine combien tu peux être brisée C’est lamentable, ce genre de personnes. Tu as été un objet,une récréation, une femme qui a flatté son ego. Il ne mérite pas que tu pleures.pour lui. Je sais que la retraite est un moment délicat dans la vie et que cela n’aide pas à avoir confiance en soi… mais aujourd’hui on peut recommencer une vie sentimentale à n’importe quel âge, alors je te souhaite de rebondir vite et de trouver quelqu’un de bien qui méritera d’être aimé de toi, qui te respectera et t’apportera beaucoup d’amour et de bonheur. Crois en toi meme. Courage!

      Répondre
  50. L'anonyme

    Bonjour,

    Je me permet de raconter un peu ma situation.

    Je suis en couple depuis 3 ans avec une fille, notre relation a débuté tout allait bien, c'était le compte de fée, elle me montrait son amour, son attachement, etc…Cependant aujourd'hui, donc 3 ans, après la dernier crise d'il y a quelque semaine, j'ai ouvert les yeux sur elle, elle m'a éloigné de mes amis, j'en ai meme perdu certain ou je suis en froid un peu avec d'autre, elle m'a souvent demandé de faire des choses qui n'était pas dans mes habitude, pour lui faire plaisir, j'ai aussi très vite ressenti une sorte de mal-etre, de boule au ventre, à chaque probleme elle fuit, elle se bloque, elle nie, bref elle rejette tout sur moi. Aujourd'hui  meme j'ai eu une conversation avec elle, je lui ai demandé si, en toute honetteté, elle avoue que durant ces 3 années, elle a aussi eu ses tors, elle m'a répondu qu'elle ne se sent responsable de rien, d'aucun des soucis rencontré que tous ce qu'on a veçu de mal était de ma faute, elle, elle n'est qu'une victime…son dernier coup, m'a mis a terre, lorsqu'elle a vu a qu'elle point j'était bléssé, elle a sourrit, tout en me disant qu'elle n'avait rien fait de mal….

    Bref, cette fille ment, elle n'a pas le meme comportement avec moi seul qu'elle à en public, elle s'enerve/fuit les conversations et m'accuse d'etre le seul a tout mal faire, elle ne fait aucune concession sauf si elle veut elle meme quelque chose derrière, rien de ce que je fait n'est valoriser, pourtant j'ai deja tant donnée, tant fait pour elle….Aujourd'hui je ne suis pas détruit, mais je suis fragilisé et bléssé intérieument a l'extreme car cette fille je l'aime, et j'ai deja tellement donné et fait avec/pour elle…

     

    SVP, pouvez vous m'apporter une reponse, des conseils, ou meme une écoute ^^

    Merci d'avance….

    Répondre
    1. Catherine

      L'anonyme, que dire mis à part de t'écouter…  Tu as senti un mal-être comme la plupart d'entre nous et pourtant on reste…

      Elle ne changera pas puisqu'elle ne se sent responsable de rien, te met toute les responsabilités sur le dos et va même jusqu'à sourire quand elle voit que tu es blessé!!! C'est assez incroyable non?  

      Si tu n'es pas heureux, il faut te sauver je crois anonyme, sauver ta vie!!!

      Répondre
  51. nicole

    Ouh là, Alice, tu m’impressionnes et je te tire mon chapeau concernant ta réaction à Raphaël! Tu as vu juste et je me suis laissée avoir par le personnage et son apparente sincérité… Ceci en dit long sur ma naïveté! Pourtant, les pervers narcissiques sont nombreux à avoir croisé ma route et l’avoir transformée en chaos, je me croyais super habile à détecter les prédateurs! … et bien j’ai encore un peu de clairvoyance à acquérir! Ceci pour montrer aux victimes qui me lisent qu’on peut avoir une histoire de victime de pervers narcissiques bien lourde, elle ne nous rend pas forcément plus solide et rusée.
    Alice, bravo d’avoir démasqué ce monsieur qui cherchait à se faire plaindre ,dédouaner et peut être à mettre le grappin sur une nouvelle victime. ..
    Merci à Céline et Mathieu ou Mathias monsieur « aide soutien  » d’avoir corroboré ton intuition.
    Je relis plus attentivement les posts de Raphaël et il est vrai que certaines phrases sont  » trop »: « ne me pardonnez/Excusez pas trop »,par exemple.
    Je suis prête à voir les gens comme loyaux,sincères. Depuis mon enfance où les critiques acerbes et continuelles de ma mère à l’encontre de tout un chacun (personne ne trouvait grâce à ses yeux! ), ME choquaient,je me suis évertuée à prendre le contre-pied d’elle, et à voir du bon dans chaque personne. A me dire : même chez un salaud il doit y avoir quelque chose de bien, qui mérite d’être connu. J’ai conscience que cela m’a rendue vulnérable. La part inconsciente qu’on a dans notre statut de victime n’est probablement pas négligeable. ..

    Répondre
    1. Alice

      Salut Nicole !

      Je me retrouve bien dans ton post qui approfondi ma réflexion : dans la relation que tu évoques avec ta mère. Moi aussi, j'ai pris longtemps le contrepied de son intolérance qui s'exerçait sur tout un chacun de la façon la plus arbitraire et déplacée qui soit. Cela m'a conduit à bien des désillusions cependant et à une grande vulnérabilité, comme toi, car j'ai pris le contrepied total, quitte à tout accepter de certaines personnes. En fait, il faut apprendre la juste mesure. C'est pas évident !

      Oui, il faut rester sur ses gardes, et là, c'était pour moi ENORME. J'ai tout reconnu chez ce monsieur : la politesse dégoulinante, le demi aveu :" j suis un salaud mais j me soigne", le coup du "mini" loup (mais loup quand même) dans la bergerie, et, oui, une perversion certaine à venir cornifler auprès de personnes elles-mêmes victimes de PN pour obtenir leur soutien et leur aval tout en s'en défendant faussement, la prétendue "sensibilité" excessive… On connaît la ritournelle, va !! moi je n'y ai vu que cynisme. Ah oui, quand la proie leur échappe ils sont prêt à tout…pour la récupérer. J'ai vu mes 3 PN pleurer à chaudes larmes après m'avoir fait subir l'inacceptable !!! Eux aussi avaient "un coeur de midinette" mdrrr !!
      Le dernier se disait même "très romantique", courant les sites de rencontres libertains et autres !!! waf waf wafff quel romantisme en effet !!!!!

      Allons donc. Ils nous en diront tant…

      Xoxo les filles, au plaisir de vous lire ! ;)

       

      Répondre
      1. passion91

        alice bravo pour ton intelligence d’esprit d'avoir décrypter chez ce monsieur un masque de malhonneteté !!!!!!!!!!

        je ne l’avais pas vu ainsi !!!!!!! waouh !!!!!!

        bravo et bon courage

        Répondre
      2. nicole

        Alice , toi aussi as eu une mère intolérante! !! J’ai lu il n’y a pas si longtemps chez Titia ou Passion91 je crois, qu’elles aussi avaient eu à souffrir d’un parent toxique. Ma mère m’a utilisée depuis ma petite enfance pour lui servir de faire valoir,j’étais à l’entendre tellement odieuse que je lui pourrissais l’existence. Rien de ce que je faisais n’était assez bien. Si je réussis sais quelque chose, c’était normal. Si je ratais, j’étais nulle. J’ai eu droit à toutes les vexations imaginables. Quand à 20 j’ai commencé à me maquiller (très light ),elle me traitait de put* .si! quand je

        Répondre
        1. nicole

          Je vois que mon post à été coupé alors je le continue.
          Oui je disais que j’ai eu une mère qui a été pour moi celle qui ne me renvoyait qu’une image ultra négative de moi même. Elle n’acceptait pas ma féminité, me brimait, à longueur de temps. Elle pleurnichant tout le temps sur son sort dans mon giron et elle m’utilisait comme si jetais un e psychologue , pour me raconter tous ses griefs contre tous les gens :famille,collègues, voisins et même ses propres amis! Personne n’était valable, à commencer par moi! Sauf mes frères qui avaient un statut à part. Mon père faisait aussi partie des gens qui lui gâchaient la vie. C’était pourtant un brave homme. je n’ai pas fait de crise d’adolescence à l’âge normal, je la fais plutôt ces temps derniers où je prends mes distances, tellement elle devient insupportable. Elle m’a humiliée depuis toujours devant mes amies et la famille. J’étais pourtant une enfant puis une ado facile. J ‘ai essayé de me faire aimer d’elle depuis que je suis toute petite, en pure perte. Elle n’a jamais reconnu ses torts,même quand elle a eu commis des gestes impudiques sur moi, à la limite de l’abus. .. il est impossible d’avoir une explication avec cette femme. Tout de suite c’est le psychodrame, le chantage affectif . Je peux dire avec certitude qu’elle ne m’a pas aimée,comme on doit aimer son enfant.et elle ne m’a probablement pas désirée. Perpétuellement désenchantée,elle a deux visages: une séductrice joyeuse, et pour moi:une femme froide, sans considération, sans respect,sans amabilité. Aucune tolérance ni compréhension. J’ai mis plus de cinq décennies à reconnaître cet état de fait. C’est tellement difficile d’admettre que notre mère nous déteste. Aujourd’hui, je garde des liens distants,par pitié et par devoir. Je souffre toujours de son manque d’amour. Elle a fait de moi une dépendante affective et la proie rêvée des PN. Elle a été sans aucun doute « ma première PN « . Avec l’âge don caractère s’est considérablement aigri. Elle continue son travail de sape contre moi en me critiquant auprès de nos connaissances communes et même de mes enfants. J’ai pendant longtemps eu peur d’avoir ds enfants et de lui ressembler. Aujourd’hui, je sais que je ne reproduis heureusement pas ses erreurs,mais je culpabilise au moindre accroc avec les autres,mes enfants..
          c’était ma 1ère PN.
          Voilà, je voulais raconter cela car l’une d’entre vous un jour à demandé si parmi nous il y avait eu des gens qui avaient souffert d’un parent PN. .. c’est ma mère qui a conditionné la femme sans aucune confiance en soi que j’ai été trop longtemps et suis encore souvent.

          Répondre
          1. Catherine

            Nicole…  tu es tellement une belle personne, c'est incroyable… tu aurais pu facilement être une femme ignoble avec une mère aussi sadique!  Tu es capable de garder un lien avec elle?  Je reconnais un trop grand coeur là.  Elle ne mérite pas d'avoir une fille telle que toi.  Je suis convaincue que tu es une bonne maman, ne culpabilise pas ma belle. Ouf… ne te demande pas d'où vient tout ce que tu as eu à vivre!  Pense à toi xoxo

          2. Alice

            Nicole, je dois avouer que là c'est très troublant . Le portait que tu dresses de ta mère correspond quasi en tout point avec celui de la mienne.
            Après mon 1er cancer j'ai fait trois ans de psychothérapie pour me libérer detoute les souffrances qu'elle avait engendrées chez moi. ça n'a visiblement pas suffi.

          3. Alice

            Bonjour Nicole,

            ton post ne peut que me toucher parce que ce que tu décris, je l'ai vécu avec ma propre mère : certaines de tes phrases sont en tout point conformes aux agissements que la mienne a eu à mon égard.

            Le manque d'amour, les insultes, la haine dans ses yeux dès que je suis entrée dans la préadolescence avec des mots très durs, jusqu'à me prédire que je serais une très mauvaise mère et qu'elle me souhaitait…de ne pas avoir d'enfants !! J'avais 12 ans…je précise.

            Elle pouvait rester plusieurs jours voir semaines sans m'adresser la parole, pour par exemple avoir voulu partir en camping avec ma meilleure amie et ses parents qui me le proposaient chaque été.

            Elle fouillait dans mes affaires, lisait mon courrier, mon journal intime et m'insultait. Je devais être habillée comme elle le décidait, pas le droit d'acheter les journaux comme Podium ou Ok magasine, qui existaient à l'époque : on aurait dit que c'était carrément de la pornographie à ses yeux !!

            Moi aussi j'étais une pute à 17 ans parce que je me maquillais . Elle me scrutait et me lançait "tiens ! tu t'es fait les yeux au beurre noire !!" d'un air mauvais.

            A 20 ans elle a fouillé dans mes affaires et a découvert que je prenais la pilule : ça a été un scandale pas possible : elle a jeté la boîte sur la table de la cuisine en hurlant à ma soeur que j'étais une pute !!

            Et à côté de ça oui, les éternelles jérémiades , son aigreur et sa jalousie concernant tout le monde qu'elle déversait sans prendre de gants dans nos oreilles de gamines. Je pourrais en raconter comme ça pendant des jours entiers, ce que j'ai fait en psychothérapie pendant 3 ans suite à mon 1er cancer. A ce moment là, juste après la fin des traitements, j'ai pété les plombs. Les souvenirs de ma vie avec elle et tt le mal q'elle m'avait fait remontaient à la surface comme des bulles et venaient me crever à la figure. J'ai fini par me persuader qu'elle "était" mon cancer.

            J'ai explosé, je lui ai tout balancé et à quoi me suis je heurté : du déni !! J'ai fait mon chemin tant bien que mal et je croyais en être sortie, et bien non puisque j'ai tt quitté il y a plus d'un an , comme si je lui donnais raison pour me pourrir l'existence avec des pervers narcissiques !!!

            2ème cancer. A nouveau, j'ai explosé quand je l'ai annoncé après m'être tu pendant des mois pour n'inquiéter personne et aussi pour ne pas avoir à supporter qu'elle s'en serve pour se faire plaindre comme la 1ere fois ("Le ciel ME tombe sur la tête !!! " je cite…) ;

            et bien là, elle m' a tout bonnement rétorqué qu'il ne fallait surtout pas le dire à ma soeur qui avait d'importantes conférences la semaine qui suivait, pour ne pas la perturber et nuire à son travail. A nouveau, j'ai explosé et lui suis rentré dedans. J'ai refusé pendant plusieurs mois de lui parler, à elle et mon père qui l'a toujours défendue.

            Je suis entrée à l'hopital seule pour mon ablation et ai refusé qu'ils viennent me voir. J'ai accepté ma soeur qui elle ne m'a rien fait et a fini je crois par comprendre et entendre ma douleur !! Je signale qu'elle aussi est en thérapie, suite à des depressions récurrentes et de plus en plus sévères au fil des années !!! Pas besoin de chercher bien loin pour comprendre hein !!!! A l'inverse de moi elle a toujours été très soumise te fusionnelle avec ma mère.

            Maintenant, comme toi, j'ai pris mes distances. Elle et mon père essaient enfin de se rattraper. Ben oui mais c'est trop tard en ce qui me concerne. Ce quelle a détruit, ce lien mère / fille qu'elle a malmené et empoisonné, et piétiné toutes ces années, elle l'a définitivement ruiné.

            Bref, Nicole, tu sais , y a pas de hasard tu vois. On sait pourquoi on a croisé leurs routes, à nos bourreaux.

            Xoxo
             

          4. Catherine

            Alice, j'ai de la peine de voir comment cette femme a pu te faire autant de mal… et pas n'importe quelle femme!  Ta mère!!! Comment une mère peut-elle faire ça à sa fille?  C'est hallucinant… Ton père n'a pas su te protéger d'elle, était-il sous son emprise???  Je peux comprendre pourquoi tu es tombée dans les bras d'un pn qui devait te donner toute l'attention que tu n'avais jamais eue pour finalement te donner toute cette attention négative qui reproduisait ce que tu as vécu avec ta mère… Tu es forte Alice et c'est assurément grâce à cette force de caractère que tu n'as pas été anéantie. Maintenant, pense à toi et seulement à toi!!! xoxo

      3. Catherine

        Très perspicace Alice!!! Tout comme Nicole, je failli me faire avoir par ce type.  Un petit quelque chose me disais que ça n'allait pas mais j'étais presque prête à laisser la chance au coureur.  Non mais il faut avoir du culot pour essayer de s'introduire sur ce site! Garde nous réveillées Alice ahahahah

        Répondre
  52. Catherine

    Sandrine, je lisais ton poste où tu te disais désolée parce que je combattais un cancer… Tu es vraiment gentille,  je te rassure  tu es tout sauf centrée sur toi-mêne

    Répondre
    1. Catherine

      Sandrine, je continue mon message…

      Je suis désolée de voir que tu as eu à passer par là toi aussi :(( Je pense aussi que notre corps nous envoie des messages et que c'est assurément à cause de toute cette frustration que tu as eu à vivre ça, je crois qu'il n'y a rien de pire que de se faire ignorer et ne pas être considérer par l'homme qui est supposé nous aimer.  Tu sais Sandrine, tu as toutes les réponses au fond de toi, écoute toi, il ne faudrait pas que tu retombes malade :(( bisou xx

      Répondre
      1. sandrine

        Bonjour Catherine, Alice, passions, et vous tous,

        Je suis émue aux larmes à la lecture de vos paroles… oui nos frutrations ont engendré des foutus cancers. J'ai lu beaucoup de choses à ce sujet. Nous somatisons aux endroits où il se trouvait du vide…des endroits que l'amour avait déserté.

        Je pense que nous avons effectivement beaucoup de similitudes dans nos parcours respectifs, comme finalement bon nombre de personnes sur ce forum.

        Hier soir a été catastrophique… suite à une dispute avec mon mari je suis allée me réfugier chez mon PN qui a été adorable évidemment… je suis rentrée ce matin. Mon mari était là…je n'ai pas dit où j'étais. Finalement, celà ne le regarde pas.

        J'ai fondu en larmes quand j'ai fait le bilan de ma vie en buvant mon café… pourquoi devons nous subir tous ces événements ? Cancer, 15 opérations dans ma vie, licenciement, plan social, rechomage, galère pour retrouver un boulot et enfin, un mari qui a déserté ma vie affective (concours de circonstance me dit il !!!), et deux ados en perdition.

        Mon mari a pris ma main…avec sincérité… et j'ai pleuré… je ne peux pas le quitter et en même temps, je ne sais pas s'il pourra m'aimer et me donner ma place de femme dans mon couple. 

        je fais souffrir deux hommes et je ne suis pas fière de moi. Mon Pn pense que je vais revenir mais j'ai si peur qu'il redevienne sombre si je revis avec lui. Il m'a accueilli, m'a pris la main et a voulu m'apaiser. J'étais bien… 

        Non, je ne suis pas centrée sur moi-même catherine, tu as mille fois raison. Les victimes de pervers narcissiques sont ainsi non ? J'ai donné ma vie aux autres, à ma famille…j'ai une colère au fond de moi qui ne part pas. je la traine et je vis mal…Catherine, tu as l'air si émotive aussi… nous le sommes toutes je pense ici sur ce site. je pense à Alice et Passions qui sont présentes depuis de nombreux mois et qui me portent. C'est bon de se sentir écoutée et soutenue dans nos vies.

        Je vous embrasse toutes très fort

        Répondre
        1. Alice

          Oh la la ma pauvre Sandrine !!!

          ça ne va décidément pas fort !!! Que te dire pour t'aider ??
          En fait Sandrine j'ai l'impression que tu es comme prise au piège entre deux alternatives : ton mari dont tu voudrais qu'il t'aime et te donne ta place de femme -mais l'aimes-tu encore, toi ?-  et ton PN que tu aimes mais qui t'instrumentalise et ne t'aime pas autrement que comme un jouet. On dirait finalement que ta vie dépend de ces deux hommes, qui seuls seraient susceptibles selon toi de te rendre heureuse…comme si l'image que tu as de toi, ils pouvaient la réparer ? C'est ce que je ressens quand tu énumères tous les soucis qui te tracassent…mais qui ne sauraient déterminer ta personnalité !!
           

          Sandrine, il existe sans doute une 3ème alternative : gagner ton autonomie, exister par et pour toi-même, et reconstruire ta vie seule, loin de ces relations souffrantes qui font finalement de ta vie un véritable enfer. Peut être alors finiras tu par trouver ce que tu recherches, et que ces deux hommes ne peuvent finalement pas t'apporter…

          Je t'embrasse fort et te souhaite plein de courage.xoxo

          Répondre
          1. nicole

            Sandrine, tu vis une vraie et triste galère. et je comprends ton mal être. Et en effet comment peux tu être heureuse écartelée entre un mari qui manifestement ne sait pas te montrer son amour… La faute à la routine? … Et un amant PN qui a sûrement de belles paroles à poser comme des rustines sur tes blessures, mais qui ne réparent rien en profondeur. Bien au contraire. Car le PN ne fait que dans la destruction. Et …je me pose cette question :
            Est ce que de fréquenter ton PN, ardent au lit, passionné quand il a besoin de te remettre sans ses filets, écouter ses jolies phrases tendres qui arrivent juste à point ( car comme tous les PN, il a de l’instinct pour savoir ce dont tu as exactement besoin quand il le faut )… est ce que fréquenter ton amant pervers narcissique n’est pas en train d’élargir le fossé entre ton mari et toi. Le problème de communication, le problème qu’il a pour te faire te sentir une femme désirée et aimée. .. un PN peut être mille fois plus séducteur et convaincant qu’un mari honnête qui s’est endormi dans la routine. Mais en réalité, lequel des deux est le plus authentique? Lequel a montré au fil du temps le plus de constance? Le plus d’amour sincère? Les à -coups de la passion sont ils l’amour? Telles sont les questions qu à mon avis tu pourrais te poser. Au final même s’il n’est pas au courant que tu as un amant , est ce qu’obscurément ton mari ne sent pas qu’il y en a un autre?et si oui, comment pourrait il se montrer plus aimant s’il se sent supplanté par un autre homme? Il ne s’agit pas que tu te sentes coupable d’avoir ces deux hommes dans ta vie, parce que l’un est un prédateur qui a profité d’une situation de malheur,et l’autre quelqu’un qui n’a pas su se remettre en question quand tu le lui demandais… donc il ne s’agit surtout pas de te culpabiliser. En plus cela n’avancera à rien .Mais si tu veux aller de l’avant, tu dois peut être voir où est ton intérêt à long terme. Avec qui tu te vois finir le moins mal tes jours… Les montagnes russes et son cortège de douleurs avec l’amant PN? La morne plaine avec le mari? Avec lequel de ces deux hommes as tu traversé positivement le plus d’épreuves? Car l’avenir, bien sûr, comme pour tout le monde, sera constitué d’épreuves. .. lequel de ces deux hommes t’aidera -il le mieux à affronter la suite du parcours? La poigne sans passion du mari? La main qui te lâche et te maintient la tête sous l’eau de l’amant? La vie est une succession de choix. Chaque choix implique de renoncer à une chose pour en avoir une autre. Ce n’est pas du tout simple. Et si comme suggère Alice,il n’y avait pas une 3 ème possibilité? Celle de tenter de cheminer sans l’un ni l’autre, mais d’essayer de te trouver une joie d’être ,un équilibre seule?
            Quoi qu’il en soit Sandrine, ne perds pas espoir. Centre toi sur toi même comme le dit Alice. Tu sais bien que nous,les victimes, avons été déformées par notre passé et sommes entrées dans la dépendance affective . Il est là notre problème. C’est une terrible faille dans notre fonctionnement.
            Courage à toi. Ne te laisse pas aller. Courage et espérance!

        2. Catherine

          Bonjour à vous toutes les filles!   Sandrine… quand je te lis, je dois remonter en haut de ton poste pour être certaine que ce n'est pas moi qui l'aie écrit tellement il y a des similitudes!  Oui je suis hyper émotive et sensible.  Je me disais qu'il fallait "sauver" notre famille mais pour que ça fonctionne il faut que les deux le veulent non?  Quand je parlais au père de mon fils lorsque nous vivionsj ensemble, il ne me regardais pas, même pas un signe de tête de temps en temps pour faire voir qu'il entendait ce que je lui disait et pire encore, j'arrêtais en plein milieu d'une phrase et il ne s'en rendait même pas compte!!!!! Je n'en pouvais plus de ne pas EXISTER.  

          Je comprends que tu sois allée vers ton pn après la dispute avec ton mari, en plus il a été réconfortant.  C'est ce côté là que tu aimes de lui, c'est la même chose pour moi mais combien de temps ça dure?  C'est toujours la question que je me pose et chaque fois je suis déçue parce que ses méchancetés reviennent.  Alice a un bon point là, exister pour sois même… 

          Est-ce qu'on ne mérite pas mieux que se faire ignorer et maltraiter??? Il reste à le mettre en pratique maintenant, loll…   pas toujours facile!!!

          Tu disais que tu as subi 15 opérations en plus du cancer?  Outch… Je crois qu'il est plus que temps que l'on pense à soi et à notre santé physique et mentale!  

          Bisou xx

          Répondre
          1. sandrine

            Nicole,

            Tu es incroyablement clairvoyante…. quelle analyse, quelle lucidité… es tu psychologue ? quelle empathie… tu es magnifique. Tu me permets de me poser les bonnes questions par rapport à ces deux hommes. A croire que tu as été confrontée toi aussi à tout cela.

            Oui c'est une déchirure.. il s'agit de choisir la moyen "pire" des deux solutions qui s'offrent à moi. Le morne plat ou la passion destructrice…

            Je suis malheureuse mais je veux croire que je suis capable de rencontrer une belle personne. J'ai 44 ans… 

            Ce soir, je serai seule comme toujours… j'ai proposé à mon mari d'aller au cinéma… il me répond qu'il n'a pas le temps de regarder le programme sur internet (même pas deux minutes !)… mais il a  le temps de fumer ses clopes… c'est dur de voir qu'on passe en deuxième.

            Merci à vous toutes, Catherine, Titia, Passion, Alice… je vois que vous vous débattez aussi avec vos relations familiales, votre mère entre autre qui ne vous a pas permis de prendre confiance en vous. POur ma part, c'est u peu comparable dans le sens où ma mère n'a jamais été réellement à l'écoute de mes préoccupations. Elle ne me poussait pas dans l'avenir mais voulait me garder à la maison.. image de la femme soumise à ses enfants, et à son mari. Elle est gentille mais a coupé toutes mes envies, toute mon ambition.

            Bonne soirée à vous toutes….

      1. Catherine

        Bonjour ma belle Alice!  Je vais quand même bien et toi? J'ai encore des contacts avec mon pn et même si, pour l'instant, il est super gentil, je suis consciente que ça ne peut pas vraiment durer puis j'ai la trouille… la trouille de souffrir ENCORE.  Merci d'être là les filles, je sais que je vais m'en sortir grâce à vos postes, vos encouragements et à la thérapie avec ma psy qui est extraordinaire aussi… 

        Toi Alice, tu en es où?  Gros bisou xxx

        Répondre
        1. Alice

          Cc Catherine !!

          merci pour tes posts qui m'ont fait chaud au coeur ! Et pour répondre à ta question : non, mon père ne m'a jamais protégée !! très discret, il préférait son bureau aux scènes de ma mère !!

          Sinon, ça va ! j'essaie de m'occuper car je suis en vacances, mais j'ai pris un bon rhume…du coup je reste chez moi et j'essaie d'avancer !!
          Courage à toi ! xoxo

          Répondre
          1. Catherine

            Alice, tu es en vacances?  Je te souhaite de belles vacances!!! Profites en pour te soigner et faire des choses que tu aimes!  

            Oui, ton père se "sauvait" de ta mère mais te laissait entre ses griffes!  C'est vraiment dommage… xx

          2. TItia

            Bonsoir ALice, 

            Je te souhaite un prompt retablissement et de profiter au maximum de tes vacances.

            Au plaisir de te lire .bise

  53. sylvain

    Bonsoir,

    Je viens de quitter mon ami avec qui j'étais pendant 8 mois, notre relation était sans cesse chaotique.

    Je pense que j'étais avec une PN manipulatrice, elle n'a plus de parents, pas de famille par contre enormement d'amis qui ont de l'argent et qui sont trés généreux avec elle.

    Pendant ces 8 mois, j'ai bcp donné dans cette relation bcp d'amour, rien en retour, c est une personne qui montre pas ses sentiments, qui fait sa vie sans se soucier de la mienne, elle m'a fait miroter des faux espoir en me disant qu'elle voulait qu'on s'installe ensemble mais pendant 2 mois elle n'a fait que repousser ceci,  evoquant des excuses peu crédible, me manipulant.

    Des fois, elle était trés amoureuse et affectueuse, une véritable Dr Jekyll and Mr Hyde !

    Souvent, elle m'a planté le soir alors que j'avais fait en sorte de prendre ma soirée avec elle, elle refusait sans cesse la com, me disant que je faisais chier et que je lui faisais toujours que des reproches.

    Sans reconnaître ses torts, je l ai quitté avant en lui disant qu'elle m'avait détruit psychologiquement, que j'avais parlé à mes amis de cette relation et que mes amis me voyait malheureux et pas bien avec elle.

    Elle a tout fait pour me récupérer aprés cette séparation, me disant qu'il fallait pas que j'écoute les autres, que les gens ne peuvent pas être neutre et qu'il faut plus que je parle de nous à mes amis.

    Bref, elle m'a promis qu'elle allait changer car elle avait conscience que elle me rassurait pas mais à chaque fois, pendant 15 jours tout ce passe bien, elle est aimante, attentionné et ensuite le naturel revient au galop, peu de message, froide. Je tiens à préciser que c'est une femme excessivement indépendante et qui a bcp d'amis, je suis devenu dépendant d'elle car j'avais envi de l'avoir tous les jours avec moi et qu'elle vive avec moi. Elle m'a balancé y a pas trés longtemps qu'elle allait partir à paris pendant 2 mois sans trop revenir et quand je lui ai dit et alors qu'est qu'on fait, on devait vivre ensemble, au lieu de me rassurer elle m'a dit froidement, je ne suis pas médium.

    Elle était sans cesse dans la critique, car j'ai des problémes financiers et elle a rien fait pour m'aider et pour me soutenir mais plutot pour m'enfoncer et me rabaisser en public…

    Sans cesse, c'est moi qui est tort et elle a le talent pour retourner une situation où elle est en tort à 100% pour se déculpabiliser et me faire dire que c'est ma faute…….

    Je me suis débarrassé d'elle, et curieusement depuis 3 jours, c'est silence radio, aucun message, aucune réaction quand je l'ai quittée, rien….. elle fait la morte

    Cependant, je suis totalement détruit, je sais que c'est une bonne décision mais je suis trés mal psychologiquement.

    Pensez vous que j'étais avec une PN ? Elle m'a fait croire qu'elle voulait un avenir avec moi alors qu'elle ne veut pas d'enfants, ne veut pas vivre avec moi, ce qui l'interesse : c est voir ses amis, rigoler avec ses amis et aller au ski, bref que des amusements, faire sa life et j'ai compris que je n'étais une priorité pour elle……..C est une insatisfaite de tout, elle a eu bcp de mecs mais y avait tj quelque chose qui n'allait pas. Des fois, elle s'enferme chez elle en coupant son téléphone et en prenant des cachets pour dormir, sans me parler ou me confier ses problèmes.

    Bref, c’est trés dure maintenant, pensez vous qu'elle va essayer de me récuperer ? et que pensez vous de mon histoire et que faire maintenant ?

    Merci beaucoup de vos conseils.

    Sylvain

    Répondre
    1. Alice

      Salut Sylvain,
      ce qui est sûr c'est que cette relation n'est pas épanouissante et qu'elle ne fait visiblement pas grand cas de tes sentiments. ce ne sont pas là les bases, en tout cas, d'une relation durable…Quant à te dire si c'est une PN, c'est difficile : peut-être est-elle jeune et ne veut-elle simplement pas s'engager.
      En tout cas, c'est pas très sain tout ça. Courage:

      Répondre
    2. nicole

      Bonsoir Sylvain,
      Difficile de poser un diagnostic sur ta femme vu qu’on ne m’a connaît pas. Mais il est sûr que cette femme à un problème de l’attachement. Elle paraît assez immature pour ne pas vouloir s’investir davantage. Ou bien elle ne te prend que comme poire pour la soif, mais alors, elle ne te mérite franchement pas. Dans ce que tu écris, plusieurs choses vont dans le sens de la perversité narcissique : le fait qu’elle refuse de communiquer, qu’elle retourne les situations en sa faveur, qu’elle est capable d’efforts pour te reprendre dans ses filets, puis est froide et indifférente. .
      Si c’est ùne perverse narcissique, ne la pleure surtout pas:réjouis toi de son départ! Courage à toi!

      Répondre
    3. Catherine

      Bonjour Sylvain,  tout comme Nicole, je trouve qu'elle a beaucoup de côté de pervers narcissique mais c'est difficile à dire (as-tu fait le test des 30 questions?) et tout comme Alice, je trouve que peu importe qu'elle le soit ou pas, ça ne m'a pas l'air d'une relation où tu pourrais être heureux et t'épanouir.  Ceci dit je te comprends d'espérer qu'elle essait de te récupérer mais pense à toute cette peine et ce mal être que tu ressens quand tu es avec elle…

      Courage!

      Répondre
      1. sylvain

        merci mesdames pour vos conseils,

        j'ai en effet fait le test du pervers narcissique, c'est incroyable, tous les points correspondent, on dirait que c’est sa description…..

        De plus, c'est une femme enfant, elle a 43 ans et a toujours eu sa liberté et a toujours fait ce qu'elle avait envie de faire, hyper indépendante sans jamais reconnaître ses torts.

        J'ai été pris pour un con, on m'a fait croire des choses et ce qui m'enerve le plus c’est qu'elle se batte meme pas pour essayer de faire son mea culpa ou reconnaître qu'elle a eu tort…

        Bref, je pense que je n'entenderai plus jamais parlé de ses femmes, faut il que j'ouvre une discussion quand meme pour savoir ce qu'il ne va pas chez elle ?

        Répondre
        1. sylvain

          j'ai vraiment envi de lui dire ce que je pense et que c'est une PN, qui m'a manipulé pendant 8 mois, j'ai la râge et les choses doivent être dite…..

          Répondre
          1. Alice

            Cc Sylvain !

            Excuse-moi mais d'après ton premier post, j'imaginais une très jeune femme ( entre 19 et 25 ans !!!). Oui bon , c'estclair qu'il ya un problème effectivement XD !!
            Tu peux toujours lui dire ses 4 vérités, mais si elle est PN, n'attends aucun mea culpa et prépare-toi à une frustration supplémentaire !!
            Je pense néanmoins que ça peut te faire du bien de lui exprimer ce que tu ressens. Jamais agréable d'être pris pour un con effectivement.
            Bon courage !

          2. Celine

            Bonjour Sylvain et vous toutes et tous …

            Dire à un pn qu’il ou elle est pn ne vas pas lui faire prendre conscience de la chose, un pervers narcissique ne reconnait jamais qu’il est malade ! Je sais que ça vous ferait du bien de lui dire mais elle ne le comprendra pas…le pn ne réagit pas comme nous, ne pense pas comme nous….courage , vous voir enrager serait une victoire de plus pour elle.

            Bonne journée.

            Céline.

          3. Catherine

            Je comprends ton envie de lui dire Sylvain mais comme Céline disait, je crois que ça servira à rien.  Ça ne fera que renforcir son bonheur de te voir dans cet état là et te frustrer encore plus… N'attends pas de te rendre malade et pousse toi!!!

          4. passion91

            sylvain  c'est ta colere qui parle cela te ferait du bien de lui dire mais en meme temps elle le refoulerai comme tout pervers narcissique ils sont dans le déni et puis elle va trouver toutes les raisons pour te retourner la situation que c'est toi le responsable de sa manipulation vis a vis de toi de plus elle aura gagné puisqu'elle a besoin de jouir du mal qu'elle t'a fait donc mieux vaux taper dans une porte ou aller crier en foret tout ce que tu penses d'elle pour te soulager enfin je pense que la meilleure solution de réponse à lui faire c'est de la quitter !!!!!!! bon courage à toi

    1. sandrine

      Bonjour Alice, Catherine, Passions, Titia et tout le monde,

      Ce soir c'est la cata… j'essaie de rebatir avec mon mari, je me rends compte qu'il est aussi manipulateur à sa façon. Depuis 10 ans je lui fais part de mes manques… affectifs surtout et j'ai droit à du silence et il me renvoit ma culpabilité. je ne peux plus vivre normalemnt après la relation fusionnelle que j'avais mon amant PN. Suis je normale de vouloir un peu de tendresse ? Je suis passée à l'acte il y a 3 ans en prenant un amant (le PN), et j'avais averti mon mari que j'allais rencontrer quelqu'un car je n'en pouvais plus. Il n'a pas retenu la leçon. Il est mutique, c'est aussi une forme de violence psychologique. Quand j'ai fait ma TS il était à la maison, il ne m'a jamais apaisé, ni entendu. Il me prend dans ses bras quand je pique des colères uniquement. est-ce normal ?

      Je suis passée d'une extrémité à l'autre. Jamais un mot doux, jamais de discussions, jamais de caresses. Alors je me mets en colère par frustration… et je passe pour la folle de service. je vais certainement partir les filles. je suis malheureuse… 

      Je n'arrive pas à me contenter d'une relation plate… est ce normal ? c'est idiot mais je ne sais plus ce qui est normal d'accepter.

      merci pour votre aide… vous êtes toutes magnifiques.

      Répondre
      1. Alice

        Cc Sandrine !  :)

        si tu savais comme je te comprends : j'ai eu le même parcours. Oui, c'est aussi selon moi une forme de violence morale que de n'être pas plus considérée qu'un meuble. C'est aussi la raison pour laquelle j'ai quitté mon mari il y a plus d'un an . Une relation devenue plate, c'est exactement ça, où on ne te regarde plus et où tu as l'impression de mourir à l'intérieur, oui, une vraie prison d'indifférence. C'est bien ce que j'ai ressenti à l'époque. L'impression finalement que les enfants "pondus", le cancer étant ausi passé par là, j' étais condamnée à m'asseoir sur mes désirs, ma féminité, mes besoins…  Le (les) PN sont passés par là, eh oui, nous faisant miroiter une relation passionnelle, une forme de libération, pour mieux ensuite nous enfermer dans un monde, le leur, infiniment plus noir.
        Finalement, l'une comme l'autre de ces relations ne sont pas épanouissantes, et destructrices aussi.
        Pars, Sandrine, si tu es malheureuse. Il vaut mieux être seule que s'enfermer dans une relation qui fait souffrir et tue à petit feu, quelle qu'elle soit.
        Non , ce que tu ressens n'a rien d'anormal. Tu as juste besoin d'exister et d'être aimée avec le respect qu'on doit à une femme.
        Xoxo

        Répondre
        1. Catherine

          Oui Alice tu as tellement raison, c'est un peu ce que je disais aussi mais je n'avais pas vu ton poste.  L'indifférence… ça m'a tuée…

          Répondre
      2. TItia

        Bonsoir Sandrine, Tu as pris un amant car tu etais tres malheureuse avec ton mari et maintenant tu souffres terriblement parce que tu dois supporter la douleur de la separation avec ton amant et la realite de l'incommunicabilite avec ton mari. Non Sandrine il n 'y a rien d'anormal a vouloir de l'amour ,de  l'ecoute et de la tendresse.C'est meme tres normal. ET ton mari exerce une forme de violence psychologique en refusant le dialogue avec toi et te priver d'attention et d'amour. Je ne  sais pourquoi il se comporte avec toi de la sorte, as tu songe a la therapie de couple?,(Si bien sur tu veux soigner et sauver ton couple). Autremement tu peux demander de l'aide pour toi meme afin de trouver l'energie et la confiance suffisante pour sortir de cette situation qui te rend dramatiquement malheureuse. Dans ton dernier message tu parle de ton envie de partir ,j'espere que tu pensais a quitter ces 2 relations qui te rendent tres malheureuse comme te le suggere ALice et non pas a partir pour quitter cette vie. Ne te mets pas trop la pression SAndrine ,tant qu il y a de la vie il y a de l'espoir et je suis certaine que de belles choses t'attendent encore dans ta vie .Parfois il faut juste prendre le temps de digerer certaines choses pour trouver l'energie et le gout de s'ouvrir a quelquchose ou quelqu'un de nouveau. Tu as de  FAIT DE belles choses dans ta vie tu as construit tes enfants et c'est la chose la plus difficile dans une vie. ET j'ai cru comprendre qu'ils etaient merveilleux. C'EST DE CEDER AU DESESPOIR QUI REND LA VIE ATROCE . Nous sommes la pour t'epauler aussi Sandrine n'hesite pas a demander de l'aide a l'epsm de ta ville si tu sens que tu arrives au bout, tu peux meme démander a te faire hospitaliser si tu te sens en danger vis a vis d'idees noires. A tres vite  et prends soin de toi ,bise    

        Répondre
        1. sandrine

          Titia,

          Je me rends compte que j'ai zappé ton message. Il est parfois difficile de s'y retrouver sur ce site. Tu es magnifique dans tes propos Titia. C'est un très bon réconfort que de te lire.

          Oui tu as raison, je suis prise dans un étau entre mon mari et mon amant. Quelle horreur. Celà fait trois ans que cela dure et nous avons tout fait avec mon mari.. thérapie de couple, 2 séances qui n'ont rien donné. Je vais de psy en psy, et mon mari ne fait aucune démarche de son côté. Je l'ai supplié d'aller parler à quelqu'un qui lui expliquera ce qu'une femme est en droit d'attendre de son conjoint.

          Je pique des colères face à son mutisme et son attitude méprisante. Quand je te dis que je songe à partir, il s'agit de quitter mon mari… j'ai déjà fait Deux tentatives de suicide… 3 séjours à l'hôpital psy et rien n'a arrangé les choses. J'ai des amies sur qui je peux compter et elles me soutiennent depuis toujours. Ces appels au secours, mon mari ne les entend pas.

          Oui mes enfants sont merveilleux mais je n'ai plus l'énergie pour les épauler… ils sont exigeants et en demandent toujours plus. Même schéma qu'avec mon mari… je donne et eux ne sont pas très attentifs quand ils me voient en bas de la pente. Je sais que c'est MOI qui doit être là pour eux, les porter.. mais je n'ai pas cette chaleur, cette main qui se tend quand mes larmes coulent le soir près d'eux. Un gouffre.

          je dois penser à moi et on ne me l'a pas appris. Mes parents m'ont surtout convaincu que la vie est un sacrifice. Une maman doit tout donner à ses enfants, et une femme doit être soumise à son mari… travailler n'est pas la priorité d'une femme. J'ai   mis mes ambitions de côté pour être le pilier de ma famille. Aujourd'hui, le pilier s'effondre.

          Reprendre le contrôle de ma vie, c'est ce que je croyais avec mon PN… mais celui ci est rentré dans un rapport de force… et là , le petite animal que je suis est tombé à terre….

          Merci Titia pour ton écoute,… racontes moi un peu ton cheminement et ton histoire…

          Je t'embrasse fort

          Répondre
          1. TItia

            Bonsoir Sandrine, ALice, NIcole, CAtherine, SOphia et vous toutes et tous  ami(e)s de de ce site, Comme c'est bouleversant d'apprendre que les petites filles que vous avez ete ont ete tres severement malmene par leur mere depuis  l'enfance jusqu'a tard encore pour certaine. Cette confidence est pour moi comme un cadeau que vous faites la a toutes les victimes adultes, c'est une information importante permettant au moins de se poser la question du lien qui pourrait exister entre notre passe avec ceux qui sont censes nous construire , nous proteger nous valoriser, nous aimer et notre difficulte du lien aujourd'hui.(mauvais choix pour les liens affectifs). Mes parents ont ete gravement maltraitants , et particulierement ma mere qui etait d un sadisme effrayant.Elle a eu 6 enfants qu'elle a tres fortement maltraite battus, tourtures et mon pere   a tente de m'assassiner moi et mes 2 grandes soeurs.Il a fini par etre condamne.MA mere  a echappe a la justice car les services sociaux n'avait pas vu l'origine de cette folie familiale.J'ai ete place dans un foyer a l'age de 17 ans ou j'ai eu la chance de me reconstruire tout doucement. J'ai vecu 17 ans avec des dingues et je pese mes mots. A l'age de 16 ans je suis tombee gravement malade et a 17 ans j'ai fugue pour sauver ma peau. J'ai ete tres gravement malade pendant 12 ans et j'ai reellement cru que j'allais en mourir mais mon corps n'a pas lache, dieu merci. J'ai finis par rebomdir par les etudes et je suis devenue fonctionnaire pour me proteger de toute dependance financiere. J'ai compris que la voie royale pour se sauver de toutes situations horribles est de conserver son autonomie financiere. J'ai vecu la detresse des foyers, le manque de nourriture, la fragilite lie a l'isolement d'une femme seule sans famille. Et puis j'ai rencontre des personnes qui m'ont tendu la mains tres peu mais tres fiable qui savaient le malheur de ces enfants ''perdus'' dont on veut  quelquefois faire croire qu'il sont responsables de la monstruosite de leur parents. LE malheur est que ces futurs adultes le croient vraiment et se maltraitent comme pourdonner raison a leur parent.  Je suis toujours tres revoltes quand on minimise les brimades et corrections infliges aux enfants au nom d'un quelconque enseignements. La maltraitance des enfants est quelquechoses d'extremement graves et ne concerne pas seulement les maltraitances physiques.LEs sequelles laisses par ces inommables geniteurs sur leur enfants sont equivalentes a de la torture mentale et la France n'a pas encore pris la mesure de de sequelles des victimes de ces criminels sans nom. MErci de me lire Je vous embrasse toutes , au plaisir de vous lire

      3. Catherine

        Sandrine……. J'en ai les larmes aux yeux.  On dirait mon histoire c'est incroyable.  Oui tu es normal de réclamer de la tendresse de l'homme qui est supposé t'aimer!!!  Moi,  j'étais avec le père de mon fils depuis 15 ans, pas d'affection, pas de considération.  Je lui ai dit et redit et redit et redit, je lui même dis que j'allais partir et il n'a rien fait pourtant il disait m'aimer!!!  Puis arriva ce qu'il devait arriver, j'ai rencontré mon pervers narcissique et je suis tombée follement amoureuse!!!  C'est normal, il me donnait tout ce que je n'avais pas eu depuis des années et on connait la suite…

        Sandrine, tu n'es pas la folle de service tu as juste besoin d'être écoutée, aimée, respectée, considérée.  Tout ce qui est facile de donner quand on aime et tu as raison OUI c'est une forme de manipulation ce que ton mari fait.  Je ne sais pas quel âge tu as maus je sais que la vie est devant toi et que tu mérites d'être aimée et heureuse!!!

        Répondre
  54. Titia

    Bonsoir les filles, Merci merci merci pour vos encouragements,c'est tres important pour moi de lire vos messages si positifs et pleins de bienveillance. Cela m'aide à ne pas oublier pourquoi j 'ai fait le choix de la rupture avec le PN et en même temps de comprendre au final que ce que je traverse est quelquechose que beaucoup de ex- victimes ont connu dans leur parcours avec les pervers narcissiques. J'ai beaucoup refléchi a mon comportement cette semaine  et j'ai réalisé que ma capacite à supporter l 'inacceptable etatit anormalement élevé et que j'avais au fond bien peu de respect pour ma personne pour accepter de me faire demolir sans broncher. Et en même temps je suis dans un état de stress et d'anxiété permanente rendant ma capcite de jugement et de discernement tres difficile. En effet comment etre en mesure de se proteger quand on subit un stress intense et permanent de celui dont on est ;en principe,en droit d'attendre amour ,protection,et bienveillance.? Ma quête de l'amour avec cet homme PN, incapable de m'aimer  m 'a plongé dans un rapport destructeur pour moi. Ce que j'ai remarqué aussi et qui est commun à beaucoup de victimes et ex victimes de ce site ;est leur coté trés cérebral .Je me demande si cet aspect de la personnalité de chacune et chacun de nous n'est pas en partie la raison qui nous poussent à faire perdurer une relation aussi destructrice?. Je me demande vraiment si cela aurait été possible si j'avais ecouté et tenu compte de mon ressenti ,au lieu de privéligier  uniquement la satisfaction de mon besoin d'etre en couple?. Je suis certaine que si j'avais pû prendre en considération à sa juste mesure, ma petite voix intérieure cela ne serait pas arrivé  et je ne me serais pas enlisé dans une relation aussi négative et aussi toxique. Jai encore du travail à faire sur soi même pour ne plus etre victimes de ces salopards sans foi ni loi, et reprendre confiance en moi. Merci à vous les filles ,à votre courage,vos conseils avisés, à votre bonne humeur, j'ai beaucoup de chance de vous connaitre et partager avec vous,Alice,Catherine,passion91,Sophia ,Nicole ,Sandrine,Esperanza et vous toutes . merci et au plaisir de vous lire.    

    Répondre
    1. passion91

      bonjour titia tu es tout a fait consciente de tes conflits interieurs a regler avant meme de satisfaire tes besoins d'etre en couple !!!! on ne doit pas se faire maltraiter mais se faire respecter respecter son corps et son psychisme je compte les jours et je m'eloigne de mon pervers narcissique de plus en plus le manque n est pas là je reinvestis sur mon quotidien m'occuper les journees est ma 1ere occupation et pensee du main bon courage titia il faut qu'on tienne coute que coute bises  

      Répondre
    2. Alice

      Coucou Titia !!

      oui, comme tu as raison : le fait d'être très cérébrales nous amène à intellectualiser complètement ce qu'on subit . On réfléchit, on rationnalise , on cherche à comprendre et finalement on finit même par leur trouver des raisons etc…je pense que ça nous coupe d'une certaine façon de nos émotions, du ressenti corporel.

      Je pense aussi que de par notre vécu, on a appris à ne pas s'écouter , à mettre de côté ns émotions : pour ma part relations totalement disfonctionnelles avec une mère toxique et bien peu aimante ; je n'étais pas à l'image de l'enfant idéale que sa névrose avait fait germée dans son esprit et elle me l'a fait payer cher. Elle m'a bouffée , du moins elle a voulu essayer. Mon tempérament rebelle ne lui a pas facilité la tâche, mais ne m'a pas protégée non plus puisque des années plus tard, je retombe sur le même type de malades !!! je pense que j'ai déplacé le problème, c'est tout !! et aussi que j'ai appris inconsciemment à supporter bcp plus que je ne pensais !!! On a un seuil de tolérance bien trop élevé, comme si on acceptait d'être ainsi maltraitées !!

      Il faut que ça cesse. Quel bonheur de vous avoir rencontrées : on avance ensemble !! Continuons !! XOXO

      Répondre
      1. passion91

        alice ne te remets pas en question par raport a tes rencontres ! tu retrouves ni plus ni moins une situation que tu as deja connue avec ta mère, ca securise ca rassure c'est tout a fait humain! ce qui est necessaire comme je les deja ecris c'est de regler ses conflits interieurs avant de remplir et satisfaire ses besoins !  pas simple a faire je suis dans ce chemin là en tous les cas j'essaie moi j'ai compris pourquoi je suis allee plus loin avec mon PN  egalement d'accord avec toi sur le seuil de tolerance qui est eleve moi egalement j'ai eu un pere PN et l'ai realise que lorsque j'ai decouvert ce trouble là chez mon compagnon  tout arrive tu vois ! j'ai pardonné depuis longtemps à mon père continuons a echanger on avance on reflechis on s'aide dans nos conseils et on tient surtout a ne pas retomber dans les mailles du filet  

        Répondre
  55. Titia

    Bonsoir passion91,Alice,Catherine,Sophia ,Nicole et vous toutes et tous lecteurs assidus de ce site. Voilà que je suis sevrée depuis 6 jours maintenant . Finalement pour la marmite et les clefs ,je suis resté sur mon idée initial comme le suggerer Passion91 egalement; a savoir ne prendre aucun risque et ne pas le croiser ou voir. Il m 'a envoye un sms ce soir pour me reclamer la marmite et ses clefs. Je lui ai repondu qu'il pouvait passer les chercher quand il voulait et que toutes ses affaires etaient devant la porte de mon domicile. Il a essaye de me joindre pour parler avec moi mais je n'ai pas decroché. Ensuite il s'est pointe devant ma porte pour recuperer ses affaires. J'ai gardé la porte ferme et à double tour et j'ai observe par l'oeil de boeuf de la porte .Il est reste plusieurs minutes  pensifs devant ma porte ,il a sonné chez moi mais je n'ai pas cedé. En repartant il a  envoye un sms pour me dire qu'il avait depose mes pantoufles que je n'avait pas reclame mais bon… . Voilà, quel stress intense c'est dingue d'en arrive a flipper de voir quelqu'un. J 'ai transpire comme si j avais fait un match de boxe.Alors qu'il fait y aller pour me faire transpirer. Mon orgnisme et mon psychisme sont  devenus brusquement allergique à lui ces derniers jours ,comme une prise de conscience d'avoir été dupée completement et je sens qu'un contact avec lui pourrait me faire exploser de rage. d'où ma peur .Peur aussi de subir une enieme agression verbale et /ou psychologique qui me rendrait completement dingue apres tout ce qu'il m' a fait subir . Le plus violent  pour moi est qu'il ment et nie la realite des actes violents humiliants et la souffrance physique et morale que j'ai subit par ses comportements ,repugnants. Il m'attribue la resposabilte de ses violences et derapages nombreux,ça ça me remue les tripes et me revolte fortement. Demain je vais essayer de me fire plaisir et me detendre pour reprendre le travail sereinement enfin,j'espere….. Et vous comment s'est passe votre rupture? avez vous somatisé? angoissé?, j'aimerais en savoir plus sur ce qui se passe chez les victimes des pervers narcissiques lorsqu(ils decident de se separer definitivement.? Au plaisir de vous lire.merci  

    Répondre
    1. sophia

      Bonjour Titia,
      Bravoooooooooooooo. Tiens bon. Ne cedes pas meme si avec le temps tu pourras te sentir fragile et tu aurad envie de le revoir. Ne cedes pas. Bon courage.

      Répondre
    2. Alice

      Salut Titia et bravo !!!

      Une bonne chose de faite , enfin !! Tu as très bien géré le truc !! il devait bien se douter que tu l'observais derrière l'oeilleton !

      Ce que tu ressens est tout à fait normal : le corps ne ment pas en exprimant son malaise !! C'est épidermique. Le fait d'avoir gardé tes distances en ne le contactant pas et en ne répondant pas à ses appels t'a permis de prendre un max de recul par rapport à lui et de le voir avec lucidité : d'écouter tes besoins d'avoir une vie et des relations saines. Le fait de conserver le contact avec eux ne fait que brouiller notre esprit : emprise et donc dépendance.

      Pour mes ruptures, moi, j'ai coupé le mal à la racine : la porte du jour au lendemain, et définitivement, après avoir trop supporté, les avoir prévenus à plusieurs reprises et fait mon chemin dans ma tête. Du stress, oui, de l'angoisse, mais aussi un sentiment de liberté retrouvée et de calme, enfin !! et bien sûr changement de numéro de portable pour mettre un frein définitif à leurs débordements et autres tentatives. Il faut être très ferme. Ne pas céder, ni à la nostalgie des bons moments, si rares finalement quand on fait le compte du prix qu'ils les nous ont fait payer, ni à la peur de la solitude. On est parfaitement capable de s'assumer sans leur présence malsaine et instable.
      Xoxo ! fais-toi un cadeau pour te féliciter de ta démarche : ça fait du bien de prendre soin de soit.

      Répondre
    3. passion91

      titia bravo à toi je sais oh combien c'est difficile de réaliser cette rupure ! moi egalement j'avais les jambes qui tremblaient et melange de colere haine contentement delivrance peur  liberte deuil enfin voila c'est tres complexe à vivre ! tu as eu bien raison de faire ainsi ils sont tellement très forts dans le verbal et la seduction ! surtout ne pas croiser son regard ! ils savent que plusieurs ruptures ont deja ete faites et que a chaque fois on a craque !!!! la st valentin arrive (je suis en France !) et je pense qu'il espere que je vais craquer ou lui va m envoyer un sms du style "tu me manques" c'est dommage ce jour sans toi" blablabla    encore foutaise des mots qui ne peuvent plus passer tiens le coup titia il faut s'epauler meme via le net mais c'est ainsi ! prends conscience que la liberte est a toi, l'amour d un prochain compagnon et que lui aille au diable ! bises bon courage et bravo encore

      Répondre
    4. Catherine

      Wow!!! Bravo Titia!  Tu es forte!  Je ne suis pas surprise 1- qu'il t'ait réclamé ses choses 2- qu'il t'ait rapporté quelque chose que tu n'avais pas réclamé comme s'il était bien au dessus de ses affaires et 3- qu'il soit resté devant ta porte pensif… question de tout essayer pour t'amadouer…

      C'est bien de prendre du temps pour toi et te faire plaisir.  Tu vas sentir un vide plus intense probablement étant donné que tu lui as remis ses choses et qu'en principe vous n'auriez plus à vous voir.  Attends toi à recevoir des SMS très gentils et pas très gentils en alternance

      Répondre
    5. Mam

      Bonsoir. Ces derniers temps, j'y pense sans arrêt. J'ai vu la semaine dernière un film à la télé: "Au dessus de tout soupçon". Un pervers narcissique. Sans le faire exprès, je voyais la tête de mon ex sur le corps de l'acteur. Même regard, même expression.  Cela fait 14 ans que j'ai obtenu mon divorce. J'ai quitté mon travail et mon domicile, j'ai changé de ville pour ne plus jamais le rencontrer. 10 années de souffrances. Cela a pourtant commencé par une belle histoire. Je suis vite tombée sous le charme. Il m'aimait, ne voulait plus de moi, me quittait, revenait me supplier, je le reprenais, il me provoquait, mentait, m'insultais, me brutalisait, m'accusait de tout…, je partais, il revenait, me rendait responsable de son comportement, s'érigeait en victime, je tenais bon, il supplait, mendiait, insultait, accusait, offrait, pleurait, je cédais… Nous nous sommes mariés trois fois. Oui j'étais idiote! Aujourd'hui, j'ai refait ma vie. Je vis loin. Mais…je n'oublie pas; je suis obsédée par le désir de vengeance. Je n'ai pu digérer qu'il se soit permis de faire de ma vie ce qui'il en a fait. Je fantasme: je le torture jusqu'à la mort. C'est plus fort que moi. Je le hais! J'imagine tous les jours que je publie sa photo et ses coordonnées sur les réseaux sociaux et que je le décris comme ce qu'il est pour mettre en garde d'autres femmes. J'imagine que je mets le feu chez lui, que j'envoie un courrier à ses voisins et dévoile ce qu'il disait de chacun. Mais je n'en fais jamais rien. J'ai toujours peur! Peur de devenir une mauvaise personne! J'ai réussi à le quitter. J'y ai perdu beaucoup. J'y ai gagné ma vie et j'ai échappé à la folie. Mais je garde coincé dans ma gorge ce goût d'inachevé.  Le pardon, je connais bien sûr et je pratique. Mais, le mot est inaproprié quant à ce que je ressens. Il ne s'agit pas de pardonner, pardonner à quelqu'un à cause duquel je n'aurai jamais d'enfant? Non pas de pardon, je ne veux que retrouver la paix et y penser sans cette râge.   

      Répondre
      1. Alice

        Coucou Mam !
         

        Courage à toi. C'est dingue comme ils peuvent arriver à nous bouffer jusqu'au fond de notre coeur et pendant longtemps !!
        Ton désir de vengeance est tout à fait compréhensible et ne fait certainement pas de toi une mauvaise personne.
        Peut-être te confier à un professionnel te permettrait-il de te sentir mieux, ou est-ce déjà le cas ?
        Quant à se venger par le net je peux t'assurer que plein de petites choses sournoises sont possible (ex : cyber café, tu lui créé un profil sur un site gay bien hard et tu balances ses coordonnés  et sa photo !!!! mdrrrrr ni vu ni connu !!!)
        Bsx à toi et courage  !!

        Répondre
        1. passion91

          trop drole alice !!!!!!

          la vengeance est nécessaire c’est notre réparation ! et nous ne serons de toute façon pas a la hauteur de leurs saloperies alors n’hésitons pas 

          on peux s’amuser aussi !

          moi je lui ai pique un jeu de la loterie gagnant !!! il est tres porte sur le fric !

          il l’a cherche longtemps partout dans la maison et l’ai même aidé a le chercher ! je jubilais j’en ris encore !!!!!!

          le lendemain je me suis rendue au commerce pour récupérer la somme !!!

          hihihi

          Répondre
          1. Alice

            Passion c'est excellent : tu as trop bien fait !!!! ah ah ahhhh !!:)

            Moi aussi avec le dernier connard en date, je me servais : il jouait beaucoup et reclaquait tout en moins d'une journée alors que je casquais pour tout : résultat, je savais où il mettait l'argent et je ne me gênais pas pour me servir et je le lui disais : "j'ai pris 300 pour les courses !!" Il n'osait trop rien dire car je ne me gênais pas non plus pour lui rappeler tout ce que je payais !! non mais.

      2. sophia

        Bonjour Mam,
        Encore une autre victime. Je commence a dire que les pervers narcissiques sont plus nombreux que ce qu’on pense. Vraiment je suis triste de lire ton histoire et voir ta souffrance. Mais je te proposerai plutot de voir le cote positif, tu as pu te libérer de lui, tu as pu te détacher, tu as pu te sauver. Pour lui il meurt de rage a chaque fois qu’il se rappelle que tu as pu le quitter sans qu’il ne termine son plan de te détruire, il a pas reussi son projet et il sait tres bien su’il y’a une personne qui le connait tres bien et connait ses coups et ses miseres. Je te dirai que peut etre ne pas avoir d’enfant et mieux que d’en avoir avec un pervers narcissique ou d’avoir des enfant PN. Je te demanderai juste de jouir de ta sante , la paix et le calme. Aussi il y’ a des couples qui vivent le bonheur et qui ne peuvent pas avoir d’enfants. Donc essaies un peu de relativiser et de comparer ta situation a d’autres. Avec les pervers narcissiques on est perdante c’est sur, mais le pourcentage de notre perte dépend de notre persévérance et notre chance. Vu mon expérience, je dirai que sortir saine physiquement et mentalement de cette relation est un tres grand gain. Moi j’ai un enfant avec un PN, j’ai toujours rêvé d’en avoir plusieurs, mais c’etait impossible. Actuellement quand il sort avec lui je suis angoissé et stressée car je sais qu’il peut lui faire du mal avec sang froid. Estimes toi heureuse, tu as pu te débarrasser de lui définitivement et gardes espoir en l’avenir. Il sera meilleur ;-).

        Répondre
      3. Catherine

        Mam,  je comprends ton désir de vengeance après tout ce qu'il t'a fait vivre!  La question que je me pose est pourquoi tu ne sembles pas l'avoir fait encore?  Et je me dis que si tu ne l'as pas fait c'est probablement que tu ne vivrais pas bien avec ça?  Sophie a raison, vaut peut-être mieux ne pas avoir d'enfant avec un PN, imagine ce que vous auriez vécu!  Oui tu l'as bien dit tu as GAGNÉ ta VIE!  Écoute ton coeur et essais de pas trop le maganer en pensant à ce salaud!

        Répondre
  56. Catherine

    Sandrine, Je n'arrive pas à envoyer mes messages au complet alors excusez-moi si j'ai l'air un peu mêlée lol alors pour compléter mon message suite au poste de Sandrine voici en espérant que cette fois ça marchera!

    Je disais donc qu'au lieu d'être heureux que des femmes aussi extraordinaires comme nous

    Répondre
    1. Catherine

      Je disais donc qu'au lieu d'être heureux que des femmes aussi extraordinaires comme nous  ahahah s'intéressent à eux, ils font tout pour nous faire partir et pourront ensuite dire qu'ils sont victimes!  Mais c'est quoi cette façon de faire au juste?

       

      Tu as raison, ils savent ce qu'ils valent et c'est pour ça qu'ils sont si inquiets.  La violence psychologique est leur façon de faire et ça détruit celles qui la vive.  On ne se laisse plus faire!

       

      Oui je suis Québécoise, ça se lit je crois ahahah.  Je me rends compte que peu importe d'où on vient, on peut vivre les mêmes choses.  Ça fait du bien de voir que nous ne sommes pas seules à vivre des choses aussi déstabilisantes…

      Répondre
    2. Catherine

      Bonjour à vous toutes!!! J'ai beaucoup de difficultés avec internet en ce moment.  Je vois que vous avez posté beaucoup de choses, je vais tout lire vos postes et vous reviens sans faute le plus tôt possible probablement pas avant dimanche xx

      Répondre
  57. Titia

    Bonjour à toutes et tous, J'entame mon 5 éme jour de sevrage avec le PN. Il ne me manque pas. j'ai même l'impression que c 'est facile de me "dispenser" de lui. Jai remarque que lorsque je decide de ne plus le voir  je ressens comme une delivrance ,une libération,il ne me manque pas ou plus. C'est lorsque j'entre en contact avec lui ou l'inverse, ou bien même lorsqu'on prevoit de se voir que la "transformation" s'opère en moi.J'entre alors dans un rapport de dominant/dominé dans lequel c'est lui qui occupe la place du dominant et je ne peux sortir de ce rapport de force.Et j'ai beau essayé d'en sortir c'est toujours lui qui gagne et m'enfonce toujours un peu plus. J'aurais pû n sortir déja… ,mais c 'etai t à condition de rompre le lien et là pour des raisons qui m'echappent encore,je n 'arrivais et peut etre n'arrive pas encore  à faire. Vous penserez peut etre que j 'aime ce type de rapport avec lui mais non,car jen souffrais beaucoup et deteste de maniere general les rapports desequilibres. En revanche ce type de rapport que j ai eu avec lui ressemble etrangement au rapport de soumission de ma mere avec mon père.Mon medecin m'a dit qu il avait là sans doute un lien avec mon passé. et vous chère compagnons et campagnones de route,avez vous remarque des choses particulieres dans votre relation avec vos ex PN  ou bien même actuel?. Aidez moi à comprendre ce qu il se passe entre un pervers narcissique et sa victime. Merci pour vos temoignages précieux .au plaisir de vous lire .

    Répondre
    1. passion91

      titia tu as tout a fait raison et ton medecin egalement ! il faut que tu cherches des similitudes du pourquoi du comment ! moi ce qui est sure c'est que cette relation ma permis de savoir que mon pere souffrait egalement de ce trouble là avec profil identique et ce que j ai compris egalement c'est que cette situation ne m'est pas inconnue elle peut meme securiser quelquepart puisque mon enfance a ete bercé par des conflits sans cesse avec ma mere, violences physique et morales, avec des aller retour je t'aime moi non plus des retournement de situation, pendant 15 jours mon pere pouvait etre parti ou bien faire du boudin et nous ignorer etc etc.. je n'ai pas souvenir d'avoir eu un pere aimant et proche de moi et jamais de valorisation !!!! je lui ai pardonné depuis il est decede mais mon pervers narcissique reproduit le meme scenario et moi je suis dans le meme schema ce chemin identifié je pense qu'on peux plus facilement s'en sortir !  si je peux aider dans les explications n'hesitez pas les filles ! c'est depuis peu que j'ai mis en evidence ce parallèle avec  mon père et ma decision de rompre vient peut etre de cette evidence et prise de conscience bises a plus tard bon courage a vous titia 5 jours c'est bien continue moi je n'en ai que quelques uns de plus mais je me vois avancer sans avoir craquer !

      Répondre
  58. Catherine

    Sandrine,  voici la suite résumée de mon histoire

     

    Mon message terminait en disant que j'étais fidèle en plus… suis-je conne ou quoi? Lol   Je suis une belle femme (je le dis humblement et sans prétention). Il m'arrive assez régulièrement d'attirer les regards et d'avoir des offres mais mon coeur n'est pas prêt à ça et un one night? Non merci

    Répondre
  59. Raphaël

    Bonjour,

    En pleine rupture douloureuse suite à un sévère burn-out, j'ai appris que mon épouse préparait une séparation définitive en appuyant le fait que je suis un pervers narcissique. Ne connaissant pas cette pathologie, je suis tombé sur votre page et je suis bien contraint d'accepter que mes principaux défauts, qui ressortent fortement avec la dépression, correspondent en grande partie au présent test. Dans une évaluation la plus objectivement sévère possible je suis entre 19 et 21 /30 dans le test si dessus. Je suis en quelque sorte un loup dans la bergerie. Un petit loup, mais un loup quand même.

    Il reste un point sur lequel je ne peux absolument pas me retrouver. Il s'agit d'une phrase de l'introduction : "Le pervers narcissique éprouve de la joie au spectacle de votre déchéance associé au sentiment de domination morbide". Dans ma situation personnelle, j’ai énormément souffert de voir le mal que j’infligeais bien malgré moi à ma victime.

    J'aimerais cependant savoir si quelqu'un parmi vous pense qu'il peut y a avoir une possibilité d'évolution, de rédemption et de guérison. 

    J'aime ma femme plus que tout, mais depuis que mon moral s'est affaibli, je n'ai plus aucune tolérance pour ces défauts. Nous pouvions nous retrouver dans la sexualité et quand cela à pris fin (pour des raisons externes) l'équilibre était rompu. Il s'en est suivi que mon côté néfaste à pris le dessus. Au point de vue de la rupture je lui impute entièrement la faute, (pour la seule raison que c'est elle qui l'a demandé), bien que je sois tout à fait conscient que mon propre comportement en est la cause. 

    Je suis perdu et cela me fait peur. Je pense que notre séparation est à présent inéluctable, mais j'aimerais tant pouvoir évoluer. que se soit pour le bien de ma future ex, de mes enfants ou de mes prochaines partenaires.

    Si vous avez des pistes, faites le moi savoir.

    P.S. Merci d'être tolérant, j'ai sûrement une part de moi haïssable, mais je ne me pense pas non plus intégralement détestable. Je ne viens pas à la pêche aux insultes, mais essayer de trouver une solution.

    Merci

    Répondre
    1. Alice

      Raphaël,

      nous ne sommes pas psys et il paraît difficile de te poser un diagnostique, ne te connaissant pas.

      On peut tous avoir certains travers PN par moments pour diverses raisons et ça ne veut pas dire obligatoirement qu'on l'est : moi, quand je me venge sournoisement de mon ex PN, j'emploie les mêmes méthodes que lui parce qu'il me les a apprises à son insu : ça ne fait pas de moi une PN car je n'en userai jamais avec personne d'autre tellement c'est immoral !!

      La dépression, les troubles borderlines et autres peuvent sans doute occasionner des comportements similaires à ceux des pervers narcissiques.  Seul un professionnel peut te renseigner.
       

      Bon courage

      Répondre
    2. sandrine

      Raphaêl,

      Il me semble que si vous souhaitez vous remettre en question c'est que vous n'êtes pas PN.

      Un pervers narcissique écoute d'une oreille mais n'agit pas sur le long terme.

      Mon PN éprouvait du plaisir à me couler quand j'étais heureuse. C'est insupportable pour lui de voir qu'on peut être heureux sans lui… ce n'est pas votre cas non ?

      Je pense que vous avez du caractère mais que votre amour est sincère. Un PN n'aime pas. Il aime se contempler dans le regard de l'autre pour son image.

      la preuve est que lorsque je l'ai quittée il m'a dit devoir retrouver une personne car il ne peut pas vivre seul… moi ou une autre c'est pareil. Juste pour ne pas être seul. Les Pn n'aiment pas le vide…

      Dites moi ce que vous en pensez.

      Répondre
      1. Raphaël

        Re bonjour,

        Merci pour vos réponses.

        Tout d’abord je tiens à exprimer toutes mes excuses auprès de celles et ceux qui sont ou ont été en souffrance si je traite le sujet avec trop de légèreté. Mais suite à mes lectures sur le web, j’ai peur. Je me vois comme un PN éclairé. Peut-être pas dans le cas le plus pathologique, mais avec les principaux traits de caractère.

        Mon ex, qui à 20 ans de travail en tant qu’infirmière en psychiatrie, ne s’est sûrement pas totalement trompée en me déclarant comme atteint de trouble PN.

        Une chose est certaine, c’est que lorsque j’ai commencé à perdre pied moralement (suite aux problèmes professionnels ajoutés à la fatigue de trois enfants (3, 6 et 8 ans)), j’ai tout fait pour entraîner la femme que j’aime dans ma chute. Je l’ai fait inconsciemment et mais de façon brutale et méchante.

        Je reconnais malheureusement beaucoup de mes défauts dans ce test, qui réside en surface lorsque tout va bien. J’ai, en revanche en temps normal beaucoup d’empathie et d’altruisme.

        Je ne veux que le bonheur de ma future ex, en tout cas en théorie et sincèrement. Mais … Je dois avouer que je fais tout pour qu’elle souffre autant que moi de notre séparation. Oui, il m’est difficile de l’imaginer heureuse sans moi. Et cela vient de mon moi profond. C’est une partie de moi que je déteste mais qui, en ces temps de crises, prends facilement le dessus.

        Et pour ce qui est de la dernière phrase de la réponse de Sandrine, je suis également bien obligé de constater que comme son ex et la nature selon Aristote, j’ai horreur du vide.

        Dans tous les cas, merci à tous pour vos témoignages et aux initiateurs de cette page. Étant actuellement suivi par un psychiatre pour une dépression/burn-out. Vous m’avez permis d’apporter pas mal de matière sur le divan et je me réjouis presque de ma prochaine séance.

        Pour l’instant, le fait d’avoir pu conscientiser ces troubles m’aide déjà à essayer d’être moins con. C’est dur et ça me demande un contrôle un petit peu artificiel sur certaines réactions impulsives.

        Un conseil à ceux et celles qui se sente victime de quelqu’un ayant une « tendance à la perversion narcissique », parlez-en lui.

        Je suis persuadé que cette prise de conscience, bien que douloureuse et peut-être trop tardive permettra, si ce n’est de sauver notre couple (et peut-être vaut-il mieux pour mon ex qu’elle ait une liberté définitive), du moins de faire que mon épouse et mes enfants souffre le moins possible lors de cette déchirure.

        Merci encore à vous.

         

        Répondre
        1. passion91

          bonjour raphael je lis avec attention ton post et j'aurai seulement une reponse à t'apporter par rapport a ton dernier paragraphe c'est que moi je lui en ai parle a plusieurs reprises, envoye des infos sur le profil, fait le lien avec ses soucis dans son enfance car il en est conscient mais il m'a retourne le fait c'est que c'est moi la tordu, c'est moi la psychopathe !!!! je suis desequilibree etc etc …. je pense qu'il doit y avoir plusieurs niveau de ce trouble,  contente pour toi que tu essaies de t'en sortir 

          Répondre
          1. Raphaël

            oui, c'est la raison pour laquelle j'ai écrit "tendance à" la PN. Je suis parfaitement conscient que la majorité des personnes intervenant sur ce forum se sont retrouvées victime de grande pathologie.

             

        2. nicole

          Raphaël,
          Un PN n’est pas désolé de faire le malheur de sa compagne. Un PN ne se rend même pas compte qu’il est toxique et quand on le lui dit,il ne ça surtout pas se remettre en question :il en est incapable. Un PN n’a aucun regret. Ce qui rate dans sa vie est toujours le fait de l’autre. Le pervers narcissique n’a jamais tort. En te lisant, je sens de la sincérité, de la lucidité, l’envie de changer. Un PN ne ressent rien de tout cela.
          Que ton burn out , ta dépression et tes problèmes de couple aient modifié ton caractère (mais pas définitivement! ) , exacerbé tes défauts, te rendent mesquin, mauvais ou autre, c’est compréhensible et cela n’a vraiment rien d’anormal, même si c’est un état qui te rend malheureux et rend malheureux ton entourage. C’est bien triste. Je souhaite de tout coeur que tu continues à cheminer sur la voie de la guerison, aidé de ton psy, par la remise en question, l’introspection … choses dont un PN est tout simplement incapable. Je pense quant à moi que tu n’es pas un PN.
          J’espère que tu retrouveras le bonheur.

          Répondre
          1. passion91

            bonjour nicole je lis ton message et je ne suis pas si sure qu'un PN ne se rende pas compte du malheur qu'il engendre!!!!! a de nombreuses situations j'ai pu remarquer dans les yeux de mon PN une satisfaction, de la jouissance quand il me voyait etre mecontente ou raler ou lui faire des reproches ou bien quand je tombais dans les mailles de son filet !!!!! ou par la situation equivoque avec son ex qu'il utilisait également tout comme moi ! il nous mettait toutes deux dans une situation ou la jalousie devait nous demolir ! je suis à peu près sure qu'ils sont conscients de la haine et du mal ils l'ont !!! mais peut etre pas à toutes les occasions ou evements mais quand je pense qu'ils ont une montee d'angoisse ou se sente malheureux , different de nous ou des autres ! j'ai entendu aussi sa haine au téléphone et quand il y  avait des scenes violentes meme lorsqu'il roulait et ralait auprès des autres conducteurs !  ce petit regard rieur moqueur jouissif je l'ai croisé !!!! amusez vous (si je peux dire) à regarder les yeux de votre pervers narcissique les iris changent de taille et couleur et ils ne tiennent pas leur regard ! un regard franc droit direct ! le mien n'aimait pas me regarder droit dans les yeux !son regard fuyait !!!! c'est absolument incroyable comment la communication non verbale fonctionne pour eux ! (je m'y suis penchee depuis que je l'ai demasqué) PNL utilisee dans le recrutement par exemple ou pour les commerciaux etc etc … en tous les cas je sais que le mien n'en ait pas dépourvu  bises à tous et toutes

          2. passion91

            raphael

            tu peux etre fier d’essayer de t’en sortir c’est tout a ton honneur ! et puis il n’est pas sur du tout que tu sois un PN !!! ne te rends pas malheureux davantage l’essentiel c’est que tu essaies de t’en sortir pour toi et pour tes proches

            bonne journee

    3. Mariette

      Bonsoir Raphaël,
      Il y a une vingtaine d’années, j’ai été très gravement atteinte d’une dépression. J’ai cessé de travailler et je suis descendue si bas dans la détresse, tellement bas que j’ai cru devenir folle . Je ne me lavais plus, je passais mes jours et mes nuits à pleurer. Je vivais un séisme dans ma vie personnelle, familiale et professionnelle. Pendant deux ans j’ai été odieuse avec mon conjoint. Odieuse. Manipulatrice. Méchante, perverse. J’ai fait beaucoup de mal à mon homme qui était bon, gentil, qui ne savait plus quoi faire pour m’aider. A l’époque on aurait pu penser que j’étais une PN. Vraiment. Pourtant je ne le suis pas. Le malheur peut rendre fou. Méchant. Je ne suis pas fière de dire cela, mais moi qui étais depuis toujours jusqu’à cette atroce période où tous les malheurs à la fois me sont tombés dessus, ,moi qui étais une femme douce, gentille,tournée vers les autres, généreuse et empathique, je suis devenue une conjointe maltraitante.. mon conjoint un jour s’est rebellé. J’ai compris que j’avais perdu la raison et que j’allais le perdre, alors que je n’avais que lui ! Je me suis fait soigner,suivre. J’ai guéri et suis redevenue une femme gentille, altruiste, empathique et généreuse . Tout cela pour te dire, Raphaël, que parfois on peut vraiment perdre pied et se transformer en quelqu’un qu’on n’ est pas.
      C’est peut être ton cas?
      Rien que le fait que TU TE RECONNAISSES PN est déjà un signe que tu ne l’es sans doute pas. Le pervers narcissique ne peut pas reconnaître ses torts. Encore moins qu’il est PN. Aussi je pense que tu devrais te faire aider par un bon psy qui t’aidera à voir ce qui ne va pas, où est la blessure en toi qui te rend dur, cynique,manipulateur, pu tout autre travers que tu as développé par réaction à cette souffrance. Tu as l’air honnête vis à vis de toi même, alors je pense que tu n’es pas un PN et que tu peux t’en sortir avec un gros travail dur toi,et une aide extérieure. Bon courage et bonne chance.

      Répondre
    4. Catherine

      Bonjour Raphaël,

      Je suis d'accord avec Sandrine et Alice.  Je crois que le simple fait de vous questionner montre que vous n'êtes pas un pervers narcissique.   Il serait bon de consulter un psy qui pourrait vous éclairer et vous donner des pistes de solutions… Bon courage!

      Répondre
      1. Raphaël

        Actuellement en thérapie, mais sans avoir encore pu adopter l’approche d’auto-dénonciation de ma pathologie de pervers narcissique, j’espère faire des progrès.

        Vous m’y aider déjà et je vous en remercie. Cela dit, et comme je l’ai mentionné dans mon premier message, je me pense comme un louveteau et vous êtes toutes victimes de votre GRAND MECHANT LOUP. J’ai peut être cela de différant de vos bourreaux respectifs, c’est que j’ai beaucoup d’empathie pour ma victime. Mais elle ne le sait pas, et elle souffre autant que vous avez pu souffrir.Vos connards de PN ont eu pour vous l’avantage (dans la plus part des témoignage) d’être à ce point absolu, qu’une fois entrevu le problème, et moyennant un un courage dont je vous félicite toutes*, vous avez osé la rupture.

        Mon épouse, mon amour aussi.

        Je le répète et le ressasse encore. Le fait d’avoir conscience du mal que l’on inflige, les regrets que je me permets quasi thérapeutiquement ici, ne diminue pas la souffrance que j’ai pu infligé a ma femme, la mère de mes trois enfants.Et je peux analyser également que cette tendance à la PN est une nuisance constante au bon développement du psyché de mes trois petits anges. J’ai, elle, ils ont la chance que pour entrer dans le top ten du parfait connard PN, j’ai trop d’empathie. c’est peut-être ce qui me sauve, mais cela est malheureusement plus théorique qu’effectif. Une fois de plus ces mots contribuent à mon narcissisme maladif. Je me montre vers vous tel que j’aimerais être.

        Que l’on soit « véritablement PN » ou que l’on se comporte comme tel, la victime, en l’occurrence la femme que j’aime, subit le même traitement que vous avez subit, et cela depuis des années. Ma dépression actuelle n’ayant fait qu’empirer sa condition.

        J’ai lu beaucoup de vos témoignages, c’est vrai, vos ex sont véritablement des connards, et pourtant j’en suis si proche. Cela fait à présent deux jours que je me sais qualifié par ma femme (ex, futur ex , ou, je l’espère encore, renouvelle conquête) comme étant un pervers narcissique. Et cela de la pire de façon. En espionnant ses mails et en tombant sur un message qui, me décrivant comme tel et demandant à son psychiatre de rédiger une attestation comme quoi elle était victime de maltraitance psychologique. Je ne peu malheureusement pas m’inscrire en faux.

         

        Comme tous narcissique, qui se respecte, je l’ai très mal pris. Notre crise conjugale venait d’elle, et uniquement d’elle. J’ai peu ou prou pris mes enfants en otages. Pleurent devant eux *2), leur déclarant à demi (3/4 voir 999/1000) mots qu’elle était responsable de notre séparation. Je n’en suis pas fier. Je suis reconnaissant de votre soutient verbal, même si celui-ci devrait plutôt ce diriger vers ma victime.

        J’ai cependant pris conscience grâce à ce site, de cette pathologie don malheureusement je souffre réellement. Ne vous en déplaise, et ce n’est pas pour rien que vous vous êtes faites avoir *1) , vous avez toutes (celle qui m’ont répondu), un degrés de compassion phénoménal. Il est facile de paraître un peu moins con que les champions que vous avez respectivement supportés, mais n’oubliez pas que si je suis sur ce site, c’est que quelqu’un qui a subit mes brimades au quotidien m’a fait y réfléchir, et que de se sentir moins con que certains connards ici cités, flatte mon narcissisme.

         

        Dans tout les cas, sachez que vos interventions seront utilisées au mieux. Soyez conscientes *1) que le narcissisme oblige à la flatterie, mais que ma volonté de progression est réelle.

        Ce que je désire le plus au monde est de retrouver la femme que j’aime et que j’ai tant fait souffrir.

        J’aimerais tant pouvoir changer ce mode de fonctionnement mais je sais qu’il est intrinsèque à ma personne

        Arrêtez s’il vous plaît, et par respect pour mon ex, de prendre à ce point ma défense. Si ce que je sûr ces mots vous paraissent futiles par rapport à ce que vous avez vécu, sachez que mon amour en souffre encore. Je correspond mots pour mots à 19 critères sur 30 de ce putain de test.

         

        Dites-vous que pour une fois, cette page et vos interventions aiderons quelqu’un à devenir un peu moins con et surtout un peu moins toxique. C’est déjà une belle victoire que vous m’avez aider à construire et je vous suis reconnaissant.

        Merci à vous, amicalement votre,

        Raphaël

         

         

        *1) Eh oui, comme beaucoup de bassesses ici bas, il me semble malheureusement que le sexe des bourreaux est toujours le même. Sur ce point là, je me désolidarise totalement,

         

        *2) Pour ma défense j’ai une sensibilité de midinette et pleure à chaudes larmes devant bambi

        Répondre
        1. Alice

          Raphaël,

          ne te méprends pas sur ce qui pourrait passer pour de la compassion et qui n'est peut-être , en tout cas de ma part, que de la politesse.

          J'avoue m'interroger depuis le début concernant ta présence sur ce site, et , excuse-moi si je suis trop franche, mais cette façon que tu as de présenter les choses en "brossant les victimes dans le sens du poil" comme tu le fais dans ton dernier poste me semble sonner étrangement faux…

          Peut-être simplement parce que j'ai, en ce qui me concerne, été habituée aux méthodes et parades des PN ? comme le fait de "pleurer devant Bambi"…j'avoue être agacée par ce genre de propos…très caricatural, excuse-moi… On chiale devant Bambi mais on inflige à sa conjointe des maux qui font qu'elle demande une attestation à son psychiatre ?? J'avoue rester perplexe, cher Raphaël !

          Et si ta femme a décidé de rompre votre union, elle a sans doute ses raisons : tu le dis toi-même !! et dire que la crise conjugale "venait uniquement d'elle" me semble bien contradictoire avec tes comportements, que tu as toi-même évoqués dans tes postes…

          Bref, j'ignore si ce site est le mieux choisi pour venir faire tes doléances…Moi en tout cas, je ne marche pas. A bon entendeur .

          Répondre
        2. Aide Soutien

          Bonjour Raphaël,

          Vouloir changer est formidable tant que ce changement a une orientation bénéfique et je suis certain que le psychiatre qui vous suit saura vous accompagner dans votre démarche.

          Beaucoup d’hommes présentant des troubles pouvant être identifiés comme pervers narcissiques se disent en « souffrance » face à leur proie qui leur échappe. Je ne vais pas minimiser cette « souffrance » qui est réelle vu selon un certain angle mais celle-ci ne peut en aucune manière être comparée à la souffrance de la victime au quotidien depuis des mois / des années.

          Les hommes qui maltraitent psychologiquement leur compagne et qui lors d’une période de perte de contrôle utilisent des leviers tels que « Tu es l’amour de ma vie », « Tu es comme ma mère »,…, tout le lot de comparaison pourrait être cité. Cependant les changements doivent s’effectuer dans les actes et non dans les paroles bien évidement.

          C’est très bien que vous puissiez trouver dans ce site des pistes qui permettent de vous comprendre; vous pourrez en parler avec le psychiatre qui vous suit lors de vos séances.

          Dans l’un de vos messages vous avez imagé votre présence ici en tant que loup dans la bergerie, vous comprendrez donc que vos interventions ne puissent se poursuivre car vous n’êtes pas à votre place dans cette communauté.

          Cordialement, l’équipe du site.

          Répondre
        3. Celine

          Bonjour Raphaël,

          J’ai loupé vos messages de « repenti pn « , je voudrais toute fois y apposer mon ressenti. Votre histoire est très touchante surtout sur un site où les participant (e)(s) sont des victimes de pn….

          Il arrive quelquefois mais rarement, qu’un pers narcissique veuille se soigner car sa femme le quitte et il n’a plus aucune « proie » pour décharger le mal qu’il a en lui, se sentant perdu et souffrant, il peut prendre conscience qu’il est le problème. Ce cas est extrêmement rare, car le pn n’est pas malade de son point de vue, car il s’agit bien d’un malade insoignable.

          Si votre histoire est vraie , je vous encourage….par contre et c’est ce que je perçois, si vous vous amusez à vous valoriser  ici, je rejoins Alice, je ne vois pas l’intérêt d’être ici…si ce n’est que continuer votre chasse avec des personnes fragiles…

          Alors êtes-vous un pn et sans le reconnaître au fond de vous, vous vous servez de votre maladie pour attendrir ou est-ce une façon que vous avez trouver pour pouvoir exister ??? 

          Excusez-moi, mais j’ai du mal à croire à votre sincérité…..quel intérêt à raconter ceci ?! Si réellement vous êtes ce que vous prétendez être, j’espère que vous n’êtes pas ici pour voir comment fonctionne une victime et vous en servir par la suite. S’il est vrai que vous faites une thérapie j’espère qu’elle vous sera bénéfique.

          Je dirais donc aux femmes qui vous ont répondu de faire attention de ne pas tomber dans un piège.

          Je remercie Alice pour sa lucidité, ses bons conseils et sa présence bienveillante.

          Bonne journée.

          Céline.

          Répondre
          1. Alice

            Merci beaucoup à vous Céline et à l'équipe du site, pour le sérieux et la considération avec laquelle vous suivez les postes.

          2. Raphaël

            Merci pour votre honnêteté.

            Il est vrai que je n’ai pas tellement ma place ici.

            Je vous dis donc au revoir. Je continuerai à vous lire, mais ne publierai plus. Une dernière fois un grand merci,. Grâce à vous j’espère mieux me comprendre, et pouvoir ainsi travailler sur moi.

            Bonne chance et bonne reconstruction.

  60. EUPHORBE

    Bonjour à toutes,

    Bien sûr……!  Je reconnais toutes les situations, c'est toujours le même schéma. Une certitude………..aucune solution pour construire une vie harmonieuse…. il faut fuire l'individu en devenant égoïste…….les mots sont inefficaces, le silence est d'or……penser à soi et à ceux que l'on aime…….alors, surtout ne plus retarder l'échéance et agir dès à présent !

    Une fois que la décision est prise, je dirais que le processus de "désintoxification"se met en place. A ma grande surprise, j'ai trouvé cela facile………et quel soulagement…….et pourquoi ai-je attendu 17 ans pour le quitter ?

    Mais avec ma fille de 13 ans, comment je fais ? …….Je ne peux pas la mettre dehors, j'ai des devoirs…………c'est mon enfant !

    A mon grand désarroi, elle s'inscrit parfaitement dans la description des enfants pervers narcissiques. Pas un seul jour de l'année ne se passe dans le calme !

    Quoi faire ? Comment l'aider ?

    Elle a écumé déjà de nombreux psys….et de plus, j'ai cru comprendre que les psys sont très frileux pour poser le diagnostic de perversité narcissique.

    Alors si une maman peut me faire part de son expérience, me donner des outils pour essayer de vivre au mieux, je suis preneuse !

    Fabienne

    Répondre
    1. Catherine

      Bonjour Euphorbe, j'aimerais tellement t'aider mais je n'ai pas d'enfant avec lui.  Tu as raison quand tu dis que les psy sont frileux à l'idée de poser un diagnostique de PN.  Pourquoi pas seulement consulter pour les problèmes qu'elle peut avoir afin d'avoir des outils pour gérer les comportements de sont père peu importe le nom que le psy donne aux comportements?  J'imagine qu'il donne un diagnostique de personnalité bordeline?

      Répondre
  61. nicole

    Chères Esperance49, Alice, Titia, Catherine, Sophia, je suis très touchée par vos réponses adorables. Vous êtes des coeurs! Que n’ai -je connu ce site plus tôt, je n’aurais pas perdu 5 ans de ma vie avec un nul! Je vous dis un très grand merci pour vos avis et conseils, et à Alice, pour la partie de rire. Je crois avoir lu quelque part que tu es prof,et si je ne me trompe pas,tes élèves doivent se régaler ! Franchement j’adore ton humour et j’ai relu plusieurs fois la scène de la pendaison, véritable remède anti-spleen!
    Esperance49, toi, ton message ne m’a pas fait rire du tout, ma pauvrette. Ça m’a glacée d’horreur. Mais quel immonde salaud tu as supporté! Mais ils n’ont vraiment ni foi ni loi ces pervers narcissiques! Comment a – t-il pu faire ces mises en scène macabres devant les enfants? !!! C’est tout simplement monstrueux. J’espère qu’ils n’en sont pas marqués. . . Les pauvres petits. C’est tellement indigne! Comme tu as dû souffrir avec ce mec! Chapeau à toi d’avoir su te sortir de ses griffes avec les enfants. Quel courage!…proportionnel à l’indignité de ton ex, en fait.
    Et après 19 ans il revient encore te harceler! !!
    Finalement mon PN à moi, il est gentil comme tout, un vrai petit ange à côté de certains autres décrits sur ce forum! !!
    Vous avez complètement raison : il ne va pas se suicider. Tu as mis dans le mille, Sophia, car c’est vrai qu’il est lâche, c’est vrai qu’il est douillet, qui rhume est déjà un grand drame dans sa vie, alors avoir le cran de passer sous le métro, ou de de se pendre, c’est vrai qu’il n’en est pas capable, ce chéri. Merci de m’avoir rappelé cela, Sophia!
    Titia, j’ai suivi ton conseil et je fais la morte. Ça m’a fait du bien de lire tous vos avis qui me remettent les idées en place. Quant à lui donner le numéro de SOS suicide, Catherine, c’est une super idée s’il remet ça :c’est une bonne façon de lui faire comprendre que ses états d’âme ce ne sont plus notre problème, et qu’on ne les prend plus en charge. Vous avez toutes raison, c’est du bluff, du chantage affectif. j’ai failli me faire avoir! Comme quoi, même quand on se croit libérée, on demeure vulnérable. Belle leçon.
    Je vais voir dans combien de temps mon suicidé va ressusciter… hélas.
    Merci du fond du coeur à vous toutes. Précieux forum!
    J’espère que Passion91 tient bon. Plein de pensées pour vous les filles et pour elle.

    Répondre
  62. kabene

    Grâce à vous et au livre « les manipulateurs sont parmi nous » j’ai pu Larguer un type dans ce sens. Il m’a fait bcp de mal pendant deux ans. Toutes ces caractéristiques s’appliquent sur lui.

    Répondre
  63. nicole

    Bonsoir à toutes et tous.
    Je sais que vous allez hurler que je suis une andouille irrécupérable (enfin vous le direz plus gentiment! ) mais la dernière chose que mon PN m’a dite l’autre jour, c’est que je n’avais pas à m’inquiéter qu’il continue à m’importuner, car bientôt je n’entendrai plus parler de lui. Je sais que c’est du chantage pour que je revienne vers lui. Mais j’ai peur qu’il fasse une bêtise. comment pourrais je vivre avec un suicide sur la conscience? Du coup je lui ai demandé pourquoi bientôt je n’entendrai plus parler de lui,et bien sûr, il n’a pas répondu. Je n’ai plus le moindre numéro de tel de ses quelques copains. Je n’ai plus accès à don Facebook, je ne sais pas où est son nouveau boulot. … aucun moyen de vérifier. Sauf aller voir chez lui, mais là c’est hors de question. N’empêche que je commence à angoisser.

    Répondre
    1. espérance49

      Ah! Nicole,il m’a sorti ces mêmes manipulations suicidaires pendant des années. ça m’a bouffer toute mon énergie. tout revenait encore et encore a lui,dans son propre intérêt,toujours lui avec ses méthodes les plus pitoyables qui soit. et moi ma souffrance! et ta souffrance Nicole! elle est bien réelle! mais lui ne la voit pas et ne la verra jamais,c’est une faiblesse qu’il peut exploiter pour parvenir a ces fins. pendant les 2 mois de cauchemar pendant lesquels on a dû continuer a cohabiter ensemble avant que je finisse par fuir avec mes enfants. il n’ a eu de cesse de me dire qu’il se suiciderait pour de vrai bah oui il me l’avais déjà dit 1 million de fois ! il a été jusqu’à mettre en scène ces propres suicides(cordes a la tuyauterie avec chaise en dessous dans l’entrée de la maison,pour bien que l’on voit!!!)a deux reprises et devant les enfants!! donc je devais sans cesse rassurer les enfants pour maintenir l’équilibre mental de tous,pas simple mais ils sont intelligents. il m’a fait le coup de vouloir se planter un couteau dans le ventre a l’abri des regards des enfants mais qu’ils entendent tout de même. manipulation morbide! alors fait attention Nicole. je sais que tu veux essayer de lui venir en aide car ça fait parti de toi et c’est ce que tu es mais l’accordes-tu a la bonne personne? est -ce que encore une fois ça ne va pas se retourner contre toi? ou alors reste ferme mais ne le prend surtout pas en pitié Nicole! si tu reprend contact malgré tout ne lui accordes que quelques instants et reste éloigner de lui avec un échange verbale ferme et sans hésitation car il sera l’affût de la moindres erreur de ta part même la plus minime qui soit.bonne chance !

      Répondre
      1. Alice

        Espérance,

        mais quel pauvre mec avec ses coups montés en instrumentalisant tes enfants !!! mais quel pire malade que ton ex pervers narcissique !!!!!! j'hallucine complètement !!! Ridicules ses mises en scène, qui prêteraient d'ailleurs à rire si elles n'impliquaient de façon perverse et carrément dégueulasse les pauvres gamins !!!

        Il aurait fallu lui proposer de l'aider genre : " Vas-y monte sur la chaise. Voilàààà. Maintenant attends, je te passe la corde au cou…OK, c'est nickel. Bon, à 3, je retire la chaise !!! J'espère que tu vas pas niquer la tuyauterie, hein, j'ai assez payé pour toi !!! Allez go go go ….1, 2 et …."

        Non mais sont-ils pathétiques ces connards – – '

        Répondre
        1. espérance49

          Oui alice pitoyable et pathétique!!! bien sûre ces "mises en scène" (c'est petit et minable ça prête à rire et en même temps ça fait froid dans le dos,en arriver a ce point,oui mais c'est un pervers narcissique acteur de bas étage!!!) puisque lui n' était pas présent,nous étions seuls spectateurs. et l' humour "il" n' aime pas ça puisque je lui ai sortiou alors et lui reste impassible.car quand il me parlais dans les 2 derniers mois jamais il me parlais en face,soit par sms quand je quittais la maison ,soit d'une autre pièce (il se complique bien la vie tout seul lui,minable encore) mais il a continuer ses bassesses de plus belles mais derrière mon dos sans jamais m'affronter ou alors il nier les évidences. belle pourriture! alors c'est pour ça les filles qu'il ne faut rien attendre ou espérer de ce genre d'individu car a trop laisser les choses durer,on en ressort avec des séquelles qu'il faut soigner au jour le jour. merci beaucoup alice pour ta bonne humeur et oui il faut se foutre d'eux car il l'on assez fait avec nous. en général mon ex narcissique n' aime pas ,ça le mouche et moi ça me fait un bien fou, au moins j'avais la paix quelques temps. bah oui mais ça revient à la charge ses p'tites bêtes. ya deux jours il m'envoi des enveloppes contenants des anciennes cartes de nos échanges passés (y a 19 ans!)  des notices!!!!!!!!! et du courrier qu'il m'avait subtilisé.chaque mois le même cinéma! que dire…….c'est toujours pathétique!

          Répondre
          1. Titia

            Bonsoir à toutes et tous,

            Le week end arrive et j’appréhende déja. C’est bizarre car je me sent "en faute" alors que j’ai rien fait de mal sinon pris du recul avec lui et une vraie distance.

            Cette situation est le résultat de beaucoup de violence et de maltraitance de la part du PN mais je fonctionne dans ma tête comme si j’avais des comptes à lui rendre. Je flippe ,je ressens de la culpabilite!.C 'est insensé!.

            Je ne lui dois rien, absolument rien.C'est plutôt moi qui ai "raqué" pour lui et mon sens du don de soi avait depassé l 'entendement avec lui.

            Mon sophrologue m a dit que je fonctionnais avec lui comme une esclave et que c 'etait un dominateur ,et là je prends toute la mesure de ses paroles.

            Amon stade je crois que je vais devoir m "affranchir " de ce PN dont j'avais fait mon maître sans m'en rendre compte.

            Plus j 'y reflechis plus je me rends compte à quel point je n'ai pas sû me protéger.A quel point ce PN m'a écrasé comme une merde. A quel point il m'a humilié.Aquel point j'ai été un jouet pour lui.

            Pas étonnant que je ne me sentais jamais bien avec lui.

            Demain,je vais déposer sa marmite  ddevant sa porte, mettre ses clefs dans sa boite aux lettres pour ne plus stresser. Je vais couper les ponts avec lui pendant 1 mois pour commencer. On verra comment il va se comporter…aprés cela. Enfin s'il me contactait car moi je n 'ai plus du tout envie de le voir. Pour tout dire il me degoûte.

             

            A bientot .Bises à toutes et tous.

    2. Alice

      Nicole, recentre – toi !!!

      T'inquiète pas !! il voit juste qu'il a perdu la partie !!! Il n'en fera RIEN, j'en mettrais ma tête à couper (ou le sein qui me reste lol ;) )
      Je te dis, deux m'ont fait le coup, ben j'ai surtout pas marché tellement ça sonnait faux !! J'avais répondu un truc du genre "ce n'est plus mon problème" à l'un et "bonne nuit, j vais m coucher" à l'autre. Merde, on les connaît les mythos !!!

      Oui tu ne vas plus entendre parler de lui pendant quelques jours : normal, faut bien qu'il ait l'air crédible, hein ?!! ;) Fais la morte. Il ne restera pas longtemps sans revenir à la charge pour te reprocher de …l'avoir laissé attenter à ses jours !!! mdrrr :))

      Tu pourras alors lui dire : "Surtout ne te rate pas la prochaine fois !!!"
      Non mais sans doute !!

      Laisse faire. ça lui montrera à quel point il est minable.

      xoxo

      Répondre
      1. Catherine

        Alice, je suis seule dans mon salon et j'ai éclaté de rire tellement tu es drôle.  Tu as raison mais Nicole est impliquée émotionnellement.  On sait c'est quoi hein? Le coeur et la raison. Moi ma raison prend le bord quand mon coeur est solicité…

        Je remerci le ciel d'être arrivée sur ce site, vous me faite du bien les filles!

        Répondre
      2. rose

        C’est assez troublant ce nom « pervers narcissique ». Et je trouves que parfois, vous êtes dures. J’ai moi même un trouble qui peut ressembler au pn, pourtant je ne le suis pas et je souffre réellement du mal que j’ai pu causer à deux hommes dans ma vie en n’ ayant pas pu faire autrement qu’activer mes moyens de défenses. On m’ a collé l’ étiquette de perverse manipulatrice, alors que je n’ai jamais fait du mal volontairement et je n’ai pas un mauvais fond. Seulement, je vois ça partout sur les forums,et je vois que beaucoup de personnes parlent mais ne savent pas grand chose finalement. Biensur il y a des personnes qui vous ont fait vivre un enfer, surement étaient ils pn. Cependant, attention à ne pas en faire trop. Vous êtes maitres de votre vie, et je ne sais pas ce qui vous fait rester dans des relations pareilles. Non ça n’ est pas l’amour. Il faut aller consulter également. On va me dire,tu sais pas ce que c’est qu’ un pn,ils sont mauvais,destructeurs etc… C’est sur mais je voulais juste vous dire de ne pas vous enfoncer dans une relation ou vous ne pouvez vous rien changer. Quand vous voyez que ce n’ est pas vous le soucis,fuyez ou ayez la patience de rester,a vos risques et perils mais c’est vain car visiblement le trait du pn est qu’il ne souffre pas et ne ressens pas de remords. Je trouves triste en tout cas qu’ on puisse juger quelqu’un comme pn alors que parfois il a autre chose et qui le fait réellement foirer sa vie,sans que personne le remarque. Dieu merci j’ai rencontré un homme qui s’est documenté sur plusieurs troubles,et il m’ a orienté vers celui qui s’est avéré exact. Le psy me l’ a confirmée et je suis suivie. Ça à été dur à accepter mais j’ai pu me remettre reellement en question et ça m’a sauvée car je ne comprenais pas moi même mes mécanismes de défenses. Bon courage a toutes et je vous souhaites des relations épanouies et saines.

        Répondre
    3. Titia

      Bonjour Nicole Pourquoi te sens tu responsable de ses actes?. S'il decidait veritablement de mettre fin à ses jours(ce qui est tres peu probable), penses tu vraiment que cela aurait un lien avec toi? Lui seul est responsable de ses actes et tu ne lui as pas demande de se suicider!. Ce qu il fait est simplement du chantage pour te faire ceder et là ça marche. Sa manipulation emotionnelle est neé de cet echange que vous avez eu lorsquil ta dit que: "bientot tu n'entendrais plus parler de lui " et là tu es tombe dans son piege .Car en lui demandant au pervers narcissique ? POURQUOI bientot tu n'entendrais plus parler de lui?, par son silence il  a reussi à ce que tu imterprete  ses paroles!. Le silence ou le refus de repondre a une questions comme il l'a fait, a pour but de laisser planer le doute et laisse place a toutes interpretations et souvent les pires. La manipulation emotionnelle reside dans son refus de repondre a ta question car l'interpretation fait automatiquement place dans ces cas là . Son but etait de te manipuler pour te culpabiliser à mort!.  C'est une énième tactique pour te pieger  et te sentir responsable et meme COUPABLE! de l'echec de la relation. Detends toi Nicole ,il ne va pas se suicider,son objectif etait de te demolir psychologiquement  et il recommençait à y arriver. Bon courage au plaisir

      Répondre
    4. Catherine

      Nicole, tu es tout sauf une andouille!!! Cela s'appelle "avoir du coeur". Je crois qu'il te dit cela parce que tout ce qu'il a essayé avant n'a pas fonctionné.  En même temps, je te compends de te dire "et s'il le faisait". Tu peux peut-être lui poser la question " Est-ce que tu penses au suicide?" Ici au Québec chez sos suicide, c'est ce qu'ils conseillent de faire et de donner leur numéro.  Si on a un mauvais feeling, on peut aussi envoyer la police pour vérifier.  Tu sais Nicole que c'est de la violence psychologique qu'il fait?  Moi aussi il m'a fait ça, j'ai pleuré ma vie je t'assure.  Je ne voulais tellement pas qu'il en arrive là.  Je te lis et le coeur me serre encore.  Je pense à toi xx

      Répondre
    5. sophia

      Bonsoir Nicole,
      Ne t’inquiète pas il ne vas se suicider. Si non il aurait du se suicider a son premier échec amoureux. Tu sais les pervers narcissiques vivent généralement plusieurs relations « amoureuses », et se suicider est juste une des cartes qu il essaie a chaque fois pour maintenir sa proie avec lui. Un jour je me suis dispute avec le mien, il m’a parle de suicide, j’étais très anxieuse mais après j’ai découvert que pendant que moi je tremblais de peur et culpabilité lui il vivait normal. Donc rassures toi ce genre de malade ne se suicide jamais, ils ont une peur bleue de la mort et juste le faite de tomber malade les angoisses.
      Oublies le et oublies ce qu’il t’a dis. C’est nous qui risquent de se suicider si on ne s’éloigne pas de.

      Répondre
  64. Titia

    Bonsoir les filles

    Je viens de me souvenir qu il ma confié les clefs de sa maison il y 2 mois à peu près car disait il ,je suis la seule personne en qui il a confiance mise a part sa famille. iL me les a donne puis retire puis de nouveau redonne etc…

    J ai donc ses clefs chez moi. J’ai repris les miennes depuis un semestre

     .Je vais attendre qu il me réclame ses affaires puis je vais lui envoyer un sms pour lui dire que ses affaires sont devant ma porte et qu il peut venir les récupérer devant ma porte.

    A moins qu il y ait une meilleur façon de faire,qu en pense vous?

    Répondre
    1. passion91

      si j’ai un conseil a te donner ne le croise pas, ne lui parle pas, ne le vois pas ! tu dépose ses affaires sur ton palier et toi derrière ta porte chez toi

      ils sont très très fort en communication ! ils excellent ! 

      si tu ne te sens pas tres solide evite le au maximum ou totalement

      bon courage

      Répondre
    2. Catherine

      Titia, je suis d'accord avec Passion91.  Il faut éviter de le voir parce qu'il sortira soit ses belles paroles pour te ramener à lui, soit il essayera de finir son sale boulot de destruction.  Sois forte, je sais que ce n'est pas facile car peut-être qu'au fond de toi tu aimerais revoir celui qui a faut chavirer ton coeur au début de la relation mais on le sait que c'est pas possible MALHEUREUSEMENT Courage Titia xx

      Répondre
  65. Titia

    Bonjour les filles,

    Je suis en congé pour une semaine et je ne fais que dormir!.Je suis alite depuis lundi et je dors beaucoup.Cela me fait beaucoup de bien car j etais au bout du rouleauet extremenent fatiguée.Là je commence à me sentir nettement mieux .J ai lu vos messages les filles et je sais que vous avez toutes raisons sur la realite de la situation que je vis avec le pervers narcissique.Je me suis encore illusionné à  vouloir nier l evidence.Cet homme a été plus qu odieux avec moi et se comporte avec moi comme un ennemi qui cherche à m 'aneantir

    .Souvent dans ses moments de crises je vois de la haine sur son visage.et ses menaces sont celle d un authentique ennemi.il me denigre aupres de ses contacts( car ami il n en a pas vraiment).et moi malgre cela je reste avec lui et a  esperer qu il reconnaisse mes qualites et ma bienveillance et qu il change mais cette histoire est sans fin car il ne veut pas me voir comme je suis avec lui .

    J'ai meme l impression qu il veut m entrariner dans une relation haineuse avec lui ou il pourrait xprimer librement sa  haine et sa violence.

    En ecrivant cela je realise la dangerosite de ce type avec qui je passe mon temps à canaliser pour echapper à une explosion haineuse et/ou violente.

    Heureusement que je le vois assez peu et que nous vivons pas ensemble( c sa mere qui me l a vivement conseille, alors qu elle m apprecie sincerement!)car j n ose pas imaginer ce qui serait arrivé. Ca fait presque 3 ANS que nous nous voyons mais notre relation est etrange car elle n avance pas et il me semble toujours "etranger" et inssaisisable au echanges et dialogues.

    Il refuse de dire ce qu il attend de la relation et de moi mais ne me trouves jamais bien.Pas bien coiffé,sale tete,mon pantalon ne me va pas, il  va m 'aimer quand je vais avoir mes cheuveux longs etc etc….Alors que je suis jolie, bien faite et j ai beaucoup de succes aupres de la gent masculine par rapport à mon physique.Le plus incroyable est qu il est vraiment pas terrible physiquement ,il a un gros bide ,ses dents ne sont pas en bonne etat et il m afallu 1 an pour lui faire adopter les regles d hygiene elementaires!.

    Il y a meme quelques copains  qui l ont vu en photo et qui m ont exprime leur etonnement quant au fait que je sors avec lui… .

    Je vais reflechir tres serieusement à  comment me sortir de cette histoire et m en tenir au fait que c est pour moi un" accident de parcours" et rien d autres.

    Pour la tablette, je vais la garder .Apres tout c un cadeau pour me remercier des services nombreux que je lui ai rendus ( c lui qui me l a presente comme cela lorsque je lui ai demande s il voulait m acheter avec ce cadeau).

    Je sens au fond de moi que pour le quitter ,je dois couper les ponts definitivement mais je crains qu il me reclame sa marmite .

    Car oui !!!le week end passe il a meme tenu a me preparer un pot au feu a emporter chez moi!.incroyable…

    et le revoir pour lui rendre sa marmitte est une tres mauvaise chose pour moi,à moins que nous n echangions pas mais là  c risqué.

    Que faire?

    Lui envoyer sa grosse marmite par  colis,ne pas la rendre?.

    Pour l" avoir" ,je sais que je dois couper les ponts et refuser tout dialogue avec lui mais pour cela jai besoin de soutien  et je ne sais pas si l aide d un therapeute sera suffisant.

    Je vais essayer,peut tre que cette fois sera la bonne.Merci les filles de votres soutien tres precieux.Merci pour vos encouragements.Je vous suis infiniment reconnaissante.

    Répondre
    1. Alice

      Cc Titia !!

      contente que tu aies pu te reposer, et dans ton analyse fort juste décrivant la relation que le PN a instauré avec toi, une phrase en particulier me parle bien :

      J'ai meme l impression qu il veut m entrariner dans une relation haineuse avec lui ou il pourrait xprimer librement sa  haine et sa violence.

      Tu as TOUT compris : tu sers d'exutoire à sa haine maladive et folle. J'ai vécu cela avec mon 1er PN : un regard digne des pires psychotiques , une violence qui n'attendait qu'à exploser, un désir de faire souffrir et un lynchage psychologique permanent : moi aussi j 'ai eu cette impression qu'il souhaitait vivement se servir de moi comme receptacle de tous ses échecs (projection) et me maintenir dans une relation malsaine qui lui permettait de me cracher toute sa haine au visage.
      Ils ont besoin de ça pour vivre et se sentir exister. Des sociopathes de la pire espèce. Nous : les punching ball.

      Autre chose : le coup du pot-au-feu…et de la fameuse marmite  !!
      Alors j'texplique : le mec a bien senti que tu prenais le large. La tablette il te l'offre, donc il sait qu'il n'en reverra pas la couleur (Catherine a raison aussi de te dire de te méfier : il a pu mettre un mouchard dedans pour t'espionner, on sait de quoi ils sont capables).  Mais il est pas si con et a pris une précaution : la marmite, qui est un excellent moyen de garder le contact et qu'il aurait eu l'air cloche de te filer sans rien dedans XD : tu es sensée la lui rendre après avoir dégusté l'appât  ( ;) )qui se trouve dedans, et donc être amenée à le revoir. Piège.

      Donc que faire de cette foutue marmite ma parole !!! :

      – 1. La garder, mais il la réclamera.
      – 2. La lui renvoyer par la poste mais tu vas encore payer !!
      – 3. Attendre qu'il soit au boulot et la déposer devant sa porte.
      – 4. La faire rendre par quelqu'un.
      – 5. T'en débarrasser , dire que tu as fait du tri et que tu l'a jetée sans faire gaffe.
      – 6. Le guetter quand il débarquera pour te harceler avec son pot-au-feu,et la lui jeter sur la tronche XD

      Pour l'instant, fais la morte. Et s'il te parle de sa putain d'marmite, c'est que je me trompe pas !!

      Courage à toi, tu vas y arriver !! en plus, c'est visiblement pas un chippendale et tu n'auras aucun mal à trouver mieux  !

      xoxo

      Répondre
      1. passion91

        oui tout a fait d accord avec cela il anticipe par ses peits oublis ou cadeau etc pour pouvoir te garder 

        je suis gourmande et aime bien manger lui egalemen et bien il voulait faire les courses avec moi ainsi il prevoyait de quoi manger pour prevoir le we ou un soir pour pouvoir me revoir

        les cado c est ni plus ni moins pour t accrocher un peu plus et après si tu le jette ce sera pour lui l occasion de te culpabiliser la vilaine fille et lui d etre une victime !!! après tous ce que j ai fait pour elle elle n est pas reconnaisssante ……

        et oui j’ai eu le meme scenario !

        manipulation c’est quoi !!!!!!!!!!!    

        quant a la haine oui le mien je le voyais dans ses yeux qu’ils tournaient a droite a gauche pour détourner mon regard car il se sentait demasqué !

        regard hypocrite fuyant malsain pervers haineux …. j’ai le don pour analyser un iris hypocrite ! mdr !!!!!!!

        Répondre
      2. Titia

        Bonsoir Alice

        Comme tu m’as fait du bien avec ton dernier commentaire.

        Figures toi que tu as reussi à me faire éclater de rire!,moi qui suis un peu flippée là.

        J’ai adore ton  terme "appat" avec le coup de la marmite.C'est tellement drole mais tellement vrai.

        Je ne l’avais pas analyse comme tu le fais si bien et je me rends compte qu’il a une fois de plus reussi a me manipuler emotionnellemnt .et que je suis tombée dans le panneau completement.J'y avais vu sur le coup ,un geste genereux,certes differant de ce que je lui connaissais habituellement mais neanmoins positif.

        Je n’ai pas envisage une seconde qu il avait une arriere pensee  de cet ordre en "m offrant " de repartir chez moi avec sa marmite et son pot au feu.

        Mais en meme temps je sentais qu’il avait quelque chose qui me derangaeit dans sa façon de me parler de son pot au feu apres me l’avoir donne. Il m a dit a plusieurs reprises au telephone  qu’il avait pense au pot au fau et que je devais bien me regaler avec son pot au feu comme s’il m’en voulait de ne pas pouvoir le manger lui qui est en voyage professionnel actuellement

        J’ai bien ri aussi lorsque j ai lu "…la lui jeter sur la tronche." dans ton commentaire.

        Tu as raison je vais faire la morte. Pour ses clefs je ne sais pas trop comment faire car sa boite au lettre ne se ferme pas a clef,il est  tout a fait capable de m’accuser de les lui avoir volé ou autres. et je n’ai pas envie d’aller jusque chez lui.. je crois que je vais les remettre au proprietaire, qu’en pensez vous?

        Répondre
        1. Alice

          CC  Titia !!

          Contente de t'avoir fait rire !! c'est tellement important : c'est ce dont ils ont voulu nous priver !! De cette légereté qui donne du sel à la vie et nous rend au bonheur d'exister !! Qui nous les fait voir aussi dans tout leur ridicule.

          whaaaaaa la loose : non content d'avoir l'air d'un beauf, le gars n'a même pas une vraie boîte aux lettres !! il le fait exprès ou bien ???!!!

          Oui, rends les clés aux proprios. Et attention s'il rejoue les cordons bleus : on ne sait pas ce qu'il peut mettre dans la bouffe. Quand j'ai réussi à virer le 1er pervers narcissique psychopathe, et que j'ai enfin pu réintégrer mon appart, j'ai jeté toute la nourriture instinctivement : trop pas confiance.

          Bsx à toutes, Manon, Passion, Nicole, Catherine … Bonne soirée et à demain !

          Répondre
      3. nicole

        Archi d’accord avec Alice ! Pour la marmite, la maman du pervers narcissique peut peut être la prendre chez elle si elle habite pas trop loin. Tu lui deposes. Sinon tu la deposes dans son hall d’immeuble ou chez un de ses voisins? Franchement, ton mec qu’est ce qu’il a pour lui? Ma chère Titia, tu mérites mieux que ce gros psychopathe non? N’hésite plus!

        Répondre
      4. Catherine

        Alice, tu es drôle ahahah.  Titia, Alice a parfaitement raison, il veut garder contact avec toi et utilisera tous les moyens pour ça.  J'aime bien le point numéro 3.  Il aura sa foutu marmitte et tu n'auras pas à le croiser!  Ils sont futés mais… pas plus que nous

        Répondre
    2. passion91

      titia

      prend ton temps pour le jeter si il le faut moi j’ai mis 7 mois presque ! pas simple j’en sais quelque chose mais en même temps cela m a permis d’être convaincu que rien n’avancais

      je suis passee par toutes les etapes pour lui faire plaisir, le comprendre, etre tolerante, lui faire sentir que je l’aimais, qu’il aille se faire soigner, lui ai reveler de quel trouble il souffrait, etc etc… j’ai tout donne de ma personne mais il n’avance pas d’un pas de fourmi !!!!

      ils ne vivent que dans le negatif se nourrissent du cote obscur 

      ne se remette pas en question et en sont incapables

      tout leur est du et nous on rame a essayer de nous faire aimer par ces pitoyables individus machiaveliques qui nous pourrissent la vie et nous emmene au fond du trou et jubilent quand on va pas bien !!! de la racaille !

      Répondre
  66. Catherine

    Merci Catherine78 tu es gentille.  Tu as bien raison, ils n'ont pas tout pris! Je crois qu'on devra être vigilante pout la suite parce que, comme tu dis, ils sont plus d'un lol. Il y a deux mecs qui se sont essayés avec moi mais chaque semblant de défauts me fait freiner des 4 roues

    Répondre
  67. Lali

    J ai visiblement eu a faire a ce genre d individu 

    C'est une amie a moi qui a décelé le côté pervers narcissique d après tout ce que je lui racontais

    elle m a dit que c'était mieux pour moi d arrêter mais en effet cette histoire a fait bcp de dégâts sur moi

    et quand j ai découvert la définition du pervers narcissique, j avais l impression que c'était lui qu'on décrivait 

    Qd je lis les témoignages… Waouu j ai l impression que c'est moi

    je n ai même pas a donner de détails sur ma propre expérience, il suffit de prendre tous vos récit et vous connaîtrez ma propre expérience …

    j espère me remettre de tout ça et pouvoir faire confiance de nouveau en l autre…

    Répondre
  68. passion91

    merci les filles de vos felicitations et encouragements !

    pour le moment ca va : ma nuit n a pas ete extraordinaire mais je pense que c est en avancant que les moments vont etre difficiles !

    je vous tiendrais au courant car je reste connectee et temoignerais de toute façon pour les autres victimes ici sur ce site 

    je serais là aussi pour vous soutenir 

    il faut etre là pour temoigner qu on peux y arriver ! meme si nombreuses rechutes car c est ùpn cas un peu forcé car mes projets ont été ralentis j attendais que des choses se solutionnent me concernant moi et lui et cela n a pas ete  fait fin 2014  

    oui de nombreuses fois et c est moi qui suis revenue oui toutes les fois !!!!

    ke n etais pas prete et pas convaincue ! 

    la st valentin c est biento : on verra bien si nos monstres reviennent spontanement vers nous avec leurs belles paroles !    chez eux la parole est le outil qui les rends tres persuasif ils savent dirent ce qu on a envie d entendre ! donc ne les ecouter pas , ne decrochez pas ! ne repondez pas! ! le mien c est un ouvrier mais quand il parle il est tres convaincant ! pour ma part je sens maintenant ses mensonges, ses facons de me culpabiliser ses attentions fausses ses hypocrisies ! ca ne passent plus desormais !!!!!!

    je pense bien a vous e reste presente ici quoiqu il arrive !

    a plus tard

    Répondre
    1. sandrine

      Chère Passions, Bonjour à toutes, et à tous,

      Oui Bravo Passion pour ton courage, ta force, et ta détermination. Je pense souvent à vous toutes… il faut garder cette confiance en soi…le petit truc qui fait qu'on sait ce que l'on fait… qu'on ne doit plus accepter de ne pas être respectée… la moindre petite brimade est inacceptable selon moi… les propos machistes sont irrecevables. Au nom de quoi doit on se laisser dire des choses rabaissantes ?

      je dis celà mais j'ai revu mon pervers narcissique, sans doute pour avoir la nième vallidation que j'avais fait le bon choix. On en besoin chaque jour.. je pense qu'un jour on pourra se défaire de ce rituel. 

      je suis allée manger au resto et voir un ciné avec lui. Puis sur le retour, j'ai abordé le sujet de mon hospitalisation en novembre dernier…hospitalisation liée à une tentative de suicide à cause de tous mes problèmes qui débordaient.. mes enfants, mon mari, mon pn qui me manquait et que j'avais quitté… et là, je lui dis "tu n'es même pas venu me voir à l'hôpital pendant les 3 semaines d'hospitalisation"… il m'a répondu "ton geste était inqualifiable, je me devais de t'oublier", genre c'est quoi cette bonne femme quoi !!!! moi, j'étais décontenancée… je lui ai dit "mais quand on aime qqun on est en soucis quand même non ?"…. bref tout cela pour vous dire qu'une fois de plus tout ceci est bien tordu… il est tordu non ? même si j'ai voulu mettre fin à mes jours avec de l'alcool, même si ce geste est horrible et dénué de logique et de bon sens, il se devait de prendre de mes nouvelles non ? j'avoue que je cherche toujours vos lumières pour avancer…

      Répondre
      1. sophia

        Bonjour Sandrine,
        Meme si tu meurs ton pervers narcissique ne sera même pas triste pour ton depart . Au contraire il va dire que tu etais folle et il t’a longuement supporte et Dieu seul sait ce qu’il a endure avec toi. Excuses moi de te parler comme ça mais c est pour te montrer a quel point ils sont insensibles et froid et des monstres. Courage et quittes le.

        Répondre
        1. Alice

          Sandrine, coucou !

          Je suis d'accord avec Sophia : ils se fouttent pas mal que l'on meurt et ils s'en serviraient encore pour se faire plaindre !!! Le mieux que tu aies à faire, c'est d'amorcer une vraie rupture avec ce mec et reprendre confiance en toi et en ta valeur !! Coupe tout contact avec lui et autorise toi d'aller mieux.
          Plus facile à dire qu'à faire, je sais, mais la première étape est sans doute d'essayer d'arrêter de vouloir le comprendre. Ce qu'il cherche on s'en fout, la vraie question c'est : que veux-tu toi ??
          Xoxo courage !!

          Répondre
        2. sandrine

          J’hallucine tout simplement.. 3 semaines d'hosto. pas un coup de fil. J'ai agi comme une gamine irresponsable m'a t’il dit. Du coup, il a voulu me sortir de sa vie. C'est pas de l'amour ça. Et pourtant je retombe dans ses filets.

          J'ai promis de ne pas donner de nouvelles ce weekend… il doit manger avec sa femme et des amis communs. je parie qu'il va retourner avec elle…

          Répondre
      2. Catherine

        Sandrine, quel pourriture!!!  Oui tu as raison, quand on aime c'est NORMAL de s'informer et de s'inquiéter pour.  Chaque fois, on se fait prendre c'est fou!!! Tu vois, moi présentement je lui reparle par téléphone et texto et ça se passe bien mais je sais très bien dans le fond de moi que je vais revivre ça.  Et là j'aurai besoin de vous!!!  

        Tu as raison, il est tordu… Il ne se sens même pas concerné pour le fait que tu aie voulu mettre fin à tes jours, c'est grave!  Il ne se remettra jamais en question fuis le!!!!!!!!!

        Répondre
        1. sandrine

          Catherine,

          Tes paroles me font du bien… à chaque fois on retombe dans le panneau. Il se justifie en disant que c'était une attitude débile. alors que j'étais en réelle souffrance. J'arrive à me dire qu'il avait raison. Je dois le voir demain… je lui trouve toutes les excuses. c'est fou… une amie a moi m'a dit aujourd'hui qu'il était pleins de contradictions… on est obligés de m'ouvrir les yeux pour que je vois jour. lamour rend aveugle. Et tu vois, j'arrive à le détester par moment… et puis quand je le vois je fonds… 2 minutes après je le fuis. C'est débile. L'amour devrait être paisible… non ? Comment s'en sortir ? et toi racontes moi ton histoire… j'ai suivi des morceaux de vie de chacune mais toi je ne te connais pas….

          Répondre
          1. Catherine

            Sandrine, je me reconnais tellement dans ce que tu dis! Je nage entre le bonheur total et le désespoir… Et plus ça va, plus le désespoir prend le dessus sur le bonheur… Quand je le déteste je me demande si c'est pas plutôt moi que je déteste de m'être encore fait prendre d'y avoir cru.

            Je suis tombée en amour avec lui il y a 1.5 an.  Au début il m'a apporté tout ce que j'avais besoin à ce moment là c'est à dire, amour, passion, écoute, considération, fou rire, regards complices… C'était mon prince charmant tu vois le genre?

            Puis petit à petit, il s'est mis à me soupçonner pour des choses que je n'avaient las faites et à faire des insinuations.  Au début, je ne comprenais pas trop parce que je ne pouvais pas croire que ce gars si extraordinaire puisse me dire tout ça alors je le rassurais et ça allait.  C'est très sournoi comment ils tissent leur toile autour de nous hein?  

            Puis plus ça allait, plus les accusations étaient graves et gratuites.  Lui sont problème est qu'il pense que je couche avec tantôt avec son coloc, son ami, le gars avec qui il travaille, mon voisin, mon ami… C'est ridicule, je suis fidèle en plus

          2. sandrine

            Catherine,

            Oui c'est déroutant… tous des princes charmants au début. et puis le vrai visage dès lors qu'on a franchi un cap. Quel fut le tien ? l'installation commune ? on est plus fort après des évènements de ce genre mais je suis peinée de ne plus avoir cette insouciance qui faisait ma personnalité. As tu aussi ce sentiment ? j étais une enfant avant tout cela. aujourd'hui, j'ai grandi mais je suis nostalgique de celle que j'étais avant tout cela.

            Dans ton cas catherine c'est terrible cette jalousie grandissante… ils ont peur qu'on les quitte. c'est qu'ils savent ce qu'ils sont.. comment peuvent ils craindre qu'on les quitte alors que notre amour pour eux est si dense ? dans mon cas, c'était grandissant… encore dernièrement il m'a dit "si tu gagnais au loto je suis sure que tu me quitterais! pour un jeune plus beau !!" drole de phrase non ? ces pervers narcissiques n'ont vraiment pas grande confiance en eux peut être parce qu'ils savent qu'un jour ou l'autre on va exactement savoir qui ils sont… c'est à dire du vide.

            Mon histoire est très glauque également… détails sordides sur ce qu'il   est capable de faire. dénigrements. une violence psychologique qui enferme. c'est très vicieux. insidieux. où en es tu aujourd'hui Catherine ? tu es québécoise ?

            bises à toi

          3. Catherine

            Exactement Sandrine, installation commune… Est-ce l'élément déclancheur toi aussi?  

            Tout comme toi, je m'ennuie de la fille que j'étais, je crois que je ne serai plus jamais la même.  J'avais une belle innocence, une joie de vivre hors du commun, très lucide mais je ne pensais pas que des personnes comme ça pouvaient exister… un petit rien peut rendre si heureuse!!! Je me disais je suis tellement pas compliquée!!! Comment notre relation peut être si toxique?

            Parfois je fais des blagues et je dis que je mesure maintenant 2.5 mètre tellement j'ai grandi lol

            C'est drôle que tu dises qu'il pense que si tu gagnais le gros lot, tu partirais avec un plus jeune, plus beau.  Le mien fait exactement ce genre de remarque, que je pourrais avoir un plus jeune, plus riche, plus beau, plus tout… mais ils sont cons ou quoi?  Comme tu dis, ils ne voient pas que nous sommes amoureuses d'eux?  au lieu d'être heureux qu'une femme si extraordinaire comme nous

          4. Catherine

            Mon message a encore été coupé et où il a été coupé, ça fait assez prétentieux lol. Suite à des femmes aussi extraordinaires il y avait des "ahahahah" je dois quitter donc je ne pourrai pas ré-écrire la suite tout de suite mais dès que je peux je reviens!

        2. sandrine

          Oui pour moi aussi c'était l'installation commune… eh oui !!! 

          Il disait que mes enfants éaient la cause de mon mal être… un vrai dingo. Il avait invité ses potes à midi pour un repas entre mecs… j'ai fait tout le repas et il m'a dit à 11h30 que je devais partir car ils allaient arriver… j'ahallucinais !!!! j 'ai dit "tu es dur" et il a répondu " c'est la règle du jeu tu la connaissais"…. je suis partie et je suis revenue car j'avais oublié un truc. Il passait l'aspirateur en disant que c'était mal fait… trop gentille la fille. je passe pour une femme qui ne fait jamais rien de bien… et aujourd'hui il rampe car il est en instance de divorce avec sa femme.

          je devais me refaire une dent sinon je ne trouverais jamais de boulot. un truc de dingue. Et les remarques tombaient et je lui disais que c'était dur à entendre… mais bien sur c'était pour mon bien car il aime me voir belle…. bref…

          J'avais tous les défauts de lla terre… il disait que j'étais rebelle. Mais je me rebellais face à ces paroles cassantes. Donc c'était l'escalade d'agrssivité. Je suis trop indépendante me disait il. J'ai tout perdu puisque je bossais avec lui… j'ai fait une rupture conventionnelle car il était le boss de la boite.

          Aujourd'hui je galère pour trouver un boulot…

          la suite… ce soir… bisous

          Répondre
          1. Catherine

            Sandrine, c'est hallucinant!!!!!!! Il osait te faire préparer le repas et te demandait de quitter avant que ses potes arrivent????? Ah oui bien sur, c'était mal fait l'aspirateur et tout le reste grrr 

            Te faire sentir que tu n'es pas à la hauteur de simplement passer l'aspirateur est un geste calculé de sa part, tellement diabolique.  

            Comment pouvons nous se sentir belle, intelligente, désirable… Qui d'autres qu'eux peuvent vouloir d'une fille comme ça?  C'est ce qu'ils veulent nous faire croire!!! Ils tissent leur toile autour de nous pour qu'on en vienne qu'à croire qu'il n'y a qu'eux qui puisse s'intéresse à une fille comme nous.  Alors que NON pas du tout!  Il y a pleins de mecs qui seraient ravis de te rencontrer et de prendre soin de toi.  Oui tu es peut-être un peu rebelle et c'est grâce à cela si tu ne te fais pas complètement démolir!!!

            Tu mérites clairement mieux qu'en mec comme lui et tu verras que le ménage fait, tu trouveras un boulot où tu pourras être heureuse et t'épanouir!!! Lâche pas XOXO

        3. sandrine

          Catherine, je crois comprendre que tu es en plein traitement…tu luttes contre un cancer c'est celà ? Je suis de tout coeur avec toi.. tu n'es pas seule. On est toutes là… je suis désolée, on est parfois centré sur nos propres souffrances sur ce site et on a envie d'entendre des choses qui résonnent par rapport à nos différentes expériences.. J'ai lutté moi aussi contre un cancer, cancer du col de l'utérus et ensuite hystérectomie.. à l'age de 31 ans, il y a donc 13 ans. J'en ai 44 aujourd'hui. Je sais que ce cancer s'est développé suite à une profonde frustration… affective et oui… mon mari ne faisait pas ce qu'il fallait pour que j'aille bien, que je sois épanouie. Aujourd'hui, je revis avec lui et ça me saute au visage encore plus… pas de gestes, pas de tendresses, pas de paroles tendres… rien… alors je vis avec l'espoir de rencontrer quelqu’un de bien. c'est normal que je sois tombée sur un pervers narcissique dans cette vie si pauvre… Les maladies ne sont pas le fruit du hasard/// je suis convaincue que tout s'explique et qu'on a les moyens de se protéger… Je t'embrasse fort Catherine  

          Répondre
      3. Titia

        Bonsoir Sandrine La réaction de ton amant en dit long sur la nature de ses sentiments.Il ne veut rien savoir sur ta souffrance. Il n'est pas empathique du tout avec toi. Il veut te sortir de sa vie parce ce qu'il ne veut pas avoir a supporter avec toi tes difficultés Il veut probablement profiter juste des "bons moments " avec toi. A toi de voir si cela te convient?.  Courage bise.

        Répondre
        1. sandrine

          Bonsoir Titia,

          je ne sais pas… il me dit juste que j'aurais du m'appuyer sur lui pour gérer les difficultés que je rencontrais… donc il m'en veut. mais il n'est pas venu me voir… drôle de réaction. Il voulait passer à autre choses pensant qu'il n'y avait rien à faire pour me sortir de cette mauvaise passe

          Répondre
          1. Titia

            Bonsoir Sandrine,

            Je ne comprends pas bien ce qu’il veut dire lorsqu’il te dit que tu aurais dû t 'appuyer sur lui pour gérer tes difficultés

            Toujours est il que son comportement et ses propos sont, tres dur et pas empathique du tout au sujet de la TS.

            Cela me semble indécent de parler ainsi à une personne en l' occurence toi, qui a manifesté un tel désarroi en novembre dernier.

            courage et prends soin de toi.

        2. sandrine

          catherine, Titia, passions,… et vous toutes,

          Mille merci pour vos encouragemebts et vos paroles… hier soir encore j'étais super mal… je lui ai juste écrit vers 23h30 pour lui dire qu il me manquait bcp… réponse : "stp laisse moi dormir je me réveille à 5h45. bonne nuit". Sympa non ?

          NON vraiment, qu'il aille se faire foutre. Je ne donne plus de nouvelles aujourd'hui, on verra comment il se comporte. je ne comprends pas comment on peut être tendre et ensuite dur pour punir l'autre d'aimer trop et d'avoir besoin de  l'autre. C'est un jeu très malsain et cela me touche à chaque fois. Comme un poignard qu'on enfonce progressivement. Il me punit de ne pas vivre avec lui et me met une pression d'enfer. POurtant je sais que je ne dois pas vivre avec lui mais je suis encore hyper accro comme une drogue. je ne dois pas replonger dans ses griffes, ce serait la fin de ma vie.

          Il va être seul ce week end et là je vais avoir droit aux plaintes de sa part…

          Ces personnes ont besoin de remplir leur vide. avez vous connu cela ? Ils n'aiment pas le vide. Il faut toujours faire quelque chose alors que moi j'aime ces moments de solitude et je n'ai pas toujours besoin d'aller au ciné ou sortir…. il me dit que je ne suis pas normale. je me souviens d'un week end où les enfants étaient avec nous quand je vivais encore avec lui… les enfants avaient bcp de devoirs, donc nous n'avons rien fait de spécial le week end. il ma dit "quel week end de merde !..on n'a rien fait"… sympa non ?

          j'ai fini par laisser les enfants chez mon mari pour que mon Pn soit satisfait de ses week ends. Nul de nul…

           

          Répondre
        3. sandrine

          concernant ma TS, il n'a pas compris que je n'aille pas me réfugier chez lui et lui demander de l'aide. C'est vrai que j'ai bu chez moi et j'ai pris des medocs. je l'ai appelé quand j'étais à l'hosto pour qu'il vienne… il m'a dit "assume tes actes…" et puis je l'ai insulté et je lui ai dit qu'il abait brisé ma vie… donc du coup, il n'est pas venu me voir après. je pense qu'il aurait du malgré tout prendre de mes nouvelles… mes amies me disent souvent que je suis une fille intelligente, et que sur ma vie privée avec cet homme je manque vraiment de discernement. tu comprends ce que je veux dire ?

          Répondre
          1. Titia

            Bonjour Sandrine, oui je comprends , c'est plus clair à présent. Mais du coup, j 'ai l'impression que lui aussi essaye de se proteger de ta detresse affective. Qu'aurait il  pû faire après lui avoir dit qu'il avait brisé ta vie?,se pointer à l 'hosto et te dire comment vas tu?, coucou me voilà… . Cela aussi aurait été indécent et obscène. Je comprends que tu sois tres déçue voire choquée par son comportement face à ton acte desespéré mais en même temps il ne peut pas etre en meme temps ,ton bourreau( à l'origine de ta detresse) et ton sauveur. Je n 'exclu pas l'hypothese que c'est un pezrvers narcissique, car pour cela; je n'ai qu'une vision minime de la relation que tu as avec lui. Et ta souffrance est tres grande et authentique, j'en suis certaine. Peut etre as tu besoin de faire le point dans ta vie par rapport à ton mari et ton amant? Surtout ne culpabilise pas de ce qui t'es arrivé. Ne sois pas sévère avec toi même. Une tentative de suicide est la traduction d'une souffrance immense non simulé. Peut etre serais t'il judicieux d'en parler avec un professionnel de santé?, pour te soutenir davantage. Bon courage à toi et n'hesite pas à partager ici avec nous toutes et tous. au plaisir.        

      4. passion91

        coucou sandrine ton PN se fait du bien quand tu as mal c'est pas autre chose ! si tu savais comment j'ai pu lire dans son regard rieur quand il me faisait mal a moi mon entourage ou son ex qu'il utilise sans aucun complexe !!! une vraie pourriture (dsl pour le mot !) mais il remonte leur ego en faisant mal  oublie le il va te detruire  de plus ce que j'ai pu remarque de ma situation c'est qu'a chaque rupture je revenais vers lui il n'y avait pas du tout d'explications et d'acts pour modifier les choses dans notre couple rien netait changer juste colmater et oublier et son comportement malsain colerique colereux violent maltraitant menteur etait encore pire de rupture en ruptures comme le boa constritor !!!! il resserre dans ses anneaux l'emprise aimant malaimant tendreviolent etc…tout le comportement binaire propre aux pervers narcissiques mais en augmentant a chaque reprise après rupture …ils sont forts ces gens là pour nous mettre la pression et nous endormir en meme temps FUIR  C'EST EFFECTIVEMENT LA SEULE CHOSE A FAIRE SURTOU NE PAS ESSAYER DE LES COMPRENDRE LES AIDER LES SOIGNER LES FAIRE CHANGER AUCUNE PRISE DE CONSCIENCE MAIS QUE DE LA HAINE EN EUX MOI J'AI ENTENDU SA HAINE POUR LA 1ERE FOIS JUSTE AVANT MA DECISION FERME DE LE QUITTER JAMAIS AUPARAVANT JE NE L'AVAIS ENTENDU J'ETAIS PRETE ET C'EST CETTE HAINE QUE J'AI ENTENDUE QUI M'A PERMIS DE ME DECIDER UNE FOIS POUR TOUTE A CE MOMENT LA OH J'AURAI PU ENCORE CONTINUER AVEC LUI POUR RECUPERER UN CADO OU DEUX MAIS J'AURAIS ABOUTI A MOI MEME DE LA MANIPULATION ET JE NE VEUX SURTOUT PAS LUI RESSEMBLER IL A PERDU J'AI GAGNE FUIR FUYEZ LES FILLES NE REGARDEZ PAS EN ARRIERE HIER SOIR J'AI UN PEU GALEREE CAR TRISTE SEULE DEVANT MA TV DEVANT LE FILM PRETTY WOMAN !!!!!!!!!!!!!!! ET OUI MAIS JE RESTE UNE PRINCESSE SANS PRINCE CHARMANT  JE ME REVEILLE CE MATIN ET VAIS BOSSER CA ME CHANGERA LES IDEES FUI LE SANDRINE IL N A PAS EU UNE LARME NI MEME UNE INSOMNIE NI MEME UNE REMISE EN QUESTION PAS DE COMPASSION PAS D'AMOUR MEME A UN ETRANGER ON EST PAS INSENSIBLE QUAND ON SAIT QU'IL A FAIT UN TS §§§§§§§§ te rends tu compte qu'il t'ignore completement et satisfait de ta TS  son ego toujours son ego   ca remonte son estime  ce sont des tordus criminels insensibles degeneres et foutus  bises a vous toutes bon courage a plus tard bises a sandrine bouges toi et ne te retournes pas

        Répondre
  69. nicole

    Passion91, bravo, mille bravos à toi pour ta séparation si courageuse! Tu as été très forte. Je sens que tu es partie pour l’être encore plus à partir de maintenant. Car maintenant, tu sais bien qu’il va tenter de te récupérer et qu’il ne te lâchera pas facil

    Répondre
  70. Titia

    Bonsoir à toutes et tous.

    J ai laisse un commentaire dans l apres midi mais je ne le vois pas.C'est la deuxieme fois que cela se produit et je ne sais pas pourquoi.

    Je disais donc que j avais rechuté mais là j 'ai reçu un appel telephonique de cet individu et je lui ai parlé du cadeau qu il m a offert samedi passé.Lui qui ne fait meme pas ses course lorsqu il m invite a paaser le week end chez lui.Je dois faire les courses pour nous deux quand je suis chez lui.Enfin bref, je lui ai dit que je ne me sentais pas a l aise avec ce cadeau .Il m a tout de suite retorque qui me l avait offert pour tous les services que je lui avait rendu et qu il ne cherchais pas a m "acheter".

    Ce n est pas l impression que ça me donne car ces dernieres semaines il alterne violences verbales,manipulations emotionnelles et cadeau onereux.Il m a dit qu il savait que je m eloignais de lui et cela depuis quelques semaines.

    Il n empeche que je ne me sens pas a l aise avec son cadeau (tabletted une valeur de 600 euros).Je lui en veux terriblement pour le mal qu il m fait et continue à faire ,ses propos outranciers , ses tentatives de destabilisations,son denigrement permanent, ses menaces etc… .

    ce soir,je lui ai dit au telephone que j etais tres malheureuse avec lui et qu il etait toxque .Il m a ecouté cette fois, je l ai bien senti.Jai memeose lui dire qu il se comportait comme "une pourriture" et là il s'est defendu en me disant que j etais à l origine de tous ses derapages.

    Il a voulu a nouveau m accabler et m insulter.Il commençait à deraper( insultes, me traite de taré et de toutes sortes de choses immondes) comme il le fait habituellement mais je lui ai raccroche au nez avant qu il ne puisse vomir sa haine des femmes.Il ma rappele en simulant la sereinite et m a laisse un message pour me dire de le rappeler puis un deuxiemme pour me souhaiter une bonnesoiree!. Incroyable cetype ,il est vraiment malsai

    Ah au fait il m a dit qu il n etait pas heureux non plus avec moi et qu il reflechissait serieusement à une decision.et aussi qu il envisageait l amitie et blablabal …mais le connaissant je sais qu il est vexe comme un pou que je lui ai dit que je n eatis malheureuse avec lui et qu il etait toxique. 

    aidez moi a voir clair les filles,je perds mes repers à nouveau.Je ne sais plus vraiment quoi penser quand il fait preuve de generosite,cherchess t il a me manipuler par ses cadeaux?.

    Répondre
    1. sophia

      Bonsoir Titia
      Il est pervers narcissique et il ne t aime pas. Ce geste de t acheter une tablette est tres revelateur de son caractere. Quand ils sont destabilises, ils peuvent devenir genereux, patients, calmes, … ils peuvent accepter l inacceptable, et ils attendent juste que tu tombes encore une fois dans leur griffe pour reprendre et continuer leur plan destructeur. C est normal que tu sois destabilisee, on est toutes passees par la, ces pseudoreconciliations on les a toutes vecues. Mais je t assure qu un jour tu pourras plus et tu te sentiras vide et epuisee et tu n auras plus aucune envie de reessayer avec lui, il faut juste que tu aies confiance en toi et ne le laisse pas t aveugler encore plus. On est toutes la pour te dire que ce que tu vis est anormal, donc revois ta relation avec lui, ne le laisse pas te fixer les limites et les principes , tu as les tiens, il faut maintenant refuser ce qu il te fait endurer et ce qu il t impose parce que c est anormal et c est pas de l amour. COURAGE il ne t apporteras jamais quelque chose de bien, toujours de la souffrance et de la confusion.

      Répondre
    2. sophia

      Je voulais aussi dire du une tablette ne vaut rien devant notre amour unconditionnel, notre tolerance, on a donne notre coeur, sante, corps, des secondes des minutes des heures des jours des mois et des annees de notre vie, ils se sont trop mal servis et en plus ils visent notre destruction et souhaitent nous aneantir . Et je suis sure que si tu lui dis que tu veux le quitter, il reclamera la tablette ;-).

      Répondre
      1. Titia

        Bonsoir Sophia

        Merci pour ton commentaire.Je sens bien que ce n est pas de l amour et que son comportement est plus souvent hostiles que bienveillant mais je ne me sens pas prete à surmonter les consequences d une rupture .J ai peur de maniere irrationnelle de me trouver seule alors que je ne suis pas veritablement seule .C'est etrange car je n avais jamais connu cette peur avant de le connaitre.Je ne sais pas si cela a un lien avec ma relation avec lui.Ce qui est certain est que j ai enormement perdu confiance dans mes capacites relationneles et confiance en moi car depuis que je le cotoie j ai limité progressivement mes contacts.Pour ainsi dire je ne vois plus que lui ,en dehors de mes relations de travail et ma famille.Alors qu avant de le connaitre je sortais beaucoup et cotyais beaucoup de personnes sans etre forecement des amis.Je me suis beaucoup desocialisee bien que je travaille et suis completament autonome.Je ne sais pas si tu as connu cette isolement progressif?,j aimerais savoir si cela a ete le cas pour toi?.

        Parfois je me cupabilise car j ai le setiment que cela ne marche pas entre nous car je ne l aime pas passionnement comme ce fut le cas par le passe avec d autres hommes.je me suis mise avec lui au depart pour etre en couple et lui aussi (il me la dit ).

        Pourtant je peux dire que je lui donne beaucoup et j ai une reelle a ffetion pour lui .

        Il me dit souvent que ce que j ai fait pour lui aucune femme l'a fait et n'est pas ingrat avec ça.

        Au plaisir 

        Répondre
        1. Catherine

          Titia, ne te culpabilise pas, si tu ne t'es pas investie autant avec lui, ne te pose pas de question, c'est que quelque chose t'empêchais de le faire et c'est son comportement, c'est si sournoi que tu ne le vois pas en ce moment mais si tu recule un peu dans le temps, tu vas te rappeler surement des malaises qu'il y avaient sans que tu saches trop les expliquer.  Pour ce qui est de la peur d'être seule, je crois qu'on a tellement d'attention d'eux (qu'elle soit bonne ou mauvaise surtout) qu'on devient comme en sevrage.  Oui tu as peut-être coupé les ponts un leu avec ton entourage mais je ne crois pas que tu sois en mauvais terme avec eux donc peut-être essayer de contacter une personne avec qui tu te sens un peu plus en confiance et faire un pas dans cette direction là?  Tu peux marcher la tête haute parce que passer à travers une relation comme ça, il faut avoir du nerf

          Répondre
        2. sophia

          Oui Titia, moi aussi il m a isolee de mes amies et a essaye de m isoler de ma famille. Mais je n ai pas cede pour la simple raison c est que je voyais que lui garde ses contacts et au contraire il etait tout le temps ouvert a d autres connaissances. Mais c est vrai que je sortais plus avec mes amies mais j ai garde contact par telephone et je racontais mon vecu et mes amies me disait que ce que je vivais est anormal. J ai toujours etait consciente que ce que je vivais n etait pas l amour qu il pretendait. Mais apres la naissance de notre enfant je pouvais plus accepter ses incorehences et j ai commence a faire des petits plans avec ma famille ou mes amies ( mais c etait toujours durant les heures de travail ou les week end avant 17h

          Répondre
        3. sophia

          Mon message a ete coupe.

          Donc grace a ses petites sorties, j ai realise que ce que je vivais est anormal , qu on pouvait sortir se detendre sans souffrir apres ( parce que avec lui quand on sort, ou bien je dois payer pour lui, ou on doit faire l amour automatiquement en rentrant pour qu il soit recompense ou bien il va bouder et gueuler). Petit a petit je comprenais son jeu et je voyais clair surtout grace a l analyse des gens que je connaissais. Donc j ai commence a vouloir comprendre corriger ………. rien ne marche. !!!!!!!!.
          Je te conseille de reprendre contact avec tes ami(e)s, de sortir et parler de lui et d autres choses. Saches bien que t isoler c est sa strategie pour te pieger et t asphyxier.
          BON COURAGE.

          Répondre
    3. Alice

      Titia, coucou !

      bon alors le coup du cadeau : manipulation, manipulation et manipulation. Tu sais quoi : à ta place je le revendrais pour me payer un truc qui me plaît vraiment !!!
      vu ce que tu as dû dépenser en course ou autre pour lui, j'vais te dire, ce serait un juste retour des choses.
      Xoxo

      Répondre
    4. Catherine

      Titia, c'est clair qu'il essait de te manipuler et de te garder par tous les moyens. Te garder pour te contrôler… Je reconnais bien le PN à l'oeuvre. Il est à l'écoute parce qu'il sent la soupe chaude et oups aussitôt que tu lui dit comment tu te sens ou comment tu le vois, il te met sur le dos tous SES dérapages et commence à t'insulter.  C'est assez incroyable!!!!!!!!  Aucun avenir à avoir avec un PN Ils s'aiment beaucoup trop pour pouvoir aimer quelqu'un et un prendre soin.  Tu mérites beaucoup plus que ça Titia!  Combien ça fait de temps que tu es avec lui?

      Répondre
    5. nicole

      Titia, je rejoins complètement Alice, Sophia, Passion91 à propos de ta tablette. C’est juste pour t’acheter,rien d’autre. Ton PN a pris la mesure de ta rébellion, alors il te fait un cadeau bien cher parce qu’il s’imagine que ça peut le réhabiliter dans ton esprit. Il est comme tous les PN, quand ça sent trop le roussi, on redevient un gentil amoureux. Mais ils font tous cela!ne te fais pas avoir. Garde la tablette si tu veux à condition de ne pas t’en culpabiliser. Vois la comme dédommagement bien mérité, et franchement sans commune mesure avec les préjudices que tu as subis. Ne te laisse pas attendrir par ce faux jeton.
      Tiens bon.

      Répondre
      1. Catherine

        Titia, concernant la tablette, je suis d'accord avec les filles mais assure-toi qu'il n'a rien installé pour TE SURVEILLER avec cette tablette!!!!!!

        Répondre
        1. Titia

          Bonjour Catherine

          Comment vas tu?,J espere que tu supporte bien le traitement.

          Pour ce qui est de la tablette,ma decision est prise.Je la garde car c est un cadeau.Elle m appartient maintenant.

          J ai pris l habitude avec lui de changer tous mes codes des qu il utilise mon materiel informatique car je ne lui fait absolument pas confiance. et je verifie systematiquement s il n a rien installe de suspect .

          Pour la tablette ,je n ai rien vu mais je n ai pas inspecte completement completement l appareil dans la mesure ou je n y ai pas touche depuis samedi dernier.Je l ai range dans un tiroir.et elle ne sers pas teellement a vrai dire.

          Mais tu as raison de me le faire remarquer car ce n est pas impossible que ce soit le cas .Je vais verifier.

          Avec ça je rrealise qu'il n est pas exclu qu il ma laisse sa marmite pour maintenir le lien avec moi car il m avait dit quelques heures plus tot(avant de m proposer d mmener la marmite chez moi) qu il avait remarque que j avais pratiquement emporte tout ce qui m apparteneit et que mise  à part mes pantoufles il n yavait rien c est pourquoi il pensait que je voulais le quitter.

          Il a beaucoup insister sur le fait qu il preferait que j emmene la marmitte et pas des tupperwares.Cel m a semble bizarre pour quelqu un de tres radin mais j ai fini par me dire pourquoi pas et que je n pouvais pas refuser un plat quil avait "prepare pour moi".

          Je crois que je vais la laisser devant ma porte s il tient absolument a la recuperer comme ça je n aurais pas a le rencontrer.

          oh lala comme je flippe a l idee de le croiser,on dirait une toxicomane qui a peur de replonger,mon dieu aidez moi.

           

          Répondre
    6. passion91

      desolee titia ce n’est pas de la generosite du coeur mais perverse, calculee, vénale ,qui attends un retour de sa proie !!!!   il a cerne chez toi ce besoin d’etre aux petits soins, peut être un peu juste financièrement ;;; ils savent sentir ce qui peut te faire craquer, fondre :::: !!!!! un moyen pour t’attendrir et peut etre te faire renoncer a tes interrogations, ta perplexité; tes doutes; tes craintes; ta motivation qui régresse; ton implication dans la relation !;

      ne jamais oublier comme le dit si bien JEAN CHARLES BOUCHOUX psy et ecrivain sur ce troublE là que ce sont des enfants dans un corps d’adulte 

      ce sont des capteurs de nos attentes nos besoins et sensibilité qu’ils utilisent pour leur propre compte mais eux ne te donnent finalement rien car QUAND  ils te donnent ils reprenenent 100 fois plus et te détruisent !

      Répondre
  71. Titia

    Bonsoir Catherine, Nicole,Alice,passion91,Sophia ,esperance49 et vous toutes filles qui partagent ou partageanient des souffrances communes.

    Jai rechuté.Samedi dernier,après avoir entendu tous ses appels desepéres,je suis allé chez lui aprés avoir fait lesboutiques après le travail.Je me sentais "perdue" ,dans le doute quant à la réalité de ce que je vivais avec lui.Je me demandais si je n 'etais pas excessive de le considerer comme un PN.Pourtant les faits que j 'ai decrit ,les maniplualions dont je suis l objet et la violence perverses de ses propos et actes sont bien reelles.Il faut dire que ces derniers semainesil m avait dit qu il sentait que je "m eloignais " de lui

    .Son comportementest devenu troublant.Il passe d'une grande generosite à des propos blessants et/ou carrement insultants.Pour revenir à la journee du Samedi dernier,cela faisait 5 jours que j avais coupe les ponts ,je suis parti chez lui,en n'ayant à l'esprit que j'aurais une "vraie" conversation avec lui mais lorsque je suis arrivé chez lui ,je l 'ai juste salué et il m'a offert un thé.Il m'a demande la raison de mon silence et je lui ai repondu qe c etait bien lui qui m'avait affirme que je le saoulais des qu il s'agissait de prendre de mes nouvellesou de converser avec moi

    .Il m a dit que ce n etait pas ce qu il voulait dire.Mais au fond je sais que cela l'arrange que l on ne s'est pas parlé au telphone.Il deteste que l on ne parle d autres choses  que de lui ,de sa vie et de ses preoccupations.Il a fini par me direl,  qu il se doutait que je passerai chez lui et c 'est cela qui comptait. Et qu apres tout etant seule ,il ne voyaispas comment je ferais autrement!.Il me repete souvent que je suis seule et je trouve cela bien etrange de dire cela à une personne qui n'est pas reellement seule et surtout de sa part

    .Dans l'apres midi de cette memejournee,il est sortie faire un tour seul car j 'atais epuise(j ai dormi  toute l apres midi!) et il est revenu avec un cadeau .C'eatit une tablette dernier cri d'une valeur de 600 euros.Je sens que ce cadeau est un cadeau empoisonne car depuis je me sens nulle de l 'avoir accepte

    .Je me sens redevable alors que je sais tres bien pourquoi il est parti m acheter ce cadeau.Il est tres radin et ne fait meme pas ses courses.Je dois faire les courses lorsquil m'invite chez lui,sinon on ne mange rien!.

    Je sens bien que je me suis fait avoir une fois de plus mais je ne sais pas comment faire et/ou faire marche arriere? .Que faut il penser de cette situation ,aidez moi les filles,je suis confuse.Merci

    Répondre
    1. passion91

      titia

      le mien me couvrait de cado ces dernieres semaines et par ailleurs etait odieux en parole et gestes!!!! ils sont completement dingues mais pas de nous !!!!!

      ne te culpbilise pas pour cette tablette t inquietes pas ca reste materiel moi je n ai pas de complexe d avoir acceptee ses cado e meme d en avoir jouee et demandé !!!! simple retour des choses !!! et encore le retour n est pas a la hauteur de ce qu on merite ! nous sommes des femmes bien bienveillantes aimantes etc etc ;;; et valons mieux que ces monstres

      bise et essaie de te convaincre qu il ne te merite pas

      Répondre
      1. Titia

        Bonsoir passion91

        Ton message m 'a fait beaucoup de bien et je t'en remercie.

        Merci de me rapeller cette chose essentielle pour les victimes de PN, en l 'occurence qu il ne me merites pas.

        Apresent, je ne culpabilise plus à l idee que j ai accepte un cadeau de lui alors que j envisage fortement de le quitter.

        Comme tu le dis si bien, ces cadeaux ne sont pas à la hauteur de ce qu on merite.

        MERCI .Bise

         

        Répondre
  72. DIDION

    je ne c'est pas si je vie avec une perverce narcissique mais je suis très mal …..parle tout le temps devant moi, m'embrouille dans ces dialogues, est toujours dans la critique me fait accèlerer dans la cuisine demande toujours si la cuisine est finie avant que je la finisse….Observe si je fais bien la cuisine, casse des verres quand elle fait la vaiselle, me demande toujours de lui payer des week-end alors que mes moyens ne le permette pas, me dis que je me prend pour une personne qui est maltraiter alors que je le suis réellement dans ce cas, vas critiquer un vin de haut de gamme alors qu'elle me dis que son vin à 3 franc six sous est meilleur. quelques petite chose comme cela tous les jours

    phd

    Répondre
  73. passion91

    aujourd hui est un grand jour pour moi car après avoir pris la sage decision la semaine dernière de le quitter c etait mon anniversaire et je me suis fais un beau cado : lui dire ses 4 verites et lui dire mon souhait de rompre avec lui

    ce jour dernière fois ou je dois le voir pour regler des choses en commun je peux vous dire que je sais que c est l ultime adieu et j en suis bien fiere !

    je vais reussir a maintenir ma decision c est certain ! ce site je le lis et relis depuis la semaine dernière et plus j avance dans les jours plus je sais que j ai fait le bon choix 

    j ai pris quelques jours de conges car j avais deja prevu cette rupture et il fallait que je me repose (dimanche après midi j ai fait une sieste de 5h !!!!!!!!!) vous rendez vous compte comment on peux etre fatiguee et usee par ces salopards !!!!!!!

    l entrevue va durer environ 10mn et après je vais faire les magasins ou cine l histoire de me changer les idees et ne pas rentrer chez moi et tourner en rond car je pense que je vais etre a la fois contente mais sous le choc :!!!!  a moi de faire le deuil de cette separation !

    la matinee va etre longue et bientot je feterais la st valentin date d anniversaire ou tout l'horreur a commence pour moi !!!!!voilà 1 an !!!!!! avec ce monstre cette saloperie sur pattes !

    a tout à l heure 

    Répondre
    1. espérance49

      Bonne chance passion91,n’ oublie pas que tu es une personne a part entière avant toute chose une relation amoureuse doit être partagée et saine et non pas toxique et malheureuse.bon courage et réapprend a vivre pour toi.

      Répondre
      1. passion91

        merci esperance

        bon courage a toi egalement

        il faut nous soutenir absolument pour avancer et vivre pour nous et non au travers de notre monstre

        Répondre
        1. Léah

          Passion je suis dans la même phase que la tienne 

          je vis les mêmes choses les mêmes craintes 

          d'une île lointaine je suis avec toi et toutes celles et ceux qui ont été victimes de ces monstres 

          Répondre
          1. passion91

            coucou leah

             

            et bien on va s encourager mutuellement pour faire en sorte  de se sevrer rapidement de notre drogue appelée monstre

            pas simple aujourd hui je suis excessivement fatiguee ! le choc post traumatique sans doute

            demain je suis encore en conge je vais profiter encore à me reposer 

            e toi leah comment as tu fait pour rompre et a quel moment as tu decider de le faire ? as tu reflechi longuement ou sous impulsion ? ca peux aider d autres victimes 

            merci à toi

            a plus tard et ca fait du bien de ne pas se sentir seule avec des tas de points communs

    2. nicole

      Passion91, bonne chance à toi!. Bon anniversaire aussi, car au-delà de la souffrance que tu vas ressentir aujourd'hui et les jours prochains, tu vas je l'espère te sentir aussi soulagée. j'espère que cette nouvelle année pour toi t'ouvrira de nouvelles perspectives où il n'y aura plus de place pour la maltraitance morale ou autre. Que tu vas te reconstruire sans céder au chantage affectif, aux menaces, bref à tout ce qui risque d'être au programme pour toi dans les semaines à venir.

      Nous serons là pour t'aider et t'affermir dans tes résolutions. Courage et tiens bon chère Passion91! On est avec toi par la pensée!

      Tiens nous au courant!

      Répondre
      1. passion91

        la rencontre pour cloturer notre relation a dure 5mn en tout et pour tout

        bien sur il m a fait des menaces car je lui dois de l argent à cela je lui ai dis que je n avais pas eu ma semaine de vacances l annnee dernière comme son ex puisqu il a emmene a ma place !!!!!!!  e je lui ai souihaite un joyeux anniversaire pour la st valentin dans quelques jrs puisque j ai decouvert tout son double jeu voila 1 an !!!!!!!!!!!!

        la vengeance est un plat qui se mange froid !!!!!!

        je pense que j ai monté sa colère mais pas grave je suis contente d en etre arrivee là meme si je pense qu effectivement le manque va se faire sentir et que je dois revoir mes objectifs, recreer amis, sorties, compagnon etc etc ;;;;; ce n est jamais evident de repartir presque a zero ! avant de le rencontrer tout a l heure ce matin je me suis gargariser de la lecure de vos experiences conseils encouragements, sur le net des temoignages de boris cyrulnik, jean charles boucoux, hiridogyen elizabeth nazare, genevieve schmidt tous psy et ecrivains sur le sujet !!!!!!!

        je me suis saouler de tout cela pour gagner en energie , en force pour aller jusqu'au bout et me convaincre que je faisais le bon choix ! 

        je vais continuer avec les fleurs de bach pour gagner en changement deuil nostalgie etc etc 

        demain kinesiologue pour gerer le probleme de l amour et du manque d amour qui a genere cette relation fusionnelle avec mon pn 

        bon courage a toutes et merci de continuer a m encourager pour garder le silence, ma decision doit rester ferme et definitive

        je reste là aussi pour celles qui sont encore en lutte en interrogation y a que comme cela qu on peux y arriver !!! la justice ne faisant pas son travail

        Répondre
        1. Catherine

          Quel courage Passion91!  Peu importe qu'il soit en colère on s'en fout!  On ne peut pas endurer tout ça et jamais rien dire!  Tiens bon, on est là pour toi comme tu es là pour nous.  Je te souhaite un bon anniversIre

          Répondre
        2. Alice

          Bravoooooo Passion pour tout le chemin que tu as accompli depuis cet été !!!
          Tu vois, tu y es arrivé à larguer ce looser !!!

          oui , c'est un beau cadeau que tu t' est offert-là, avec, cerise sur le gâteau (ou le PN ?!) l'image grandiose de sa tronche déconfite quand tu lui as fait comprendre qu'il pouvait s'asseoir sur son pognon !!!! Mdrrrrr comme tu as eu raison !!! non mais puis quoi encore !!! figure-toi que j'ai fait un truc identique avec mon dernier PN : il venait d'acheter une télé , une tassimo… qud je l'ai foutu à la porte, ben je lui ai dit que je gardais une infime partie  de tout ce qu'il me devait et j'ai rien rendu !! c'est de bonne guerre !!!

          Courage à toi ! au moins, tu n'es plus sous son emprise !!! Prends soin de toi !! tu rencontreras sûrement quelqu'un de bien qui méritera ton amour !!!

          Bon, si je peux me permettre un conseil : remets-toi avant de rencontrer quelqu'un, évite les sites de rencontres qui en sont visiblement bourrés (j'ai lu à ce sujet plusieurs témoignages édifiants !!!). Moi, j'ai voulu aller trop vite et du coup j'en ai enchaîné 3 en 1 an : ça va bien !!! :O. J'étais fragilisée et j'avais très peur de la solitude. Erreur, puisque je suis retombée dans les mêmes travers…
          Xoxo !! courage !!!

          Répondre
        3. nicole

          Passion91, je n’arrive pas à finir mon message pour te dire combien je te trouve forte et combien je suis super contente pour toi de ce que tu as fait aujourd’hui! 4 fois que je recommence et que le connexion coupe . Excusez moi si vous lisez 4 fois les mêmes mots! Bravo mille bravos à toi! Je sens que tu es bien armée et solide pour affronter la suite. Car tu le sais, il va tout faire pour te récupérer. Il essaiera toutes les tactiques. Dégoulinant de beaux sentiments, menaçant, désinvolte, pleurnichant, tout, il l’essaiera . Et ce sera le plus difficile. Tenir malgré la solitude et ne pas retomber dans ses bras,ne pas croire ses belles promesses,mais se souvenir de tout ce qu’on a subi… je te souhaite de tout coeur de tenir bon. Souviens toi combien celles d’entre nous qui sont tombées dans le panneau, comme moi, combien nous y avons perdu !… et plus nous leur re-cédons, plus cela rend forts ces sales PN. Tu vois pas plus tard qu’aujourd’hui, le mien, de PN, à osé m’écrire qu’il m’aime, que je compte pour lui,qu’il pense à moi tout le temps,et tout son maudit blabla que je connais par coeur. et quand je lui ai dit que dorénavant je ne veux plus qu’il me tienne de tels propos et que je me moque complètement d’être importante ou non pour lui,il a fini par me menacer de se suicider! … je n’ai plus répondu ensuite.
          En tout cas, bravo Passion91! Prends le temps de te retrouver toi même, pour ne pas retomber dans les bras d’un taré. .. Alice n’a que trop raison!

          Répondre
          1. Alice

            Coucou les filles :)

            Oui Passion, apprête-toi à avoir droit à une cohorte de comportements aussi contradictoires que dépacés !! mais je te sens forte et suffisamment remontée pour ne plus céder à son manège !!!

            Rappelle-toi d'une chose : on a au moins autant de pouvoir sur eux qu'ils en ont eu sur nous !! : on est le jouet qui leur a échappé et dont ils ont infiniment besoin pour se sentir exister !!!

            Nous, on n'a pas besoin d'eux, car on savait exister par nous même avant qu'ils entament sur nous leur sale travail de sape : souvenons nous d'une chose, c'est notre joie de vivre, nos qualités (ouverture d'esprit, générosité, gentillesse, rayonnement…) qui les ont attirés, pour nous phagociter.

            Ces qualités, on les a toujours au fond de nous, parce qu'elles sont innées et immuables : on est nées comme ça, on s'est construite comme ça.
            Ils ne peuvent pas nous en déposséder et on les retrouve une fois qu'on les a quittés !!! Alors on profite de ces qualités pour se reconstruire pendant qu'eux baignent dans leur loose totale et ne peuvent plus briller à notre lumière !!!

            La meilleure vengeance qu'ont peut avoir contre eux, c'est leur montrer qu'on n'a rien perdu, bien au contraire, en les quittant, et leur afficher un sourire à toute épreuve. Les moments de loose on en a , mais pas question qu'ils s'en rendent compte, hein !!!

            Non non et non, on ne reviendra pas sécher nos larmes dans leur étreinte d' anaconda !!! On smile, on garde la tête haute quand on les croise et on mène notre vie sous leur nez, vie qui sera toujours plus enrichissante que celle qu'on a vécu à leur contact, même si on n'a pas de mec pour l'instant ;)

            Qu'est-ce que j'aimerais qu'on se rencontre toutes un jour autour d'un verre pour fêter notre amitié et notre victoire sur ces cinglés !!! ce serait vraiment le top et je suis sûre qu'on s'amuserait ;)

            xoxo à toutes !!!

          2. passion91

            merci alice,

            je sais tout ce que tu me dis mais le lire et le relire ermets de s en convaincre

            les pervers narcissiques sont tous formater de la meme manière a croire qu ils sortent tous de la meme ecole ou meme parents et education !

            merci de me rappleer mes qualites et ce que je peux recuperer si je reviens vers lui

            une chose est sure c est que son ex est là et il l utilise aussi donc je pense ere malgre tout un peu tranquille de ce coté là ! avant qu il ne me connaisse il l avait tous les jrs plusieurs fois au tel et quand il etait avec moi il l avait ts les 2 jrs 

            il me disait que c etait une amie au cas ou sauf qu il me denigrait aupres d elle et la rage et jalouse de cette fille là faisait que lui en profitait aussi ! bref il a joue sur les 2 sauf que moi j ai l intelligence d esprit pour l avoir demasque  moins d une annee apres notre connaissance

            elle est tombee dans la depression addiction drogue et elle est tjrs a le mettre sur un piedestal

            alors qu il continue a se gargariser d elle moi je m en moque j ai sauvé ma peau c est le pricnipal !!!!!!

             

            merci alice

            au que oui ce serait bien de se retrouver autour  dun verre et en rire !!!

    3. sophia

      Bon courage Passion 91. Tu vas jamais regretter. De toute les façons le temps passe, il vaut mieux que tu passes les moments difficiles maintenant pour etre soulagee apres. Je te jure que par la suite tu vas pas regretter ta decision mais plutot le fait de l avoir supporte et lui avoir donne la chance de te faire tout ce mal. COURAGE. tu l oubliras avec le temps et tu retrouveras ton sourire.

      Répondre
    4. Titia

      Bonsoir Passion91Je te sens de plus en plus forte et fin prete pour affronter cet individu qui t as fait tant souffrir.Je sens comme une delivrance dans ton dernier commentaire.

      Je suis tres fiere de ce cheminement et de ta tenacite à vouloir surmonter cette epreuve.Tu represente unexemple pour moi qui traverse des difficultes du meme.ordre.

      J'espere que moi aussi je vais trouver en moi cette force de tenir sur la duree et me convaincre de choisir la raison au detriment de l emotion.

      Merci pour ce bel exempel et  bravo à toi.Bise.

      Répondre
      1. passion91

        nicole sophia catherine titia alice ….

        merci les filles oui ce soir j ai meme bu un apero en trrinquant a ce jour aussi mémorable !

        j ai trinqué seule mais m en fiche m en fiche m en fiche !!!!!!!

        oui bien contente d avoir tout prepare depuis des mois, de prendre mon temps, au rythme que je sentais devoir prendre car pas simple de couper cette emprise cet attachement 

        enfin c est fait la boucle est bouclée ! quel bonheur ! reste plus a garder le cap et me refaire une santé et me preparer a l après !

        merci c est hyper sympa de me feliciter nous les vicimes qui avons tellement perdu de confiance d estime en nous ! voila que vos paroles me font chaud au coeur 

        bon courage a vous ! tout est possible ecouter son corps sa petite voix inteieure son intuition et prendre son courage a deux mains, ne jamais regarder derriere c est la seule loi avec nos monstres !

        oui belle cerise sur le gateau !   anniversaire et st valentin et argent que je garde qui est mon du et je lui ai dit que je n avais pas eu ma semaine de vacances puisque il  a emmene son ex saloperie compagnie ! et il m a fait tellement de mal que la je jubilais quand je le lui ai dit ! il est reste comme deux ronds de frite !!!!!!! mdr !!!! comme dirais les jeunes !!!!!!!  mdr 

        Répondre
        1. Catherine

          Wow, Passion91!  Je te sens tellement solide.  Ton apéro devait goûter le bonnnheurrr lol. Tu t'es fait un cadeau.  Lâche pas et viens nous voir sur le site pour nous tenir au courant de comment tu vas! xx

          Répondre
          1. passion91

            merci catherine

            oui je vais bien et vais me donner les moyens d aller encore mieux !

            je sais que la tache ne va pas etre facile ! quoique !!!!!!

            je reste là pour vous donner de mes news , solidaire et essayer de vous accompagner jusqu' a la delivrance ….votre liberté !

            a plus tard bises

  74. nicole

    Oh Passion91, ma pauvrette, que je comprends ta haine et ton indicible chagrin! Quelle ordure,ce mec ! Tu vois, et c’est fou quand on y pense, ils ont tous le même comportement, les mêmes ruses, les mêmes mensonges, les mêmes bassesses! C’est parfois à croire qu’il n’y a qu’un seul homme PN et que toutes ici à la fois nous sommes ses victimes,tellement leurs modes opératoires sont semblables !
    Cela pour que toutes celles qui me lisent maintenant soient convaincues qu’il n’y a RIEN à attendre de positif de ces sales types. Et que tout moment supplémentaire passé avec eux est du temps gâché, volé à notre potentiel de bonheur.
    Passion91, moi j’en suis au stade où la haine toujours présente à toutefois laissé le devant de la scène à une mega envie de rire! Rire de joie pour la liberté retrouvée. rire de soulagement pour la destruction totale évitée. Rire d’amusement aussi car ces types sont d’affreux clowns vides, minables. Leurs stratégies sont vraiment nulles quand on les découvre! On devrait même avoir pitié de ces simulacres d’humains! Ouais, mais ça, je ne peux pas!
    Courage chère Passion91, tiens bon! Tiens! Tu vas réussir comme moi. Tu verras!

    Répondre
  75. Alice

    Passion, Catherine, Nicole, :)

    merciiiiiii pour vos postes !!! c'est super sympa de me soutenir comme vous le faites : ça me fait du bien car j'ai beau être une guerrière dans l'âme, ben j'en ai gros sur le coeur quand même !!!

    En plus, j'avais un peu peur que vous pensiez que j'étais grave PN en vous exposant les sales coups que j'ai réalisés pour me venger de ce salaud !! Ce n'est pas dans mon naturel, mais là, trop c'est troooooopppp !!!!! :O

    Oui j'ai fait tout ça !! je ne suis pas pro en informatique du tout, Nicole, bien au contraire lol, mais je connaissais ses numéros fétiches qu'il joue tout le temps au tiercé, son adresse mail, et j'ai appris ses pseudos par un ami à moi qui est en fait son ancien associé (barman) et qui a dû s'en défaire lui aussi car l'autre faisait des trous de caisse pas possibles pour jouer aux jeux !!!!! Du coup, on a décidé de lui donner une bonne leçon pour tout ce qu'il a osé nous faire XD !!!

    Nicole, ton poste concernant la Maria a été coupé : j'ai hâte de connaître le fin mot de l'histoire !! Peux -tu le renvoyer ?

    Oui, voilà le sinistre comportement auquel j'ai eu droit alors que je devais me battre contre un cancer tout en continuant d'aller bosser (choix de ma part pour ne pas me réduire à ce mot de cancer).
    Il a été plus qu'odieux et égoïste. Le culot qu'il a eu de se prétendre malade a fini de laisser mes dernières illusions et espoirs s'envoler !!! Je ne peux pas lui pardonner ça.

    Mais monsieur continue à se plaindre et morver son prétendu amour pour moi à mes proches amis et à me faire les yeux doux quand on se croise , habitant dans le même quartier, fréquentant le même café que moi. Je me retiens de lui exploser à la tronche.

    Qu'il ramène une copine un jour : j'ai hâte ; elle deviendra ma meilleure amie….Je peux être encore plus pourrie que lui mais ça il l'ignore !!!

    Xoxo les filles ! bonne journée !!

    Et oui je te rejoins encore Nicole : ce qu'on vit a les allures d'un film de mauvaise série B, à tel point qu'on redoute de ne pas être crues si l'on raconte tout ce qu'ils nous ont fait vivre !!
    Quelqu'un qui n'a pas croisé la route d'un de ces décérébrés ne peut imaginer que ce qu'on raconte n'est que la pure vérité !!!!

    Répondre
      1. nicole

        Coucou Alice,
        EH oui il y a même deux suites à l’histoire de Maria! Mon téléphone se déconnecté souvent sans prévenir et c’est râlant quand un très long message s’efface brusquement! Alors j’en fais plusieurs pour sauver des morceaux!
        Joueur, ton PN, en plus? ! Dis donc, tu as décroché le gros lot, toi!
        Pour ce qui est de t’être vengée, je comprends complètement ce besoin. Mais de mon côté je m’abstiens car lors d’une de nos X ruptures, mon PN m’a menacée et ensuite à mis à exécution ses menaces. Donc la réponse que j’ai faite à la réception de sa photo est le maximum d’audace que je m’autorise en guise de vengeance. Hélas il connaît bien mon entreprise où il a ses entrées, il peut me faire beaucoup de tort et je m’en méfie comme de la peste .
        Tu es une guerrière, oui c’est vrai, Alice, mais je suppose que tu l’es devenue par instinct de conservation. Et que tu l’es à la mesure des coups que tu as pris, des souffrances qu’on t’a infligées. ce qui transparaît dans tes messages depuis toujours c’est un grand esprit de solidarité, une générosité et ùn vrai souci d’aider les autres . bref tout l’opposé du PN . Tu ne peut pas passer pour PN, je te rassure. Et sûrement pas aux yeux de celles et ceux qui sont passés par là.
        Mais d’une certaine façon nos PN nous ont changées : j’ai dorénavant beaucoup de mal à accorder ma confiance. et les gens gentils me paraissent suspects. alors qu’ils ne le méritent pas. C’est triste. . .

        Répondre
        1. Alice

          Oui Nicole, je comprends que tu ne puisse aller au-delà de ta vengeance avec la photo : tout dépend du manipulateur. je pourrais écrire un bouquin.

          Pour le psychopathe sur lequel j'étais tombée il y a 2 ans – redoutable dans sa violence – les dépôts de plainte ont eu raison de lui mais il a fallu un vol de chéquier auquel j'avais heureusement fait opposition : le reste , les violences verbales et physiques, le harcèlement et les menaces, la lacération de mes fringues et de mes pompes au cran d'arrêt (et je ne parle pas des autres dégâts matériels : machine à laver, aspirateur, fer à repasser…), le fait que je doive me sauver de mon propre logement pour lui échapper et qu'il veuille, lui, y rester bien que le baille soit à mon nom…  ça n'intéresse visiblement pas la justice qui classe les plaintes : pas assez de preuves, même si le mec a un casier judiciaire long comme le bras, ce qui était son cas à cette raclure de bidet ;  mais du moment qu'il vole d'honnêtes commerçants en contrefaisant ma signature sur mon chéquier volé, là, ça a pris une autre ampleur !!!! Lui je ne me serais pas avisée à hacker son FB il m'aurait massacrée lol. En revanche, ayant quelques connaissances bienveillantes avec moi, mais pas forcément très recommandables ( je suis très open et fréquente des gens de milieux très différents ) qui connaissent pire que lui, disons que j'ai pu bénéficier d'un certain soutien musclé qui lui a bien foutu la trouille , ce qui le rendait dingue.
          Il s'est fait chopper un soir à quelques km de chez moi, alors qu'il continuait à me harceler et me menacer de mort, et ça il ne s'y attendait pas. Il a bien été prévenu qu'il avait plutôt intérêt à partir bien loin s'il voulait la paix. Ce qu'il a fini par faire : plaintes, perquisition dans son nouveau logement de ce fait, menaces de vrais mecs qui ne tolèrent pas qu'on touche à une femme sur sa gueule… Tchao connard !!! il est parti loin, très loooiiiiin visiblement car on ne l'a plus revu !!!!

          Le dernier est juste très con et s'est cru trop malin ;)
          Et oui, Nicole, le jeu, le jeu, le jeu !!!! Monsieur pouvait se faire 600 euros au quinté, il reflambait le tout immédiatement quand moi je tirais le diable par la queue pour payer tout le reste !!!

          Ce que j'ai supporté en 2 ans je ne le souhaite à personne. Mais j'ai beaucoup d'amis et c'est ce qui m'a sauvé : je dois une fière chandelle à plus d'un !!
          Oui, je suis devenu guerrière par la force des choses, c'est vrai. J'ai vraiment dû sauver ma vie, sans exagérer, entre le premier PN sociopathe et le cancer, 2 fois.
          On apprend à réagir à l'instinct, comme des animaux. Mais c'est vrai qu'après on devient parfois excessivement méfiant. On a été trop confiantes, trop généreuses avec ces pourris, trop bienveillantes. On l'a payé voilà tout.

           

          Répondre
          1. Catherine

            Ouf Alice… Tu ne l'as pas eu facile!  Tout comme moi tu peux t'entourer de toute sorte de gens lol. C'est pas négatif du tout ahahah

            Oui comme disais Nicole aussi, c'est difficile de faire confiance, il y en un qui a osé me dire "menteuse" la semaine dernière.  Il est mort et enterré lol. Non mais il se prend pour qui de me dire ça?  C'était soit disant une blague pfff je lui en ai fait une blague moi.

            Plus rien ne passera à l'avenir.  Je sais ce que je veux et ce que je ne veux la surtout!  Tout comme toi je suis entourée de bonnes amies et c'est une chance.  Parcontre malgré le fait qu'elles me croient, c'est difficile pour elles de comprendre pourquoi je suis encore dans tout ça parfois.  

            Ce site est tellement bien pour pouvoir voir que nous ne sommes pas masochistes lol 

    1. passion91

      je te suis completement mais surtout ils pensent aussi qu on est faible fragiles sans caractere et se demandent pkoi on reste avec des cingles !!!!!!!!!   celui qui n a pas vecu avec un Pn ne comprendra pas pkoi on reste effectivement avec eux jusqu'au bout de nos limites 

      moi egalement je l ai bien possédé aussi en allant craquer ses codes pour consulter sa messagerie et factures telecom 

      je lui prenais sans qu il s en rende compte de la nourriture etc etc ;;; tellement il ma ruiné et menti pour plein de choses !!!!! je suis devenue a le manipuler pour de la survie ni plus ni moins !

       

      et je ne regrette rien : ce sont des monstres

      bon courage a vous toutes 

      Répondre
    2. Catherine

      Alice, tu es une battante toi aussi et c'est surement pout cette raison que nous nous tenons encore debout!  Ne te juge pas pour çe que tu as fait au contraire c'est une question de survie et comparativement à ce qu'il t'a fait ce n'est tellement rien!!! xoxo

      Répondre
      1. Alice

        Merci Catherine !
        Le problème c'est qu'une fois que tu commences à te venger, ben tu as du mal à stopper lol !! J'ai mille idées à la seconde pour lui pourrir sa life mdrrrr mais bon, c'est je trouve lui accorder beaucoup trop d'importance !! ;)
        xoxo

        Répondre
        1. Catherine

          Alice, ahaha si tu en retires du positif pourquoi pas? Lol  Sauf que c'est vrai que c'est de lui apporter beaucoup d'importance.  Continue de nous faire rire ma belle

          Répondre
    3. nicole

      Coucou Alice, je ne retrouve pas ma réponse à tes messages d’hier et avant hier où tu racontais tout ce que t’ont fait subir tes PN. Je sais pas ce qui s’est passé, mais bon. Je te disais que tu avais chopé un sacré lot de tarés, et que je comprends que tu sois légèrement échaudée côté mecs!!!… tu es une « survivante » . . .
      Oui, ce serait super de se rencontrer toutes et de trinquer à notre liberté! Mais je ne vois pas comment c’est possible. ..
      Ou alors faudrait se donner un rdv quelque part à Paris avec un livre sur les pervers narcissques à la main! Mais celles d’entre nous qui ne sont pas en région parisienne seront pas là. …dommage

      Répondre
  76. passion91

    l annee derniere quand j ai eu des doutes pensant au depart qu il etait un bordeline j'ai ete presente quand son ex foldingue l a appelle le jour de la st valentin c est ainsi que j ai eu l idee d aller fouiner dans les factures francetelecom et j ai vu que tous les mois ts les 2 jours il tel a son ex …. je suis tombee res malade pendant 3 semaines comme paralysee je n ai pas mange pdet une semaine tellement j etais meurtrie ! j ai commence a me dire qu il fallait que je le quitte !!!! nous fetions tous les mois le jour de notre rencontre 1 an auparavant et bien ce salopard tel a son ex ce fameux jour c est a dire qu il pendait a moi et a elle en meme emps 

    puis je n ai pas voulu le suivre en mai une semaine en vacances et bien figurez vous que j ai decouvert qu il l avait emmener a ma place !!!!!!!!!  ce sont des ordures et 1er a faire du mal !

    quand il sentait que je prenais du recul il m offrait des cado resto etait aux petits soins pour recuperer mon coeur !!!!!!!!!!!!! je savais que l echeance etait proche pour le quitter !

    son ex n a encore rien vu elle le met sur un piedestal et ex depressive !!! mais elle est odieuse avec moi jalouse et pas bonne conseillere donc je la mets dans le meme sac avec lui !

    tous deux ne valent pas mieux !!! 

    quand j ai eu quelques soucis au travail ou avec mes enfants jamais il n a ete là mais encore plus a me perturber par ses coleres pour me fatiguer et m user encore plus !

    je le hais et cela me fait du bien de l ecrire et m ecarte encore plus de lui ! je ne veux pas craquer surtout pas ! la fin est là je ne reviens plus avec lui pour lui pardonner ou esperer qu il se soigne !

    trop salopard ! je le deteste

    desolee je jeter ma haine ici sur le site mais cela me fait du bien !

    bon courage et restons solidaires toutes pour lutter contre ces monstres et se motiver a les quitter

    Répondre
  77. sophie

    bonjour,

    je viens de prendre conscience qu'un ami dont je m'occupe depuis 2 ans est rééllement un PN. 

    J'ai bloqué son adresse mail et ne m'occuperai plus de lui. C'est en tombant malade, me sentant épuisée de m'inquiéter de lui sans cesse, c'est en perdant ma libido en mm temps que j'ai compris que mon intuition était juste : un cas prononcé de manipulation dans laquelle je suis critiquée sans cesse, jamais mise en valeur, jamais reconnue dans le travail que je fournis… bref un trou noir !

     

    sophie

    Répondre
    1. Catherine

      Bonjour Sophie!  Est-ce un ami ou un conjoint?  C'est à cause de ses manipulations que tu es devenue malade?  Je pense que quand on ne se sent pas bien, il faut se tasser, tu as bien raison de couper les ponts!

      Répondre
    1. nicole

      Mais oui, Catherine, il a fait ça, et encore bien pire! Si je savais faire , je devrais écrire un livre mais la réalité est tellement invraisemblable, qu’on me reprocherait sans doute d’en faire trop et de ne pas être crédible !
      Et oui,que deviennent les personnes dont tu parles?hou hou Titia, Vanilla, Gaetan, où êtes vous?
      Titia voilà une bonne semaine que tu as quitté ton PN, que tu as dû reprendre tes affaires. .. comment ça se passe? Raconte nous qu’on t’encourage ou qu’on te félicite!

      Répondre
  78. nicole

    Suite. Indiscutablement tendres. J’ai un choc. Un vrai choc. Alors je trouve l’adresse électronique de cette Maria et lui envoie un mail privé pour lui demander quelle est la nature exacte de sa relation avec mon PN. Je ne signe pas et mon prénom nest pas inclus dans mon adresse électronique. Elle me répond aussitôt :are you Nicole ? Surprise! Qui donc me connaît à l’autre bout du monde,à mon insu? ! Il s’ensuit un échange soutenu avec cette Maria. Je vous passe les détails mais pour faire rapide, cette jeune femme me connais, car notre amoureux commun lui a aussi un jour envoyé un sms plein d’amour destiné à Nicole. La fine mouche deviné qui je suis. Mon PN lui raconte que je suis juste une vieille ex dont il a pitié, moche et malheureuse. (Je suis une belle femme en réalité et je plais encore beaucoup car j’ai du charme et de la gentillesse , seule et maltraitée par mon mari ( quelle imagination! !!!!!), alors il n’a pas encore osé me parler d’elle, Maria, ni le quitter, car il a peur que je le suicide! En réalité, il m’a séduite via un site de rencontre une semaine après avoir séduit Maria! !! LA SUITE UN PEU PLUS TARD car je dois y aller mais vous verrez que ce salaud est allé loin dans l’imposture. ..

    Répondre
    1. nicole

      Suite de ma suite.
      Donc mon PN à raconté à sa conquête chilienne par internet que je suis une ex qu’il ne garde que par pitié ( laquelle pitié s’appelle en réalité mon compte bancaire!) . Maria gobé le mensonge jusqu’à ce que je fasse irruption dans sa vie. Entre elle et moi se noue une certaine complicité ambiguë fondée sur le désir de connaître la vérité sur notre PN. Nous nous envoyons nos échanges avec celui qui dit à chacune de nous que nous sommes là femme de sa vie, via messenger . La consternation et l’horreur nous saisit : à quelques minutes d’intervalle, il nous envoie les mêmes messages.il ne change que le prénom. Mais Maria est mariée mais la routine s’est installée et lz couplé s’ennuie ensemble,se chamaille à propos de leurs deux enfants . Elle a une belle situation. Mon PN lui parle mariage, après l’avoir convaincue qu’elle fiche sa vie en l’air en restant avec son minable de mari. Maria quitté son mari. Elle est ( comme moi!) folle amoureuse de monsieur PN. Elle vit à l’autre bout du monde et en raison de son divorce en cours, elle ne peut quitter le Chili sans risquer d’être considérée comme une mère qui abandonne ses enfants et se met en tort. Elle a quitté son époux, lancé une procédure de divorce pour lui, ce salaud, oui! Je ne vous dis pas dans quel état nous sommes l’une et l’autre. On met chacune notre PN en demeure de choisir celle qu’il veut. Il ne voit pas pourquoi nous nous mettons dans un tel état. Car oui, il nous aime toutes les deux et il ne veut pas choisir. C’est à Maria autant qu’à moi d’être moins bornées et vieux jeu, de l’accepter comme il est : un homme qui aime deux femmes, ne peut en quitter une pour l’autre, il n y est pour rien, il est comme ça et c’est tout. Pendant plusieurs mois après il nous raconte à chacune qu’il a quitté l’autre femme. Elle lui envoie de l’argent. Je lui en donne car il est sans revenus. Elle lui envoie de son pays une alliance en or qu’il devra porter jusqu’à ce qu’elle le rejoigne. Ils ont des actes sexuel via Skype, il couche avec moi. Je le loge, le fais vivre.tout ce qui reste de mon modeste salaire après mes charges est pour lui. Pendant des années. Je suis la reine des idiotes n’est ce pas? ??comment ai je pu supporter tout cela aussi longtemps? Hé ne sais pas. L’amour et l’aveuglement. J’étais sous emprise. De son côté, Maria est allée pirater son compte Facebook et à trouvé des photos, d’autres femmes qu’il a aussi abusées. des manipulations atroces. ..j’ai tenté de joindre deux d’entre elles. Une seule ma répondu de la laisser tranquille.
      Alors voilà pourquoi aujourd’hui, il peut me dire tout ce qu’il veut :j’ai échappé à son emprise et il ne m’aura plus. Plus jamais.

      Répondre
      1. Catherine

        Nicole, c'est incroyable!!!  Il a fait ça?  Surtout ne te juge pas comme tu l'as fait en te traitant d'idiote.  Tu étais amoureuse, le coeur et la raison ne vont tellement pas ensemble.  Je suis bien placée pour te dire ça

        Répondre
      2. Sophia

        WOOOOW Nicole,

        j ai toujours dis que les PN ssont graves et n'ont pas de limites, plus tu restes avec eux plus tu decouvres et subis des horreurs, c'est ce qui m'a fait fuir sans me retourner, au cours des 5 années de mariage j'ai vécu des horreurs et des horreurs et ça allait de pire en pire, avec le temps je perdais patience, principes, courage, espoir, reperes,  ….. beauoup de choses. Heureusement un jour je me suis dis je veux essayer de vivre sans lui parceque j'étais sure qu'avec lui je vais finir mal, donc je me suis dis pourquoi ne pas essayer de revivre seule et l'éloigner de ma vie, et c'est ce qui s'est passé. maintenant je suis tranquille et je vis en paix. Je n'ai pas eu l'occasion, la chance ou l'intention de me venger de lui, mais la fuite de ses griffes était pour moi le seul et l'unique but à atteindre, donc au contraire je suis sortie perdante financiérement de cette relation (tellement il est doué et grave que le juge lui a accordé un dédomagement, je dois lui verser de l'argent parce que j'ai demandé le divorce sans aucune raison valable et je suis responsable de la destruction de la famille et lui se retrouve seule le pauvre et doit refaire sa vie car j'étais sans pitié et j'ai démolis notre foyer!!!!!!!!!) en plus de mes affaires et mes droits que j'ai perdu juste parceque je suis aller divorcer sans preuves materielles. C'est pour ça je dis aux victimes qu'il faut fuir le plutot possible, rester avec eux ne fait que vous handicaper de plus, soyez sures que vous ne perdez rien en les quittant mais au contraire vous allez gagner beaucoup (joie, pais, serenite, harmonie avec vous meme, …). Bon courage.

        Répondre
        1. passion91

          quelle injustice pour toi ! moi ma plainte d agressions n a pas eu de suite par le magistrat !!!!!!!!! quelle injustice !

          comment se sortir de ces cingles si la loi ne fait pas son travail et reconnais les maltraitances psy et morale en plus de celles physiques !

          Répondre
          1. nicole

            C’est Tout simplement lamentable! Passion91, non seulement tu n’as pas droit à ton statut de victime, mais tu restes en danger!

            Qu’attendent ces juges -là? De nous retrouver dans les faits divers?!!!

          2. nicole